BLOG GRINDESEL
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-21%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch + Mario Kart 8 Deluxe + Abonnement 3 mois ...
267 € 337 €
Voir le deal

 

 CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE

Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
GRINDESEL


Nombre de messages : 809
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE Empty
MessageSujet: CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE   CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE EmptyJeu 9 Avr - 19:38

28/CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE

Fin 2019 la Chalarose du frêne avait continué son inexorable progression vers le centre de la France.
Elle était 'probablement présente en France en 2006 mais elle n’a été formellement identifiée qu’en 2008 ...'
GRINDESEL découvrait confirmation en 2013 que sur 500 plants planté en 2007 la centaine restant fin 2019 ne pourra produire que du bois énergie !

3,5 millions de propriétaires forestiers ont été laissés dans l'ignorance de cette pandémie pourtant reconnue entre 1995 et 2007. Certains l’ignorent encore à fin 2020!

Seules les régions côtières de la méditerranée seraient épargnées ...

Fin 2017 le site Internet CHALFRAX confirmait qu'au stade semi-gaulis, on observe des taux de mortalité très élevés, affectant sévèrement la régénération naturelle.

L’émergence et l’ampleur de cette maladie, ainsi que l’absence de remède, condamnent jusqu’à nouvel ordre toute plantation de frênes (mais toujours pas les ventes) et obligent parfois à modifier le plan de gestion forestiers en remplacement de plants détruits au fil de la pandémie...

Devant les problèmes sanitaires et le risque de surexploitation du bois de frêne, d’importants programmes de recherche sans possibilité de  soins, actions d’information ne disposant pas toujours d’un auditoire concerné, de conseil de gestion  et de conservation d’individus tolérants sans certitude de garantie … sont en oeuvre pour (tenter) de préserver l’espèce.

Les intervenant font soigneusement ce qu'ils peuvent pour dissimuler les responsabilités de coupables non responsables d’avoir maintenu la vente des plants!

Le projet multi-partenarial CHALFRAX, plus de 700 000 € non compris les salaires et charges sachant que ce point n'a jamais été précisé, financé par le Ministère de l’Agriculture et France-Bois-Forêt utilisant ainsi la CVO en double peine pour les propriétaires concernés par l’achat de plants, a pour objectif principal d’élaborer une stratégie harmonisée en faveur de la gestion des parcelles dévastées tout en sachant qu’une solution de sauvegarde de l’existant parait impossible!  

Ces parcelles auraient pu accueillir entre temps d'autres essences en attente de découvrir la méthode pour préserver les arbres adultes  encore sains. Cette décision n’a malheureusement pas été prise.

Les investigations menées dans le cadre de ce projet participent néanmoins à l’espoir de constituer une population génétiquement tolérante.

De nouvelles variétés de MFR pourraient alors être promues, offrant l’opportunité d’une certification et commercialisation des graines et plants.

Ce serait une bonne nouvelle pour les forestiers mais aussi...pour les sponsors.

Ce beau projet devait se conclure ce 16 10 2020 par la publication d’un guide d’aide à la décision, le dernier ne datant que de 2010… Espérons qu’il ne terminera pas comme la multitude de documents similaire ayant jalonnée nos misères et incompétences forestières.

En attendant les années perdues ne se rattraperont pas d'autant plus que les Frênes 'nouveaux' ne pourront démontrer leur qualités que quelques dizaines d'années plus tard!

A condition d’essayer d’en comprendre les interactions d’autres informations ont été un temps disponibles: de 2014 à 2016 un site nommé http:// www.fraxinus.fr semblait être dédié à la recherche sur la pandémie Chalarose.

Le site de recherche CHALFRAX a ensuite pris le relais en sollicitant et obtenu 700 000 € de subventions diverses entre 2016 et 2017.
Il a été présenté au publique fin 2017 via le weeb. Les conclusions de ces 5 ans de recherches de ces deux sites dédiés à la Chalarose ont été dévoilées au cours du colloque weeb du 16 10 2020... abouti

‘En 2007, Chalara fraxinea était complètemet inconnu‘ dixit  Jean-Paul Grandjean référent DSF / Office National des Forêts Agence de Vesoul en Franche Comté (Source Colloque DSF de Beaune en 2009)

Séminaire RMT AFORCE 29 sept. 2010
La gestion de la pandémie Chalarose datant, pour la France, de 2008, la création d’un premier GUIDE DE GESTION DES FORETS EN CRISE SANITAIRE avait été adopté en 2010 et n’avait apparemment été diffusé que courant 2012 …

Il était censé mettre à disposition des acteurs forestiers les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour affronter les différents évènements liés à une crise sanitaire, sur les plans organisationnels (partenariat, surveillance sanitaire, cellule de crise, communication) et techniques (mobilisation des bois, aménagement et sylviculture, suivi des phénomènes observés).

Remarque de Grindesel: Aucune fiche de cas ne concerne la gestion particulière de la Chalarose du frène dans cette première version ... !

La création d’un second GUIDE DE GESTION DES FORETS EN CRISE SANITAIRE a été annoncé par CHALFRAX entre 2016 et 2020 au cours du colloque weeb du 16 10 2020...

Ce qui interesse pour l’instant les propriétaires lésés par la gestion catastrophique de la pandémie Chalarose ne concerne malheureusement qu’une indemnisation éventuelle des plants détruits. Les chercheurs travaillent pour l’avenir des frênes encore en vie.

 Pour les plants restant en hypothétique survie il s’agit de toute façon d’un lot de BOIS ENERGIE D'AVENIR ! Voila le résultat pour cause d'irresponsabilité, au bas mot d’absence de logique et de bon sens!

Dans l’attente de ces restitutions, la région Hauts-de-France a financé, dès 2013, un Guide de gestion daté de 2012 des frênaies sinistrées par la chalarose, un premier outil d’aide à la décision axé sur les enjeux régionaux.

Outil depuis largement relayé par d'innombrables sites abondant une gabegie financière institutionnalisée faisant plutôt désordre.

CONCLUSION

Depuis l’émergence de la chalarose, la dégradation sanitaire des frênaies de la région Hauts-de-France a conduit à une inflexion de la gestion courante vers une gestion de crise.

Une seule question : Qui a financé l'achat des plants et travaux divers AU NATIONAL depuis 1992 sinon depuis l'année ou l'évidence de la pandémie n'a pu être mise en doute?!  

En 2016, un rapport du CRPF la encore relayé par de multiples parutions et sous parutions réservées à un pourcentage dérisoire de propriétaires peu concernés consigne l'ensemble des éléments de mesure disponibles, pouvant alimenter les processus de décision, au profit des politiques forestières de gestion de crise .

Observations enregistrées par le Département de la Santé des Forêts, résultats d’investigations de l’INRA, actions conduites dans le cadre du projet CHALFRAX.

En quelque sorte un objectif pouvant s'inspirer de la gestion du CORONAVIRUS en cours ?

Le 09 04 2020

LE RESULTAT DE LA PANDEMIE CHALAROSE DU FRENE

CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE Img_2026

UN BOIS ENERGIE D'AVENIR ! Voila le résultat pour cause d'irresponsabilité !

CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE Img_2018

CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE Portab11
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gfservices.fr
 
CHALAROSE DU FRENE FIN 2019 ET GESTION FORESTIERE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: