BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS SEC: L'intérêt des producteurs ET des consommateurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS SEC: L'intérêt des producteurs ET des consommateurs !   Jeu 19 Sep - 22:27

PALETISATION 100% AUTOMATISEE



SECHOIR VU DE L'INTERIEUR AVEC VUE SUR LES CASIERS



SECHOIR VU DE L'EXTERIEUR




Dossier monté pour TENTER DE faire prendre conscience aux professionnels que sécher les bûches c’est facile et rentable. Le retour sur investissement (évidemment conséquent ...) est assuré à différents niveaux. A terme plus ou moins proche SECHER sera UNE EXIGENCE de la LOI SUR L'AIR. Mieux vaut si préparer et tenter de dégager des marges en prévision! Réduire les coûts de main d'oeuvre actuels trop élevés est une des solutions. GF SERVICES est l'entreprise EXPERT en la matière en proposant :

- Des combinés performants et fiables.
- Des mécanisations amont et aval adaptées.
- Des tamis rotatifs bien étudiés.
- Une solution de palettisation 100% AUTOMATIQUE et non source de surcharge salariale.
- Une offre de 2 modèles de SECHOIRS solaires/ biomasses
- Une pré-étude sérieuse de votre projet.
- Un SAV reconnu, apprécié.
- Une valeur de ré utilisation élevée des matériels PEZZOLATO de secondes mains, même après plus de 10 ans de services.  

…et à l’attention des consommateurs qui peinent à comprendre qu’un stère de bois humide acheté 50 € coûte, en final, le même prix que celui acheté SEC à 100 € …SEC à 20% au lieu de 40 voir plus, personne n’ayant encore trouvé l’astuce pour se chauffer avec du BOIS aditionné d’eau !

Ceux qui se chauffent (ou essaient de se chauffer!)avec des bûches insufisamment sèches consomment inévitablement jusqu’au double de bois, en s'embêtant la vie et en enfumant leur maison tout en encrassant les conduits, le foyer commencant à sécher les bûches avant qu’elles ne délivrent de la chaleur !

Sans parler de la pollution qui est bien réelle dans ce cas précis alors qu'un foyer MODERNE alimenté en bûches sèches ne pollue pas, BUCHES / GRANULES ou PLAQUETTES !

Producteurs comme consommateurs ne soyez donc pas frileux contre l'intérêt de votre portefeuille !

Les vrais fournisseurs de bûches patentés ont tout intérêt à s’équiper d’un séchoir et vendre leur production  avec des arguments sérieux, argumentés et plein de BON SENS.de nettoyage

A défaut  producteurs comme consommateurs  devront être assez patient – et riche d’un gros stock !-  pour attendre 2 ans avant de le livrer ou de le consommer !

Dans tous les cas un bois sortant de SECHOIR OFFRE DES QUALITES SUPERIEURES au même bois dit sec à l'air: Plus propre / Exempt d'insectes / Aubier 100% SAIN / Moins d'écorce sinon un solde d'écorce sec ... Moins de nettoyage à réaliser chez soit. Des bûches plus légères à transporter du trottoir à votre réserve ...sans parler de la garantie de pouvoir allumer le feux sans problème et se chauffer avec un réel plaisir!  

Et c’est bien là ou tout déraille …car à mi saison ( en plein hiver) rares sont ceux qui sont capables de livrer des bûches sèches malgré leur affirmation ou disposent d’un stock suffisant, sur leur dépot, leur permettant de garantir leur engagement à ce sujet !

- QUESTION relevée sur un site ALSACIEN suite à la mise en service d'un séchoir mixte SOLAIRE/BIOMASSE PLAQUETTES bois THERMO SYSTEM (3 modules de 9000 stères an en service en France à fin 2013) et 2 en version containeurs mobiles de plus faible capacité …

La question :‘ Le bois BUCHES séché en séchoir est contre nature, on gaspille de l'énergie non renouvelable pour produire du bois énergie. Le bois séché en séchoir est aussi bon que du bois qui a mis 2 ans pour sécher!’

2 REPONSES DE GRINDESEL

1/ Sécher du bois artificiellement serait 'contre nature'?! C’est consommer du bois vert qui est ‘contre nature’. L’eau n’a jamais produit des calories dans un foyer !

Quel est le pourcentage de consommateurs de bois bûches actuellement satisfaits par un combustible bûche insuffisamment sec voir vert ?!
 
- Les dits consommateurs ont-ils remarqué que les bûches dites ‘sèches à l’air’ comportaient souvent de gros défauts de qualité réduisant leur pouvoir calorifique de 25/30 % ??? C'est la perte souvent engendrée par un aubier 'passé' consécutif à un mauvais stockage pour 'séchage à l'air'!..Regardez bien le bout de vos bûches ...

Le séchoir objet de l'information fonctionne en Alsace depuis plus de 5 ans à 25/30 % du temps grâce à l’énergie solaire directe.

Celui qui fonctionne dans la DROME fonctionne, lui, à 50% suite à contrôle de l'ADEME sur un an (Voir dossier complet ADEME sur  séchage bois-bûches - Barraquand)...

Le complément d'énergie est apporté par 2 chaudières automatiques à plaquettes SOMMERAUER LINDNER Autriche de 150 kW assurant, par ailleurs, des cycles de séchage plus rapides que le solaire seul. Leur apport ne représente sur ce site que 6,4 % de la valeur du produit fini pouvant se décomposer comme suit :

- ENERGIE THERMIQUE
Consommation de PLAQUETTES BOIS sous contrôle de l’ADEME et sur plus de 8000 stères = 0.145MAP / stère séché
Au prix de 30 € le MAP (prix de vente moyen départ) ramené à un prix moyen de 68 € départ SEC pour la bûche le coût ‘PLAQUETTES ENERGIE’ est donc de 4,35 € au stère soit de l'ordre de 6,4 % du prix de vente.
- ENERGIE ELECTRIQUE
0.18kW du stère séché (tout compris, ventilateur, chaudière, éclairage …)

Ces coûts peuvent encore être abaissés en affinant les dimmenssions des palettes grillagées... celles utilisées lors du controle ne l'étant pas parfaitement.

Combien coûte le stockage de 2 ans de bois bûches et les diverses manutentions plus ou moins justifiées pratiquées tout au long du cycle ? Quel est en final  le vrai résultat après avoir étudié la valeur ajoutée au produit bûche ?

Comme la bûche Le BOIS plaquettes est un combustible renouvelable par excellence.

Résultat: 320 à 340 stères séchés en vert par cycles de 12 à 14 jours, temps de chargement et de déchargement pouvant être facilité et réduit via des palettes grillagées adaptées pouvant être chargées à 100% en automatique, en sortie de ligne de coupe et fente.

La siccité en sortie de séchoir est de 14 à 22 % avec une stabilisation à 16/18% en quelques jours.

Un autre séchoir identique fonctionne en France Comté depuis Mai 2005 (Le premier installé en France il fonctionne parfaitement depuis) avec les mêmes résultats que le plus récent mis en service dans la Drôme.

- Voir plus loin dans ce dossier les résultats BARRAQUAND. L’ADEME ne peut être taxée de partialité !

Après amortissement de l'équipement et compte tenu des économies diverses induites par ce genre d'équipement le surcoût au stère correspond à une qualité véritablement parfaite car son pouvoir calorifique est préservé à 100%.

La société GF SERVICES, importateur et installateur de cet équipement innovant en France - voir son site www.gfservices.fr - a établi un dossier didactique de base éloquent à ce sujet. Il met en valeur les avantages majeurs du séchage artificiel.
Ses technicos commerciaux sont à même de réactualiser ses données de base qui demandent une adaptation pour chaque volume produit. (en particulier le calcul d’amortissement)

C’est bien connu : Un bois qui fume ou une bûche 'qui pleure' ne chauffe pas!

2/ Travailler avec les bras c’est bien mais faire aussi fonctionner les neurones en même temps …c’est encore mieux !

GF SERVICES propose deux concepts de séchage pour les bûches, tous les deux en mode SOLAIRE/BIOMASSE et connectables sur toute autre source de chaleur que le bois. Chacun d'eux correspond à des volumes donnés de production:

1/ CONCEPT INDUSTRIEL : Pour sécher 10 000 stères/m3 / an par module THERMO SYSTEM largement présenté sur le site de son distributeur national : www.gfservices.fr.

- Utilisé depuis 2006 en FRANCE (3 sites en service) et de part le monde L'ADEME en présente les résultats contrôlés par ses soins chez Ets BARRAQUAND dans la DROME sur le site ci-dessous :

séchage bois-bûches - Barraquand

2/ CONCEPT  MODULABLE : Pour sécher un volume beaucoup plus réduit (entre 1500 et 2000 st/an) le concept de SECHAGE BOIS BUCHES PAR CONTAINEURS AMPLIROL toujours de technologie THERMO SYSTEM et GF SERVICES est une alternative fiable et intéressante car pouvant progresser avec les capacités de votre entreprise.

PROCEDE : Container de séchage type amplirol équipés d’une ventilation forcée basse consommation et d’une régulation automatique, le tout livré prêt à poser et conçu pour être installés en plein air.

EXPLOITATION: Module relié à une chaudière eau chaude déconnectable mono ou biénergie LINDNER SOMMERAUER à granulés ou plaquettes. Toit ouvrant avec apport solaire complémentaire régulé.

Chargement rationnel direct en ligne avec un combiné coupe et fente (Ex : PEZZOLATO) ou par godet. Versement du séchoir en fin de cycle dans un bâtiment de stockage approprié en attente de livraison ou par livraison directe immédiate via un camion équipé amplirol.

FOURNISSEUR: Pour plus d’informations consultez un technico commercial GF SERVICES au 04 77 67 18 70

REFERENCES : Deux modules de ce type sont en services chez un producteur de bois bûches en centre France (2008 et 2012).

FINANCEMENT : Investir 100 000 € ? Cet exemple d’investissement n’est pas le bout du monde même pour une petite affaire, à condition, évidemment, de piloter une entreprise inspirant confiance à son banquier, lequel souhaitera une demande argumentée. Lui présenter un prévisionnel est souhaitable et GF SERVICES peut vous aider à le monter.

Les arguments pour sécher les bûches et garantir leurs qualités ne manquent pas pour convaincre CLIENTS … et BANQUIERS !

Investir 100 000 € (base de calcul) + Intérêts sur 5 ans au taux actuel de 3 % cela fait au total environ 115 000 € à rembourser sur 5 ans frais divers compris.

Ce sera donc environ 1900 € par mois à rembourser (22 800 €/an) soit à peine le salaire d’un employé charges patronales incluses tout en notant que s’équiper d’un séchoir ne nécessite AUCUNE EMBAUCHE supplémentaire dans la mesure ou l’ancien concept de production s’est trouvé simplifié en produisant en flux tendu à partir de bois vert..!

Cet investissement contribuera plutôt à AUGMENTER LA PRODUCTIVITE en incitant à travailler des bois VERTS (plus rapides à couper et moins désaffutant) et produisant moins de déchets à évacuer !

Les annuités de tout investissement sont inscrits en investissements sur le bilan ce qui réduit donc chaque année le montant des bénéfices dégagés donc assure une réduction d’impôts (sous réserve de présenter un bilan déjà positif condition sin qua non pour rassurer son banquier…et obtenir un CREDIT !) . Ca ne coûte rien d’essayer de le convaincre !

Cette économie d’impôts ANNUEL est sinon PERDUE au détriment d’un effort de modernisation de votre entreprise et d’une forte demande de bois sec qui n’ira qu’en s’amplifiant.

Tout déficit éventuel d’une entreprise vient en déduction d’un bonus intervenant la première année ou l’une des années suivantes : L’espoir d’une économie d’impôt globale sur la durée de financement est donc bien réelle …sauf à virer dans le rouge après un ‘tel investissement’.

Si ce risque était vraiment réel votre banquier vous aurait certainement alerté …en vous refusant le financement !

Alors ou est le risque en se renseignant sérieusement auprès d’un fournisseur et de votre banquier, qualifiés pour en débattre librement avec vous ?

Après 5 ans (voir 7 ans) le financement étant considéré comme amorti, ce type de séchoir étant facile à déplacer il sera également facile à revendre en cas de besoin ou décision de renouvellement! Admettons qu’il soit négociable à 30% de sa valeur d’achat : Financement net final = 70 % (à déduire les plus value du moment).

On tombe les remboursements mensuels à 1666 € … Est-ce une somme totalement ou partiellement irrécupérable ? On peut affirmer, sans crainte de se tromper, qu’au pire ce sera partiellement et pour une courte durée, le temps de faire connaître ce nouveau service. La réduction du stock et la plus value dégagée devrait vous aider à passer cette période le temps d’augmenter votre volume et de roder votre organisation.

L’achat via un leasing pourrait peut être s’avérer intéressant ? Savez vous que cette formule de financement offre la possibilité d’un remboursement progressif tout en récupérant de la TVA sur les ‘intérêts’ ? Le concept étant déplaçable il est donc finançable.
.
Une fois le point d’équilibre atteint au niveau du stock, à volume VENDU égal, le fond de roulement achat sera plus faible. Si le volume de vente augmente – le contraire serait stupéfiant- l’augmentation plus réduit du stock sera en tout ou partie auto financé, à moins de vendre à perte ! Si vous en êtes là ne continuez pas ce message…

Dans tous les cas le nouvel équipement améliorera la marge nette.

L’installation d’un séchoir créera des gains induits sur tout le circuit de production depuis l’intérêt de sécher en bois VERT avec un stock tampon faible, des manutentions intermédiaires plus réduites, et, à la livraison, de bûches sans dépréciations ou inconvénients divers : aubier échauffé / présence de termites ou autres prédateurs/ poids trop élevé créant une surcharge pénalisante, etc.).

GF SERVICES a les compétences et connaissances du sujet pour vous faire découvrir les innombrables avantages du séchage artificiel des BUCHES...

Ne soyez pas frileux ! Chauffez vous le moral avec ces arguments !

Dans tous les cas l’installation d’un séchoir à BUCHES obligera ‘à se remettre en question’ et à innover auprès des clients, refaire une nouvelle grille de prix …Améliorer une valeur ajoutée trop faible …

Prix de vente majorés + Nouvelle clientèle ajoutée plus solvable, plus fidélisée ça compte ! Un petit plus : Valorisation des sous produits sciures et écorces utilisables dans la chaudière pouvant elle-même chauffer votre maison et beaucoup d’autres ‘petits détails’ !

FOURNISSEUR: Pour plus d’informations consultez un technico commercial GF SERVICES au 04 77 67 18 70

TRAVAILLER AVEC LA TETE est AUSSI IMPORTANT QUE FAIRE TRAVAILLER LES BRAS !

1000 kg de bois vert = Plus ou moins 600/650 kgs sec à 20%.

COUP DE GUEULE DE GRINDESEL

L'ADEME n'ayant manifestement pas le droit ou l'idée ...de citer ses références :

L'ensemble du séchoir à bûches présenté sur le site suivant : séchage bois-bûches - Barraquand 

…a été conseillé, vendu, et installé avec SAV par GF SERVICES Tél 04 77 67 18 70 mail info@gfservices.fr

GF SERVICES via GRINDESEL lorsqu'il en était encore son gérant fondateur, fait la promotion du séchage artificiel des BUCHES depuis 1997 !

Le concept avance (trop) doucement à son goût, au détriment d'une image produit (le combustible bûche) qui en a POURTANT sérieusement besoin.

La majorité des entreprises de la filière est dramatiquement SOUS EQUIPEE en matériels comme en capacité de séchage.

Le SEC A L'AIR est annoncé par d'innombrables entreprises citées sur internet et faisant partie (ou pas pour la grande majorité !) de différentes associations alors qu'elles n'ont ni le stock correspondant ni le séchoir dont elles rêvent tout en considèrent ne 'pas en avoir les moyens 'alors qu'elles ne cherchent même pas à s'y intéresser vraiment et doutes du réel intérêt à s'en équiper !

Les stages de formations au séchage du bois bûche se développent de toute part via des cours (coûteux mais subventionnés) dispensés par des 'spécialistes' ignorant le sujet, traitant de la technologie du séchage des SCIAGES ...ce qui n'a rien de comparable et ne peut qu'inquiéter le pro qui souhaite s'équiper!

SECHER DES BUCHES N'EST PAS COMPLIQUE ! Si le bois fend ou se déforme en séchant cela ne fait qu'améliorer ses qualités de combustible au contraire des sciages qui deviennent inutilisables!

LE SEUL RISQUE EST DE NE PAS SAVOIR VENDRE A SON PRIX UN COMBUSTIBLE DE HAUTE QUALITE .

IL FAUT ARRETER DE DIRE QUE 'LE PRIX AU STERE SECHE ARTIFICIELLEMENT EST TROP CHER'. Matériel amorti la plus value dégagée sera importante et permettra de poursuivre la modernisation de votre entreprise !

Les rares producteurs équipés de séchoir ont tous augmenté leur volume et sont tous ravis de leur décision !

SECHAGE DES BUCHES : Exemple d’un cas CONCRET

LE CAHIER DES CHARGES INITIAL CONCERNANT LE SECHOIR SOLAIRE BIOMASSE THERMO SYSTEM/ GF SERVICES EN SERVICE CHEZ Ets BARRAQUAND

– Raccourcir le temps de séchage des bûches,

– Se doter d’une installation simple et robuste,

– Minimiser les consommations énergétiques,

– Etre exemplaire en terme environnemental,

– Etre économiquement viable.

— DES RESULTATS AU RENDEZ VOUS CONFIRMES PAR L'UTILISATEUR ET L'ADEME

– Le séchage des bûches se fait en 11 jours environ en été, 14 en hiver. Les bûches sont séchées à coeur et constituent un combustible de qualité,

– Après plus de deux ans et demi de fonctionnement, l’installation s’avère fiable et la manutention simple,

– L’énergie consommée est en majorité renouvelable (solaire et biomasse), les plaquettes forestières
utilisées dans les chaudières LINDNER SOMMERAUER sont produites par l’entreprise,

– En été, les apports solaires assurent 70 % de la consommation d’énergies renouvelables, contre 30 % au coeur de l’hiver. Le reste est satisfait par la biomasse.

- Sur une année d’exploitation, cette énergie est fournie à égalité par le solaire et la biomasse ce qui divise donc le budget plaquettes par deux !

– L’opération est neutre en terme d’effet de serre,

– L’investissement est conséquent mais le coût de séchage maîtrisé.

- Pour ce site d'exploitation le prix de revient du séchage est de 10 € par stère...(Info relevé sur le site FIBRA ) non déduits, SEMBLE-T-IL, les effets bénéfiques induits par cet investissement car difficilles à chiffrer mais bien réels !  

- En contrepartie, le besoin de trésorerie de l’entreprise a été réduit de 70 % (par rapport au séchage à l’air libre qui suppose
une longue immobilisation financière).

- Entre août 2010 et mars 2012, 28 cycles de séchage ont été effectués, soit 8 085 stères de bois.

- L’ADEME a accordé à l’entreprise une aide financière et un suivi énergétique
Dans ce cadre, l’entreprise a fournit régulièrement à l’ADEME un bilan détaillé de ses résultats.


- BILAN MI 2013: L’entreprise voudrait encore baisser ses coûts en optimisant les cycles de séchage (davantage de casiers de séchage).
GF SERVICES lui conseille de palettiser et nettoyer ses bûches en cycle totalement automatique, comme elle a su le réaliser avec une grande réussite, sur deux très important autres sites Français de production de bûches (150 000 et 80 000 stères/m3 par site).
- Elargir et rationaliser son circuit de commercialisation.

QUESTION DE GRINDESEL

L’ADEME s’implique-t-elle toujours dans ce type de dossier ??? Il suffit de lui demander ...-

UNE GRANDE SATISFACTION  

La filière de production de bûches sort enfin de son énorme retard technologique et GF SERVICES s'y est fortement impliquée.

GRINDESEL le 18 09 2013 dossier resuivi et affiné le 27 12 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS SEC: L'intérêt des producteurs ET des consommateurs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Mannequin bois
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: