BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chaudières BOIS :Bonne Gestion des ressources BOIS ENERGIE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Chaudières BOIS :Bonne Gestion des ressources BOIS ENERGIE ?   Lun 19 Déc - 20:52




Chaudières BOIS ENERGIE Comment ne pas gaspiller notre ressource?

LA BONNE QUESTION que je me suis posée après avoir assisté à l'inauguration d'une chaudière LINDNER SOMMERAUER !

MA CONVICTION : Dans tous les cas de figure ne pas gaspiller notre ressource en BOIS ENERGIE c’est la consommer le plus SEC (et SAIN)  possible, bien isoler les locaux… comme les installations (les tuyaux sont souvent oubliés !).

Comme ne le pensent pas certains politico technocrates de tous bords et convictions ,frisant parfois l’intégrisme par leur volonté de refaire le monde à leurs pensées en puisant dans des caisses semble-t-il sans fonds, prompts à penser que d’autres, sans diplômes autres que ceux obtenus par la validation de leurs acquits de terrain, ne sont pas capables de comprendre et même d'améliorer leurs propositions de père(s) Noël(s) , j’invite à méditer  la phrase ci-dessous qui me parait frappée du bon sens et qui n'est pas spécialement de moi :

« Il y a une grande différence entre connaître des concepts …et les comprendre »

Connaître peut s’apprendre …sans certitude de bien avoir compris.

Faire comprendre à un aréopage de braves gens, même pour certains très diplômés ou ceints du drapeau National, tout en disposant d’un micro, semble être facile dans ce pays ou s’opposer semble décourager la majorité, plus venue pour profiter des petits fours …face à d’autres gens, plus professionnels qu’amateurs, pas très motivés pour prendre la parole…vu l’usage qu’il en est généralement fait !

Généralement, lors de ce genre de réjouissance, ce ne sont que les politiques qui prennent la parole et se congratulent entre eux tout en tentant de se faire valoir auprès de l'assistance.

Cette fois ci j'ai apprécié la démarche de monsieur le maire qui a passé le micro à deux de ses collaborateurs qui se sont impliqués dans le dossier, puis aux membres de l'assistance souhaitant poser des questions.

Une réflexion m’était venue à l’esprit en écoutant, avec réel et grand intérêt le discours d’une ingénieure environnementale, élue communale et régionale, convaincue des avantages du vert et du rose associés, intervenant lors de cette récente inauguration d’une chaudière BOIS ENERGIE plaquettes LINDNER SOMMERAUER … ne sachant pas consommer un autre combustible que mi-SEC, de préférence SEC…pour la bonne cause de réduction de la consommation !

Je me suis dit que ce type de chaudière est bien celui qui respecte le plus la ressource BOIS ENERGIE, le respect de nos forêt comme celui des contribuables.

Excusez du peu j’en suis devenu aussi fier que d’avoir reçu un diplôme du BON SENS !

De plus, j’ai trouvé ce matin là l’argument choc pour le développement des ventes de GF SERVICES face aux chaudières BOIS ENERGIE qui ne savent pas …consommer du bois sans en gaspiller une partie : en général les mégas chaudières BOIS le consommant insuffisamment sec, voir totalement VERT !

Je remercie donc Mr le Maire de m'avoir permis d'apporter ma petite contribution suivante au débat ci-dessous.

Conseillère municipale et régionale donc, infatigable défenseur(e) des énergies renouvelables de toutes technologies, notre diplômée de service nous a laissé entendre qu’elle va très prochainement initier la demande, à un bureau d’études comme il se doit, d’une pré-étude de réalisation d’une méga chaufferie bois de 20 méga wat ( !) pour chauffer 5000 logements sociaux dans sa bonne ville (méga argument pour espérer obtenir des mégas subventions prises dans la poche des contribuables) tout en y mettant une contrainte impérative histoire de nous montrer, probablement, que nos politiques sont économes, pensent énormément et ont l’écologie intégrée à leurs cerveaux depuis que c’est la mode :

Elle va donc exiger ‘ Que cette étude confirme bien la possibilité de pouvoir approvisionner cette méga réalisation à énergie renouvelable dans un rayon maxi de 70 km. Pourquoi 70 km ?

Et pourquoi ne pas exiger que ce critère ne souffre pas d'extension pendant la durée de vie de la chaudière? Tant qu'à faire? Histoire de rassurer les administrés qui s'inquièteront de savoir si nos forêts locales et régionales resteront bien renouvelables.

A voir comment nos politiques de tous bords interprètent le concept de renouvelable pour le BOIS on est en droit de s'inquiéter! On a l'impression d'assister à une surenchère sur celui qui aura le projet le plus mégalo sans trop s'inquiéter si la forêt suivra en termes de bon sens et non de statistiques !

Pour plus de certitude je me suis donc permis de suggérer à ce décisionnaire par procuration, si les échéances électorales lui en laisse le temps, ce qui suit :

Demander de réaliser cette étude en tenant compte de plusieurs hypothèses permettant une estimation assez fine des tonnages à exploiter…et, pendant qu’ils y seront, le rayon d’appro respectif dans chaque cas:

1/ Approvisionnement en combustible BOIS ENERGIE SEC à 20/25%.(Plaquettes forestières) solution qui est de loin la plus économique

2/ Approvisionnement en combustible BOIS ENERGIE VERT (Plaquettes de scieries ou provenant d’exploitations forestières ‘frais d’abattage’) solution communément adoptée....pour les mégas chaufferies et centrales de co générations, outils de déforestations intensives!

3/ Idem N° 2 mais avec intégration d’un pourcentage d’écorces à définir…Il faut savoir que cette hypothèse est financièrement la plus économique à la tonne mais pas toujours la plus favorable en tonnage consommé et problèmes de combustion !

L’impact écologique, voir le risque de déforestation régionale, ne sera-t-il pas plus impacté par l’une ou l’autre des trois formules ? Question élémentaire ? Pas tant que cela ! Pourquoi ?... La voila la bonne question !

Réponse après avis des technocrates compétents …de la filière BOIS ENERGIE , non pollués par la démence technologique qui se traduit actuellement par moult appels d’offres et le début d’implantation de mégas réalisations appelées ‘Centrales de CO-GENERATION’ (production d’électricité + réseau collectif de chauffage en utilisant les calories sinon gaspillées, mais en en perdant une partie tout au long d'un méga réseau !)… consommant d’énormes tonnages de bois VERTS avec tous les problèmes environnementaux et financiers induits!

Le bon sens, à mon sens, dans beaucoup de cas comparables, serait de réduire les ambitions de concours à celui qui a la plus grosse puissance en investissant d’abord dans l’isolation puis en faisant une réflexion économique raisonnable.

Abandonner ces mégas projets destructeurs de ressources forestières régionales correspond aux exigences budgétaires actuelles sans s'écarter des objectifs de la fameuse grand-messe du GRENELLE de L’ENVIRONNEMENT et du ya’ka habituel !

Les bénéfices – plutôt les économies- de réalisations moins mégalo permettront les financement sociaux futurs.

Exemples réalistes démontrant que le BOIS ENERGIE devrait être en priorité orienté vers de multiples projets de proximité de type suivants:

- Inauguration ce Samedi 16 Décembre 2011 à la mairie de Saint Haon le Chatel = Chaudière 100 kw Bois SEC.

- Inauguration fin Novembre dans un établissement de balnéothérapie près de Lourdes… 2 Modules BOISCOMPACT de 150 Kw chacun: bois SEC, et bientôt dans un hôpital de la même région 2 ModuleS BOISCOMPACT de 250 Kw chacun.

- Inauguration de 7 Modules BOISCOMPACT villes de MANTES et VERNOUILLET suite abandon d’un méga projet de chaufferie qui nécessitait la construction d'un important et coûteux réseau enterré de conduits de chauffage (plusieurs kilomètres) . Réalisations plus économiques et plus fiables du type BOISCOMPACT .

- Modules de chaufferie livrés prêts à poser, cloisons coupe feux garanties 2 heures  , puissance d’un module = jusqu’à 250 kw avec possibilité de coupler 4 voir 6 modules pour alimenter un seul site avec un mini réseau…

- Remplacement de chaudières individuelles privées, de petites puissances, fonctionnant au fuel ou au gaz par un combustible national abondant et local....

- En final le budget est plus faible suite à l’importante réduction des coûts de génie civil et impacts sur les commerces sans parler d’autres avantages administratifs et le bonheur d’un équipement construit comme AIRBUS : 50 % en France le reste en Europe!

Les MEGA CHAUDIERES ne savent bien fonctionner – sans risques de dégâts- qu’avec UNE PROPORTION de bois VERT importante! N'est-ce pas étonnant ?

Ce sont donc des chaudières qui consomment beaucoup plus de BOIS que les chaudières du type décrites ci-dessus avec des risques accrus de pollution en cas de déficience des énormes et coûteux  filtres qui leurs sont nécessairement intégrés leurs petites sœurs ne nécessitant aucun filtre tout en étant conformes aux règles strictes imposées.

Le coût d’entretien des chaudières industrielles est également plus élevés et plus contraignants.

Précisions : Sauf démonstration du contraire qu'il me plairait de lire ou entendre, le débat que je lance ci-dessus n’est pas une nouvelle présentation de l’intégrisme d’une certaine forme de la pensée BOIS ENERGIE:

Les chaudières de grosses puissances (plus de 1 mgw) consomment plus de bois car celui-ci n'étant pas sec, à tonnage égal, son pouvoir calorifique est beaucoup plus faible (jusqu'à 40% contre 90 !) que le bois consommé dans les chaudières dites de types individuelles (jusqu'à 250 kw avec possibilité de couplage jusqu'à 6 mini chaudières)

Dernier point : Le fournisseur de plaquettes BOIS ENERGIE sollicité pour SOUMMISSIONNER à l’appels d’offre et livrer une CHAUDIERE fonctionnant au bois SEC a fait , lors de cette inauguration, la demande suivante pleine de bon sens:

Que les appels d’offre à combustibles BOIS PLAQUETTES soient validés le plus tôt possible et non quasi le jour de l’inauguration ‘pour pouvoir garantir la livraison d’un combustible sec par constitution d’un stock de 6 mois minimum’.

Le bois énergie ne doit pas consommer 50% de son énergie à se sécher …avant de CHAUFFER !

JUSTE DEMANDE PLEINE DE BON SENS malheureusement non suivie d'effet !…

GRINDESEL * Dossier mis à jour le 06 01 2015



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
Chaudières BOIS :Bonne Gestion des ressources BOIS ENERGIE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Mannequin bois
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: