BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 UTILISER LES COMBUSTIBLES BOIS A BON ESCIENT : les BUCHES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: UTILISER LES COMBUSTIBLES BOIS A BON ESCIENT : les BUCHES   Lun 7 Fév - 20:33

UTILISER LES COMBUSTIBLES BOIS A BON ESCIENT

C’est choisir le bon appareil et utiliser le combustible bois approprié !

1/Le BOIS BUCHE en 2011 et les chaudières Autrichiennes LIGNO.

La consommation de bûches, en 2011, correspond à deux principaux types d’utilisation.

1/a-b- Le chauffage d’appoint pouvant s’appeler ‘le chauffage plaisir’ utilisé dans des cheminées à foyer fermés (rendement plus ou moins 50%) ou ouvert (…30% !) ou des poêles à haut rendement (jusqu’à 95%) consommant deux fois moins de volume pour un chauffage de meilleur qualité. Même en payant le m3/stère un prix plus élevé le résultat final sera à l’avantage du consommateur.
Pour cela il faudra qu’il devienne consom’acteur en étudiant le rapport rendement/ consommation/ coût final…

2/a- Le chauffage dit ‘central’ utilisé dans des chaudières assurant un rendement de 60 à …95/97% suivant leur vétusté et leur équipement de contrôle de combustion. Voir les chaudières LIGNO proposées par GF SERVICES !

Le chauffage aux bûches, de type industriel, sauf peut-être de très rares cas spécifiques, a disparu depuis longtemps.

A nos yeux, le point capital du maintien de cette filière de consommation à son niveau actuel est subordonné aux conditions impératives de consommer des bûches sèches …et saines.

Pourquoi ‘saines’ ? Un seul exemple : des bûches dont l’aubier est ‘passé ou échauffé’ peut perdre jusqu’à 25% de leur pouvoir calorifique ! D’où l’un des intérêts de les sécher artificiellement…

A défaut, la consommation du combustible BOIS BUCHE déclinera ce qui serait dommage ce type de combustible étant devenu compétitif à divers titres et conserve toujours la meilleure côte.

GF SERVICES œuvre depuis 1977 pour inciter les producteurs à améliorer la qualité de leurs productions et fait la promotion du séchage artificiel. Le volume séché artificiellement ne doit pas dépasser 100 000 stères sur 6 millions déclarés ‘secs à l’air’ …sauf les fonds de piles et j’en passe ! Même pas 2% … Avec l’installation réalisée courant 2011 par PEZZOLATO et GF SERVICES (136 000 m3/stères) dans le 36 ce taux va plus que doubler !

Une charte nationale de qualité tente difficilement de se mettre en place au niveau national…via des syndicats régionaux rassemblant trop peu de producteurs prêts à s’engager…

Face à l’absence d’un minimum de structure le risque, pour beaucoup de petits producteurs locaux, est que l’on revive en peu d’années une restructuration à marche forcée qui laissera de nombreuses petites entreprises ‘sur le carreau’, comme cela s’est produit en scierie…

GF SERVICES est convaincu que la profession devra, de gré ou de force, se structurer et adopter des règles strictes de qualité – dont le séchage artificiel à 20% - si elle veut prendre des parts de marché à la concurrence déloyale du travail au noir et répondre ainsi aux attentes de clients souhaitant rester fidèles à un combustible ancestral, lourd de symboles très forts.

a/ Le chauffage d’appoint pouvant s’appeler ‘le chauffage plaisir’

1/a- La bûche pour cheminées

- A foyer ouvert = Une catastrophe écologique et économique.
- A foyer fermé = Un résultat un peu supérieur…mais des volumes consommés certainement en décroissance.
- Des menaces d’interdiction de consommer du bois bûche polluant (il faut le reconnaître…) car insuffisamment sec, pèsent sur beaucoup de villes sans être prises au sérieux… Mise en application ce serait l’arrêt de mort de beaucoup de petites entreprises !

La plupart des utilisateurs ‘cigales’ (ceux qui achètent au dernier moment) consomment des bûches insuffisamment sèches qui fument (donc qui polluent), ‘toussent’, crachent leur sève …et chauffent mal !

Ce type de consommateur gaspille le bois car, en final, même s’il en consomme peu…il en consomme trop ! De plus, le combustible déçoit vite Monsieur mais surtout Madame car c’est la galère pour l’enflammer …et se chauffer!

La plupart des utilisateurs ‘fourmis’ (les prévoyants achetant au printemps et faisant sécher eux même leur bûches au moins un été) consomment des bûches suffisamment sèches avec un bon rendement calorifique et une pollution résiduelle quasi inexistante… sinon faible.

Grâce à la qualité du combustible et au soin apporté à son stockage ce type de consommateur ne gaspille pas le bois. Il le prépare et le stock comme un combustible et non comme un produit de faible valeur … qu’il n’est plus !

1/b - La bûche pour petits poêles d’appoint à haut rendement (chauffage de petits logements).
C’est l’utilisation de référence et d’avenir du bois bûches. La technologie de ces appareils impose des bûches de qualité : longueurs courtes et précises, petites sections et obligatoirement sèches !

En périphéries des villes la place manque pour se faire un bon bûcher, les garages sont millimétrés : l’on ne peut stocker que de faibles volumes à l’extérieur. Il est dommage que la mode soit aux haies de toutes sortes alors que la logique serait d’y aménager …un bucher convenable et pratique, proche d’une aire de dépose à la grue et de l’entrée du logis, mieux : d’un ‘trapon’ d’approvisionnement propre et pratique, proche de l’appareil de chauffage.

Nos architectes ne pourraient ils pas intégrer ces petites contraintes lors de l’implantation et de la conception des futures maisons ? Nos revues spécialisées sont toujours absentes dans ce débat ! On se fatigue bêtement à se coltiner les bûches ! Un peu de bon sens réduirait la pénibilité tout en faisant un minimum de sport …naturel !

L’approvisionnement de ces poêles est le cœur de marché du bois bûches de qualité. Il devrait progresser mais il ne faut peut être pas en attendre une augmentation de volume globale au national. C’est tant mieux et au bénéfice de nos forêts qui, bien que renouvelables, ne méritent pas le gaspillage.

En effet, ces appareils sont économes en bois (Bûches sèches + Rendement élevés de l’appareil = importante économie de combustible). L’on peut espérer que ce marché permettra de maintenir la consommation des bûches GLOBALEMENT à un niveau comparable à celui actuel.

2/a - Le chauffage central.

L’arrivée de chaudières à bûches de très haute technologie (entre autres le contrôle de combustion par sonde lambda) et l’adoption de ballons tampons de grandes capacités redonne de l’intérêt au chauffage central … à base de bois bûches.

Les chaudières LIGNO Autriche, pour un logement très moyennement isolé, ne se rechargent que toutes les 24 heures ! Avec un rendement de 97 % et peu d’écorces, le taux de cendre est comparable à celui constaté sur une chaudière à plaquettes !

Combustible millénaire l’adoption ou le renouvellement d’un appareil de chauffage au bois bûches trouvera toujours sa justification pour les raisons suivantes :

- Plaisirs des yeux.
- Plaisir de l’odorat.
- Economie …amplifiée si l’on exploite une ressource personnelle.
- Economie … constatée, si l’on remplace un appareil ancien, rendement oscillant entre 30 et 50/60%, par un appareil moderne actuel , rendement oscillant entre 70 et 97 % (chaudières LIGNO).
- Réel participation à la réduction de la pollution atmosphérique … en consommant – par obligation – du bois (+) sec !
- Relation directe et réelle avec un producteur local…
- Maintien d’une certaine activité physique personnelle.

PROCHAINE ETUDE : LES CHAUDIERES A PLAQUETTES MULTI COMBUSTIBLES ...OU PAS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
UTILISER LES COMBUSTIBLES BOIS A BON ESCIENT : les BUCHES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vend un chalet en bois
» utiliser un fichier flv facilement
» Impossible d'utiliser E-anim. Erreur cmd.exe
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Comment utiliser game maker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: