BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHES :La pluie sèche le bois OUI et NON ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHES :La pluie sèche le bois OUI et NON ?   Lun 11 Jan - 11:33

La pluie sèche le bois…
S’il est convenu que le critère de qualité principal du bois de chauffage est son taux d’humidité, les conditions qui contribuent ou accélèrent le séchage du bois ne semblent pas bien connues du grand public, qui bien souvent, croyant favoriser le séchage ou protéger un bois déjà sec, dégrade la qualité hygrométrique d’un bois, pourtant livré parfaitement sec quelques mois plus tôt.
Il est donc important de comprendre comment le bois sèche.
Le séchage du bois répond à un phénomène physique qui peut paraître paradoxal à bien des égards : Il faut savoir que la pluie est l’un des meilleurs contributeurs dans le séchage du bois.
L’eau contenue au cœur des bûches, pour être évacuée, réclame une forte hygrométrie ambiante.
L’eau a besoin d’eau, pour circuler.
L’eau ne se déplace pas sur une surface trop sèche.
Tout le monde l’a constaté, sur le pare brise d’une auto : les premières gouttes de pluie s’accrochent, et les suivantes ne glissent que lorsque les balais d’essuie glace ont humidifié la surface du pare prise.
De même, il est impossible d’éponger la surface d’une table mouillée, si l’éponge est extrêmement sèche : L’eau ne saurait s’y accrocher, alors qu’une éponge humide attire l’eau sans difficulté.
L’eau glisse donc sur l’eau, et la pluie pour cette raison contribue à évacuer l’humidité interne du bois, qui resterait prisonnière au cœur de la bûche dans un environnement excessivement sec.
Dans d’autres circonstance, cette rétention d’eau est justement le phénomène recherché : Par exemple, dans le domaine culinaire, lorsque l’on souhaite conserver dans son cœur le jus d’un rôti de bœuf, on le place dans un four extrêmement chaud et donc très sec, afin que le jus se réfugie au centre, et que se forme une croûte externe, très sèche, qui constitue un rempart à la circulation de l’eau.
 
 
Observation importante à noter par rapport à l’article ci-dessus ‘La pluie sèche le bois’.
Cette remarque ne vaut que pour les essences de bois CHARGEES EN TANIN. Pour celles qui ne le sont pas – hêtre / Charmes / Erables…- prudence car leur qualité sera altérée par un excès de séchage dit ‘à l’air’. Il faut, dans ce cas, absolument couvrir les piles et ne pas dépasser plus de deux ans de stockage. Au-delà les bûches se seront nettement dépréciées en pouvoir calorifique et en aspect (bois altéré). Intérêt supplémentaire pour sécher ces essences artificiellement. Observation relevée par Jean Charles LAMBIGEOIS spécialiste de la branche BOIS BUCHES chez GF SERVICES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHES :La pluie sèche le bois OUI et NON ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Coureurs des bois et Fusils rayés
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Mannequin bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: