BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 12/ LE TEMPS DES FORETS et sa récente industrialisation

Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: 12/ LE TEMPS DES FORETS et sa récente industrialisation   Mar 18 Déc - 12:07

12/ LE TEMPS DES FORETS et sa récente industrialisation

La filière scierie ne s'industrialise réellement que depuis les année 1980 . J'avais prévue et démontrée cette rapide mais logique (r)évolution en 1992 via un article qu'avait édité le seul journal lu par la filière professionnel de cette époque LE BOIS NATIONAL. Depuis , j'ai suivi personnellement plus de 1000 dossiers de fermetures pour la plupart inconcevables en 1970 ...

La période 1992 / 2005 a confirmé le coté inexorable de cette inévitable industrialisation.
.
Comme courir à l'excellence l'industrialisation , comme toute activité , comporte une part d'imperfections toujours perfectibles mais aussi d'opportunisme .

La France à rattrapée son retard d'équipements modernes par rapport à l'Allemagne ou les sites de production avaient été reconstruits à neuf suite à des bombardements systématiques en 1945. La France a timidement rénovée ses installations puis créé des unités industrielles qu'à partir des années 1970/1980 . Elle est maintenant équipée d'usines ultra modernes , comparables aux meilleures mondiales .

LES CAUSES PRINCIPALES DE CETTE INDUSTRIALISATION vues par Grindesel

Les consommateurs accepteraient ils que les cours mondiaux des BOIS dévalués depuis la nuit des temps car 'faisant partie du paysage' , comme le soleil et l'eau et leurs sous produits BOIS ENERGIE représentant maintenant 10 à 15 % du chiffre d'affaire des scieries calent leurs prix  sur ceux du pétrole et du gaz ?

Le développement des marchés mondiaux ne l'a pas permis ! Le prix des bois sur pieds et les sciages Français sont soumis à des coûts internationaux nettement inférieurs à ceux imposés par les rois du pétrole au titre de 'matériaux de reconstruction après guerre ' - et n'ont ensuite fait que suivre les cours sans rattrapage possible sauf à la marge , ce qui a pour une part imposé cette industrialisation en maintenant les produits forestiers à des prix planchers , au même titre que les prix agricoles .

Même processus pour les bois énergie(s) qu'il fallait valoriser et moderniser leur consommation sinon c'était l'assurance de transformer nos forêts en mouroir à CO² et producteur de METHANE et gaspiller ainsi une richesse mal exploitée, cas du Brésil et de son soit disant poumon vert resté inexploité faute ...d'accessibilité marécageuse et , peut être mais on peut le soupçonner vu les intérêts en jeu, d'associations éco pas spécialement logiques situées dans un proche pays nantis défendant d'abord ses intérêts mais aussi de groupes de pression ayant intérêt à les financer !

Nos bonnes âmes éco-illogiques sont tombées dans le panneau , préférant voir ces bois y pourrirent sur pieds et au sol et dégager du méthane plutôt que capter du CO² dans des constructions permettant de loger dignement les habitants en périphéries des villes tout en libérant des surfaces agricoles pour les nourrir ! Le Brésil est ainsi resté un pays 'en voie de développement' pour la tranquillité de ceux qui souhaitaient le redevenir avant lui au plus vite après la guerre .

Nos pays nantis se satisfont ainsi d'explications sensées les rassurer et s'étonnent que le Brésil ne vote pas 'convenablement' … N'est ce pas curieux ?

La France forestière a donc adopté les technologies d'Europe du Nord. Intelligemment et en toute logique elle a planté des Douglas en masse en Corrèze , en Bourgogne et dans le Morvan .

Attendre qu'un industriel 'Européen' ou Américain vienne s'y installer le premier et consommer les premières récoltes 'de trop faibles diamètres' pour pouvoir être sciées sur des matériels traditionnels assurait au(x) premiers arrivés les récoltes suivantes , plus conséquentes et de meilleures qualités !

Cette superbe ressource a de suite attirée les leaders Français de la scierie ce qui est à leur crédit et leur a permis de reprendre des parts de marchés perdus ...et de s'industrialiser.

50 à 60 scieries de niveau industriel suffiraient désormais pour consommer la récolte nationale contre ...plus de 10/15 000 scieries de niveau artisanale en 1950 et plus que 1200 fin 2017 avec de nombreux dirigeants proches ou ayant parfois largement dépassés l'âge de la retraite . Les fermetures continuent donc ...

L'obligation de s'adapter au développement en diamètres et qualités des plantations et, accessoirement, réduire le stock de gros diamètres inexploités disponible dans les plus anciennes parcelles se réalisera au fil des années puisque 36 d'entre elles ont toujours achetés et consommés des 'gros bois' et renouvelleront leurs équipements . Toutes s'équiperont en conséquence . Une unité dédiée est dans les cartons ...

Le remplacement des lignes de canters équipées pour  bois de petits diamètres est en cours avec la technologie acceptant désormais un diamètre utile de 7 à 800 mm aux pieds . Les plus gros sont et seront débités ou débitables sur des scies à rubans couplées à des lignes de reprises équipées de fraises type canter en attendant que nos forêts nationales et ses propriétaires reconnaissent que scier des bois de très gros diamètres est illogiques sur tous les plans .

D’où la nécessité de développer les compétences sylvicoles des propriétaires forestiers … en maintenant les efforts actuels d'informations et de formations tout en manquant, à mon sens, de réalisme et de bon sens .

Réduire les taux actuels de subventions distribués par divers organismes en les conditionnant à une estimation de valorisation du patrimoine concerné et autoriser des travaux moins prestigieux donc moins coûteux permettrait de démultiplier le nombre d'aides avec des chantiers de moins grandes envergures , plus rapidement opérationnels , susceptibles d’intéresser l'ensemble des propriétaires forestiers .
Personnellement et au risque de facher certains de mes amis forestiers je trouve en effet indécent de proposer des taux supérieurs à 30 % pour la réalisation de véritables routes forestières boostant considérablement la valeur de parcelles quasi inexploitables sans que soit demandée la moindre contribution sur les récoltes réalisées lors de leurs créations comme sur celles qui seront ensuite réalisées ...  

Le volume annuel de bois ronds récolté en qualité sciages s'est plus ou moins stabilisé autour de 18 millions de m3 de grumes/ an se décomposant, en gros , entre environ 5 M/m3 de grumes feuillus pour 2/3 de surface produisant péniblement 2,2 M/m3 de sciages et 13 M/m3 de grumes de résineux pour 1/3 de surface produisant plus ou moins 8 M/m3 de sciages !

POURQUOI  LA FILIERE BOIS A MIS TANT DE TEMPS A S'INDUSTRIALISER ?

La chute continu de l'industrie du meuble traditionnel français  et la très difficile reconversion vers un concept 'à la mode' proposant  moins de bois brut et plus de panneaux , commercialisables et prêts à monter par des acheteurs plus ou moins heureux de bricoler à plus bas prix ,  vendus en grandes surfaces ou via Internet . IKEA a bloquée toute velléité de réponse et a imposé le meuble renouvelable à bas prix !

Un meilleur calcul – à la baisse - des sections charpentes traditionnelles à 95% remplacées par un concept lui aussi industriel et trop longtemps d'importation  (Charpentes ultra légères / Poutres lamellés collés / BMR etc ...)

Un énorme transfert sur l'importation de bois dits 'ouvrés' mais classés 'PRODUITS FORESTIERS' représenté par les importations de pâtes à papiers et cartons de plus en plus élaborés donc à très forte valeur ajoutée .

Chaises en bois filière française autrefois réputée , 100% abandonnée dans les années 1980 au profit de l'acier et du plastique

Placages et autres objets en bois trop coûteux à produire chez nous et très concurrencés par d'autres technologies exemple l'imprimerie sur panneaux...et la concurrence du plastique imitant le bois , collé à la chaîne sur des 'supports de bois déchiquetés et compressés ' de faible épaisseurs !

Les faux parquets ou parquets contrecollés sur panneaux répondant à une demande de prix bas avec l'illusion d'un produit haut de gamme bénéficiant d'un marketing rajeunie' .

Parmi d'autres exemples et pas le moindre : L'importation de pays exploités à prix super cassés mais marges de revente énormes au grand bonheur de quelques mégas importateurs nationaux et internationaux décomplexés dégageant d'énormes plus values leur permettant de casser les prix – mais pas leurs marges - et marchés classiques en créant d'immenses centrales d'achat ...et de vente!


GRINDESEL le 18 12 2018


*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
12/ LE TEMPS DES FORETS et sa récente industrialisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» Gagner du temps pour éjecter vos périphériques
» Prevoir le temps avec un summit Hc ?
» Pc qui rame tous le temps
» Peut on regarder 2 tv en meme temps avec bbox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: