BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  7/LE TEMPS DES FORETS et CELUI DES SCIERIES FRANCAISES

Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: 7/LE TEMPS DES FORETS et CELUI DES SCIERIES FRANCAISES   Lun 10 Déc - 11:49

7/ LE TEMPS DES FORETS et celui des scieries françaises suivies jours après jour par GRINDESEL depuis 1967

Sauf à retourner à l’anarchie forestière de l'âge de pierre, un 'champ' de résineux Douglas se plante sur un terrain nu suivant des règles suivies par des sylviculteurs formés de plus longue date que les écologues …

Pour ce qui est de la fameuse nature 'authentique' et pseudo bucolique de l'époque des fermiers et métayers des temps anciens, de merveilleux écrivains en ont contés ce temps. Cette époque qui était soit disant le bon temps pour de (très) rares privilégiés a libérée des déprises agricoles potentielles depuis l'exode dit industriel. Ces déprises sont paraît il visibles sur les cartes postales de l'époque.

A leurs départs les propriétaires concernées ne pouvaient éviter un retour à la jungle que via la mise en place d'une forêt privée – ou publique - gérable au moindre coût mais tout de même avec du personnel accompagnant la modernisation de territoires qui souffrent encore d'une incroyable dissémination parcellaire sur lesquelles les populations les plus démunies trimaient et trimme toujours dur sans se plaindre si on les compare à d'autres catégories ...semblant formatées pour se plaindre .

L'exode rural et une population fauchée comme chair à canons dans d'effrayants conflits a justifié de planter des résineux sur des terrains agricoles qui ont bénéficiés , après 1950 , de subventions du FFN (Fond Forestier National). Ces plantations ont obligations de replanter après éclaircies sylvicoles à 18/20 ans / 28/30 ans (ou coupes à blanc) / 38/40 ans et au delà 48/50 ans avec pour objectif final la récolte progressive des plus beaux spécimens .

Ces parcelles sont , pour beaucoup, des cagnottes de sécurité ayant pour but de lisser divers aléas financiers sur  plusieurs générations .    

Il est assez curieux de constater que ceux qui contestent , voir ignorent le plus les méthodes et règlements sylvicoles pour accompagner cet énorme transfert agricole vers le forestier demandent bruyamment que la branche sur laquelle ils voudraient faire prospérer leur intelligence supérieure et concept philosophique anti productiviste devrait être sciée et qu'il soit adopté par la grande majorité des professionnels , experts locaux et, surtout, par les propriétaires, principaux concernés , qui ayant souvent planté 'à la force de l'âge', arrivés à une retraite non financée par la S.S , peuvent être amenés à avoir besoin de vendre ces bois estimés – avec une raison purement économique qui leur est personnelle et s'inscrivant dans le droit de propriété - 'trop jeunes' pour  financer EPADH et autres misères de l'âge !

Facile quand on est né avec une cuiller en argent dans la bouche  !

Le maintien de 'frais courants' d'un patrimoine immobilier vieillissant au même rythme que celui qui l'a habité, parfois sans héritier(s), sans pour autant souhaiter céder le terrain nu forestier  auquel il est profondément attaché , peut réduire les marges financières disponibles .

La forêt est une assurance financière personnelle qui doit être respectée car elle sécurise une fin de vie 'qui ne demande rien à personne' et s'est généralement construit à la force des bras ...et du bon sens tout en apportant des avantages indirects et multiples à l'ensemble de la société sans pour autant lui donner un droit de regard sur sa gestion sauf abandon d'entretien .  

Que ce soit pour  certains 'gros' propriétaires contraints de respecter des règles strictes d'abattage et de replantation dans les 5 ans pour respecter un PSG (Plan Simple de Gestion contrôlé par le CRPF (Centres Régionaux de la Propriété Forestière) une coupe dite rase ou à blanc est soumise suivant les départements et configuration de terrain à une surface donnée et une demande d'autorisation spéciale strictement motivée pour raison sanitaire forestière ...ou/et humaine .

Bac moins 4 ne rend pas les gens du bois ignorant de lois justes, votées par des gens de bon sens après prise en compte de données échappant même à des licenciés de grandes écoles .

Ils ont eux aussi une philosophie bien ancrée dans leurs gènes : défense de la nature et de ses règles majeures et cultivent patience et longueur de temps. Dans l'état actuel des lois les coupes rases ou à blanc sont donc , sauf preuve du contraire , légales et ne peuvent être réalisées par l'opération d'un Saint Esprit anti productiviste.

Comme les champs de poireaux les champs d'arbres ont vocation à être 'cultivés'. C'est même une nécessité . Pour beaucoup de 'gens d'ici' toute récolte de bois abonde leur gagne pain , réduit leur budget chauffage , propose des emplois de tous niveaux et sert de réserve financière , pratique considérée hors d'âge !

Pour eux nul besoin de sports en salles : Chasses et champignons dérouillent gratuitement les mêmes muscles , neurones en primes .

GRINDESEL le 10 Décembre 2018
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
7/LE TEMPS DES FORETS et CELUI DES SCIERIES FRANCAISES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» Gagner du temps pour éjecter vos périphériques
» Prevoir le temps avec un summit Hc ?
» Pc qui rame tous le temps
» Peut on regarder 2 tv en meme temps avec bbox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: