BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 VNF Un coûteux patrimoine forestier pour les contribuables !

Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: VNF Un coûteux patrimoine forestier pour les contribuables !   Mer 26 Sep - 16:19

SUJET: VNF Voies navigables de France un patrimoine forestier national mal exploité

Créé en 1991, VNF est, depuis 2013, un établissement public à caractère administratif (EPA) comptant 7 directions territoriales et près de 4 700 collaborateurs.

Est censé gérer, entretenir et valoriser un réseau de 6 800 km de fleuves, rivières et canaux bordés d'arbres. A ce patrimoine national forestier conséquent et varié s'ajoute  40 000 hectares de domaine ...dont une part également boisé ,  4 000 ouvrages d’art et 2 500 bâtiments !

Directeur général VNF en 2018 : Thierry Guimbaud
Siège : 175 rue Ludovic Boutleux; 62400 Béthune
Président : Stéphane Saint-André
Budget : 450 millions d'€ (Résultat financier inconnu)
Effectifs : 4500 (soit 100 000 € de C.A par poste de travail)
Type : EPA depuis 2013 après avoir été classé EPIC établissement publique industriel et commercial en 1993.
Organisations affiliées : Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

Depuis 2014, la CFDT est première organisation syndicale devant la CGT et FO et totalise … 700 adhérents.  

A lire : CFDT - Voies navigables de France : La CFDT 'tient la barre'

PATRIMOINE FORESTIER VNF

Absences de ventes de bois tout au moins sur la section ci dessous.

La région Auvergne – Rhône Alpes et Bourgogne Franche Comté section Roanne Digoin est elle toujours gérée et entretenue par la DDR de la Nièvre , subdivision de Decize ?

A sa décharge ceci ne facilite probablement pas sa gestion surtout (Comme l'avoue curieusement l'un de ses cadres) si ces deux régions doivent en plus en référer au siège de VNF décentralisé à ...BETHUNE qui n'est pourtant ni en Chine ni au Maroc mais dans le pays des corons cher à Pierre BACHELET !

Le tourisme fluvial national et international est en pleine expansion bien que soumis aux aléas d'un patrimoine forestier entretenu par défaut donc … potentiellement dangereux pour les utilisateurs !  
POSITION de GRINDESEL retraité des questions forestières françaises

VNF gère son patrimoine forestier – tout aiu moins régional - via des méthodes proprement surprenantes ! Sont elles la règle tout au long des 6 800 km de fleuves, rivières et canaux dont elle a la gestion ? La question mérite d'être posée !

Les contribuables sont en droit de demander des comptes publiques car proposer des lots de bois gratuits après avoir financé pléthore de personnel administratif et divers sous traitants pour arriver au bilan que j'ai découvert ce mois d'août 2018 ne peut que laisser pantois les anciens professionnels du bois .

Par contre elles ne peuvent  qu'attiser l'appétit de ceux toujours en activité pour que de telles pratiques perdurent et désespérer les contribuables !

En n'estimant la largeur des bandes forestières longeant les canaux des deux cotés sur 6700 km de domaine fluvial qu'à 10 mètres de largeur on obtiendrait 6700 ha de domaine forestier à entretenir … et à exploiter dans les règles de l'art.

Une estimation de la valeur potentielle de ce patrimoine, en surface / volume et essence et la valeur de revente éventuelle des produits ne semble pas être, loin de là, la préoccupation première de VNF !  

Elle délègue ses compétences au coup par coup à l'ONF moyennant facturation lors d'interventions plus ou moins supervisées en doublons par son personnel … que je sache sans appels d'offres préalables ! Étonnons nous que notre paquebot France coûle !

LE CANAL LATERAL DE ROANNE à DIGOIN EST IL UN CAS PARTICULIER ?

Comme tous les autres canaux sa gestion VNF bénéficie maintenant d'un tourisme fluvial à forte valeur ajoutée irriguant les commerces de nos campagnes… face à un espoir illusoire de relance d'un transport fluvial sauf subventions pour sauvegarde des métiers anciens sur des ouvrages non adaptés.
D’où des débats politico économiques récurrents occupant beaucoup d'oisifs eux même souvent subventionnés (médias y compris)!

MODE DE GESTION ACTUEL DU PATRIMOINE FORESTIER VNF

Il suffit de se balader le long des berges pour réaliser que l'important volume de bois exploitable est vieillissant avec une part importante de gros et très (trop) gros bois (en ce qui concerne les peupliers) avec des cimes – voir des pieds – malades et dangereux justifiant de justes inquiétudes de la part des canaux  puis des maires et divers responsables impliqués à différents niveaux par le suivi compliqué de ce magnifique ouvrage .
Point stupéfiant pour l'homme né dans les bois que je suis depuis plus de 77 ans le patrimoine forestier conséquent le bordant ne semble pas avoir intégré la moindre  gestion prévisionnelle tant en terme sylvicole, qu'exploitation et … point le plus surprenant , ventes des récoltes de bois d’œuvres et bois énergie !

Pire ! Une incroyable chaîne de décisions freine une obligation d'exploiter au plus vite, dès qu'un 'incident' survient (et ils sont de plus en plus fréquents et toujours urgent à traiter) avec parfois de coûteux dégâts justifiants d'autant plus une bonne gestion préventive et une saine analyse des risques sanitaires liés au patrimoine forestier comme à l'état des berges.

La prise en charge de ces 'incidents ' de plus en plus prévisibles (Chutes de branches mortes / Déracinement et brèches de talus 'intempestifs' / Arbres  menaçants ...) est suivi par  une ahurissante chaîne de responsabilités chapeautée par VNF et ses directions régionales ainsi que mairies (et maires responsables alors que quasi bénévoles ) et éventuelles communautés de communes du lieu impliqué !

Le tout dépend d'étroites bandes cadastrale et d'un organigramme administratif comme chacun le sait hyper codifié, d'une réactivité discutable , ou l'initiative est un mot inconnu sans parler d'un état d'esprit administratif ou 'faire bouger le mammouth' s'avère un exploit . J'aime bien ce genre de challenge de plus j'en ai le temps car je suis en congès éternels depuis mes 70 ans...

C'est à se demander si VNF a réalisé que la disparition des  petits clients d'antan , locaux et heureux d'accepter d'exploiter de petits lots de bois de chauffage gratuit le long des canaux contre exploitation pourrait être remplacé par la production et la vente de plaquettes BOIS ENERGIE mais aussi de bois d’œuvre ? Que nenni ! Ces clients là disparaissent ou abandonnent de plus en plus la bûche comme chauffage principal .

Suivant mes sources , suite à différents incidents signalés par madame la maire de Briennon (42) après avoir suivie, je suppose, la procédure adéquate, une expertise (payante mais par qui ?) de l'ONF a été sollicitée et réalisée le 17 août 2018 en attente probable d'une exploitation qui, parait-il sera aussi payante si aucun exploitant donataire se présente...

En attente d’exécution et nettoyage des lieux de 'l'incident' mais d'une exploitation rationnelle , ce 24 Septembre 2018 un responsable (accompagné comme il se doit de celui de la section ?) s'est déplacé sur les lieux pour apparemment étudier le dossier sur place au vu de l'expertise en question et tenter de convaincre une entreprise ou un particulier (comme la mairie sont il bien assurés en RC pour ces travaux ?) disposés à exécuter les travaux et enlever gratuitement le résultat .

Sinon ou sont évacués le produit des coupes et dans quelles conditions ?

VNF trouverait de moins en moins preneur de ces misérables lots s'il faut les exploiter , même à titre gratuit après exploitation ..! La mode est pourtant aux stages de formations accélérées à la mode actuelle  9/12 h et 14 /16h30 vous permettant de devenir professionnel en 160 heures...

Le volume de BOIS ENERGIE est évidemment conséquent ...des deux cotés de nos canaux particulièrement entre Roanne et Digoin . Les bandes exploitables sont de largeurs variables suivant les hauteurs de talus avec parfois des chemins ou zones agricoles accessibles en bas de pentes .

Sur cette section , expertise et travaux seront donc payés par les contribuables et le résultat des coupes cédées gracieusement au titre de nettoyage du site !  

Si ce mode de gestion est une règle régionale voir nationale , ce qui semble être le cas,l'importance du patrimoine forestier en charge de VNF justifierait que les contribuables apprécient qu'il soit affermé en totalité et non au coup par coup sur la base d'une section / un chantier.

Quelle entreprise est en effet capable de déplacer gracieusement une équipe pour dégager une branche tombée sur le canal ou sur la voie de berge ? Ne vaut il pas mieux réduire les risques en faisant du préventif sur une récolte auto finançable et ne guérir ensuite qu'en cas de tornade ?

Ce type de travaux est de la compétence de professionnels , ventes des coupes comprises suivant des valeurs de marché correspondants à chaque essence et qualité de produits .

La coopérative forestière régionale COFORET est habilité pour expertiser gracieusement et exploiter chaque année plus de 600 000 m3 de bois toutes qualités et essences et en assurant la vente des récoltes en totale garantie.

VNF préfère s'adresser à l'une de ses consœurs et ...cumuler les coûts ! ?

Ouvrage privé lors de l'inauguration de cette section en 1838 le mode d'exploitation forestière  indiqué ci dessus s'est-il mis en place, comme d'autres entreprises de même type, après la progressive nationalisation de l'entreprise par l'état dès 1863?
Depuis , ces pratiques ont évoluées au gré des républiques au point de décourager les jeunes du monde du travail tout en accentuant les différences de traitements social entre privé et publique !

Le siège de VNF est actuellement, rendez vous compte … à BETHUNE ville présentée par son personnel ' expatrié ' comme déconnectée des réalités locales. La vente des bois y est paraît il ' le dernier des soucis car ne représentant 'qu'une part infime du C.A par ailleurs source de complications !'

Rendez vous compte :Qu'un particulier soulève un cas de gestion aussi marginal risque de perturber la tranquillité acquise par  toute une chaîne de décision et les personnels déjà submergés de problèmes existentiels s'écoulant au rythme des soucis induits par les canaux …(vitesse maxi autorisée entre 0 et 6 km/heure)

SUGGESTION de retraité ayant bossé 60 heures par semaine de 14 à 70 ans

Offrez vous une agréable croisière repas en péniche sur la section du canal entre Briennon et Roanne (3 belles écluses et visite du port de Roanne le tout très bien commentée par un commandant de bord de statut privé mais passionné). Consultez  lesmarinsdeaudouce.fr)

Sans être un spécialiste vous constaterez qu'entre le port de Roanne et Briennon et au delà sur cette section, de nombreuses cimes et arbres sont malades avec des branches devenues très dangereuses alors qu'une couteuse mais superbe voie cyclo-piétonnière borde le canal ! Si vous continuez plus loin à pied ou à vélo le bilan est identique voir pire !

L'accès des berges est pourtant adapté à une abatteuse et un porteur industriel . Par contre pour  justifier un déplacement rentable sur chantier le volume de travaux doit évidemment correspondre à au moins un grumier ...

Des camions sont intervenus pour colmater une brèche dans la chaussée  après un dangereux déracinement. Des chutes de branches prévisibles bloquent parfois le canal ! Il faut évacuer des bois morts de plus en plus nombreux ... Incroyable : le système D est roi ...

Je suis allé faire un tour en vélo de location le 16 08 2018 entre Briennon 42 et Iguerande 71 pour me faire une opinion perso sur  la valeur très disparate et le volume approximatif de bois qui mériterait d'être exploité de toute urgence idem à échéance d'exploitabilité sur le secteur indiqué.

L'expert de l'ONF a du remettre son rapport à qui de droit (s?) ? Vu la situation et comme cela est de règle pour tout appel d'offre une expertise contradictoire (mais gratuite...) serait peut être souhaitable ?

Essences principales : Peupliers / Chênes / Frênes / Érables et Acacias... Pas mal de gros bois morts dangereux pour de plus en plus de touristes fluviaux / pêcheurs et amateurs de marches à pieds ou à vélos ! De quoi alimenter les rubriques d'accidents de tous niveaux !

Ce genre de chantier pourrait donner lieu à un appel d'offre annuel d'entreprises spécialisées en expertises sylvicoles, contrat d'entretien et reventes de Bois d’œuvre et Bois énergie,  sur l'important réseau de canaux maillant Rhône Alpes / Franche Comté ! Et bien non !

Sociétaire parmi plus de 18 000 membres de la coopérative forestière COOFORET je ne pouvais laisser passer ce sujet sans m'étonner qu'il s'ajoute à tant d'autres du même ordre déjà dénoncés dans ces colonnes...

De nombreux gros diamètres dont certains de qualité A/ B ou C mériteraient d'être exploités de toute urgence sur cette section. J'ai été surpris de constater que dans les gros bois les acacias sont plus malades que les rares frênes ADULTES .

Cela confirme , à mes yeux, que les plants de Frênes étaient bien en première ligne de la CHALAROSE du Frêne lorsque certains spécialistes m'ont conseillé d'en planter en 2007 !

Ce point 'de détail' justifie pour moi à nouveau mon constat fait dès 2013 qu'en la matière notre direction  nationale sanitaire des forêts DSF n'a pas fait correctement en son temps son travail d'alerte et laissé vendre indûment entre 3 et 5 millions de plants (Voir rubrique NEW sur grindesel.forumactif.fr) alors que beaucoup de gros bois ne sont pas encore atteints dans la région  suite à cette maladie endémique présente en Europe depuis 1992 , de la Suède jusqu'à – pour l'instant - une diagonale Bretagne / Annecy (2018)  descendant et s'aggravant inexorablement vers le sud !

Dans le même registre je serai curieux d'avoir connaissance des  conditions d'exploitation des platanes le long du canal du Midi …Médiapart serait peut être bien inspiré d’enquêter sur le sujet !

GRINDESEL le 25 09 2018    


*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
VNF Un coûteux patrimoine forestier pour les contribuables !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plugins Firefox pour sécuriser votre navigateur.
» Pb pour le choix de la voie
» hébergeur gratuit pour un site rein quand flash(RESOLUT)
» Nettoyage PC et préconisation logiciels pour optimisation protection
» Toujours pour les férus d'électronique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: