BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHAMPIGNONS ET (CHERES) PISTES FORESTIERES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: CHAMPIGNONS ET (CHERES) PISTES FORESTIERES   Ven 28 Avr - 17:29

ASSISTANNAT ? NOS CHERES PISTES FORESTIERES
L'art de réinvestir les subventions

3,3 km de création d'une piste forestière pour un coût négocié de130 000 € hors taxes

L'équivalent de 2363 m3 de Douglas à 55 € le m3 soit entre 65 et 70 camions

C'est le budget qui fut annoncé le Dimanche 9 Octobre 2016 dans les pages régionales 'actu' du journal LE PROGRES comme étant accordé au bénéfice d'une poignée de propriétés forestières privées situées sur une petite commune 'en Rhône Alpes' 

(Voir exemple d'attribution relevé sur Internet en fin de dossier)  

Dans le cas présent, après diverses subventions, il restait 20% à charge des propriétaires concernés.

Je vous le donne en mille : Ils ont sollicités la municipalité pour prendre ces 20% en charge et furent très surpris d'un refus du maire et de son conseil ! Tant qu'à faire ...

Les 80% proposés en subventions, surcoût salarial 'pour mémoire' de chaque service concerné …  puisque ce genre de dossier 'évidemment déclaré foncièrement et forestièrement structurant'  est établi , suivi et en principe contrôlé par des fonctionnaires de l'Europe, de l’État, de la région, du Conseil Départemental ...le tout piloté par la DDT.

Dans ce dossier ils ont été apparemment perdus au désespoir d'un politique et d'initiateurs bénévoles qui rêvaient déjà à une royale inauguration politico-républicaine!

Dans ce débat clochemardesque durant depuis plus de 2 ans (clochemerle est le fameux village situé 'de l'autre coté' dans les vignes),
personne n'a su qui aurait payé l'apéro ce jour là ni dire qu'elle couleur politique aurait méritée d'être présente pour avoir pistonnée le dossier .

Néanmoins chacun avait son idée sur la question vu qu'à ce sujet il y a – en France - autant d'idées que de fromages et de bons et mauvais vins !

Le plus vieux du village a tout de même fait remarqué que 'Partagés en trois' le total des cadeaux ainsi offert à une dizaine de propriétaires trouvant le père Noël encore trop pingre , aurait pu permettre la création de presque 10 km de piste au lieu de 3,3 …donc vingt collègues de plus !

Certains ont demandé au pauvre vieux – c'était finalement peut être moi - de se taire car sa remarque aurait pu monter plus haut' et faire rater d'autres projets dans un pays démocratique et paraît il ruiné manquant d'emplois sous payés !

Si vous n'avez pas identifié le lieu de cet exploit banalisé cela n'a guère d'importance si ce n'est d'être caractéristique – à mes yeux - d'une forme d'escroquerie nationale intellectuelle et surtout financière datant des années 1970 !

Les contreparties demandées aux bénéficiaires me semblent atteindre un machiavélisme étonnant :

Je te donne d'une main redonne moi ... RIEN de l'autre. Qui paie ?

Pas étonnant que nous soyons tombés dans un système de redistribution totalement inégalitaire ou le nombre de demandeurs est par contre devenu exponentiel !

Ceux qui n'en bénéficient pas sont de plus en plus râleur et pour cause !  

Un patrimoine revalorisé grâce à des subventions, pouvant être revendu ou cédé illico par les heureux bénéficiaires, hors frais de successions ce qui est le cas des bois – tout de même plafonnés - , sinon (faiblement) revalorisé chaque année via la gratuité de la photo synthèse (Merci dieu Soleil), à défaut exploité (Merci les anciens) pour financer tout ou partie d'une croisière, à défaut une tondeuse (si possible portée, vu l'âge moyen des propriétaires forestiers ) ou ré investi dans une prise de participation dans une PME/PMI … donnant à nouveau lieu à défiscalisation le tout devenu pour certains un filon bien rodé et naturellement renouvelable !

Cerise sur le gâteau, créateur d'emplois (au rabais) mais donnant (malgré tout) bonne conscience . C'est proche du 'social et solidaire' et dans l'air du temps.

Un patrimoine forestier ça eu payé ! Ça paye plus…sauf à être plus malin que le voisin !

Je (car l'état c'est en principe nous) te prélève environ 50% des revenus de ton travail / de ta retraite ou de tes héritages, via les divers impôts , sans oublier les 20% de TVA prélevés sur l'alimentation et encore plus sur l'essence que tout un chacun consomme à tord ou à raison, topinambour, champagne ou caviar inclus que tu travailles ou pas .

Il redistribue à certains, sur des bases trop souvent ubuesques car les taux de subventions cumulés atteignent parfois 80% ...voir plus – mais on n'en parle surtout pas ! - si le bénéficiaire a la chance de pouvoir récupérer la TVA (Cas de certains propriétaires forestiers plus riches et plus malin que d'autres !).

Braves gens – et surtout ceux qui ne savent pas tricher ou sont sans grands espoirs de toucher des subventions sur leurs patrimoines - étonnez vous de payer autant d'impôts et taxes ou /et retenues sociales ! Les gabegies de ce genre sont légion en toute irresponsabilité ...

Grâce (?) à une gestion nationale parvenue, au fil de décennies qui resteront glorieuses à plus d'un titre (J'avais 19 ans en 1960), nos gestionnaires de l'invention 'subventions' mais surtout les administrés ne se posent plus de questions à leur sujet (sauf quelques vieux ayant conservé une parcelle de bon sens).

Le sport national est de s'ingénier, tant que cela durera ...'à essayer de profiter des cadeaux ou erreurs du système' ! La dolce vita s'est francisée...  

Les arbres monteront ils jusqu'au ciel ? Je ne suis plus très loin d'aller y voir de plus près.

D'ici là on trouvera bien un truc pour communiquer …Sinon, désolé, je ne peux vous indiquer la date de mon départ, ni du résultat.

Il faut vous dire que j'ai une manie ! Quand je vais aux champignons , je regarde toujours la cime des arbres et j'en reviens souvent avec un torticolis . Entre nous je ne connais pas trop les champignons.

Du haut de ces arbres - peut être les miens?-  il me suffira alors de baisser la tête et admirer le paysage ...

J'espère que le bûcheron regardera leurs têtes avant de les tomber ? Je vaux bien un champignon ?

GRINDESEL le 26 et 27 04 2017 deux bons jours pour les bois car il a plu 20 mm .

***

UN EXEMPLE DES LARGESSES INSTITUTIONNALISEES

Plafonnement des dépenses (Apparemment variable suivant dossier, région et département) :
Les travaux éligibles sont plafonnés aux montants HT suivants :

  - création ou mise au gabarit de route forestière (tout compris) = 35 à 100 000 euros/km

 - création de piste forestière (tout compris) = 4 000 à 22 000euros/km

 - création de places de dépôt, de chargement ou retournement = 30 euros/m2 ...

 - résorption de point noir  = 50 000 euros par point noir

Dans le cas de projets multi fonctionnels, la subvention ne portera que sur le coût du projet directement lié à son usage forestier, après plafonnement éventuel.

*Les plafonds de dépenses éligibles ci-dessus s'entendent hors taxes, et hors travaux et ouvrages d'arts exceptionnels (pont, minage important, brise roche, empierrement ponctuel important, passage en encorbellement...).

Taux et montant des aides (Apparemment variable suivant dossier, région et département) :

Le taux d'aides publiques est de :
- 50% maximal, dont 40% de l'Etat et du Feader pour les dossiers individuels,

- 80% maximal, dont 70% de l'Etat et du Feader pour les dossiers :

soit s'inscrivant dans un schéma-directeur de desserte, dès lors que celle-ci contient un volet relatif à la mobilisation du bois et que le projet s'inscrit en cohérence avec cette stratégie,

soit "collectifs" (au moins 2 propriétaires juridiquement distincts) portés par une structure de regroupement souscrivant directement les engagements liés à la subvention
Les collectivités territoriales peuvent apporter un financement complémentaire de 10% (sans pouvoir appeler du Feader).

Petite précision de GRINDESEL : 3,5 millions de Français sont parait-il propriétaires forestiers. Un grand nombre ne savent plus trop ou se trouvent leurs parcelles … Gageons qu'un certain nombre va se retrouver.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
CHAMPIGNONS ET (CHERES) PISTES FORESTIERES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PISTES NOMMEES ISSUES DE TOPOV3 S.E.PRO DANS BASECAMP
» Je veux de la pluie et des champignons !
» choix d'un gps ,logiciel et cartographie pour navigation sur les pistes du Maroc.
» Les Champignons de ma région ( Var )
» la cueillette aux champignons !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: