BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BUCHES : FAIRE UN FEU SANS POLLUER !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BUCHES : FAIRE UN FEU SANS POLLUER !   Jeu 2 Fév - 18:55


LECTURE RAPIDE

En attendant d'équiper votre cheminée ouverte par un INSERT polluez moins en suivant les quelques conseils ci dessous !




APPRENEZ À FAIRE UN FEU DE BUCHES SANS POLLUER
Vous croyez savoir faire du feu ? Un peu de papier, puis des brindilles et des bûches ? Vous avez tout faux ! C’est ainsi que l’on pollue le plus. Oubliez tout, on recommence...

Inversez l’allumage

Pour allumer le feu sans polluer l’atmosphère, faites exactement l’inverse de ce que vous avez l’habitude de faire.

Posez sur le fond du foyer 3 ou 4 grosses bûches en les espaçant pour laisser passer l’air ; croisez dessus du bois plus petit ; puis croisez à nouveau des bûchettes d’allumage ; posez un allume-feu ou du papier journal en boule sur l’ensemble. Craquez une allumette.

Mieux : Tentez d'enflammer directement des éclats de cagettes bien sèches avec ...une seule allumette : Ce sera encore moins polluant et gratuit !(Séchez une cagette près du foyer)

Le feu va brûler ainsi du haut vers le bas, quasiment sans fumée donc sans émettre – ou presque – de pollution.

Des tests ont montré que cette méthode permet de diviser jusqu’à 6 les émissions de particules nocives.

Pendant une dizaine de minutes, laissez ouvertes toutes les arrivées d’air, puis fermez-les progressivement, au fur et à mesure que le feu prend. Jouez sur l’afflux d’air pour ajuster la température en prenant soin de ne pas trop fermer pour ne pas étouffer le feu

Ne chargez pas trop le foyer !

Ne chargez pas le foyer à bloc , même et surtout pas pour la nuit car ce peut être dangereux si votre hotte n'est pas équipée de grilles de décompression suffisante en cas de sur chaleur et que vous ne soyez pas certain de sa bonne isolation !

Le matin, vous poserez les bûches à plat sur un lit de braises en vérifiant que les cendres n’obstruent pas l’aération dans le foyer, et tout repartira.

Ne rechargez pas trop.

N'utilisez plus d'énormes bûches sous prétexte qu'elles 'tiendront le feux plus longtemps' : Leur combustion finale sera incomplète !

Si vous ne voulez pas 'charger trop souvent' optez pour une chaudière bois à régulation par sonde lambda à bûches, mieux, à granulés ou à plaquettes!

Considérez la puissance du foyer, elle vous indiquera le poids de bois bûche qu’il est possible de charger.

Votre installateur saura vous conseiller de façon à ce que vous adaptiez la quantité de bois à l’insert en évitant tout gaspillage de combustible. Un gaspillage qui a pour effet secondaire de polluer l’atmosphère.

Autre source de pollution, la mauvaise qualité du bois.

Ainsi, lorsque le taux d’humidité des bûches dépasse les 20 %, les émissions de particules (particules fines et composés organiques volatils) peuvent être multipliées par 10.

Toutefois, les émissions de gaz à effet de serre du bois, même lorsque les conditions d’utilisation ne sont pas optima, restent inférieures à celles des énergies fossiles.

Ce qui n’est pas une raison pour ne pas s’appliquer à faire toujours mieux.

RAMONAGE : MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR

Tout conduit d’évacuation de fumée doit faire l’objet d’un entretien régulier pour prévenir les risques d'incendies et d'intoxications et améliorer le rendement de votre appareil de chauffage.

Le ramonage est d’ailleurs une obligation légale.

Chaque année en France, 5 000 personnes sont victimes d'une intoxication au monoxyde de carbone et 90 en décèdent. La formation de monoxyde de carbone résulte majoritairement de la mauvaise évacuation des produits de combustion. D'où la nécessité de recourir à un ramonage périodique afin d'empêcher l'obstruction du conduit de cheminée.

Le bon tuyau

Qu’il s’agisse d’une chaudière, d’une cuisinière, d’un poêle ou d’une cheminée, tous les tuyaux d’évacuation doivent êtres ramonés mécaniquement afin d'éliminer les dépôts de suies accumulées sur la paroi.

Par conséquent le ramonage chimique ne peut en aucun cas se substituer au passage d’une canne hérisson.

La fréquence d'entretien est fixée par le règlement sanitaire départemental, habituellement consultable en mairie ou à la préfecture.

Deux ramonages par an pour les conduits de fumée en fonctionnement, dont un en période de chauffe.

BON FEUX !

SINON :
Remplacez votre foyer ouvert et son rendement ne dépassant guère les 15/20% ce qui est l'une des causes majeure de pollution incriminée au chauffage au bois car d'importantes quantités de fines sont évacuées ...par la cheminée par un appareil de chauffage au bois actuel dont les rendements tournent autour de 80% et consommez du bois SEC !

GRINDESEL le 02 02 2017

***** !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BUCHES : FAIRE UN FEU SANS POLLUER !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résiliation Ideo (Eden Relax + Bbox fibre) "SANS ENGAGEMENT"
» Nuvi 660 trajet fantaisistes
» La messagerie BBox décroche immédiatement sans faire sonner le fixe
» Comment faire une animation fluide, sans scintillements?
» Débit wifi très faible sans aucun problème en ethernet, que faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: