BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHES:OU EN TROUVER GARANTI SEC FIN 2017 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHES:OU EN TROUVER GARANTI SEC FIN 2017 ?   Ven 13 Jan - 20:15

Dossier mis à jour le 11 01 2017

ENTREPRISES FRANCAISES EQUIPEES DE SECHOIRS A BUCHES A FIN 2016

PREAMBULE  Le séchage du bois est bien plus important que l'essence

Le pouvoir calorifique d'un kg de bois , quelque soit son essence , est à 2 ou 3 % près, IDENTIQUE ...au bénéfice des essences résineuses qui, grâce à la présence de résine, délivrent un peu plus de calories (au kg de bûche) que le même kg de feuillus, d’où le conseil d'en consommer sans inquiétude (sous réserve express qu'il soit sec à moins de 20% sur vert). C'est déjà le cas dans les chaudières à granulés et à plaquettes (copeaux de bois déchiqueté) et ça ne présente que des avantages car les résineux sèchent plus vite que les feuillus..

Par contre, suivant l'essence, le VOLUME d'un KG de bois variera , suivant l'essence , dans des proportions proche de 1 à 2 .

L'un de mes amis ne consomme, dans sa chaudière à bûches SCHIMDT LEGNO que lui a vendu GF SERVICES, que de L'EPICEA essence résineuse variant entre 380 à 540 kg le m3 kg le m3 (Suivant son taux d'humidité) alors que le même m3 de CHENE peut varier entre chêne blanc et certains vieux chênes vert du sud de la France et le sol sur lequel ils ont poussés ... entre 610 et 1170 kg le m3 !…

Ceci explique pourquoi, à VOLUME égal , une bûche ' tiendra le feu plus ou moins longtemps ' .

Plus le bois de chauffage est sec, plus la combustion dégage de chaleur, d’où l’importance accordée au séchage.

Si l'on essaie de brûler du bois humide, ce bois s'enflammera difficilement, et mettra du temps avant de chauffer, tout en émettant sifflements , grésillements...et fumée !

Une grande partie de l'énergie  contenue dans le bois servira d'abord à extraire son excès d'eau et la combustion sera incomplète ce qui entraînera une pollution de l’atmosphère (la fumée), et un encrassement de l'appareil de chauffage (des goudrons) et du conduit de fumée (bistre).

Seul un bois bien sec chauffera de suite et brûlera jusqu'à la fine cendre, en produisant un maximum de chaleur 'utile' !

Peu importe l'essence de bois consommée sous réserve d'avoir le temps de recharger le foyer plus souvent …

D'où l'importance d'installer un ballon tampon sur une chaudière à bûches (Plus il sera important mieux ce sera) .

Ce ballon stockera dans un gros volume d'eau l'excès de chaleur produite en consommant 'trop rapidement' des essences résineuses ...et restituera les calories ainsi stockées sur un temps plus long et « aisément modulable »

PLUS SIMPLE MAIS AVEC UNE CHAUDIERE PLUS CHERE MAIS NE NECESSITANT PLUS AUCUNE MANUTENTION TOUT EN POUVANT CONSOMMER SANS CRAINTE UN COMBUSTIBLE RESINEUX ET MOINS CHER

Les essences résineuses séchant plus rapidement que les feuillus, consommer de la sciure de résineux compactée sous forme de GRANULES comme de PLAQUETTES de bois grossièrement déchiquetées ne présente aucune contre indication bien au contraire puisque leur 'contenu calorique, je le répète à poids égal, ' est ...supérieur aux feuillus !

Seules exigences techniques :

1/Injecter un combustible sciure ou plaquette SEC à 8 ou 20% maxi dans le foyer .

2/ L'injecter dans celui-ci à dose homéopathique , ce qui est la différence technique capitale ...entre les chaudières à bûches ou , en l'état actuel de la technique, l'introduction automatique des bûches ne peut être proposée  alors que les chaudières à granulés ou plaquettes le propose grâce à un calibrage adéquat autorisant une alimentation 100% automatique par aspiration insufflation (Chaudière à Granulés) ou par vis (Chaudière à Plaquettes)    

A SAVOIR

A 35% d’humidité 1 stère de bois dégage environ 1600 KWh
A 20% d’humidité, le même stère dégagera 2000 KWh soit 25 % de plus … sans polluer et avec plus de confort d'utilisation !


CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES D'UN BOIS SECHE ARTIFICIELLEMENT

Le bois  séché artificiellement est débarrassé d'une bonne partie de son écorce – donc un taux de silice quasi nul- mais aussi de la présence éventuelle d'insectes et de champignons.

Une livraison de bois sec autorise une disponibilité immédiate et une qualité suivie même en plein hiver : inutile  de stocker deux ou trois années de consommation pour être assuré de se  chauffer sans risque de s'enfumer !

LISTE DES PRODUCTEURS FRANCAIS SECHANT TOUT OU PARTIE DE LEURS PRODUCTIONS DE BUCHES EN  SECHOIRS ARTIFICIELS
Liste non limitative ...restant à compléter !

NORME NF : Qualité H1 = humidité inférieure à 20% sur base brute .

Nota : ONF Énergie Bois se démarque de la NORME NF en annonçant curieusement un séchage limité à 23% …donc H1 non garanti en terme d’homogénéité s'il n'est pas séché en séchoir.

A noter :

A fin 2016 : GRINDESEL n'a identifiées que 15 entreprises équipées de séchoirs artificiels ... sur plus de 4000 producteurs identifiés en France ! .

Leurs productions globales potentielles mais non confirmées sont indiquées comme suit :

Volume pouvant être séché artificiellement
Potentiel de Production globale annuel


Le groupe POUJOULAT EURO ENERGIE est pour l'instant le seul producteur Français annonçant que la totalité de sa production est séché artificiellement .

1 PRODUCTEUR en capacité de sécher la totalité de sa production et distribuant vie un réseau de distribution national

- Groupe POUJOULAT (Egalement Fabricant des Granulés  CREPITO)
                   
150 000 St/m3 Unité de production dans le 36 (Production 100% séchée artificiellement )
  80 000 St/m3 Unité de production dans le 42 (Production 100% séchée artificiellement )
  25 000 St/m3 Unité de production dans le 70 (Production pouvant être séchée artificiellement )

Capacité GLOBALE à fin 2016 255 000 St/m3 SEC EN QUALITE GARANTIE H1
NOTA : Source thermique = 100% Avec les chutes de bois / sciures et écorces récupérées sur sites

L'Unité de production prévue dans le 70 est programmée pour atteindre à terme
200 000  St/m3/an 100% Avec les chutes de bois / sciures et écorces récupérées sur site

PISKORSKI                                20 000 St/m3
30 000 St/m3

Distribue également des Granulés
NOTA : Source thermique = 100% Avec les chutes de bois / sciures et écorces

VOGEL                                        8 000 St/m3 GRAND EST
12 000 St/m3
Distribue également des Granulés
NOTA : Source thermique (2 chaudières LINDNER SOMMERAUER 150 kW X 2 = 50% Avec les chutes de bois transformées en plaquettes + apport solaire annuel d'environ 50% (Source ADEME)
Distributeur de Granulés

BARRAQUAND ONF Énergie Bois
Eco bois Energie
                              8 000 St/m3 RHONE ALPES
12/15 000 St/m3
NOTA : Source thermique (2 chaudières LINDNER SOMMERAUER 150 kW X 2 = 50% Avec les chutes de bois transformées en plaquettes + apport solaire annuel d'environ 50% (Source ADEME)
Distributeur de Granulés

SYLVEO                                      4 000 St/m3  RHONE ALPES : A confirmer
8 000 St/m3
NOTA : Source thermique = Chaudière BOIS : chutes de bois transformées en plaquettes + apport solaire de conception 'maison' : apport en pourcentage non précisé

LOREXFOR                                  4 000 St/m3 : A confirmer
Inconnu
NOTA : Source thermique =Inconnu (100% pouvant être séchée artificiellement :à confirmer)

Anciens ETS OUGIER                   8 000 St/m3 pouvant être séchée artificiellement :à confirmer
12 000 St/m3
NOTA : Source thermique =Inconnu

SMBC                                        10 000 ... :à confirmer
30 000 ?
Entreprise annoncée en vente par son fondateur
NOTA : Source thermique =Electrique de technologie dite 'sous vide'

Bois Bûches Énergie                     2 500 St/m3 :à confirmer
Volume inconnu
NOTA : Source thermique =Inconnu

FY PETIT                                     2 500 St/ m3 :à confirmer    
NOTA : Source thermique =Inconnu

MEMBRES AFFILIES ONF Énergie Bois    
                   
BOISEC - Séchoir électrique         2 000 St/m3 :à confirmer

ONF Énergie Bois                        
CORBIN- 4 000  St/m3 :à confirmer
NOTA : Source thermique =Sous produits bois

ONF Énergie Bois                          
Bois Centre Atlantique               8 000 St/m3 : à confirmer
30 000 annoncé
Client principal grossiste
NOTA : Source thermique =Sous produits bois

BLANC-GARRET                          2 500 St/m3 :à confirmer
5 000
NOTA : Source thermique chaudière LINDNER SOMMERAUER =  chutes de bois transformées en plaquettes

BRAVIN                                      2 500  St/m3 :à confirmer
Volume inconnu

VDB                                            5 000 St/m3 :à confirmer
Volume inconnu

GROUPEMENTS FORESTIERS DE CHATEAUVERT
NOTA : Source thermique =  chutes de bois transformées en plaquettes

                                                            2 500    St/m3 : à confirmer  
8 000 ?

Nota : Coordonnées complètes des producteurs ci dessus sur Internet


Observations de GRINDESEL

La seule véritable incitation à produire de la QUALITE est de pouvoir proposer du H1 c'est à dire des bûches dont le taux d'humidité est inférieure à 20% sur humide ...et non sur sec.

Bien qu'équipés de séchoirs artificiels certains PRODUCTEURS proposent du H2 ce qui leur permet de réduire le temps de passage en séchoir ...tout en annonçant (ou pas) 'leurs POSSIBILITES de pouvoir livrer du H1' ...

GRINDESEL vous invite donc à bien faire préciser si ce que vous achetez est du H1 (Humidité inférieure homogène à 20%) ou du H2 ...Humidité supérieure à 20 % , voir non homogène, ne garantissant donc pas de s'enflammer aussi facilement qu'un H1 offrant un rendement calorifique MAXIMAL ...

Par ailleurs bien différencier les deux méthodes de contrôle d’humidité des bûches :

On considère l’humidité du bois comme la teneur en eau de ce dernier. Cette quantité s’exprime en pourcentage et de deux façons :

1/ L’humidité sur masse brute 
H = masse d’eau contenue dans le bois / masse totale du bois (eau y compris)

2/ L’humidité sur masse sèche
E = masse d’eau vérifiée dans le bois après dessication en four à micro onde ou étuve  / masse du bois sec
 Pour bien comprendre la différence entre les deux, prenons une bûche de 1500 g avec les caractéristiques suivantes : 1200 g de bois et 300 g d’eau.

Calcul de l'humidité sur base brute ( Mode retenue pour le contrôle du BOIS BUCHE)
H = 300/1500 = H 0,2 soit 20% d'eau ... sur base brute


Calcul de l'humidité sur base sèche
H = 300/1200 = H 0,25 soit 25% d'eau ...sur base sèche

MES QUESTIONS

N°1- Pourquoi ONF BOIS ENERGIE annonce dans son site Internet appliquer un calcul de l'humidité sur base brute à 23% ne se conformant pas ainsi à la norme H1 NF Bois de chauffage ?

N°2 – Pourquoi avoir créé les normes H2 et H3 si ce n'est pour reconnaître les 'possibilités d'imperfection du combustible bûche' alors que la seule certification H1 suffisait pour entraîner toute une filière à se mettre à niveau face à celle des granulés , elle aussi 100% BOIS mais séché à 8% , donc irréprochable sur le sujet et, de ce fait, lui prenant inexorablement des parts de marché !

Goûter à la qualité c'est généralement l'adopter !

GRINDESEL le 13 01 2017

Dossier mis à jour le 29 04 2017 puis le 12 12 2017
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHES:OU EN TROUVER GARANTI SEC FIN 2017 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Trouver les bons pilotes
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Adresse où l'on peux trouver les fichiers de Sorcière Monique (Résolu)
» trouver les aires CC facilement
» Où trouver des voix?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: