BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHE SEC un produit à essayer... en FEVRIER !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHE SEC un produit à essayer... en FEVRIER !   Mer 28 Déc - 18:38


LECTURE RAPIDE

Quels sont les critères qui permettent de qualifier un bois de chauffage comme étant bon ou moins bon ?



LE BOIS DE CHAUFFAGE DOIT CHAUFFER ET NON ENFUMER

La filière bûche sèche à moins 20% d'humidité (Norme H1) face à l'évolution rapide d'un marché naturellement plus exigeant.

Attention ! L'essayer ce sera l'adopter ![/b] . Voir dans cette rubrique NEW une liste non limitative de fournisseur de bois SEC AU NATIONAL .

Quels sont les critères qui permettent de qualifier un bois de chauffage comme étant bon ou moins bon ?

- Certains producteurs déclarent – curieusement - qu'il faut bien avoir à l’esprit qu’il n’y a pas en soit de mauvais bois de chauffage... mis à part celui qui ne brûle pas !

Ma réponse -
Quelle est la différence entre 'un bois qui ne brûle pas' et le même qui vous enfume ? Un appareil de chauffage au bois n'est pas un incinérateur …
Le consommateur doit il finir le travail des producteurs en stockant 2 à 3 saisons de consommation et en séchant lui même ses bûches 'à l'air' et dans quelles conditions ?

- En terme de sécurité, de durée de combustion et de chaleur dégagée, certaines essences sont meilleures que d’autres.

Ma réponse –
Ceci est vrai néanmoins, sec en dessous de 20% , 1 kg de n'importe quelle essence de bois dégage à quelques détails près la même quantité de chaleur et de cendres. Au contraire des ragots colportés par 'radio bout de bois' les résineux SECS n'encrassent pas les conduits...
De même : Laisser dire que 'Certaines essences sont meilleures que d’autres' n'est pas le terme adéquat.
La seule différence entre une bûche de résineux ou de peuplier (par exemple) , sous réserve – conditions impérative - d'être sèches à moins de 20% est - qu'à quantité de calories égales délivrées face à une bûche de feuillus et de même taux d'humidité leur VOLUME sera plus élevé, plus encombrant.
Pour certains ce n'est pas un inconvénient. C'est juste l'obligation de recharger plus souvent le foyer... en réalisant des économies et en faisant de l'exercice.

- Un bois humide produira moins de chaleur, qu’un bois parfaitement sec.

Ma réponse -
C'est évident. Des bûches sèches à moins de 20% justifient un prix plus élevé pour leur confort d'allumage , leur rendement et leur propreté car, en général, elles sont dépoussiérées dans un tambour en fin de séchage.
Les PLUS - Pour descendre et homogénéiser leur humidité à moins de 20% seul le séchage artificiel le permet.
C'est aussi l'assurance d'acheter 100% d'un combustible sain par absence de dépréciations diverses survenant au cours d'un séchage dit à l'air ...dans des conditions pas toujours idéales .
Habitants indésirables / Présence de poussières / Aubier déprécié donc moins de volume à réel pouvoir calorifique actif acheté/ Une quantité stockée plus réduite / Le respect assuré des normes de pollution …

DEFINITION d'un aubier déprécié (partie nettement visible sur le chêne).
'Bois vivant parcouru par la sève ascendante en périphérie des billons ronds'.
Cette dépréciation naturelle survient suite à des conditions de stockage trop souvent déplorable durant une phase de séchage naturelle qui devrait être de 2 ans – souvent aggravée par une période plus ou moins longue sur le lieu d'abattage et dépose à même le sol dépréciant d'autant plus vite les bas de piles !
L'aubier peut se déprécier en une seule saison et perdre sa valeur calorifique .
Cette dépréciation naturelle peut représenter un pourcentage de déperdition calorifique pouvant atteindre un pourcentage conséquent !

Vérification sur deux billons de 150 et 200 mm :
Un aubier de 15 mm sur un billon de 150 mm le bon bois dit de coeur ne faisant plus que ...120 mm = - 35,95 % .
Un aubier de 20 mm sur un billon de 200 mm le bon bois dit de coeur ne faisant plus que ...160 mm=  - 36 %

Vous l’aurez compris un bois de chauffage de qualité se détermine par rapport à deux grands critères : l’essence de bois et le taux d’humidité du bois ...mais aussi par la qualité intrinsèque des bûches livrées dont l'aubier (de qualité ou ...les ayant perdu pour cause de séchage à l'air ...dans de mauvaises conditions !)

CONCLUSION :
Si les bûches ont été débitées et séchées 'à l'air' et non en séchoir artificiel sauf dépréciation se produisant généralement en forêt suite à un enlèvement trop tardif (Cas possible avant séchage artificiel) et un entreposage défectueux (directement au sol / à l'ombre/ en bordure de fossé …) , plus rarement sur parc de production, le risque de constater un aubier déprécié est nettement plus courant lors d'un séchage dit 'à l'air' …

Le professionnalisme et le sérieux du producteur ne sont pas des mots vains.

Comment éviter – à coup sur - ce genre de dépréciation ? Exploiter en flux tendu sans laisser traîner les bois en forêts et ...sécher de suite artificiellement la totalité de la production ! L'art s'appelle tout simplement 'métier'.

L'à peu près ne peut donc être accepté si l'on souhaite une livraison de bûches de qualité et comparer les performances calorifiques de cet excellent et agréable combustible face à ses concurrents eux aussi composés de ...100% bois (Les granulés et bûches compressées).

Ne prendre en compte que le prix le plus bas du stère est une mauvaise approche, par ailleurs irresponsable, les bûches de mauvaises qualités étant l'une des causes de pollutions atmosphériques...lorsqu'elles sont consommées en foyers ouverts .

La réponse classique du professionnel non équipé de séchoir ?
' Terminez vous même le séchage que j'ai commencé …'

A chacun de choisir sous réserve que ce soit en bonnes connaissances de causes .
 
Qualités du bois de chauffage
Un bois de chauffage de qualité doit d'abord être réellement sec à moins 20% et, sur ce point précis, le séchage de toutes les bûches doit être ...homogène .

Se méfier des bas de piles séchées à l'air ou d'un contrôle de quelques bûches avec un hygromètre de fantaisie effectué en bout de bûche et non après découpe en travers et contrôle 'à cœur '!

Au poids toutes les essences de bois, feuillus durs, résineux ou tendre sont bonnes. Dans le cas de résineux ou dits tendre' il doit par contre être acheté au poids et non au volume .

Pour déterminer l'achat au poids des résineux ou bois tendre : La référence doit être 'le stère/m3' et le poids de base d'un même stère/m3 de feuillus dur à moins de 20% d'humidité …sachant que ce poids peut lui même varier suivant le terrain, son orientation et les vicissitudes sur lequel l'arbre aura vécu ...

Cette pratique n'est pas habituelle . A défaut de vous la proposer attention à l'arnaque !

Sachez que deux stères/m3 de résineux, suivant l'essence, à taux d'humidité inférieur à 20% peut correspondre, en calories délivrées (car en poids ils sont plus légers), entre 1,5 et 1,2 stère/ m3 de chêne ou frêne ...

D’où l'importance de s'adresser à un vrai professionnel et non à un vendeur du week end !

Le stère m3 de feuillus 'tient le feu plus longtemps' et tient moins de place pour la même durée de chauffage . Un retraité peut très bien se chauffer avec du bouleau (comme les nordiques) ou des résineux (comme beaucoup de Suisses) .

Les appareils modernes actuels à FOYERS FERMES et le renouveau des BOIS ENERGIE ont fait exploser la conviction que seuls les bûches feuillus seraient un 'bon combustible'. A vous de juger...

Les résineux
Les résineux peuvent être brûlées mais à la condition IMPERATIVE que la bûche de bois contienne un taux d’humidité inférieur ou égal à 20%.
Cette condition est importante, car les résineux contiennent souvent de la résine pouvant, si, consommés vert, engendrer un encrassement important de votre appareil de chauffage et de son conduit d’évacuation ce qui nourrira, à un moment donné, un risque  de feu de cheminée.

Par contre, grâce à la présence de résine, le rendement calorifique des résineux est supérieur de 1,5 à 3%. ..par rapport aux feuillus . Le saviez vous ?

Les chaudières automatiques dites 'à plaquettes de bois déchiquetées 'sont très souvent alimentées en essences résineuses sans remarquer d'incidents spécifiques.

Il faut reconnaître que leur alimentation est 100% automatique et la combustion contrôlée par sonde lambda (option sur chaudière à bûches).

Les feuillus tendres
Ces essences de bois peuvent parfaitement être brûlées dans un FOYER FERME dés lors , la aussi, que leur taux d’humidité ne soit pas supérieur à 20%. Condition pour une bonne combustion. Ils sont peu utilisées par les consommateurs car ils ont aussi tendance à brûler rapidement.

Les feuillus durs
Ce sont évidemment les essences de bois les plus recherchées pour le bois de chauffage.
L’intérêt de ces essences est qu’elles brûlent plus lentement ce qui évite de recharger trop souvent l’appareil de chauffage alors qu'un feu de bois doit se surveiller et se recharger avec modération.
Le bon moyen de contrôle ? Un thermomètre dans la pièce …et apprécier - sans excès - un bon chauffage au bois .

Le châtaigner et l’acacia sont à éviter lorsque votre appareil de chauffage n’est pas fermé à plus forte raison s'il s'agit d'un FOYER OUVERT.
Suite éclatement (modéré!) dans le foyer ces essences peuvent faire craindre des projections d'escarbilles enflammés lors de la combustion. Pour ma part  j'utilise sans problème de l’acacia dans notre foyer fermé car c'est un bois très dense donc de longue durée de chauffe.

Pour résumer, toutes les essences de bois peuvent être brûlées à la condition que le bois soit sec, voir très sec pour les essences de résineux.

Surcharger un foyer est fortement déconseillé  … car anti économique voir dangereux.

Qualité du bois de chauffage : Le taux d’humidité
Vous l'avez, je l'espère, compris, un taux d’humidité inférieur à 20% est le critère essentiel qui détermine en grande partie la qualité du bois de chauffage.

Plus un bois est sec, plus il sera de qualité mais il sera «plus cher » car il sera plus léger car comportant moins d'eau ...mais plus économique (donc moins cher qu'on ne le croit depuis la nuit des temps) car plus sain et plus performant et plus agréable à l'emploi .

Le taux d’humidité du bois conditionne l’intensité et la quantité de chaleur dégagée. Plus le bois est sec, plus sa combustion sera complète et plus il dégagera de chaleur en laissant moins de cendres et de scories à plus forte raison s'il y a moins d'écorces après séchage .

Le taux d’humidité peut être contrôlé à l’aide d’un hygromètre à pointe et non 'à contact' encore faut il réaliser la mesure sur les bûches les plus proches des points d'humidité résiduelles .
Le plus sur est de couper une bûche test ou deux 'à cœur' en les coupant au milieu de leur longueur et en les  prélevant en bas de pile ...si cela est possible.

Consommer du bois s'il n'est pas séché artificiellement à 20% d’humidité c'est faire confiance à son fournisseur et, surtout, aux résultats ...constatés chez soit !

Ne pas oublier que le bois est une matière hydrophile qui absorbe l’excédent d'humidité présente naturellement dans son environnement.

Un bûcher construit dehors sans protection particulière ne garantira pas, sauf précautions particulières, une homogénéité de séchage et un taux d'humidité inférieur à 25 % .

Pour connaître l’impact du taux d’humidité sur la chaleur produite et le coût au kilowattheure entre du bois sec ou 'plus ou moins vert' , consultez les différents sites traitant le sujet en tapant 'pouvoir calorifique des bûches' et 'Flamme verte critère d'un bon bois bûches' … Cela complétera vos informations.

Depuis quelques années, l'offre de bois de chauffage séché artificiellement se développe .

Sachez qu’un bois séché artificiellement puis laissé dehors sous un abri  adéquat en hiver ne reprendra pas d’humidité car il sera livré emballé. Vous pourrez même le stocker sans craintes de moisissures dans votre garage .

PRECISION : Un bois bûche à 25% d’humidité ne sera pas 'mauvais'. Le vrai risque est que le taux d'humidité de chaque bûche ne sera probablement pas homogène

- Pour répondre à de fréquentes  questions circulant sur différents médias

'Des bûches séchées artificiellement en 10/12 jours sont plus chères que séchées à l'air en 2 ans'

Réponse : La meilleure réponse est d'en consommer un stère ...et de juger le résultat :

Allumage confortable avec une allumette et quelques esquilles de bois/ Absence de fumée / Moins de cendres et plus d'imbrulés/ Une relance du foyer sur quelques braises / Une consommation inférieure ... En un mot le luxe du chauffage aux bûches pour un coût calorie délivrée quasiment comparable !

' La bûche en bois densifié (genre gros granulés séchée à 8% ) , est un combustible plus sec que la bûche séché artificiellement. Il est donc bien plus performant et à peine plus cher ' .

Réponse : Guère plus performant (au poids) qu'une bûche de chêne sèche à moins de 20% , par contre une bûche densifiée se consume sans faire une aussi belle flamme ni la même odeur ...
Pour leur prix il est facile de comparer en magasin ! Le tonnage total produit en France est pinnuts depuis 20 ans que ce produit est proposé en France . Les consommateurs ont donné leur verdict .

' Le marché du bois sec séché artificiellement est tout petit, il a un intérêt en plein hiver lorsque les stocks de bois de chauffage classiques sont épuisés (ce qui n'a pas été le cas en 2015) ' .

Réponse : Fin 2015 j'estime qu'environ 10% du volume officiel est proposés sec et séché artificiellement et progresse rapidement depuis 2012/2013.
Quand les stocks de bois secs (à l'air …) sont épuisés en Février de chaque année tout stock à l'air ayant ses limites que fait - ou fera – le consommateur ?!

Il essaiera une palette de bûches soit disant 'de luxe' .

La filière bûche est face à une évolution rapide du marché de la bûche .

Les plus performants des producteurs suivent cette évolution plus rapidement que l'on fait les scieurs entre 1970 et 2000 !

Par sa modernisation rapide la filière fait la démonstration qu'un stère/m3 de feuillus livré à 100/120 € AU LIEU DE 60/65 devient la référence de qualité et de rentabilité face à des consommateurs mieux formés.

Le produit offert est différent. Essayez le

GRINDESEL le 28 12 2016


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHE SEC un produit à essayer... en FEVRIER !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournage piscine
» je vend un chalet en bois
» Magazine Rouge - Cherche testeuse de produit de beauté - vite avant le 20 décembre
» Produit Alberto gratuit (format régulier)
» Applewood, la pomme... et le bois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: