BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHES/ TRICHEURS … et bilan fin d'hiver 2015/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHES/ TRICHEURS … et bilan fin d'hiver 2015/2016   Dim 1 Mai - 20:00

LECTURE RAPIDE

LE VRAI DEBAT QUALITE BUCHES … et bilan fin d'hiver 2015/2016 ...DEPUIS L'HIVER 2013/2014

Faire carburer ses neurones c'est aussi se réchauffer les méninges 




Source de réflexion: Observ'ER

"Après une année 2013 (hiver 2012/2013) qui avait été l'une des meilleures depuis 2005, les volumes de ventes 2015 sont ramenés au niveau le plus bas depuis 11 ans", note l'Observ'ER.

Les secteurs des poêles et foyers fermés à bûches ont été particulièrement boudés par les Français avec des ventes en baisse respectivement de 17,5 et 20,2%.
Des hivers doux en 2014 et 2015 (en fait hivers 2013/2014- 2014/2015 puis 2015/2016 ! -  

"Beaucoup de consommateurs ont envisagé de changer de mode de chauffage mais devant la clémence des températures ont décidé de reporter leur achat", explique Observ'ER.'

- Fin de citation -

GRINDESEL serait il le seul 'communiquant indépendant' à rabâcher sur ce forum non médiatisé , depuis plus de 10 ans ?

Il est convaincu que pour conserver des parts de marché attaquées de toutes parts depuis les années 2000 par les granulés et les plaquettes et autres tricheurs , la façon la plus responsable des producteurs est de proposer un combustible BUCHE de qualité IRREPROCHABLE.

Le sécher vert (et sain) artificiellement est l'une sinon LA seule solution . L'essentiel est ainsi respecté ! Les tricheurs ne peuvent s'équiper !

La réponse de notre administration omniprésente, délocalisée, créatrice d'emplois cache chômage via divers services plus ou moins redondants, a été de proposer à une filière composée de très petits entrepreneurs,  des échanges pour 'moderniser la filière bûches' à travers la mise en place d'associations et créations de normes ne rassemblant qu'à peine 5% des producteurs ... ET ne les respectant pas toujours eux mêmes !

Démarche louable mais trop décalée par rapport aux réalités et disponibilités des professionnels concernés ! Comment avoir du bois SEC ...en Février ?!

La mode des 'réunions' n'est pas toujours inintéressantes mais en final improductives sur l'essentiel et beaucoup trop chronophage en temps …ces initiatives pourraient proposer d'autres solutions du genre  consultations à distance  sinon toutes aussi performantes et 'démocratiques' !

Résultat : 4 à 6% de professionnels participants à ces réunions et 94% de non professionnels présents pour des raisons qui peuvent leur échapper ou nous étonner…

Le mal Français – ou le mâle politique sinon l'ennui distillé dans certains bureaux ? - démontre ici aussi et de manière évidente la primauté du scientifique ou soit disant tel sans accepter à sa juste valeur  le bon sens et la nécessité de prise en compte des acquis sur le terrain !


Dans une filière à marge insuffisante produire prime par nécessité sur le paraître sauf pour ceux en faisant leur fond de commerce ou s'en servant comme cache misère …

Je milite depuis 1998 pour une réelle amélioration de la qualité bois bûches .
comme fondateur de l'entreprise GF SERVICES et importateur / distributeur / installateur (SAV et FORMATION)  exclusif France des lignes de productions PEZZOLATO.

Je n'ai jamais imaginée faire travailler les clients lui faisant confiance 'EN FORCE et dans des conditions d'un autre siècle' . GF SERVICES a fortement incité ses clients à RENTABILISER leurs projets en mécanisant et en améliorant la qualité de leurs production.

Ses cadres et employés maîtrisent parfaitement ce concept technico commercial . J'ai fui, autant par conviction que préférence pour le conseil direct et objectif au candidat à un investissement relativement basique ...toutes réunions ou l'art premier est d'y perdre - à mon avis - son temps , peu habitué à des horaires du type :début de réunion 14 h (en centre ville) fin de réunion 16 h 30 !  Prétentieux ? A chacun sa liberté.

Avec la retraite il est vrai que rencontres cordiales voir amicales, apéros et repas en suivant voir visites d'installations est devenu agréable. Les contraintes et objectifs ont changées.

Autre 'nouveauté' souffrant des mêmes maux décrits sans langue de bois ci dessus :!

Négligeant d'intégrer un minimum de bon sens dans les chères études et nombreux colloques induits par le thème semble-t-il d'actualité : le fameux réchauffement climatique magnifié par la  récente grand messe mondiale COP 21…l'économie bafouille dans toutes ses variantes !

Un simple exemple : Nos contemporains font des économies de chauffage grâce à ce réchauffement climatique ? Bonne nouvelle mais pas pour les producteurs de combustibles !

Pour de multiples raisons déjà énumérées dont celle ci , le volume annuel de bûches consommé par le ménage type national a dégringolé en quelques décennies de 6 -12 stères à 2 - 4 stères (Surtout quand elles sont sèches ...et saines!) réduisant ainsi pour les consommateurs , sans qu'ils s'en soient vraiment rendu compte, les contraintes du chauffage aux bûches !

Les consom'acteurs médiatisés actuels remplacent , avec bon sens, leurs appareils de chauffage aux bûches obsolètes CAR polluants (essentiellement pour cause de bûches de qualités douteuses en terme d'humidité ) ... par des appareils quasi tout aussi coûteux que  le même appareil aux bûches , par un poêle fonctionnant aux granulés ( combustible DEUX à TROIS fois plus chers) , dans des appareils importés ...nécessitant de manipuler des sacs de 15 kg contre des bûches (sèches) ne pesant, elles, qu'un seul kg !

Plus moderne et consommant - en principe - des bûches saines et 'garanties sèches à moins de 20% d'humidité - le nouveau poêle à bûches consomme MOINS de BUCHES avec une fréquence de rechargement plus réduite ...et moins de cendre !

Quels médias et combien de professionnels en informe clairement les consommateurs ?  

Choix du granulé médiatiquement justifié pour satisfaire à une certaine mode , soit disant moins contraignante, plus 'propre' ,  plus 'écolo' (?!) , alors que le concept même du 'poêle' n'est plus que d'être utilisé en appoint ' dans de nouvelles constructions de type boite Norvégienne ou bénéficiant de subventions  pour 'économies d'énergies' (y compris pour ceux qui décident d'acheter une chaudière dite à condensation fuel ou gaz ne 'condensant'... la facture que de quelques points ce qui s'appelle savoir faire son lobbying!).

Faire une petite flambée sympa avec des bûches, avec flamme visible, une odeur inimitable ...le tout en ne se cassant plus les reins a curieusement échappé au bon sens ! 15 kg le sac contre 1 kg la bûche ...

Nos anciens encore en vie faisaient du sport en faisant leurs bois bûches (en coûts masqués et temps de détente sportive ) .

Leurs enfants se ruent dans les salles de remise en forme ou sur les routes et salles de spectacles pour finir par se plaindre de 'gagner moins et plus assez' ...


Quand ces braves gens retrouveront ils le BON SENS alors que nos médias ont réussi à les convaincre en masse
- d'acheter des granulés au double voir le triple (voir plus!) du prix des bûches faites maison ou pas
- de boire du Coca Cola les rendant obèses plutôt que de l'eau hyper contrôlée disponible au robinet
- ou changer de salon roulant encore plus confortable que leur véhicule de peu d'années OU des meubles iquékoi pour cause de nouveaux gadgets ou pour leur nouveau design auront réalisés ...

...qu'acheter des bûches de qualité entre 90 et 100 € le stère rendu et SECHES à moins de 20% donc à 30 à 40 € la tonne de super qualité aussi bien normées et contrôlées que leurs chaussettes made in France ou leur boite de sardines...

... N'EST PAS PLUS CHER qu'acheter à moitié prix une tonne de bois vert comportant moitié moins de stères
à un vendeur à la sauvette [/
b]

...Sinon le 'petit producteur de bûches local' pourra trouver intérêt à s 'équiper pour en produire (des bûches sèchent, saines, propre et à pouvoir calorifique maximum) !

Plutôt que de perdre son énergie à se plaindre de la concurrence déloyale du tricheur qui livre le même stère déprécié (?!) à 60 € ...tout en ayant bonne conscience!

De vrais professionnels – il y en a de plus en plus et heureusement -  pourront même ouvrir un self service – (et ajuster leurs prix en fonction) ou viendront se servir des clients renouvelant leur mini stock hebdomadaire de bûches comme ils ont commencé à prendre l'habitude de charger leurs 4/4 ou SUV made in importation à prix cassés  – de sacs de 15 kg de granulés et autres comestibles .

Le débat qualité bûche changera alors de niveau ...sinon la consommation de combustible bûche continuera de régresser !

Faire carburer ses neurones c'est aussi se réchauffer les méninges …

GRINDESEL contribution à la fête du travail le 1er Mai 2016

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHES/ TRICHEURS … et bilan fin d'hiver 2015/2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Mannequin bois
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: