BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS DE CHAUFFAGE Une étude sur le séchage artificiel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS DE CHAUFFAGE Une étude sur le séchage artificiel ?   Dim 13 Mar - 13:45

LECTURE RAPIDE

Face à des producteurs de granulés ne pouvant pas avancer les thèmes malheureusement bien connus de 'concurrence déloyale' constamment mis en avant par les producteurs de bois bûches pour justifier 'leur impossibilité à investir dans le séchage artificiel à quand une véritable étude sur le sujet pour démontrer l'erreur d'un tel raisonnement ?



LU SUR LE SITE INTERNET D'UN PRO DU BOIS DE CHAUFFAGE

'Afin d'obtenir un bois de chauffage de qualité supérieure, en toutes saisons, une solution innovante est le séchage artificiel du bois de chauffage en bûches'

A L'ATTENTION DES PROS ...ET DE LEURS CLIENTS

Belle profession de foi d'un des trop rares producteurs de bois de chauffage enfin convaincu de cette évidence et de sa rentabilité !

Seule la décision de s'équiper de séchoirs artificiels (pouvant fonctionner aux déchets de bois) peut garantir l'homogénéité d'un résultat qu'il est absolument impossible de garantir par un simple séchage à l'air d'une durée rarement respectée - mais trop souvent annoncée - donnant lieu à des contestations justifiées et à une dépréciation récurrente de l'image du combustible bois bûches.

Pour mes détracteurs habituels sur ce sujet : Je précise bien, dans ce message : d'homogénéité de séchage et pense toujours aux fonds de piles !  

J'y rajouterais : Intégrité de la valeur calorifique initiale de toutes essences de bois ce qui n'est pas toujours le cas après 2 ou 3 ans de séchage à l'air !

Quid des bestioles entre écorces et aubiers dépréciés ?

Dernier point : Sachant qu'une tonne livrée ...à humidité identique, délivre la même valeur calorifique il n'est pas toujours justifié de mettre constamment en avant les seules essences de bois offrant  la plus longue durée de combustion sonnant comme un argument de vente et de qualité discutable pour celui qui a le temps de surveiller son foyer ...à condition d'être avisé du sujet !

La encore l'information délivrée par d'innombrables intervenants supposés promouvoir et défendre les 'vrais PROS  du bois de chauffage' via de nombreuses pages INTERNET ou FACEBOOK, réunions et colloques inutiles affirmant vouloir en normer l'usage et les qualités sans en avoir de réels moyens de contrôle sinon le droit d'en émettre des doutes donc traitant rarement l'essentiel!

Par ce message, GRINDESEL souhaite rappeler l'essentiel des bases modernes de qualités bois bûches en espérant que l'absence d'information fiables à ce sujet sera enfin corrigée par les DEFENSEURS INSTITUTIONNELS DU CHAUFFAGE AUX BUCHES dans l'intérêt bien compris des PRODUCTEURS PROFESSIONNELS et de la permanence de leurs parts de marchés.

Face à des producteurs de granulés ne pouvant pas avancer les thèmes malheureusement bien connus de 'concurrence déloyale' constamment mis en avant par les producteurs de bois bûches pour justifier 'leur impossibilité à investir dans le séchage artificiel à quand une véritable étude sur le sujet pour démontrer l'erreur d'un tel raisonnement ?  

Un investissement ne se paie jamais cash : Il s'amortit sur un temps X . Qui déterminera enfin ce temps X en fonction des données que chaque professionnel sérieux est à même d'évaluer et fournir, sans engagement,  à son banquier et non de nier cette possibilité de réelle modernisation de sa production par crainte d'investir dans une technologie soit disant couteuse  susceptible de remettre en cause - à son avantage -  ses méthodes de gestion des stocks  ?  

GRINDESEL a tenté de tracer ce sillon dès 2005...et propose sa propre étude sur le séchage artificiel des bûches . Le concept n'a pas évolué assez vite ? LES VENTES !

Pourquoi ? Trois hivers trop doux en 2013/2014/2015 ont permis de gonfler les stocks de bois bûches 'secs à l'air' .

Quel en sera le vrai bilan QUALITE ...et FINANCIER, pour le producteur comme pour le consommateur, de ce stock séché à l'air , en attente de vente ou de consommation dans des conditions pas toujours idéales pour plus de 90% des volumes traités ?

Bonne occasion pour parler des coûts induits et aggravation sur la concurrence et les prix ...

GRINDESEL Le 13 03 2016 avec mise à jour le 22 06 2017




***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS DE CHAUFFAGE Une étude sur le séchage artificiel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire sont bois de chauffage sois même
» Chauffage à l'huile... versus chauffage au bois... on pense mettre un poele au bois..... besoin d'aide
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» [Lag II ph 2] Couinement à froid pendant 30 secondes avec le chauffage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: