BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 METHANE ou CO²? Quel est le plus nocif pour la planète ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: METHANE ou CO²? Quel est le plus nocif pour la planète ?   Ven 6 Nov - 18:41


LE SAVIEZ VOUS ?

SOURCE DOSSIER CI DESSOUS
Biogaz - Energies renouvelables
enrj.renouvelables.free.fr/energie_biogaz.html

LE METHANE ISSUE DE BOIS EN DECOMPOSITION EN MILIEU HUMIDE EST LIBERE TEL QUEL DANS L'ATMOSPHERE




[b]GRINDESEL

Entretenir la forêt contribue donc à réduire la pollution atmosphérique le méthane étant cité comme étant sérieusement plus polluant que le CO² !

Nota : Mes recherches à ce sujet sur Internet varient de 1 à 100 voir plus !

Formation
La méthanisation est une fermentation anaérobie (sans oxygène) réalisée par l'action de microbes (bactéries ou levures) à une température de 35° C. Les bactéries dégradent facilement les résidus riches en cellulose ou amidon, plus difficilement les résidus ligneux (riches en bois). Les gaz issus de la fermentation sont composés de 65 % de méthane (CH4), 34 % de dioxyde de carbone (CO2) et 1 % d'autres gaz (dont le sulfure d'hydrogène et l'azote).

La méthanisation est un phénomène naturel surtout développé dans les marécages, les cultures du riz, les élevages bovins, les décharges.

GRINDESEL
La forêt AMAZONIENNE tout au moins dans sa partie dites inexploitable - et d'autres - est-elle vraiment l'un des poumons verts de notre planète ?

SOURCE
Elle a l'inconvénient de renforcer le réchauffement de l'atmosphère puisque le méthane a un effet de serre (élévation de la température à la surface de la Terre liée à la présence de certains gaz dans l'atmosphère) .

L'énergie du bois

Présentation
Les bois représentent une biomasse disponible comme source d'énergie pour l'homme. Dans les régions où les conditions climatiques sont favorables, de véritables cultures d'arbres sont entièrement destinées à la production d'énergie.

Par exemple, on plante des arbres feuillus ou résineux à croissance rapide (peuplier, pin, eucalyptus, etc.) sur des surfaces agricoles inoccupées : ce sont des cultures en taillis.

Tout le monde connaît le bois en bûches, énergie traditionnelle en milieu rural, adoptée depuis une quinzaine d'années comme complément du chauffage électrique dans les agglomérations urbaines. Ce « bois de feu » constitue en France l'essentiel du bois-énergie.

Au-delà de cet usage domestique qui nécessite une manutention quotidienne, le bois-énergie se présente sous des formes très diverses qui ont en commun leur difficulté à trouver des débouchés (grindesel ?!); résidus bocagers et forestiers, sciures, écorces, bois « en fin de vie » (palettes et cagettes usagées, vieux meubles).
Fonctionnement et utilisation

Contrairement aux combustibles fossiles, le bois ne contient pas de soufre. Lorsqu'il est brûlé dans des appareils à faible rendement ou à l'air libre, il génère toutefois une quantité importante de rejets polluants.

Cet inconvénient est pratiquement supprimé lorsque la combustion s'effectue conformément aux normes en vigueur dans des chaudières automatiques modernes.

Les rejets sont alors divisés par 40(monoxyde de carbone) et par 5(poussières).

En outre, la croissance des arbres étant liée à la fonction chlorophyllienne, bien gérer les forêts contribue à recycler le gaz carbonique, y compris celui émis par la combustion du bois, ce qui concourt à limiter l'émission de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Efficacité et rentabilité
Les chaudières modernes à bois déchiqueté bénéficient d'excellents rendements (75 à 92%) et d'une bonne autonomie, avec peu de cendre et peu de suie du fait de la qualité de la combustion.

SOURCE DOSSIER CI DESSOUS
La production de méthane par les termites / Insectes n ... - Inra
www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i99rouland.pdf

LES MÉCANISMES DE PRODUCTION DE MÉTHANE PAR LES TERMITES EN. FORÊT TROPICALE ... à partir de bois parvenu à différents états de décomposition.

REMARQUE DE GRINDESEL

Les termites existaient avant le développement industriel mondial et rejetaient déjà du méthane dans l'atmosphère.

Mieux exploiter les forêts et réduire la quantité de méthane rejeté contribuerait à stabiliser le réchauffement climatique..Il est curieux de ne citer que le CO² ! Pourquoi ?

EXTRAIT DE TEXTE paru dans Le Courrier de l'Environnement de l'INRA n° 23 de Nov. 1994.

Découvert en libre lecture sur Internet GRINDESEL s'est permis de le proposer à la réflexion de ses lecteurs.

Particulièrement abondants en forêt tropicale humide, les termites consomment 6 à 7 tonnes de matière organique par an et par hectare, soit 50% de la matière végétale tombée au sol.

Une production sans doute sous-estimée

En s'appuyant sur ces observations, le potentiel global d'émission de méthane par les termites a été estimé à 27 Tg (27 millions de tonnes) par an.

Cependant, l'estimation actuelle demeure encore incertaine, en raison d'une part, du peu de données existant sur les populations de termites en Amérique du Sud et, d'autre part, des difficultés à estimer la quantité de méthane réellement émise dans l'atmosphère par les nombreuses espèces de termites humivores qui, à la manière des vers de terre, se déplacent uniquement dans des galeries hypogées

GRINDESEL :Des emploi à créer en forêt Amazonienne : Compteur de termites !


SOURCE DOSSIER CI DESSOUS (EXTRAIT DE TEXTE)
Methane - Quel est Votre Impact
votreimpact.org › Gaz à effet de serre


Sources naturelles
En plus d’être créé par des activités humaines, le méthane est aussi rejeté dans l’atmosphère par des processus naturels.
Les zones humides via les termites (12%), les océans (10% estimé) , les barrages (5%)... sont des sources naturelles des émissions de méthane.


La quantité de méthane produite par des sources naturelles est totalement compensée par des puits de méthane naturels et ce depuis des milliers d’années.

Avant l’influence humaine, les niveaux de méthane étaient stables à cause de cet équilibre naturel.

Aujourd’hui, les sources liées à l’homme créent la majorité des émissions de méthane ce qui a dérèglé l’équilibre naturel qui existait avant la Révolution Industrielle.

Les zones humides (marécages) sont une source importante et représentent 78% des émissions produites.

Note de GRINDESEL : .
D'où l'importance de cultiver TOUTES les surfaces de forêts devenues exploitables ce travail de mise en valeur et de lutte contre le réchauffement climatique étant facilité par les matériels actuels et des besoins mondiaux en progression. 

Avantages me semblant évidents et à mettre en avant:
Réduction d'émission de méthane
Augmentation du volume de CO² capté par les arbres


QUI LE DIT ET L'ECRIT ? dans ce monde ou l'intox semble régner ?

AUTRES SOURCES DIVERSES ...ET CONTRADICTOIRES EN TERMES DE POURCENTAGE DE NOCIVITE 

Tapez :' METHANE ET NOCIVITE ' et essayez de vous forger une conviction !

Qui dit vrai qui dit faux ?! Cherchez l'erreur ...

GRINDESEL Le 03 11 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
METHANE ou CO²? Quel est le plus nocif pour la planète ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel parametre faut -il configurer pour que l'alerte vitesse soit rouge quand on depasse la vitesse autorisée
» quel est le meilleur design pour mes Loop??
» Quel pare feu français pour Windows 7?
» Quel méthode vous utiliser pour supprimer un compte d'un membre
» Quel fichier son pour un Nuvi 550

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: