BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRANULES Les marchés CANADIENS et SUISSES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GRANULES Les marchés CANADIENS et SUISSES   Lun 26 Jan - 14:23


CANADA Marché des granulés 2010

En Amérique du Nord, les granules sont essentiellement utilisées dans des poêles à granules pour le chauffage résidentiel. Depuis 1999, on a développé et mis en marché un grand nombre de modèles de poêles à granules, d’appareils de chauffage central et de générateurs de chaleur.

Avec la flambée des prix des combustibles fossiles, la demande pour les granules (qualité premium) a augmenté, notamment dans les pays d’Europe, donnant ainsi naissance à une industrie appréciable D'EXPORTATION.

Cette industrie explore maintenant d’autres avenues par exemple les granules industriels, entre autres son utilisation conjointe avec du charbon dans des centrales électriques, ce qui réduirait les émissions atmosphériques. (Ex : La Belgique…)

Les municipalités s’intéressent de plus en plus à l’énergie produite par les usines de cogénération, appelées centrales à production combinée (CPC), qui acheminent la chaleur et l’électricité produites vers des systèmes de chauffage centralisés qui desservent hôpitaux, hôtels, immeubles d’habitation, écoles, édifices gouvernementaux, bureaux, magasins, serres et même de nouveaux lotissements résidentiels ou des lotissements existants.

Les granules sont également en demande croissante comme litière dans les écuries et comme combustible aromatisé pour le barbecue…

Qualité Marché résidentiel à faible croissance au Canada. Croissance un peu plus rapide aux États-Unis et toujours en forte croissance en Europe.

Usines de petite, moyenne ou grande taille, selon l’accès à une matière première exempte d’écorces ou pas.

Qualité PREMIUM : Teneur en cendres de moins de 1 %. Bois blanc résineux recommandé.

Qualité industrielle (avec écorce) = Teneur en cendres de moins de 3 %... Une certaine quantité d’écorces est acceptable. .. ce qui le rend impropre en consommations particulières !

Bon appétit !
On fabrique habituellement (au Canada ?) les granules de catégorie Barbecue avec du bois de feuillus auquel on ajoute un arôme particulier de cuisson.
Il est possible d’ajouter un arôme d’ail ou d’oignon avant l’opération de pressage des granules pour agrémenter l’expérience culinaire.

La firme autrichienne EBES AG estime que si seulement 50 % des 800 nouvelles centrales thermiques au charbon à être construites en Asie d’ici 2015 sont alimentées avec une combinaison de charbon et de granules, l’Asie occupera probablement la première position en matière de consommation de granules (400 000 000 tonnes/année)

Ou prendra-t-elle le BOIS ?

Le Marché SUISSE 2012 des GRANULES

Les pronostics pour le marché du pellet en Europe et en Suisse sont-ils optimistes ?!
Le bois forestier est-il une vraie source de matières premières ?

Celui qui souhaite fabriquer des pellets de bois doit être conscient qu'il s'agit d'un combustible pour le chauffage.

On ne tire pas de pépites d'or de la biomasse ! Les précieuses matières premières de conifères telles que les copeaux de sciage et de rabotage sans écorce ne sont quasiment plus disponibles et doivent en partie être transportées sur des distances considérables dans de grandes usines de pellets « affamées ».

Celui qui ne dispose pas de matières premières dans sa région doit oublier la fabrication de pellets.

‘La fabrication rentable de pellets est possible là où la matière première est disponible en quantité suffisante et sous forme de déchets de bois secs (par ex. ateliers de rabotage).

C'est rarement le cas et cela ne peut couvrir le besoin croissant en pellets en Suisse que dans une très petite mesure.’

Autre sujet abordé sur un forum :

Les pellets les plus calorifiques sont fabriqués à base de sciure de résineux.

Les grumes sont écorcés ! Donc les éléments ne participant pas à la combustion, présent dans la partie extérieure (ex Minéraux) sont en quantité moindres que dans les feuillus.

C'est cette différence qui fait que l'on à plus ou moins de cendre et plus ou moins de rendement.

De plus la compression de la matière annule la différence de densité entre les différentes essences de bois.

Dans les pellets ou granulés, ce sont bien ceux fabriqués avec du feuillus qui produisent plus de suies et salissent les vitres rapidement.

PRECISIONS

EN FRANCE LE BOIS ENERGIE EST ABONDANT, LES VOLUMES NECESSAIRES TOUJOURS FACILE D'ACCES QUE CE SOIT EN BUCHES OU PLAQUETTES.

LES GRANULES PEUVENT ËTRE MELANGES AVEC DES BUCHES OU DES PLAQUETTES DANS DES CHAUDIERES CONCUES POUR CELA ...

L'INVERSE N'EST PAS ENCORE POSSIBLE ...

GRINDESEL le 25 01 2015


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
GRANULES Les marchés CANADIENS et SUISSES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs de Canadiens de Montréal gratuit
» Canadiens de Montréal 2011-2012
» Les parts de marché dans le fixe (Fibre et ADSL) des FAI au 30 juin 2013
» Trains suisses
» POIs Parking Marché de Noël Colmar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à pellets / granulés-
Sauter vers: