BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHE OU PLAQUETTES MEME OBJECTIF:LE SECHAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHE OU PLAQUETTES MEME OBJECTIF:LE SECHAGE   Ven 25 Juil - 16:22

54 ème Rendez vous de la méca : (Le) Conditionnement du bois de chauffage ET DES PLAQUETTES (en 2014 ?)

LE BOIS INTERNATIONAL N° 27  du 19 07 2014-07-24

REPONSE DE GRINDESEL :
Le point capital du BOIS DE CHAUFFAGE comme des PLAQUETTES est que chaque client  devrait être assuré que ces deux combustibles lui soit livré le plus sec possible, l’idéal étant qu’il soit consommé à une humidité inférieure à 20% sur brut et, pourquoi pas, à 8% comme le granulé lui aussi ‘combustible 100% bois’ !

Sur le plan national nous en sommes très loin ! Les approximations à ce sujet – y compris par l’ONF ce qui est un comble - nuisent fortement à l’image de marque de ces combustibles …comme de leurs fournisseurs, chacun comprenant que les plus sérieux souffrent d’un tel regrettable constat !

L’exemple de Mr LORNAGE cité dans votre N°27 conditionnant ses plaquettes (avec ‘une certaine quantité- de feuilles et de sciures ( ?) dans des filets ‘pour accélérer leur séchage’ me laisse septique sur la qualité du résultat ! Je m’explique.

Déchiquetées des branches en vert on peut craindre que le chargement des filets est réalisé une fois un certain volume produit.

Le process d’échauffement naturel du tas séchant les plaquettes en environ 4 mois sous réserve impérative de ne plus remuer le tas en question peut être engagé lors du remplissage des filets et stopper irrémédiablement celui-ci…

Espérer parfaire un séchage au cœur des filets n’est pas assuré surtout si la granulométrie des plaquettes est faible et, de plus, contient des matières putrescibles (sciures et feuilles).

Ce risque est donc accentué par la présence plus ou moins importante de feuilles …qui, en séchant (ou moisissant) peuvent se transformer en redoutables micro champignons très toxiques pour les bronches des gens susceptibles d’en inhaler !

J’en ai fait moi-même la redoutable expérience en compagnie d’un jeune stagiaire (3 jours d’arrêt)!

Je suis convaincu qu’il faut cesser ces improvisations ayant toutes pour but (louable en soit) de satisfaire le client …à soit disant moindre coût pour le producteur qui n’a peut être jamais étudié l’importance de s’équiper d’un séchoir convaincu ‘que cet investissement n’est pas rentable’!

C’est pourtant l’investissement capital que tout producteur sérieux devrait envisager dans son propre intérêt avant même celui de ses clients!
.
Ces deux combustibles ne seront définitivement reconnus à leurs justes qualités que lorsque chaque producteur se sera équipé de séchoirs adaptés.

C’est la cas, par obligation technique, pour les granulés. Chacun peut constater que ce combustible 100% BOIS  donne total satisfaction à ses utilisateurs …pour un coût calorie sérieusement plus élevé tenant évidemment compte des investissements nécessaires pour le fabriquer.

Le jour ou les bûches et les plaquettes seront livrées sèchent à 8/10%, comme les granulés, au pire 20% ( ce qui est techniquement impossible pour fabriquer des granulés) chacun constatera une importante réduction de leur volume consommé …et tout autant de plaisir à se faire livrer un combustible également 100% bois avec, en prime, un coût calorie consommée toujours beaucoup plus faible et d’autres avantages inhérents à une réelle proximité des producteurs…et une valeur ajoutée supplémentaire pour les producteurs !

Consommer des bûches ou des plaquettes à un taux d’humidité hétérogène engendre une nette sur consommation de combustible BOIS.

Ce constat a été fait par un expert …du Centre Français du Pétrole ! Il est donc difficile de contredire cette affirmation scientifique ? Je ne m’en priverai donc pas et c’est une des raisons pour laquelle je m’étonne que nos pouvoirs publique n’exigent pas qu’il en soit de même pour l’alimentation des méga chaufferies industrielles …gaspilleuses incontestable de nos ressources nationales en BOIS ENERGIE !

Dans l’intérêt des deux filières bois BUCHES et PLAQUETTES chaque professionnel responsable devrait tendre à s’équiper au plus vite de SECHOIR(S) seul(s) garant(s) d’une réelle qualité de leurs produits.

Ca n’est plus à leurs clients de le sécher sauf pour ceux qui s’approvisionnent en dehors d’eux, dans des circuits qu’ils dénoncent pour de multiples et justes raisons, autoconsommation raisonnée et limitée exclue.

Voila le point de vue que GRINDESEL tient à cœur de défendre

Le 25 07 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHE OU PLAQUETTES MEME OBJECTIF:LE SECHAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vend un chalet en bois
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Le bois : Noble matière !!!
» Savez-vous choisir l’objectif qui vous ressemble ?
» comment mettre au meme niveau les catégories et le nom des forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: