BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS BUCHES:Equipements 'casses reins’ pour ‘gros bras’ !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS BUCHES:Equipements 'casses reins’ pour ‘gros bras’ !   Jeu 24 Juil - 18:32

54 ème Rendez vous de la méca : (Le) Conditionnement du bois de chauffage (en 2014 ?)

LE BOIS INTERNATIONAL N° 27  du 19 07 2014-07-24

REPONSE DE GRINDESEL : Les équipements ‘casses reins’ pour ‘les gros bras’ ! Conjuguer les deux avec la tête ...c'est mieux !

Qui empoche la plus value sensée être apportée par ces équipements ? Les consommateurs (?) ou les revendeurs ? Rarement les consommateurs !

La justification d'une invention est celle qui se traduit par moins de peine pour son bénéficiaire et plus de marge lui permettant de poursuivre dans cette voie et d'amortir les investissements correspondants, tants financiers ...que physiques!

LES HEURES QUI COUTENT CHERS

Toute heure de travail passée à empiler des bûches par tout temps, à la main et en forêt dans une fagoteuse, à poser des filets ou des liens couteux et 'bouffeurs de temps', les pieds dans les bûches et parfois dans la boue, voir à les remplacer suite déchirure ou rupture (et refaire le travail à nouveau - pour les vider une fois le bois séché ( ?), à manœuvrer avec une fourche de tracteur ou un chariot élévateur sur un sol non bétonné (ou à la grue) pour libérer un gabarit lui-même source de temps morts,  devrait être facturée ...

Facturer ces HEURES est impossible .

Toutes fournitures sensées faciliter le travail ( ?) : mise en ballots, big bag , filets, palettes ou autres …devrait être aussi facturées sinon soumis à caution! Une fois détruits après combien d'heures de services ?

Facturer ces FOURNITURE est impossible .

La pénibilité induite par ces opérations sont trop souvent classées ‘comme méthodes de travail améliorées’…pour un salaire de misère, voir nul et souvent moyennant un surcoût !

Facturer les ARRETS DE TRAVAIL POUR CAUSE DE TOURS DE REINS est impossible .

Ces inévitables surcoûts  ne sont généralement pas intégrés dans les prix de revient de peur de pratiquer un prix de vente trop élevé …ce qui maintient – la aussi- les prix dans des niveaux de misère pour celui qui veut en vivre dignement ! Alors on fait travailler la famille …ou des copains!

Alors ou est l’intérêt de s’équiper de ces appareils à l’époque ou une méthode radicale révolutionne justement – je dirai même ‘ENFIN’- des pratiques qui ne devraient subsister que chez ‘les bricolos de la filière’ ?

GF SERVICES et PEZZOLATO l’ont imaginée …et vendue. Deux installations sont en service depuis fin 2012 et 2013 .

Le 'conditionnement pour livraison' chez le consommateur final est exclus car la demande et les possibilités techniques et logistiques, dans l'état actuel de la demande, ne peut être qu'adapté à chaque cas de figure ...et éventuellement facturé en surplus.

Ce débat reste ouvert car pour l'instant sans solution rationnelle.

Simple et plein de bon sens le travail en flux tendu de la FORET au SECHAGE est LA solution pour rationaliser et rentabiliser le cycle de production BOIS BUCHES sans reprise manuelle au cours des différentes opérations.

Les investissements requis sont véritablement amortissables car l'essentiel est basée sur une grande économie de main d'oeuvre ...et l'absence de fournitures inutiles.

Tous les équipements présentés dans les différents reportages effectués par le BOIS INTERNATIONAL sont d’une ruralité à l’ancienne – les agriculteur eux même comprendront, je l’espère, ce propos - même si beaucoup d'entre eux les utilisent .

Ils ne font que tendre à maintenir en illusion de modernité une activité bois de chauffage qui ne bénéficie réellement qu’aux gens qui travaillent au noir ou tentent de valoriser tant bien que mal des bois personnels et débrouillards du week end souhaitant faire du sport en auto consommation plutôt qu’en salle …et payant !
.
Le temps du travail manuel de la bûche est dépassé et offre une image commerciale contre productive de la filière !

Les vrais professionnels de la filière investissent – ou investiront rapidement- dans des équipements ou la plupart des opérations décrites dans ce dossier se font – ou se feront- en flux tendu (donc sans arrêts machines de production que ce soit en forêt ou en entreprises) et en totalité en temps masqués.

Les marges dégagées pour financer ces équipements soit disant hors de portée pour ceux qui ne dégagent - actuellement -  aucune marge pour investir tout en se sortant un salaire horaire inférieur au SMIG se laissent à mon sens abusés par l’illusion d’une réduction de peine.

Arrivé à la quarantaine leurs dos commencent pourtant à souffrir…et ce mal ne fera qu'empirer sans espoir de rémission! 

Ces matériels présentés dans des revues proposées à des professionnels ne méritent pas d’être présentés dans le journal cité en référence car ce sont - à mes yeux - des ‘casses reins’ pour ‘les gros bras’…

Qui mérite ce type d’information si ce n’est un particulier qui pense être un professionnel ?

Ils ne font que maintenir des gens qui ne le méritent pas dans une forme d'ignorance sous prétexte qu'ils sont souvent en multi activités.

Ce sont de fausses illusions vendues par des constructeurs et vendeurs s’adressant aux 80% d’un marché encore alimenté par des entrepreneurs travaillant avec des méthodes datant quasi de celui de ZOLA  …

Les miroirs aux alouettes ne viendront bientôt même plus de Chine ou autres pays à bas salaires ! Ces machines équipent de futurs chômeurs…

La filière scierie a vécu ce temps là en son temps. 90% d’entre elles ont fermées depuis 1960.

La Filière bois bûches prend le même chemin sauf que ce sera sur une plus courte durée !


Quel père souhaite passer la main d'une affaire sous équipée à ses enfants et l'en décourager avant l'heure ...sinon espérer la revendre convenablement pour financer sa retraite en donnant un coup de main à son fils ?  

Combien d'entreprises - mêmes 'petites' ...condition qui devrait être pourtant synonyme de performance - mal conseillées, mal informées - parviennent obsolètes à l'arrêt de leurs dirigeants et revendus à la casse pour absence évidente de rentabilité et de conditions de travail hors du temps ? 

Je souhaite à tous un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d'année ...avec une année 2015 professionnellement confortable.

GRINDESEL le 22 07 2014 texte revu et complété les 24 12 2014 et 26 01 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS BUCHES:Equipements 'casses reins’ pour ‘gros bras’ !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le matériel fourni avec l'offre Fibre Bbox
» textures artlantis
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)
» drôle de son pour une vapeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: