BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EDF et GAZ DE FRANCE Proposent les combustibles BOIS ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: EDF et GAZ DE FRANCE Proposent les combustibles BOIS ?   Sam 14 Déc - 14:09

VOUS L'AVEZ REMARQUE ? ON APPELLE CELA LA PECHE AUX CLIENTS QUI S'EGARRENT ! INTERNET EST L'OUTIL IDEAL [/b]





C'EST CURIEUX :[/b]

ILS N'OSENT PAS ANNONCER LE COUT / CALORIE DES  TROIS COMBUSTIBLES BOIS !

[b]BUCHES ...SECHES A 18/20%
?

A les croire descendre l'humidité des Bûches en dessous de ce taux ne présenterait plus d'intérêt économique quand on le compare au surcoût des granulés (environ le double) nécessitant d'être descendu à 8/10% ...condition sine qua non pour pouvoir être produits ... et conservés avant de les consommer !




PLAQUETTES SECHES à 16/18% ?

Même remarque que pour les bûches avec les avantages suivants rarement indiqués

- Les plaquettes tolèrent sans problème une humidité pouvant aller jusqu'à 30% sur humide ce qui est absolument impossible pour les granulés.

- La plaquette bois brute alimente un foyer 100% en automatique ...de la même manière que pour les granulés. Les chaudières plaquettes sont même conçues pour consommer AUSSI des granulés ...de la sciures...des copeaux de rabotage ...des sarments de vignes ...des coquilles de noix/noisettes voir des pépins de raisin ou noyaux de fruits (SECS...)

- Et les chaudières à granulés ? Uniquement des granulés!

COLUCHE ET LES COMBUSTIBLES BOIS

Coluche aurait pu nous amuser en posant la question suivante : 'Plus sec que sec c'est quoi ...'? Des granulés ?

Mais quand ils ne sont plus ou pas assez secs on se chauffe avec quoi ? Avec leur emballage ?



PLAQUETTES SECHES ENTRE 16 et 30 %





GRANULES SECS à 8/10%



DEBAT EDIFIANT POUR LES CONSOMMATEURS

Lu sur CERTAINS sites de vente de poêles à granulés …

‘’’ Les granulés ainsi constitués possèdent un pouvoir calorifique très intéressant, 1,5 fois supérieur à celui du bois sec :

Pouvoir calorifique des granulés = 4,9 kWh/kg
Pouvoir calorifique du bois en bûches sèches = 3,2 kWh/kg ‘’’

1,5 ? Recalé! 1,53125 est plus précis.

QUESTION DE BON SENS : La bûche 'sèche' est à quel taux d'humidité ?

REPONSE de GRINDESEL :

Plus la bûche sera sèche plus son 'pouvoir calorifique' se rapprochera de celui des granulés. Son pouvoir calorifique n'est donc pas figé : il est variable. Faut-il expliquer pourquoi ?  

Une bûche stockée 'un certain temps' près du foyer peut très bien 'finir de sécher' à 10 % (Pour cause d'élimination de l'eau résiduelle difficile à extraire des fibres du bois à la différence de l'eau dite 'libre' circulant dans les canaux du bois) .

A 10% au grand dam des jeunes loups cités ci dessus, le pouvoir calorifique d'un KG de bûches sera identique à 1 KG de GRANULES...[/b]

[b]SINON
... Peuvent-ils m’expliquer par quel mystère 1 kg – ou 1 tonne - de bois, transformés en sciure puis en granulés (contenant 100% de bois ...comme les bûches ou plaquettes), comparés à des bûches ou des plaquettes elles aussi sèches à 8/10% , un commercial, un vendeur compétent sinon un arnaqueur, puisse annoncer un pouvoir calorifique ‘supérieur au bénéfice des GRANULES' ?!

ET LA LIBERTE ? C'EST QUOI DEVENUE ?

La comparaison fait fi du fait que les bûches et plaquettes offrent tous deux la possibilité d'un cœfficient variable suivant la siccité retenue par le ‘spécialiste du BOIS ENERGIE ou de la vente des poêles ’ voir même l'impatience du consommateur à consommer son stock de combustible bûches ou plaquettes ou le degré d'écologie (et non d'alcool), donc de pollution de l'air qu'il accepte de respirer (l'excès des deux n'étant pas conseillé...sinon à consommer avec modération)

Pour le consommateur je pense qu'il se doit de garder raison et bon sens face à certaines affirmations...

A ECOUTER AVEC CIRCONSPECTION

La tendance de certains vendeurs d'appareils pour le bois énergie semble être, pour la bûche et la plaquette, de prendre une humidité moyenne de 25%. On peut comprendre pourquoi!

C'est d'ailleurs ce qui pollue tout le débat entre les tenants (évidemment intéressés) de la vente des appareils et combustible GRANULES/ GAZ ou ELECTRICITE voir même FUEL par rapport à ceux qui proposent, en circuit direct, des BUCHES ou des PLAQUETTES issues de bois sommairement travaillés.


SECHAGE A L'AIR OU SECHAGE ARTIFICIEL ...des bois ?

C’est ainsi que certains vendeurs s'évertuent à perpétuer l’idée que la bûche ‘n’est jamais réellement sèche’! Il est vrai que les méthodes de séchage du bois sont, dans la majorité des cas, très empiriques !

Le soit disant moins cher est la méthode préférée sous le faux prétexte que 'c'est toujours  comme ça que cela se fait, même depuis la nuit des temps'!

C'est ainsi que depuis la nuit des temps les consommateurs ont été invités à sécher eux même 'leurs bois'... Les temps ont changés...

Je peux donc affirmer que parmi les producteurs les plus sérieux un certain nombre - et pas des moindres- sèchent désormais leurs productions dans des séchoirs artificiels ce qui leur permet d'offrir à leurs clients un taux de séchage garanti et , surtout , HOMOGENE !

D'autres vrais professionnels, tentent de sécher à l'air dans de bonne conditions ...évidemment perfectibles, complétées par des clients, soucieux de stocker leurs achats de bûches demi sèches dans de bonnes conditions.

Cette méthode présente évidemment des inconvénients ...Les m2 sont devenus très chers et nous préférons les fleurs aux tas de bûches.

Je parle des pays qui disposent de grandes surfaces forestières. Ceux qui n'en ont pas se chauffent parfois avec des bouses de vaches. Très ECOLO.

Les consommateurs ont désormais le choix. Acheter des bûches réellement sèches ne signifie pas 'payer plus cher la calorie consommée'. C'est même plus ECONO... De nombreux sites INTERNET fournissent des diagrammes le démontrant. Ce n'est que BON SENS.

LE VRAI DEBAT

Le débat est identique pour les PLAQUETTES avec toutefois un gros atout à leur avantage : Une fois déchiqueté leur granulométrie leur permet de sécher 'à l'air' en 4 à 5 mois.

Pour les billons de résineux, conservés tel quel mais par contre en soignant leur séchage à l'air de Novembre SINON de Mars à fin Octobre suffit généralement pour les transformer en plaquettes assez sèches et pouvoir les stocker de suite dans un silo ventilé continuant de les sécher permettant ainsi de les consommer dès les premiers froids .

Ce propos vaut particulièrement pour les plaquettes de DOUGLAS : Cette méthode de séchage réduisant le nombre de manutention est celle utilisée depuis 10 ans dans les 3 chaudières à plaquettes familiales.

Ainsi préparées et déchiquetées l'humidité moyenne des plaquettes ne dépasse pas 22/25% au départ de la saison de chauffage pour descendre à 16/18 % en fin de saison.

Le séchage des plaquettes continue en effet tout l'hiver ...si le silo est bien ventilé.   

Je suis d’accord pour affirmer qu’à TAUX DE SECHAGE différent le pouvoir calorifique des GRANULES est évidemment SUPERIEUR à celui des  BUCHES et PLAQUETTES.

Il n'est en effet pas interdit aux BUCHES et PLAQUETTES de donner satisfaction livrées, … sèches disons à 15/20% comme à 25/30 %.

Par rapport aux GRANULES (obligatoirement secs) les BUCHES et PLAQUETTES continueront de sécher naturellement durant toute la saison de chauffe avant d'être consommées !

La proximité de la chaudière et le mode de stockage y contribue grandement. C'est un atout généralement OUBLIE ! Tout bonnement LE BON SENS CHEZ VOUS !


LE SAVIEZ VOUS ???

Le coefficient de foisonnement des BOIS, à granulométrie / densité des ou de l’essence de bois et humidité égale n'influent en AUCUNE FACON  sur leur pouvoir calorifique respectifs lorsque l'on compare les trois énergie BOIS ...AU POIDS!

Sécher les plaquettes en dessous de 15/20 % ne présente  pas d’intérêt car elles peuvent reprendre de l'humidité en se stabilisant au niveau ambiant oscillant, suivant les saisons et les lieux généralement dans cette fourchette.

Ce qui est aussi possible pour les granulés… mais plus grave de conséquence s'ils reprennent de l'humidité! Ils se délitent en effet totalement et deviennent impropres à la consommation ! D'où l'obligation de les stocker dans un silo étanche ...

Par contre, pour cause d’obligation technique les granulés doivent sortir de production à 8 % sinon leur friabilité posera problèmes lors des manutentions successives!

Information jamais mise en avant et pour cause lorsqu'on veut comparer ce combustible avec ses deux 'concurrents' bûche et plaquette nettement plus rustiques et moins fragiles ![/b]

Admettre ce qui me semble être une évidence démontrerait que pour le porte feuille du consommateur l’affirmation que j’ai placée en début de ce message montrant que certaines personnes cherchent à démontrer que le coût de la calorie GRANULE est plus intéressant que celui des combustibles bûches et plaquettes serait mensongère ?!

Je le pense… Il suffit de parcourir INTERNET , la boite qui sait tout et vous dit tout à condition de lire parfois entre les lignes et de se faire ensuite sa propre idée...


[b]QUELQUES CHIFFRES FACILES A CONTROLER SUR INTERNET


1/ Le site sur lequel j’ai relevé les ratios 4,9 kWh/kg et 3,2 kWh/kg cités en début de ce message :

www.conseils-infos-batiment.fr/energie/granule-bois.php

2/ Le site (national) sur lequel j’ai relevé les prix de la tonne de granulés au 20/05/2012

' Prix de la tonne de granulés bois : 309,23€ TTC livraison incluse sur VICHY)' :
chauffage.ignis-energies.fr/fr/ecologie-granules-bois-pellets

Il est facile de trouver des exemples comparables en parcourant les innombrables sites Internet semblant démontrer que [b]la vente des granulés et des poêles à granulés et, tant qu’à faire, à bûches ou plaquettes, a été investis par de nombreux opportunistes.


Sur INTERNET tous les vendeurs D'ENERGIES proposent désormais des appareils de chauffage 'à énergies renouvelables' !

EDF et GDF compris[/b] (vous savez : les deux entreprises qui passent de pleines pages de pub dans tous nos journaux et même à la télé , avec nos impôts, en annonçant le tour de force d'offrir désormais 'une facture UNIQUE.

Belle utilisation de nos impôts auto finançant leurs déficits chroniques par des hausses de prix dépassant chaque année et largement, le taux du coût de la vie!

Ils appâtent les consommateurs avec la carotte des 'énergies renouvelables bois' dans leurs pub et, une fois sur leurs sites ils cherchent, eux aussi, à vous convaincre de rester chez eux grâce à leur facture unique et quelques cadeaux attrapes nigauds!


Vous ne les verrez jamais faire la pub des bois bûches et plaquettes! Ils préfèrent suivre la mode des granulés...

Avec un coût calorie du double de celui des bûches et plaquettes le prix des granulés  est ainsi plus proche de leurs offres énergétiques:

C'est plus facile et confortable pour eux de convaincre leurs clients de rester chez eux !



GRINDESEL 14 12 2013 - Revu et corrigé le 29 12 2014
[/b][/b][/b][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
EDF et GAZ DE FRANCE Proposent les combustibles BOIS ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vend un chalet en bois
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Le bois : Noble matière !!!
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: