BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FORETS METHANE et CO² ? ! Ne parlons pas de ce qui fâche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: FORETS METHANE et CO² ? ! Ne parlons pas de ce qui fâche ?   Mer 30 Oct - 14:28



METHANE gaz 9 à 10 fois plus toxique que le CO² . Peut être produit par du bois en décomposition 

POUR INFO

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques y compris BOIS au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1

BUCHES SECHES  à 20 % = 1,43

GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06  

Et d'autres bien connus et considérés comme 'plus modernes'

GAZ de ville =  2,42
GAZ propane =  3,6
FUEL =  4,59
Electricité =  4,2

LE METHANE comparé au CO²

Le méthane a - HEUREUSEMENT !- une durée de vie assez brève — moins de dix ans — dans l'atmosphère, où il est détruit par des radicaux hydroxyle OH•.

C'est un gaz à effet de serre considérablement plus puissant que le CO2, responsable, au niveau actuel de sa concentration, de quelques pourcents de l'effet de serre total à l'œuvre dans notre atmosphère
.

Ainsi, à titre comparatif, sur un horizon de 100 ans, relâcher une certaine quantité de méthane dans l'atmosphère a un effet sur le réchauffement climatique environ 9 fois plus important que de brûler cette même quantité de méthane en dioxyde de carbone (CO2).

Jusqu'aux années 1970, l'impact du méthane sur le climat était inconnu. En 1976, il a été démontré que le méthane était un gaz à effet de serre.

Les médias n'en parle curieusement plus ! De peur de fâcher les FAUX écolos ?

Le méthane se dégage naturellement des zones humides peu oxygénées, les marais et certains sols longuement inondés.

Il se forme aussi dans l'estomac et le tube digestif de nombreux animaux (de certains invertébrés aux mammifères). Ce gaz est présent en faible quantité dans les gaz intestinaux humains
 
Le méthane (CH4) est un hydrocarbure, c'est à dire un composé organique contenant du carbone et de l'hydrogène.

Il est l'élément principal du gaz naturel, qui est une énergie fossile. Il est également le constituant du biogaz issu de la fermentation des matières organiques.

Le méthane est fabriqué par des bactéries qui vivent dans des milieux sans oxygène (anaérobie), notamment dans les marais, les zones humides, les mangroves ou les sédiments océaniques des sous-sols, qui constituent les réserves de gaz naturel.

Il est également présent dans les décharges de déchets ou encore dans l'estomac des mammifères.

Le méthane est un puissant gaz à effet de serre, qui contribue au réchauffement climatique : il a un impact sur l'effet de serre environ 25 fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2).

Son potentiel de réchauffement global (PRG) est donc de 25, et il augmente avec le temps : il est estimé à 62 d'ici 20 ans.

Les émissions de méthane augmentent dans le temps, notamment à cause des réserves de méthane piégées dans le sous-sol de l'Arctique, appelé permafrost.

L'augmentation des températures accélérant la fonte des glaces, les scientifiques s'inquiètent des conséquences de la libération de ce méthane emprisonné dans les glaces de l'Arctique.

Les niveaux atmosphériques de méthane ont brutalement augmenté en 2006, passant de 25,4 millions de tonnes entre juin 2006 et octobre 2007 à plus de 5,6 milliards de tonnes en 2008. (?! admirez le talent des calculateurs...)[/u]

Afin de lutter contre le changement climatique, il s'agit de capter les émissions de méthane issues notamment des décharges, à travers des procédés de captage du méthane ou des usines de méthanisation qui le récupèrent pour produire de la chaleur ou de l'électricité.

Le captage du méthane permet d'éviter son rejet dans l'atmosphère, et limite sa contribution à l'effet de serre.

PENDANT CE TEMPS ...
 
LES FORETS NON EXPLOITEES PRODUISENT DU METHANE...mais les médias le passe sous silence ! Pourquoi?

SOURCE
Les débris de bois comme source de méthane
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62561.htm
 
Etant donné le réchauffement climatique, les scientifiques cherchent constamment les nouvelles sources de gaz à effet de serre - et les trouvent.

Les chercheurs à l'Institut des Plantes et de l'Ecologie Animale, qui dépend de l'Académie des Sciences russe, [u]ont découvert que du méthane est produit suite à la décomposition du bois.

 
En général, la décomposition des débris en bois aboutit à la génération de dioxyde de carbone comme gaz à effet de serre.

Mais on a découvert que quand le bois est décomposé par des moisissures, un autre gaz est produit - le méthane.


Les chercheurs l'ont découvert en utilisant un analyseur infrarouge. Le méthane est présent dans le bois de construction aussi, avec une concentration cinq fois plus élevé que celui de dioxyde de carbone.
 
Ce résultat ne semble pas surprenant pour les chercheurs. Le méthane est synthétisé par des bactéries anaérobies diverses incluant l'archaea méthanogène.

Elles peuplent le bois vivant et restent dans le bois de construction. Cependant, les bactéries seraient incapables de synthétiser le méthane sans l'aide des moisissures pourrissant le bois qui ont les ferments décomposant la cellulose et la lignine; les substances résultantes sont utilisées par les bactéries.
 
Les chercheurs croient que la symbiose développée est unique car elle inclut des organismes apparemment incompatibles : moisissures aérobies et bactéries anaérobies.

Cette symbiose est possible en raison du fait que le champignon grandit et respire dans deux médias - son mycélium est placé dans le bois dans un environnement anaérobie où la cellulose et la lignine sont décomposés.
 
On estime à 6 mégatonnes l'émission annuelle de méthane dans les forêts de Sibérie, et environ 40 mégatonne dans toute la Russie, grâce à ce procédé.

Cette découverte est importante dans un contexte de réchauffement climatique, où le méthane est une des principales menaces.
 
 SOURCE

- Pavel Voronin, Docteur en Biologie - Institut de Physiologie des Plantes, Académie des sciences russe - E-mail : pavel@ippras.ru
- [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Archea_m%C3%A9thanog%C3%A8ne
 
V. A. Mukhin, P. Yu. Voronin "The Methanogenic Activity of Wood Debris." The Ecology - 17/12/09
Nicolas Quenez
 
Réponse de GRINDESEL

Je découvre le message ci-dessus en parcourant Internet pour mieux comprendre ce qu’est le gaz méthane (troisième source de gaz à effet de serre)…dont on parle si peu dans les médias et associations écologistes, alors que le CO² est devenu la pierre angulaire de tous débats contre le réchauffement climatique et la pratique ancestrale du chauffage au bois ?!
 
Les débats ou interrogations sur le chauffage au(x) bois n’y échappent effectivement  pas et déboussolent certains consommateurs pourtant prêts à abandonner gaz ou fuel pour se chauffer à plus bas coût!
 
Toutes les promos et actions commerciales sont bonnes pour les concurrents s'inquiétant du développement des chauffages au(x) BOIS pour les dissuader de concurrencer leurs entreprises lucratives.
 
La faiblesse de l’investissement aidant, les cigales se laissent séduire à nouveau par des chaudières gaz ou fuel retoquées alors qu’elles restent de deux à trois fois plus coûteuses en consommation (coût calorifique) par rapport à une chaudière toute aussi  automatique au bois, techniquement plus durable avec, à terme du crédit, un bonus financier conséquent !
 
Les fourmis …font leurs comptes et cherchent à réduire leur bilan thermique en prévision de leur retraite !

Elles reportent souvent l’achat d’une nouvelles voiture ayant compris que le coût du crédit chaudière sera couvert par les mensualités du crédit automobile et autres frais induits souvent reportables sauf à se laisser tenter par les phénomènes de modes !
 
Comme je l’ai parfois indiqué sur ce forum ou lors de débats avec des écologistes, la forêt Amazonienne, faute d’être rationnellement exploitées, produit du méthane , comme plus ou moins toutes les forêts du monde non exploitées.

Les volumes de bois en décomposition au sol ou sur pieds y sont colossaux!

Cela aucun écolos ne le signale de peur de se faire ridiculiser ?!


Je pose donc les questions suivantes :
 
Vaut-il mieux exploiter les bois et les consommer en produits séquestrant du CO² … pour se chauffer plutôt que les laisser pourrir et rejeter du METHANE !?


BOIS SAIN ET SEC ou DEPRECIE ?
 
Vaut il mieux se chauffer avec des bois sains et secs …plutôt qu’avec les mêmes bois dont l’aubier est parfois ‘en mauvais état’ ?

Le taux de bois ainsi déprécié en valeur thermique, atteint parfois 25% sans que le consommateur ne s’en émeuve  ou ne comprenne pourquoi ‘il sur consomme’!
 
Démonstration

Prenez une bûche de chêne avec un aubier ‘passé’. Relevez soigneusement les diamètres moyens ‘bois sain’ et ‘bûche entière’.

Faites les cubes et ratios respectifs : Rien de tel pour être édifié sur la nécessité de sécher artificiellement le bois bûche ou de s’adresser à un fournisseur pratiquant un séchage dits ‘naturel’ (à l’air) et de qualité !

Avec un aubier déprécié la perte en volume peut dépasser 25% ...Ce sera donc une perte quasi équivalente en valeur calorifique!


Conseil

Si vous n’êtes pas un spécialiste du bois recherchez la définition de l’aubier sur Internet…!
 
Faut il renoncer à se chauffer au(x) bois et les laisser se décomposer en forêt et produire du méthane ?

C’est ce que certains semblent souhaiter sous prétexte de protection de la biodiversité ?

La recommandation Française  de laisser ainsi un à trois arbre à l’ha dans cet état est elle ‘raisonnable’, excessive ou anecdotique ?
 
Les forestiers en doutent car branches et feuilles représentent déjà un volume important et leurs forêts n’ont pas, antan, attendues cette curieuse et dangereuse consigne, pour survivre et se développer ?

Les souhaits et consignes des scientifiques d’antan n’étaient pas suivis d’exécution fautes de médias…et le monde continuait pourtant de tourner !
 
Dernière question

Nos climato-scientifiques ne sont ils pas devenus des apprentis sorciers ouvrant des boites de pandore à coûts de communiqués pour mieux exister dans les médias et continuer, pour certains, de recevoir de quoi faire bouillir leurs marmites …aux frais des contribuables ?!
 
Ne feraient ils pas œuvre plus utile à chercher des solutions optimistes plutôt que de nous stresser dès qu’ils découvrent les soit disant ‘faiblesses de la marche du monde’ ?

Et s'ils utilisaient leurs compétences pour convaincre les terriens à se chauffer au bois plutôt que de le laisser pourrir sur pieds sous prétexte de défense de la diversité et de refus d'une déforestation raisonnée, scientifique ...?

Ras le bol de ces communiqués alarmistes  et de plus en plus contradictoires suivant leurs auteurs !
 
Soyons franc

METHANE et Co² seraient donc finalement, après ‘dé séquestration’ par pourriture ou combustion , soit libérés dans l’atmosphère lorsque le bois pourrit en forêt soit restitué en l'état  lorsque l’on se chauffe avec ?!
 
Certains scientifiques font des études sur le sujet…et sont probablement approchés et discrètement sponsorisés par de juteux lobbying... pour ne pas trop ébruiter les différences et conserver l'idée fausse sinon relative que les forêts inexploitées sont les poumons de notre planète !

Le bois n’est pas un produit industriel. C’est sa force et sa faiblesse. Le reste de bon sens de nos sociétés actuelles se cacherait il au fond des bois ?
 
Finalement le METHANE n’est-il pas le gaz encore trop largement utilisé (gaz de ville), comme d’ailleurs le fuel , en énergies non séquestrables sur le long terme, comme le sont toutes les applications des bois nobles y compris le rôle de nos peuplements forestiers qui se régalent  de nous stocker ces poisons pour mieux s’embellir tout en augmentant leur stock de ‘pétrole VERT’ via leurs feuillage, de plus sous nos fenêtres sans être obligés d'aller chercher notre énergie dans les sables ou océans lointains !?
 
Moralité ...ou tout au moins la mienne

VIVE LE BOIS capteur de santé  et d’optimisme, le bon sens près de chez nous !

GRINDESEL le 30 10 2013 confirmé le 18 02 2015 : Bonne année !




Dernière édition par GRINDESEL le Mer 18 Fév - 19:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Plus que le CO²le méthane est-il un gaz à très haut risque?    Mer 30 Oct - 17:14

LU SUR UN SITE VENDANT DES GRANULES !

'Le méthane est-il un gaz à très haut risque pour le réchauffement climatique ? La disparition de la calotte glacière entrainera le relargage du méthane contenu dans le fond des océans et dans les toundras. Le méthane est 25 fois plus producteur de gaz à effet de serre que le CO2. Il ne sera plus possible alors de faire marche arrière, nous entrerons dans une ère de transformation complète des grands équilibres écologiques, économiques et donc humains. + 2° est donc une limite qu’il faut prendre en compte absolument en divisant très rapidement par 2 ou 3 les émissions de CO2.'

REPONSE de GRINDESEL En complément d'information sur le message précédent.

Est il plus important de réduire les émissions de CO² ...ou de METHANE ?! Les méthodes possibles sont différentes ! Entretenir, exploiter nos forêts et consommer du BOIS sous toutes ses formes est capital.

Entretenir pour augmenter le stock SUR PIEDS captif de CO² (et de méthane) et recapter la part rejetée en combustion.
Exploiter pour éviter de gaspiller le bois en le laissant pourrir et produire du méthane (et non du CO²) cas garanti de toutes les forêts inexploitées!
Consommer pour assurer un (maigre) revenu aux propriétaires forestiers- dont le Bois Energie - et leur permettre de financer les frais d'entretiende leurs forêts...

Nous sommes sur le bon schéma.

GRINDESEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: ***L'avis des coopératives forestières Françaises   Ven 29 Nov - 9:37

Je vous livre tel quel l'avis apparremment officiel sinon 'convenu' des coopératives forestières Françaises sur le sujet des 'FORETS VIEILLISSANTES'.

Il a l'avantage d'être moins tranché que le mien ...

'Le Bois Énergie est un moyen désormais admis pour se substituer aux énergies fossiles, émettrices de gaz à effet de serre, notamment en CO2.

Le bois est un matériau écologique, une ressource naturelle renouvelable. Son utilisation comme combustible ne contribue pas à l’effet de serre : des forêts gérées durablement, composées de peuplements en pleine croissance, absorbent plus de CO2 qu’elles n’en rejettent dans l’atmosphère.

*** C’est la notion de "puits de carbone", un rôle amoindri dans les forêts vieillissantes dites "en équilibre" où le bilan carbone devient nul (la quantité absorbée devient équivalente à la quantité rejetée).'

MA QUESTION POSEE ET SANS REPONSE DEPUIS LONGTEMPS

La FORET AMAZONIENNE ne ferait elle pas partie des FORETS VIEILLISSANTES de plus en grande partie inexploitable par les engins actuels d'exploitation sauf à utiliser des hélicoptères !?

Quel organisme est compétent pour préciser aux médias et ONG faisant leur beurre sur le sujet déforestation mondiale le pourcentage de surface économiquement et réellement exploitable ?

Le connait on sérieusement en FRANCE même ?

GRINDESEL LE 28 11 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FORETS METHANE et CO² ? ! Ne parlons pas de ce qui fâche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
FORETS METHANE et CO² ? ! Ne parlons pas de ce qui fâche ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Coin] Parlons des filles d'amour sucré
» [Coin] Parlons des garçons d'amour sucré
» Règle: Discussion , débat , parlons informatique.
» parlons bien, parlons bouffe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: