BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FORETS de FRANCE Réponse à leur dossier sur Le bois énergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: FORETS de FRANCE Réponse à leur dossier sur Le bois énergie    Mer 16 Oct - 20:39

FORETS de FRANCE Dossier Le bois énergie n°1 des sources d’énergies renouvelables
N° 567 – Octobre 2013
 
Je viens de lire attentivement ce dossier. D’entrée je m’étais dit : Enfin un dossier complet sur le BOIS ENERGIE qui me passionne particulièrement.
 
Ce dossier a le mérite d’avoir retenu votre attention et d’être impartial   Il a le défaut de présenter une erreur étonnantes et redondante par excellence y compris dans les milieux forestiers ce qui est un comble :
 
Mr BURRUS croit encore que les résineux ‘ont un faible pouvoir énergétique’ et ‘encrassent les cheminées’ ! Depuis l’arrivée des bois énergies plaquettes et granulés cela est 100% FAUX. Ces deux combustibles bois sont en effet consommés à partir de sciures séchées pour le granulé ou de bois déchiquetés et séché en dessous de 30% pour leur utilisation domestique! De surplus, l'alimentation et la combustion sont finement et en permanence contrôlées !
 
A POIDS EGAL les résineux ont un pouvoir calorifique supérieur de plus ou moins 3 % aux feuillus grâce à la résine et n’encrassent et ne polluent pas plus que les feuillus …sous réserve, pour tous les deux, d’être secs sinon bien ressuyés pour les plaquettes (comme d'ailleurs pour la bûche) !
 
Si les deux fausses idées colportées suite à de mauvaises utilisations 'du bois combustible qui encrasse les conduits et des résineux qui ont un faible pouvoir énergétique' pouvaient être désormais rayées de la pensée (et ECRITS !) de la majorité des propriétaires forestiers (de mon âge…ils sont donc excusables) rencontrés dans les diverses réunions professionnelles, le BOIS ENERGIE ferait, chez eux, un grand pas vers une plus grande diffusion de la filière modernisée des chauffage(s) au(x) bois…comme auprès des particuliers !
 
Cette permanence d’idée datant de la nuit des temps est à mes yeux stupéfiante venant de la part de professionnels du bois et de beaucoup ‘d’experts’ en faisant la promotion. Elle pénalise lourdement et la profession et les consommateurs en dévalorisant le coté le plus innovant du concept actuel des chaudières à bois plaquettes et granulés à savoir :
 
L’approvisionnement et le contrôle de combustion désormais 100% automatisé de chaudières plaquettes et granulés en abolissant totalement le chargement manuel des foyers sur lequel butent les fabricants de chaudières à bûches !
 
Ceci permet donc, et NOUVEAU dans le chauffage au bois (tout de même depuis 1990), de consommer le meilleur combustible bois qui soit (et le moins cher !) : les RESINEUX.

Les feuillus sont à réserver pour les bûches car ils tiennent le feu plus longtemps ! Sans contrôle strict de leur combustion les résineux flambent plus vite. Il n'empêche que, calculé à poids livré identique les résineux délivrent plus de calories que les feuillus...

Pour une meilleure compréhension : Un stère de résineux SECS pourra peser 200 kgs, le même en feuillus chêne ou charme : 350 kgs suivant leur provenance. Ceci explique pourquoi les résineux 'flambent plus vite' et devraient se vendre au poids.
 
Une omission d’information regrettable dans ce dossier essentiellement orienté grosses chaufferies:

Les chaudières individuelles ou petits collectifs à granulés sont conçues pour consommer uniquement ce combustible.

Celles dites ‘à plaquettes sont généralement multi combustible ce qui leur donne plus de souplesse et de sécurité en approvisionnement. (plaquettes/sciures/granulés/sarments de vigne/ coquilles de noix ou noisettes …)
 
Quelques autres rares lacunes ou affirmations à mes yeux ‘contestables’ de ce dossier:
 
Ne pas donner envie aux 3,5 millions de propriétaires forestiers et encore moins à ceux qui ne le sont pas …de se chauffer au(x) BOIS ! Le coté fastidieux des vieilles chaudières ou foyers à bûches est resté imprégné dans leur subconscient …
 
Un tel dossier, présenté de manière académique, ne donne pas vraiment envie de s’équiper. Il ne peut que confirmer son lecteur qu’il suffit de s’adresser à un professionnel de(s) combustible(s) BOIS et qu'il lui suffit de faire un (petit) chèque pour qu'un professionnel lui livre un combustible surpayé! Ce dossier pêche par son absence d’esprit didactique… en oubliant curieusement de signaler que les combustibles bois sont, et de loin, ceux qui offrent le plus bas prix du marché !
 
Il fallait néanmoins réaliser ce dossier. Voilà qui est fait. Il faudrait, si vous le permettez, vous aussi faire un effort pour mieux vendre les produits de vos lecteurs via les articles que vous serez désormais à même de proposer dans votre belle et (malgré le râleur que je suis) intéressante revue, concernant les et non LE …Bois Energie.
 
LE RENDEZ VOUS DE LA RENTREE : LA TRANSITION ENERGETIQUE
Pour faire entendre la (ou les ?) filière (s) forêt dans tous débats encore faudrait il parler vrai, fort et …juste, sans réclamer  ‘des sous’ en permanence pour une majorité de propriétaires souvent soumis à l’ISF et pour qui leurs propriétés sont un placement d’avenir au même titre que l’or. Donner envie de cultiver ce bien et l’exploiter serait à mon sens de loin plus ‘payant’…
 
Les énergies renouvelables BOIS sont ‘issues de filières ancestrales’ MODERNISEES au même titre que toutes les autres filières restant en activité. Un sabot restera toujours un sabot à moins de le monter sur roulettes.
 
La chaudière bûches s'est, elle aussi, modernisée en intégrant l'option 'sonde lambda' de nos pots d’échappement de voiture !
Résultat ? Plus besoin de bricoler les dosages d’appel d’air primaire et secondaire  pour optimiser la combustion. Bilan ? Un chargement toutes les 24 à 48 heures. Faites le savoir.
 
Arrêtons de réclamer des aides …en sachant que les caisses sont plus que vides ! Imaginons et diffusons nos nouveaux ‘savoirs faire’.
 
Présentons nos bois d’exception comme une véritable exclusivité Française au même titre que les produits du comité Colbert. Quels sont les pays du monde disposant d’une telle diversité d’essences exploitables par des professionnels formés depuis des siècles ?
 
Arrêtons de parler de nos ‘handicaps’ alors qu’ils sont essentiellement dans nos têtes et dans l’absence notable de nos entreprises du bois à savoir vendre et faire savoir tout en mettant en valeur leurs produits via l'aide précieuse de revues soucieuses , elles aussi, de faire savoir plutôt que de rabacher les erreurs des anciens !
 
Apprécions le fait qu’une association recherche des chênes courbes …alors qu’on ne les trouve jamais assez droits et beaux ! (Projet Interreg »Héroes 2C). Profitons en pour rappeler que le bois est utilisé depuis la nuit des temps et a formé des générations de maîtres charpentiers...
 
J’ai un chêne courbe et je le trouve fier de l'être et encore debout.
 
Elevons nous contre le fait que nos bois de naturels vont PARAIT-IL bientôt devenir‘surnaturels’ grâce aux travaux de scientifiques n’aimant probablement pas la forêt, enfermés qu’ils sont à chercher une consécration dans leurs laboratoires ! L

es enfants de demain se chaufferont avec quoi ? La flamme et les parfums naturels de nos bois vont-ils un jour disparaîtrent ?

Quel producteur de plaquettes aura l’idée de les vendre triées par essences afin que leurs consommateurs apprécient et hument le parfum différent de leurs effluves pluôt que celles du fuel ?
 
Arrêtons de faire croire  (dans les statistiques et autres articles) que nos maquis et forêts Méditerranéennes sont les mêmes que ceux de Tronçais ou de St Dié sans expliquer pourquoi ils ne peuvent contribuer à la réduction du déficit de notre balance commerciales Française !
 
Ne laissons plus ‘véhiculer’ l’image économique désastreuse et fausse quand on fait le bilan réel, du déficit commercial de nos filières ! Le BOIS ENERGIE réduit, que je sache, de plus en plus nos achats de gaz  et de fuel ? Chiffrons le et informons en les Français!  Précisons les montants impactant chaque filière et donnons en les raisons ! Pourquoi les consommateurs ont abandonnés les meubles en bois contre d’autres en bois ‘artificiels’ ?
 
Arrêtons de discourir comme des technocrates du style ‘économie circulaire optimisée’ et j’en passe ! Que de mots creux pour dire des choses simples …
 
Expliquons pourquoi, alors que nos entrepreneurs ne sont pas plus bêtes que les anciens ils n’ont pas encore trouvé les moyens pour que ‘ la forêt française composée de 70 % de feuillus’ soit moins utilisée et désormais valorisée que celle de résineux ? Cela me semble pourtant simple à expliquer ?  
 
Pour mettre en place une dimension d’actions concertées ne serait il pas intelligent de consulter parfois vos lecteurs plutôt que de pontifier dans des bureaux et avec des étudiants sans expériences de terrain ? Solliciter l’expérience des anciens souvent autodidactes serait il déchoir ?
 
Si la filière BOIS ENERGIE ‘est méconnue’ alors qu’elle alimente 44,4% des énergies chauffage consommées en France ne me laissez pas seul à le clamer dans mon forum GRINDESEL …ou sur des journaux professionnel lus par des pros …dont beaucoup doutes encore de la réalité de ce chiffre!

Combien d’eux se chauffent au(x) bois ? Ce serait édifiant de faire un sondage à ce sujet auprès des 3,5 millions de propriétaires forestiers … Combien d'entres eux possèdent encore des chaudières à bois bûches ...et FUEL ? Au cas ou ...
 
Le bois énergie une valeur montante ? Tableau 1 : Que fait Forêts de France pour lutter contre la vente ‘au noir’ 5,909 M/m3 parait il déclarés contre 25 millions soit 19 millions auto consommé donc près de 6 m3 (et non stères) par propriétaire ?
 
Rien sur le séchage artificiel pourtant important facteur d’avenir pour la valorisation de ce combustible.

Rien sur l’arrivée d’un très important industriel sur ce marché (POUJOULAT) équipé par GF SERVICES / PEZZOLATO équipé, pour l’instant, de 3 unités de 150 000 / 90 000 et 30 000 stères/an.

Vous nous offrez, une fois de plus, la photo d’un tas de bûches fendues au sol plutôt qu’une ligne industrielle pour illustrer l’avenir ?
 
L’IRRESISTIBLE ASCENSION DES GRANULES :

Que feront les consommateurs si ceux de certains pays producteurs (je pense aux USA)  décident de s’équiper eux même pour les consommer?

Les plaquettes représentent un approvisionnement plus fiable pour un résultat identique en automatisme (chaudières) et pour un coût calorie nettement plus faible que tout autre : 0,03 € contre plus de 0,04 pour la bûche et le double pour les granulés (Source ADEME) tout en pouvant néanmoins s’approvisionner en granulés …en cas de besoin, l’inverse n’étant pas possible !
 
LE BOOM DE LA PLAQUETTE FORESTIERE
Avant d’importer des plaquettes pour des usages domestiques, de l’eau devrait passer sous les ponts et, surtout, être extraite des dites plaquettes par séchage artificiel (comme pour le granulé ! ) pour garantir une meilleure gestion de la ressource actuellement gaspillée dans de mégas chaufferies consommant du bois énergie de plus en plus approvisionnée en flux tendu donc 'pissant l'eau'!

FORET/CHAUFFERIES !
N’est-ce pas un scandale à dénoncer ?
S’interroger encore et rêver du filon de ‘menus bois énergie’ c’est ignorer le coût de cette exploitation et l’erreur de le récolter !Cela aussi devrait être dit clairement …
 
PROFORBIOMED
L’inconséquence des pouvoirs politique ! Les pros de la subvention, EON y compris !
 
N°1 DES SOURCES D’ENERGIE RENOUVELABLE
Les médias et vous semblez en faire partie affirment toujours : 'Seulement 60% du volume d’un arbre mature est destiné à une valorisation en bois d’œuvre…'
Vous oubliez : Les écorces 8 à 12 % - Les sciures produites tout au long de l'usinage des dits bois / Les diverses et nombreuses chutes récupérables lors des premières et secondes transformations/ les cimées de feuillus et pointes de sapins ou autre résineux, débardables avec leurs branches …lors d’éclaircies ou coupes principales.
Nous sommes en réalité entre 25 et 40% du volume total (pointes incluses) de grume réel abattu …et non 60 suivant qu’il s’agisse de résineux ou de feuillus (aubier du chêne …= 10 à 25 % !) pouvant un jour être consommé en bois énergie !

Ne parlons pas de toutes les autres ‘qualités hors bois d’œuvre’ : Taillis / Bois torses/ Gelifs/ Noueux/ Creux/ De bordures diverses, d’agréments, etc…
 
L’AVENIR AVEC UN GRAND A DU BOIS ENERGIE

1/ Il devrait d’abord être réservé à l’usage des consommateurs PRIVES pour maintenir une activité de proximité et un maillage minimum d'entreprises tout en réduisant le coût des transports.
2/ Il devrait être consommé SEC et non pissant l’eau, au maximum à 18/22%. Nous en sommes très loin dans les mégas chaufferies sauf pour les granulés…par une heureuse obligation technique.
3/ Veiller à ne pas dépasser le volume annuel de pousse, seuil qui risque d’être vite atteint si la politique actuelle du fric à tout prix se maintient, piloté par des gens méconnaissant ou se moquant des cycles forestiers. La aussi c’est à votre journal d’alerter ces irresponsables potentiels.

Les installations de cogénération BOIS sont des jouets inventés et pilotés par des mégalos de la technique à tous prix…
 
La piste du transport fluvial = Rupture de charge plus coûteuse en résultat que celle qui serait plus justifiée pour …sécher avant combustion ! Le fluvial est bien sur une piste de réflexion plus écolo...
De belles mégas discussion en perspectives, longues, fréquentes (une par région) et suivies par de très nombreux cols blancs financés par les contribuables et n’ayant pas toujours tout compris des débats ! Admettons qu'ils ont besoin de s'instruire car leur vocation n'est pas de faire confiance 'aux gens de terrain'. Belles occasions, pour certains, de faire la sieste.
 
Subventions ? A l’avantage de qui ? D'un débat politique ou de la validité d'un projet économique ? Pas toujours les deux…mais toujours avec la contribution de contribuables aidant au financement d'entreprises privées sous le fallacieux prétexte de créer des emplois!
 
Des indices de prix : Pour définir des prix ‘au ras des pâquerettes’ ou pour faire vivre décemment et permettre d’investir à toutes les parties prenantes de la chaîne de production y compris les détenteurs de la ressource et non au bénéfice de quelques uns, de plus en plus dissimulés derrière de gros groupes financiers exploitants les bien nommés 'sous traitants'?
 
Aides à la Mobilisation : 90 % de subvention(s) pour la création de pistes forestières accordé à 3 propriétaires groupés soumis à l’ISF comme cela se voit couramment …ou 30% à 9 ‘petits propriétaires assistés’ voir 18 à 15 ce qui ne serait déjà pas si mal  ??? :
Les règlements ne le permettent parait il pas ! Entendu dans une réunion CRPF de la bouche désabusée de l’une de ses responsables suite à une question de ma part … et ayant laissé l'assistance sans réaction! A croire que chaque propriétaire forestier présent croit encore au père Noël pour 2014! 
 
PERSPECTIVES A 2020 DE LA FILIERE FRANCAISE DU GRANULES DE BOIS
Personne n’a su encore me dire par quels moyens industriels ont peut écorcer des taillis de feuillus chêne et charmille à faible coût…Je suis preneur d’une information ou démonstration fiable permettant de produire des granulés de haute qualité à base de feuillus et à coût compétitif. C’est, il est vrai, une piste intéressante…qui permettrait d'exploiter le plus gros de la ressouce forestière exploitable en France et devrait faire monter le prix du bois bûches sur pied ? Encore une probable illusion ?
 
Les perspectives de 2006 annoncées à grands renforts médiatiques n’ont pas été tenues et de loin, celles que l’on projette sur des graphiques flattent l’oeil surtout quand on part de zéro …La filière est évidemment ‘en fort développement’! Depuis, les détenteurs de la ressource sciure se frottent les mains et abusent des propriétaires en allongeant leurs sur côtes via leurs abatteuses soit disant toujours pessimistes… et d’autres artifices que je dénonce dans un autre message pour les avoir vécus !
 
Dynamiser la sylviculture des bois feuillus en forêts privées ? Il est vrai que les vieillards actuels ne font pas leur âge. Quant à la main d’œuvre elle se forme ou ? Avec quel salaire ? Dans toutes les filières bois nous avons désormais plus de chefs que d’exécutants et cela n’est pas prêt de changer ! Les meilleurs des ouvriers s'échappent vite pour embrasser une carrière commerciale convenant plus ...à leurs épouses!
 
Alimenter des chaufferies petits collectifs ou industriels avec des granulés sans même comparer avec la solution PLAQUETTE ? Ni tenter de mixer les deux combustibles dans des chaudières conçues en conséquence alors qu’elles existent ?

Surprenant ou manque d’information ? Phénomène de mode pour un produit ‘industrialisé et innovant’ ? A chacun de juger.
 
Valoriser des rondins de feuillus ? On ne va pas tarder à en savoir plus …à moins que les subventions afférentes à ce projet et basées sur l’innovation d’exploiter des feuillus pour cet usage ne soient qu’une formule administrative pour pouvoir rebondir sur le résineux du Morvan parait il insuffisamment exploité. A défaut, produire des granulés industriels sera-t-il rentable ? A suivre.  
 
LA CLE DE LA REUSSITE Une valeur ajoutée équitablement répartie !
Très bon article de Bruno de Monclin. Je relève de suite l’idée de vendre des calories …plutôt que des stères sur pieds, ça m’intéresse personnellement! Par contre je maintiens mon opposition aux subventions …formule qui, à mes yeux, a totalement sclérosé la société Française et l’obligation de se prendre en charge…

Cette pratique de facilité pour réorienter - sans cesse au point d'être déboussolés- les axes soit disant stratégiques de notre industrie a génèré d’immenses gaspillages et j’en passe d’autres et meilleures ! Le résultat est édifiant ! La faute à qui ? PERSONNE!
 
LA COMMUNE DE MARCHENOIRE joue la carte du bois énergie
BRAVO monsieur le maire !
 
Gilles de Boncourt : 100% d’accord avec lui sauf qu’il ne parle pas de l’obligation de sécher le bois énergie bûches et plaquettes …A quand un vrai débat sur le sujet ?
 
LE BOIS ENERGIE EST A LA FORET CE QUE LA PAILLE EST AU BLE
 
Il faut que Rolland Burrus revoie ses convictions concernant le bois énergie RESINEUX …
15 € la tonne sur pied pour le propriétaire ? A 6 ou 13 € le stère nous n’en sommes pas loin voir au-delà car à la tonne cela devrait donner 12 à 26 € ?! Sinon on s’en rapproche et il y a encore une marge de progression face au gaz et au fuel et aux projets de nos fameux chercheurs!
 
DE LA PEDAGOGIE ENCORE DE LA PEDAGOGIE TOUJOURS DE LA PEDAGOGIE (je préfère sans virgules)
Excellent article !
 
GRINDESEL forum grindesel.forumactif.fr le 14 10 2013 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
FORETS de FRANCE Réponse à leur dossier sur Le bois énergie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» déplacer le dossier Utilisateur (complet) sur le disque D
» Où se trouve le dossier de quarantaine d'Antivir ?
» Redirection avec htaccess sauf un dossier
» Vérification rapport ZHP - PC lent, bloque souvent ("pas de réponse")
» Peut-on nettoyer sans risques le dossier Local Settings\Application Data\ ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BOIS DE CHAUFFAGE :: Tribune libre-
Sauter vers: