BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FORETS Françaises : Un trésor convoité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: FORETS Françaises : Un trésor convoité ?   Ven 27 Sep - 20:50



FORET  - PLANTATION DE DOUGLAS ELAGUES DE 32 ANS EN 2013



Ma réaction suite à lecture du dossier FORETS DE FRANCE titrant 'un trésor convoité' sur GEO N°416 d’Octobre 2013
 
Première  réflexion
 
L’impression indéfinissable de faire partie de la confrérie des pots de terre forestiers contre celle des pots de fer intouchables de la presse nationale !..
 
Se battre contre les médias et la dévalorisation systématique des savoirs faire professionnels est proprement démoralisant.
 
Seconde réflexion
 
Dénoncer l’exportation (relativement marginale) de grumes est contre productif pour l’image de la filière bois, laquelle, entre nous, a bien de la chance de bénéficier de ce débouché sinon qui, sauf sur de faibles volumes,  est capable en France de valoriser et vendre ( !) les produits issus de qualités de feuillus concernées autrement qu’en bois bûches ?

Chercher un bouc émissaire comme solliciter des aides de l’Etat et faire du fric en important des bateaux de produits à bas coûts pour les revendre ‘moins chers’ que les produits nationaux et en plus grandes quantités sont des spécialités bien Française qui ne sont pas dénoncées ! On préfère taper sur 'les mauvais Français qui ne savent pas valoriser nos ressources' ...
 
Troisième réflexion après une lecture plus attentive
 
Comment faire comprendre au grand public que la qualité idéale de la biodiversité en forêt Française ne peut qu’être à géométrie variable compte tenu que deux mondes totalement opposés sont en présence :
 
1/ Celui du macro qui, par sa nature même, ne souffre probablement pas autant que des incompétents le craignent lors d’une coupe de bois …
 
2/ Celui du méga : les arbres qu’il faut bien abattre un jour ou laisser pourrir sur pied et produire du méthane comme cela est le cas ...par exemple, dans la forêt Amazonienne . Curieusement ce gaz hyper toxique est absent du débat écologique !
 
Pour gérer moi même une forêt très diversifiée et ancienne (au moins 120 ans) et peu exploitée jusqu’en 2002, je suis étonné de constater avec quelle facilité le poste 1 se régénère et survit semble-t-il aisément à leurs multiples aléas de vie et ‘catastrophes naturelles’ (coupes de bois / passages d’engins / création de pistes / incidents climatiques et je passe la régénération naturelle qui fait dire à GEO que derrière une coupe à blanc ‘ne pousse que des arbrisseaux’ (sic) !

On voit vraiment que nos médias devraient vérifier ce qu'elles affirment dès qu'elles s'aventurent dans les milieux professionnels !
 
Si l’auteur (parait il un spécialiste de NATURA 2000) connaît la méthode pour faire pousser les bois plus vite …plus droit et carré plutôt que ronds - facteur de perte de matières - il devrait aussi en faire part aux agriculteurs pour qu’ils ne dénaturent plus régulièrement les paysages  lors de leurs récoltes, idem envers les jardiniers du dimanche qui se désolent de l’allure de leurs jardins à l’arrivée de l’hiver …mais surtout au printemps histoire d’huile de coude.
 
Quatrième réflexion
 
Il faudrait répondre point par point à cette excellente étude s’inscrivant à la perfection dans la philosophie édénique de notre époque :
 
Tout tout de suite et surtout ne plus rien modifier aux bienfaits dont notre génération comportant de plus en plus de nantis a abondamment et égoïstement usé et abusé.

Il faudrait revenir aux temps ou la valeur travail n’était, à leur idée, qu’accessoire !

Belle exemple d’illusion ! La foule oublie vite …et n’écoute plus le bon sens des anciens.

Vive le virtuel mais à bas le monde de l’argent réputé de plus en plus sale au point qu’il ne faut plus se salir les mains en pratiquant un travail manuel ! Le gagner très vite est plus propre…
 
La majorité veut bien admettre qu’il faudrait désormais tout autant gérer nos ressources qu’en protéger les bienfaits.

Est-ce l’affaire d’incompétents ? Les professionnels de terrain seraient ils incompétents au point de vouloir couper la branche qui les nourrit ? C’est ce que l’on veut faire croire aux lecteurs de ces dossiers catastrophes.  
 
Vaste débat qui ne se terminera jamais ! Comme chacun le sait l'intellectuel - au sens diplômé - prime sur le manuel !

Quand on lit encore, à longueur de reportages de ce genre, que notre filière bois est l’une des plus déficitaire dans notre pays ‘disposant pourtant du quatrième patrimoine forestier Européen derrière l’Espagne et que d’énormes disparités subsistent entre la Normandie (5%) et la Corse du Sud et le Var un pro ne peut que rester pantois !

Ces technocrates de l'écriture et des statistiques comptabilisent les maquis inexploitables des 'immenses forêts du sud' produisant de la liqueur de myrthe ou ne pouvant être utilisées que comme bois énergie face aux forêts des Vosges ou du Massif Central qui ne ressemblent non plus en rien à celles de l'Espagne ou du Portugal qui ne sont capables d'alimenter que des fabricants de palettes, à l'opposé aux forêts Nordiques / Allemandes ou Autrichiennes capables de fournir le top de la qualité pour des raisons évidentes liées à leur sols, pluviométrie, température moyenne et j'en passe !

Pour convaincre un peu plus ses lecteurs le journaliste de GEO dénonce la forêt Landaise comme présentant tous les excès forestiers…y’a de quoi en rester encore plus pantois !

Y’a du boulot pour évangéliser les foules …sur les arts méconnus du monde forestiers !
 
Evangéliser et médiatiser seraient-ils deux arts synonymes ? Dans les deux cas on y rencontre son lot d'intégristes.

Ce sont eux qui font malheureusement l'actualité...

LA PREUVE en est faite sur GEO ... par ailleurs superbe revue photos !
 
A suivre …
 
Une suggestion pour consommer les bois des forêts méditerranéennes comptabilisées par les ignorants comme forêts Françaises productives !

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1

BUCHES SECHES  à 20 % = 1,43
GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06  

A comparer aux combustibles ci dessous

GAZ de ville =  2,42
GAZ propane =  3,6
FUEL =  4,59
Electricité =  4,2


GRINDESEL le 27 08 2013
Dossier complété le 30 12 2014 et le 02 02 2014




Dernière édition par GRINDESEL le Lun 2 Fév - 18:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: MEACULPA !   Ven 27 Sep - 22:13

Un ami : 'As-tu lu l’éditorial de GEO  par Eric MEYER Rédacteur en chef page 5 ? '

Ma réponse : Un petit bijou ! A lire absoluement APRES ou AVANT le dossier sur FORETS DE FRANCE page 47 !

GRINDESEL


Dernière édition par GRINDESEL le Mar 24 Déc - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GEO le point de vue de deux forestiers inconnus des médias   Sam 28 Sep - 11:09

GRINDESEL : Suite de mes échanges avec un ami au sujet du dossier GEO N°416 d’Octobre 2013

MON AMI : Tu as raison. Sensas. Je vais le scanner et le faire suivre... Pas de blabla. Direct et pertinent.(NDLR : l’éditorial de GEO)

Je le trouve pas mal pour un papier de "non spécialiste" (NDLR : l’article de GEO)

GRINDESEL :Je suis heureux que nous ayons les mêmes ressentis...

MON AMI : L'ONF dérouille avec sa politique de coupe et de fric et de suicide ... :

GRINDESEL :Sur ce point je suis moins radical : Leur politique de coupe est, je pense, pilotée par des experts forestiers ayant d’autres objectifs que ceux de syndicats défendant outrageusement (à mon sens) des intérêts corporatistes exacerbés au point de pousser certains à une forme de dérèglement de l’esprit… Dans le contexte actuel il est, je le crains, impossible de débattre en public de ce point de vue sans se faire probablement massacrer ! Je vais malgré tout tenter l’expérience en passant ce billet sur mon forum …

MON AMI : L'inventaire forestier qui selon les sources citées serait faux et sous-évalué... :

GRINDESEL :Exact . On m’en avait informé. Ce serait l’un des éléments majeurs qui pourrait faire refuser sinon réviser le projet ERSCIA à la baisse… On devrait être fixé sous peu car on attend la décision du conseil d’état : Le bon sens sera-t-il ‘ vainqueur ‘ !



Les Chinois n'achèterons pas les peupliers en photos ci-dessus car nous mêmes ne savons pas en faire autre chose que des palettes ou des emballages. Debout le prix offert au propriétaire n'est que de 20 à 25 € le m3 (50 € l'arbre !). Si le vent le fait tomber sur un ramasseur de champignon ...il coutera bien plus cher! (GRINDESEL)



MON AMI : La fuite des camions de bois  en grume vers la Chine qui reviennent en parquet et le reste...
Il aurait pu égratigner les scieurs qui "participent à ce trafic" et qui scient la branche de leur métier... Un autre dossier mais tellement important qui sème le trouble et la suspicion dans toute la profession.... :

GRINDESEL :Je vois que tu n’as pas lu mon point de vue exprimé sr mon mail d’hier (et sur d’autres messages présents sur mon forum) sur ce faux sujet que chacun interprète à sa façon !?

Reviens à la source et explique moi quels sont les débouchés Européens possibles et vendables à un prix compétitif avec les grumes en question ?

La faute n’incombe pas aux scieurs et exploitants forestiers ni aux propriétaires forestiers qui se satisfont de la situation (sans broncher d’un mm ce qui me surprend quelque part !).

Egoïstement ils s’inquiètent de la difficulté croissante pour vendre ‘leurs chênes et autres feuillus’…!

La faute incombe, à mes yeux, aux profondes modifications des habitudes de consommations des consommes acteurs …impulsés par de juteux filons financier découverts avec la mondialisation des affaires, intelligemment médiatisés et exploités par des commerçants internationaux esclavagistes (Un ancien scieur devenu milliardaire a montré la voie à de nombreux bon Français qui se sont ainsi enrichi à une vitesse grand V …).

Les dégâts sont irréversibles sauf à attendre que les exploités du monde entiers se rebellent … en espérant un meilleur équilibre économique mondial ? La révolution Française date de 1789 et s’est préparée bien avant. Chacun peut tenter de mesurer les résultats et constater que plus on s’approche de l’excellence plus …on râle !  

En attendant que fait on de ces bois ayant de moins en moins la faveur des scieurs car ne disposant pas de marchés rentables pour les qualités concernées ?

MON AMI : Et encore peu de choses sont évoquées sur les presque 3 millions de bois importés d'Allemagne et des pays nordiques pour faire les MOB, en autre....mais cela est un autre dossier.... As-tu vu le reportage de France 5 sur ma Maison en bois, dimanche soir. Si non regarde en replay. :

GRINDESEL : Même débat auquel j’ai déjà largement répondu sur grindesel.forumactif.fr.

Explique moi comment contraindre les industriels de la MOB et autres à n’acheter QUE des bois Français de qualité moins homogène , au quasi même prix, en rapidité et volumes de livraison plus aléatoire dans un monde de totale liberté intra communautaire.

Je suis un Européen convaincu de ses bienfaits homéopathiques, néanmoins visibles si l’on veut bien se rappeler des souvenirs pas si lointains ….

Le dossier GEO en indique bien l’une des raisons : La France dispose du patrimoine forestier Européen le plus HETEROGENE en qualité(s) comme en variété d’essences…

Tu le sais bien puisque tu es allé faire un reportage intéressant et professionnel dans les pays Nordiques?

Ceci explique cela. Ceci devrait aussi faire comprendre la démarche de COLBERT ministre de Louis XIV (faut il le rappeler ?) lorsqu’il a souhaité améliorer la qualité de nos bois en créant l’ONF !

Ceci explique pourquoi j’admire le boulot du CRPF qui a fini de me convaincre qu’il fallait élaguer/ élaguer et élaguer encore comme dépresser et tenter d’améliorer les beaux brins au détriments des mauvais tout en sachant (pas tous les intervenants sur ces sujets) qu’il faudra plusieurs siècles sinon un pour espérer améliorer la qualité globale de nos bois !

D’ici là quelles seront les débouchés de ces bois ? Certainement plus ou moins adaptés ! Quel MEDIA a conscience de cette difficulté d’adapter nos ventes à la qualité des bois dont nous disposons en instant T ?!

Les Suisses qui vive dans leur bocal et jardine leur concept en égoïstes …
 
L’exemple des forêts tant controversées ‘en rangs d’oignons’ est à mes yeux un très bon exemple de ce qu’il faut faire en espérant que les écologistes acceptent enfin de collaborer et non s’opposer systématiquement à la règle de l’évolution intelligente :

Plants sélectionnés avec rigueur/ conseils de plantation en terrain approprié / mode de plantation étudiée / éclaircies sélectives / élagages à 6 m pour finir avec une forêt finalement composée de fûts de qualité et de volumes unitaires variant en fonction de la variabilité nutritive des veines du sol – et sous sol- de la parcelle …et autres facteurs.

Les tenants de la futaie irrégulière devraient être ravis car c’est le même concept appliqué à une plantation (avec création de layons d’intervention aisé) au lieu de l’être, plus difficilement, sur une forêt ancienne ou intervenir arbre par arbre est une pure vue de l’esprit de forestiers idéalistes et fortunés.  

Je suis donc impatient de connaître tes points de vues sur ces différents et importants sujets.

Amitiés

GRINDESEL Dossier suivi le 02 02 2015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FORETS Françaises : Un trésor convoité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
FORETS Françaises : Un trésor convoité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : la fin des industries techniques françaises ?
» Fic Is Not The Enemy
» fichiers playback de chansons françaises
» Des drones ont survolé et survolent les centrales nucléaires françaises
» A la recherche de voix françaises perdues (Nuvi 3597)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: