BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS ENERGIE: LE REVE NOURRIT L'ESPRIT MAIS PAS LE CORPS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS ENERGIE: LE REVE NOURRIT L'ESPRIT MAIS PAS LE CORPS...   Mar 3 Sep - 17:30



  Le pont DENORMANDIE

Interview de Mr Laurent DENORMANDIE Président de France Bois Forêt (et de la FNB : Fédération Nationale du Bois) : Points principaux.
 
Source : Journal LE BOIS INTERNATIONAL du 20/27 juillet 2013 recueilli par L.B.I

 
L.B.I :
Le développement du financement d’actions régionales est-il une nouvelle orientation de France Bois Forêt ?
  
L.D. :
1/Construire une politique de développement de l’utilisation du bois dans les régions et par la suite de décliner cette stratégie dédiée à la construction …
2/ …pour l’énergie, pour une observation économique.’
 
Réactions de GRINDESEL à L.B.I et à L.D.
 
(L.B.I) : La France ne saurait-elle plus innover sans appeler l’etat à l’aide ?! L'état doit il se meller de tout ?!  

(L.D.): Point 1/

Cette politique n’est elle pas en constante recherche de développement sinon ceci expliquerait il cela à savoir une certaine politique du chacun pour soit sous couvert de bons sentiments ? La recherche d’industrialisation à vitesse grand V – et d’amortissement (ou d’enrichissement) tout aussi rapide - n’incite-t-elle pas à pratiquer des méthodes d’achat dissuasives pour les propriétaires forestiers ?

Ce que je dénonce par ailleurs sur grindesel.forumactif.fr me le fait craindre…
 
Point 2/

Le développement de la filière bois énergie est une bonne chose pour les vrais professionnels du bois et des propriétaires.

Créer un ‘observatoire économique’ de plus ne peut que se retourner contre la libre entreprise tant prônée par les gens du bois ho combien jaloux – et à juste titre il me semble- de l’exercice de la libre entreprise !

Il me semble qu’il serait plus sérieux de tenter de créer un observatoire traitant de la formation de prix positifs dans le but de former les incompétents dans la bonne gestion de leurs coûts ?

Ceci éviterait – peut-être -, sinon contribuerait à éviter, qu’ils soient tentés de se récupérer sur le dos de ceux qui tentent de manager leurs entreprises avec la tête tout autant qu’avec les bras en tentant de pratiquer le juste prix pour leurs prestations, base indispensable à la bonne santé de toute entreprise, employés et partenaires compris.
 
Qui osera fixer comme objectif à cet observatoire économique enfin innovant, de comparer les résultats sociaux et financiers de nos meilleures filières industrielles …avec celles de l’industrie du bois ?!

Pour être bon il faut être motivé. Nos jeunes le sont ils ? Peuvent ils l’être lorsqu’on leur propose de lire des ‘observatoires économiques’ leur démontrant que leur vie économique personnelle s’inscrira dans le bas du tableau ?
 
L.B.I :‘L’utilisation du bois énergie progresse rapidement’
 
L.D. : ‘Cette évolution s’accompagne d’une diminution de la récolte du bois sur l’année 2012, par rapport à 2011 et 2010’.
 
Réactions de GRINDESEL
 
L’utilisation du bois énergie progresse rapidement’ …et soutient heureusement l’activité du monde forestier… tout en participant à une véritable industrialisation de certaines scieries s’engouffrant dans la production de granulés et d’électricité ...avec du bois ?!
 
L.D. ‘Le bois d’œuvre doit rester la priorité’.
 
Réactions de GRINDESEL à L.B.I et à L.D.

De nos préoccupations ? Que répondre quand le hêtre sur pied ne trouve plus preneur à un prix comparable à celui que peut offrir le producteur de bûches …même mal équipé et ne pouvant atteindre une productivité comparable à celle qui s’est développée en scierie durant ces trente dernières années ?!

Il est heureux que la filière bois énergie se soit enfin modernisée en proposant des chaudières 100% automatiques à granulés et à plaquettes et semi automatique pour les bûches sans compter des pratiques en voies de production et de consommation repensées et des rendements décuplés.

L’état aurait pu proposer une prime à la casse plus percutante pour ferrailler les vieux appareils de chauffage comme elle l’a fait pour l’automobile.

Ne nous plaignons pas du résultat : il faut maintenir le cap tout en corrigeant certains excès dont l’absence de gestion de la ressource globale en bois énergie en développant ce qui suit :
 
- Faire effectivement une pause dans le développement des projets CRE
- Laisser jouer la concurrence AUX ACHATS  entre filières dans son intérêt global.  
- Améliorer les entreprises de production de bûches et de plaquettes
- Structurant la livraison et les conditionnements de combustibles  
- Sécher…
- Imposer la vente au volume / densité / siccité en développant un concept fiable de contrôle des combustibles.
- Continuer de privilégier les résineux pour la production de plaquettes car c’est le meilleur et le moins cher des combustibles bois pour cet usage.
- Tenter de développer la consommation des feuillus (taillis et autres de qualités inférieures) pour les granulés .
- Idem pour les bûches en exigeant qu’elles soient vendues sèches H1
- Limiter l’exportation de grumes et billons est inapplicable tant que la filière deuxième transformation ne sera pas revenue en partie en France …ou n’aura pas innovée dans un produit sur lequel, pour l’instant, ne carburent que des chercheurs nationalisés et mal équipés !
- Remettre l’avenir de la forêt dans les mains de gens du bois de terrain et non de technocrates agriculteurs labourant le sol des bureaux Parisiens comme c’est le cas avec le ministère actuel.  
- Arrêter de perdre son temps à espérer des subventions carbone ou autres n’ayant que le mérite de repousser les échéances de bonne gestion qui ne se prennent que dans la douleur au lieu de dynamiser une filière sortant de pratiques trop souvent douteuses d’après guerre ! La dernière est pourtant terminée depuis 1945 ? La reconstruction en a vu naître des …maquignons !
- Les propriétaires forestiers qui bénéficient des aides ne sont pas toujours ceux qui le devraient : un peu de ménage serait bienvenu sur ce point et devrait suffire. Je suis prêt à affiner ma pensée sur ce point.

 
On peut toujours rêver. Le rêve ne nourrit malheureusement que l’esprit… mais pas le corps !
 
GRINDESEL le 2 Septembre 2013

Que dire de plus fin 2014 ? Vous souhaiter une bonne année 2015 ? Mais surtout des clients à nouveau motivés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS ENERGIE: LE REVE NOURRIT L'ESPRIT MAIS PAS LE CORPS...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fermé] PC Lent Mais tout neuf ...
» réseau wifi disponible mais pas pour moi
» s'enregistre mais apres introuvable
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Désolé, mais seuls les utilisateurs avec un accès spécial peuvent lire des sujets dans ce forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: