BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS ENERGIE Pavé dans la marre par la COUR DES COMPTE 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS ENERGIE Pavé dans la marre par la COUR DES COMPTE 2013   Mar 30 Juil - 17:44

QUI VOUDRA BIEN LE CROIRE ?!

- La production de CHALEUR à partir D’ENERGIES RENOUVELABLES est essentiellement le résultat de l’exploitation de la biomasse, (87,4 % des 59,4 % ), soit près de 52 % du total .

C'EST LA COUR DES COMPTES QUI LE CONFIRME ![/

La COUR DES COMPTE, rapport publié ce jeudi 25 juillet 2013, se penche sur le coût des énergies renouvelables pour le contribuable et déclare en substance :

‘ Il faudra donc faire des choix et réorienter les crédits vers les filières les moins coûteuses, ou plutôt les meilleures en rapport efficacité prix …’

Dans le viseur de la cour des comptes figure l’électricité photovoltaïque ou solaire, qui capte près des deux tiers de la part de la taxe * CSPE dévolue aux énergies renouvelables, alors qu’elle ne produit que 2,7 % de l’électricité « verte » en France.

Et d’insister : « Un mégawatt heure d’énergie solaire entraîne une dépense de rachat de 500 euros alors que cette dépense est de 34 euros pour l’éolien et …seulement 20 euros pour la BIOMASSE ! ».

DEVELOPPEMENT PAR GRINDESEL



BOIS BUCHES SECHES PALETTISEES





GRANULES DE SCIURES





PLAQUETTES DE BOIS DECHIQUETE




POUR INFO COUT DES ENERGIES RENOUVELABLES

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1

BUCHES SECHES  à 20 % = 1,43
GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06  
GAZ de ville =  2,42
GAZ propane =  3,6
FUEL =  4,59
Electricité =  4,2
 
Source : Journal LE PROGRES de Lyon du 26 07 2013 page 5 Francis BROCHET journaliste

UNE SUGGESTION ...

PLAQUETTES DE BOIS DECHIQUETE pouvant être mélangées ou remplacées par de la sciure / des sarments de vignes déchiquetés/des granulés voir des noyaux de fruits dans les chaudières LINDNER SOMMERAUER :

LE COUT EN CENTIMES D'EURO TTC par kWh PCI LE PLUS FAIBLE DES COMBUSTIBLES

CONSOMMABLE, COMME LE GRANULE, A 100% EN AUTOMATIQUE ( Alimentation et contrôle de combustion)



 
UN SONDAGE INTERESSANT
 
D’après un sondage effectué par Ipsos le 29 janv. 2013 près de 91% des Français ont une bonne image des énergies renouvelables.

Toutefois, ils n’ont pas toujours des connaissances précises sur ces énergies

Moins de la moitié d’entre eux identifient la biomasse - DONT LE BOIS - comme une énergie renouvelable. Le professionnel ne peut qu’être ahuri …[/b]

ET POURTANT !

Un exemple de confirmation de régénération naturelle du BOIS découvert chez moi ce matin même :

Plusieurs dizaines de graines de Douglas ont germées et produits de superbes plants sans que je m’en sois aperçu …sous un énorme buisson de cotonéaster que j’avais entrepris de nettoyer car envahi par des ronces!

 
Je n’ai pas connaissance qu’éolienne ou panneaux photo voltaïque se renouvellent avec autant de facilité et à si bon compte …pour l’équilibre des comptes financiers nationaux.
 
Bonus exclusif du combustible BOIS : Fabriqué gratuitement et 100% en France comme le vent et le soleil mais leurs énergies sont plus aléatoires et moins faciles à stocker … puis à détruire quand le moment sera venu ! 

Par curiosité je suis allé voir ce qui se disait dans la presse Parisienne au sujet des chauffages au(x) bois et dans les réponses de leurs lecteurs sur le même sujet :
 
Surprise à laquelle je m’attendais : Aucune mention ni commentaires sur la biomasse BOIS et ses vertus nationales (et internationales) dans leurs condensés consacrés au rapport de la Cour des Comptes du 25 07 2013 !

 
Et pourtant : La COUR des COMPTES elle-même confirme ce qui suit dans son rapport du 25 07 2013:
 
- En 2011,les énergies renouvelables produisent en France de la chaleur pour 59,4 %, et pour 40,6 % de l’électricité . Mais aussi :
 
- La production de CHALEUR à partir D’ENERGIES RENOUVELABLES est essentiellement le résultat de l’exploitation de la biomasse, (87,4 % des 59,4 % ), soit près de 52 % du total .

La chaleur concerne pourtant chaque foyer et plus de 7 millions d'entre eux se chauffent plus ou moins au bois ?
 
LE MONDE / LE FIGARO ou L’EXPRESS : aucun commentaire!
 
Si ce n’est, pour celui-ci, l’occasion de reproduire une belle coquille qui m’horripile car elle se renouvelle (elle aussi !) à longueur de ‘papiers’ traitant des déficits récurrents de la filières bois .

Ce déficit est bien réel pour les papiers/ panneaux qui représentent 80% du déficit de toutes les filières BOIS, l'administration les regroupant dans un même compte !
 
En effet, l’Express, pour ne pas le nommer, nous sort la formule médiatique habituelle suivante frappant évidemment plus fortement les lecteurs intellos que les bagnards incultes de la filière bois première transformation n’ayant pas le temps de lire ces très intéressants  journaux aux articles passés aux filtres et groupes de pressions Parisiens :
 
Je cite :
Pire : les investissements dans les énergies renouvelables contribuent à creuser le déficit commercial tricolore, certains matériaux - le bois notamment !!!? - et matériels - les panneaux solaires chinois - étant importés ‘ en citant l’étude de la cour des comptes !
 
Le comble !

Les experts de la cour des comptes et le journaliste de l’Express ont-ils bien regardé la part des énergies renouvelables BOIS dans le gouffre de plus de 6 milliards d’euros imputé à toutes les filières cumulées traitant du matériaux bois ?!

 
Par respect pour certains lecteurs – il reste encore quelques spécimens de gens des bois dont je m’honore de faire parti - ils devraient se douter, sinon se renseigner, que la part BOIS ENERGIE (combustible) est bénéficiaire et non déficitaire !
 
Le BOIS ENERGIE, à part le granulé ou pellets, plus à la mode car inventé hors de France, n’a pas la côte dans les médias ce qui nuit gravement à son image et à la bonne compréhension des problèmes qui traversent les multiples filières BOIS.

Le plus important étant d’être reconnu comme étant un combustible moderne, économique, renouvelable et …VERITABLEMENT éco-logique !

Les médias Parisiens présentent encore les combustibles BOIS traditionnels comme archaïques!  
 
Le forum de GRINDESEL à la modeste ambition d’aider à une approche plus professionnelle…que la méthode copié collée de textes de faux experts généralement reproduits avec quelques nuances, par la masse des multi généralistes.
 
PAR CONTRE

Qui osera copié coller ce qui suit ? :

La promotion de mégas chaufferies et centrales de cogénération à base de bois VERT se poursuit en gaspillant nos ressources forestières !

C'est LA COUR DES COMPTES ELLE MEME QUI L'ECRIT !
 
Sachant qu’il faut – en gros - deux tonnes de bois VERT pour obtenir le même pouvoir calorifique qu’une tonne de bois SEC, les petites chaudières étant conçues pour ne bien fonctionner qu’avec du bois SEC sont deux fois plus économes pour nos ressources de plus en plus courtisées!
 
Quel journal a fait sa une sur le sujet après  étude objective et financièrement neutre de nos énergies renouvelables nationales ?[/b]

[b]Un scoop pour NOS MEDIAS PARISIENS !

 
Plus de 7 millions de foyers Français se chauffent pourtant tout ou parties au(x) bois !

A la campagne ? Et alors ? Ils lisent et écoutent la télé les gens qui y vivent .
 
Il suffirait, peut-être, de le faire (mieux) savoir à une échelle plus médiatique que je ne le fais sans relâche :

Mal consommée l’énergie BOIS, comme toutes les autres énergies, concoure au gaspillage généralisé de nos ressources.
 
Nuance d’importance :

La France dispose d’un énorme capital forestier dans lequel plus de la moitié du tonnage – à mon avis plus de 60%-  est voué à être utilisée, par obligation qualitative et possibilités de récupérations diverses, en BOIS ENERGIE (écorces/sciures/ chutes multiples/arbres déclassés et taillis / meubles et charpentes usagées …) le reste en bois dit ‘Bois d’œuvre’ (Charpentes / Meubles / Ossatures de maisons...).
 
Ce capital a toutefois ses limites. Au-delà d’un certain seuil le risque de déforestation sera présent.

Nous ne consommerions, en 2013, que 60% de la pousse annuelle de nos disponibilités …et exploiter cette ressource contribue à augmenter la qualité et la productivité forestière.

C’est ce que les professionnels disent  depuis …plusieurs siècles en ayant l’impression de prêcher dans un désert  !  

Avec la mise en place de l’ADEME (dans les années 70/80 ?) – devenue le véritable état de l’écologie nationale- consommer du bois vert impose, de plus, la pose obligatoire de filtres ANTI POLLUTION relativement coûteux (à partir de 200 kW de puissance de chaudière, sauf cas particulier), renchérissant les frais fixes de fonctionnement et d’entretien de l’installation!
 
Une chaudière individuelle, rarement supérieure à 80 kw, délivrant un rendement de plus ou moins 90%, alimentée en bois SEC ou DEMI SEC (humidité maxi 30% sur bois vert) n’a pas obligation d’être équipée de ce type de filtre.

Ses rejets reconnus polluants sont inférieurs aux normes Européennes et Françaises.
 
D’où l’intérêt de pouvoir coupler 2 à 3 voir 4 chaudières LINDNER SOMMERAUER de ce type sur un seul site… et réduire ainsi le coût final d’une installation plus importante, et avec des avantages de modulation .
 
Bien gérer et réserver les disponibilités ‘renouvelables de bois énergie’ sans ‘taper dans le capital’ c’est donc privilégier la consommation dans des appareils de chauffage de type individuels ou petits collectifs.[/
i]
 
Incontestablement ! Si nos réserves nationales de BOIS ENERGIE sont gérées en bon(s) père(s) de famille(s) elles devraient donc leur être réservées avant toute utilisation de type industriel.
 
GRINDESEL n’écrit rien d’autre dans son forum depuis 2005.
 
Ce n’est qu’une histoire de bon sens.

Par contre je ne vois pas, en l’état actuel, QUI aura le pouvoir – ou le courage politique -  de réguler nos ressources sans attendre que certaines régions de France se trouvent en péril.

CAS D'ECOLE OU AUTRE CAS ?
 
La centrale de co génération de GARDANNE près d’Aix en Provence 13

Au centre d’une forêt méditerranéenne déclarée ‘comme étant l’une des plus importantes de France’, forêt qui craint les incendies et ne possède que de très rares bois de qualité autres que bois énergie quoiqu’en disent les médias et certains ‘experts’, en sera un inquiétant modèle en engouffrant plus de 1 million de tonnes de bois vert chaque année.
 
Lors de son inauguration elle sera probablement citée comme un exemple de réussite technologique alors qu’elle va consommer BEAUCOUP plus de bois qu’elle n’en devrait si l’on admettait qu’il faut sécher le bois AVANT DE LE BRULER pour produire de l’électricité subventionnée (voir vos factures EDF!)
 
Comme toujours, l’intérêt financier de gros groupes risque de primer sur celui des particuliers.

Ne pas perdre de vue que les cycles forestiers vont du moyen au long voir très long terme..!
 
Ce qui sera décidé au niveau forestier en 2013 aura des effets … entre 2033 et 2213 ! Parmi les débateurs de notre futur énergétique qui aura cette donnée présente à l’esprit en ce siècle d’impatience ?! 

L’approvisionnement des chaudières BOIS équipant des chaufferies privées ou pour petits collectifs (bureaux/ mairies…)  fonctionnant à partir de combustibles SECS de types plaquettes/ bûches ou granulés , conservera certainement sa fiabilité le temps d’une génération.
 
Au train où va la démesure des projets de chaufferies industrielles fonctionnant au(x) bois la nécessité de gérer nos ressources imposera – il faut l’espérer- une forte amélioration de leur valeur calorifique moyenne par le séchage systématique des combustibles BOIS.
 
Souhaitons que les consommateurs toutes catégories de BOIS ENERGIE, non avertis ou/ et englobant certains industriels ne recherchant qu’un rendement financier à court terme ou, dans ce cas, les volumes en cours sont d’un autre niveau,  ne se laissent plus et très rapidement  abuser par l’ignorance ( ?) en ne regardant que le prix de base du stère de bûches / map de plaquettes ou tonne de biomasses diverses !

UN EXEMPLE
 
Le stère de bûches vertes livrées au prix de 62 euros en 2013 (voir moins !) coûte FINALEMENT nettement plus cher que celui livré sec et propre à 100 euros si l'on prenait en compte tous les coûts masqués 'empilés' tout au long de son séchage à l'air dit naturel par certains ! Sans compter ses diverses dépréciations calorifiques dénoncées tout au long de ce forum (exemple l'aubier qui ne chauffe plus guère après deux ans de séchage et stockage en plein air Wink[/i]

De plus celui à 100€ le stère SEC ARTIFICIELLEMENT donne totale satisfaction et NE RISQUE PAS n’enfumer, ni polluer ni ...décourager ceux qui tentent de l'embraser !
 
Bien entendu, comme d’habitude, nos médias nationaux résument à leur façon le rapport de la cour des comptes cité dans ce message en chuntant totalement les données nationales de la biomasse BOIS, voir même en éliminant les chiffres qui m’ont décidés à écrire ce message.
 
Qui pourrait me fournir des raisons fiables sur cette curieuse position ? Le chauffage au(x) bois serait il toujours considéré comme rétro ?  
 
GRINDESEL 26 07 2013

Dossier revu le 02 02 2015 :

Rien n'a changé depuis ?[/b]

[b]Si : Le nombre de mise en service de chaufferies BOIS de plus en plus nombreuses et de plus en plus puissantes consommant toujours du BOIS VERT en flux tendu ...pour qu'il revienne parait il moins cher aux exploitants !


La GABEGIE :

'Gestion désordonnée, gaspillage' : Larousse encyclopédique
'Gestion technocratique centralisée : 'GRINDESEL bac moins quatre.
 
L'AVEZ VOUS REMARQUEE SUR VOS FACTURES ?

Taxe CSPE inscrite sur vos factures EDF :

Site à visiter pour mieux comprendre qui profite de la mode du ‘renouvelable’ !
 
1. Facture EDF - Une CSPE mal maîtrisée - UFC Que Choisir
www.quechoisir.org/...gaz/actualite-facture-edf-une-cspe-mal-maitrisee
27 janv. 2013 ... Facture EDF. Sous le sigle CSPE se cache la contribution au service public de l'électricité. Mise en place en 2003, cette taxe est collectée ...

BONNE LECTURE ! devant un bon feu ...de bois ?
[/b][/b][/b][/b]


Dernière édition par GRINDESEL le Lun 2 Fév - 14:39, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: SANS COMMENTAIRE   Sam 23 Nov - 21:14

POUR INFO

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1
BUCHES SECHES à 20 % = 1,43
GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06
GAZ de ville = 2,42
GAZ propane = 3,6
FUEL = 4,59
Electricité = 4,2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS ENERGIE Pavé dans la marre par la COUR DES COMPTE 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... ? [PV Harmonic Prose]
» bBoxTV qui redémarre sans fin avec un horrible bruit métallique...
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)
» Liens inactifs dans Outlook Express
» [Résolu] Affichage images dans un mail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: