BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FILIERE BOIS FRANCAISE : MES VERITES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: FILIERE BOIS FRANCAISE : MES VERITES   Ven 15 Mar - 12:31

FILIERE BOIS FRANCAISE : MES VERITES

ERSCIA : LETTRE OUVERTE AU JOURNAL MECANISATION FORESTIERE

 
Bonjour,
 
J’ai lu avec intérêt votre édito de Mars 2013 N°130. Pour une fois que les écolos sont, à mon avis, dans une action qui mérite notre attention même s’ils le font, comme d’habitude, en utilisant de curieuses méthodes de pensées loin de nos préoccupations professionnelles, permettez que je vous livre en pièce jointe une partie de mes interventions sur le sujet ERSCIA.

 
Je m’oppose moi-même à ce projet depuis 2007, année ou les médias ont commencé d’en parler. J’ai largement exposé mes raisons sur le forum de GF SERVICES que j’anime depuis sa création (environ 130 000 lecteurs à ce jour sur plus de 1 millions de visiteurs du site) Forum s'appelant désormais comme suit : grindesel.forumactif.fr.
 
Les professionnels de la scierie sont d’accord avec mes interventions. On peut comprendre leurs relatifs silences sur le sujet …coincer qu’ils sont entre le marteau et l’enclume ce dont profite évidemment le dossier. On peut au moins reconnaître que les écolos posent certains problèmes de société et que nous ne pourrons faire l’économie de les chunter…C’est tout au moins mon avis.
 
Justifier le projet ERSCIA par 277 millions de m3 sur pied ‘disponibles’ et un accroissement annuel de plus de 14 millions de m3 sur 26 départements n’est il pas trompeur pour certains de vos lecteurs.
 
Qui est capable de fournir le volume de grumes actuellement consommées par les scieries en activité sur les mêmes départements ?
 
Qui est capable d’indiquer le volume global MAXI pouvant être absorbé par les mêmes unités …sous réserve d’avoir les clients en face ?
 
Il est facile d’annoncer des pourcentages favorables de bois exportés par les fournisseurs (potentiels) d’ERCIA.

Vous connaissez un marchand de bois qui ne rêve pas de dégoter un marché juteux …dans n'importe quel pays pour écouler ce qu’il n’arrive pas à vendre en France ?
 
Aux scieurs Français ou pour de toutes autres raisons commerciales et financières ?
 
Pourquoi avoir laissé s’implanter FRUYTIER entreprise BELGE ? Il a implanté sa scierie au bon endroit et sans tergiverer, ni trainé pour réaliser son investissement …encore que, pour l’instant, il ne semble pas avoir atteint ses objectifs de production.
 
Ce qui devrait poser question ! L’idée était elle de scier le maximum de volume sur ce nouveau site subventionné…par l'Etat Français et, probablement BELGE, ou de prendre pied sur un massif pour exporter des grumes vers leurs autres sites EUROPEENS ?
 
La place semble être prise. Le problème est de définir s’il est opportun de laisser s’installer d’autres unités similaires avec tout les risques induits de destructions accélérées d’entreprises déjà fortement fragilisées ( donc perte d’emploi résiduelle) , destruction d’un maillage utile à une bonne gestion forestière d’entreprises ‘à échelle humaine’ et j’en passe, espérant qu’un journal comme le votre ne va pas faire l’apologie d’une méga entreprise dont l’objectif est de consommer le volume de SOUGY et FRUYTIER  réunis !
 
Ou sont les limites du gigantisme ? Est-ce la capacité des contribuables à financer les déficits de mégas entreprises peuplées d’esclaves de plus en plus en conflits avec des ‘patrons’ de la finance ?
 
C’a n’est pas l’avenir que je souhaite pour nos enfants.
  
Quelques précisions suite à votre édito de Mars 2013 N°130
 
Sciages Français :

182 unités industrielles produisent environ 6 millions de m3,
800 unités semi-industrielles pour 3 millions de m3
880 unités artisanales 400 000 m3.

Il est donc faux de laisser entendre par les non initiés qui ne réalisent pas trop ce que représente 1 m3 de sciages, que la scierie Française n’est pas industrialisée.

Depuis les années 1990 elle ne fait que cela ce qui explique en partie le nombre important d’arrêt de petites unités arrivées ‘au bout du rouleau’

Il n’est pas très sérieux de comparer l’Allemagne avec la France sans indiquer qu’elle s’approvisionne lourdement dans d’autres pays en grumes comme en sciures…Ceci fragilise leurs entreprises en période de crises.

L’évolution Française me semble plus raisonnable à partir d’un patrimoine forestier également plus diversifié en essences comme en partage de propriété…Le bois renouvelable n’est pas un minerai.
 
Déplorer à chaque étude (coûteuses et toujours technocratiques ou/ et orientées) l’effritement de la propriété forestière en France est du même acabit que celui de déplorer la production des scieries Françaises.

Produire 400 000 m3 de sciages avec 880 unités artisanales représente 43% du nombre total de scieries (sur 1862 unités encore en activité fin 2011 et le nombre décroît inexorablement) mais seulement 4% de la production!

Autant dire que ce chiffre n’est plus guère significatif. La scierie Française est donc bien en phase d’industrialisation puisque le volume global ‘pouvant être potentiellement scié’ augmente chaque année ! Pour cela il suffirait de faire équipa en 2/3 voir 4 équipes comme chez MICHELIN / PEUGEOT et d'autres !  Le problème est de vendre… et de bien gérer notre patrimoine forestier.

Faites le même contrôle statistique avec la propriété forestière vous obtiendrez les mêmes conclusions…de répartition des surfaces !

Mon avis perso : Un travail de qualité est en cours depuis des années en direction des scieries qui souhaitent se moderniser, de même auprès des propriétaires qui deviennent de plus en plus leurs partenaires producteurs voir industriels.

Pour le reste vous ne pouvez faire boire ceux qui n’ont pas soif…Le plus important reste qu’il faut des clients et, SURTOUT, une qualité adéquate pour pouvoir écouler une possible augmentation de production. De cela on en parle rarement …sauf pour la seconde transformation du bois qui voudrait qu'on lui fournisse du premier choix en quantité si possible à un coût inférieur à ce qui se fait de mieux. Le mieux est plus rare chez nous. Quand on l'aura ADMIS un grand pas sera fait!
 
‘Le gouvernement favorisera-t-il les scieries géantes, type Erscia, ou le développement des PME et des filières dites ' courtes ?’

LES PROBLEMES DE LA FILIERE SCIERIE EN FRANCE

N°1 La compétence managériale des chefs d’entreprises et le bon sens des projets.

N°2  L’adéquation de la qualité des produits – et non des sections comme le prétend ERSCIA- offerts aux attentes des marchés.

N°3 La maîtrise des coûts : Le transport des grumes en est un élément majeur quelque soit la capacité de la scierie…

N°4 Pouvoir livrer à des clients …solvables ce qui devient de plus en plus aléatoire !
Etc…

Créer une entreprise ne se résume pas à disposer d’un carnet de chèque, aussi bien approvisionné qu’il soit. Sinon nous pourrions être surpris des résultats et apprendre un jour qu’une seule entreprise suffit pour approvisionner le marché ! Les expériences passées ont démontrées la vanité de ce type d’ambition mégalo.

De quoi parle-t-on au cours des mégas réunions autour de mégas tables autour desquelles sont conviées si peut de professionnels de terrain?
 
Bla bla bla …pendant que chaque jour les entreprises (Patrons et ouvriers) doivent faire face aux difficultés courantes de leur job

 
Présenter et s’inquiéter du développement de la demande en BOIS ENERGIE n’a pas de sens!

Tout d’abord parce qu’un arbre est composé de plusieurs qualités de bois. Sans entrer dans le détail on peut facilement affirmer qu’au moins les trois quart de ce qui pousse de ligneux sur terre fait partie des qualités BOIS ENERGIE y compris les sciures, écorces et chutes diverses des bois nobles …

Ensuite améliorer un peuplement forestier c’est l’aérer donc éclaircir, réduire progressivement le nombre de brins qui y pousse. Lors de ces opérations l’objectif n’est pas d’éliminer les brins d’avenir mais bien ceux pouvant fournir du BOIS ENERGIE.

Continuons les remarques de simple bon sens :

Abattre un arbre jeune manifestement de mauvaise qualité, quelque soit l’essence, gênant de beaux semis naturels ou un brins d’avenir est un acte de bonne gestion financière et écologique.

Rien n’interdit de conserver l’un de ces brins comme HLM à oiseaux dans la mesure ou la sécurité des travailleurs de la forêt (avant celle des promeneurs) ne soit pas (trop) mise en danger.
 
Se chauffer avec des combustibles BOIS ne pollue pas s’ils sont utilisés SECS. Plutôt que de discuter fausse écologie utilisons nos compétences à faire comprendre cette évidence aux consommateurs!

Les inquiéter en leur disant que chauffer au bois pollue est contre productif voir malhonnête si l’on ne fournit pas la solution pour être satisfait d’un combustible dont notre pays dispose en abondance.
 
La rupture d’approvisionnement en BOIS ENERGIE ne pourra survenir que bien après l’abattage du dernier arbre dit noble.

Les bois difformes, creux, tordus, noueux, gélifs, cassés et j’en passe encombrent nos campagnes . Sont-ils comptabilisés dans la ressource forestière Française ? Bien malin celui qui sortira le bon chiffre ! D'ailleurs l'enjeu vaut il le coût d'une telle étude si ce n'est pour créer des emplois assistés ?
 
Combien de graines d’arbres sont en attente de germer dans le sol forestier Français? Incalculable! Elles ne demandent que de la lumière et un grattage de sol … Ce constat justifie TOUS les travaux forestiers.

Faites confiance à la compétence des gens de la forêt.

ILS NE SOUHAITENT PAS DETRUIRE LEUR OUTIL DE TRAVAIL RENOUVELABLE.
 
ERSCIA : Certains pensent ‘L’enjeu : la production massive de bois énergie pour alimenter, entre autres, les chauffages au bois, dont la vente ne cesse de progresser. Car la biomasse est à la mode.’

Concernant ERSCIA

Cette affirmation est fausse puisque leur future usine de fabrication de GRANULES, qui n’est plus le combustible écologique annoncé lors de son lancement médiatique en France puisque désormais il faut UTILISER des billons pour compenser l’absence de sciures présentés à l'époque comme ‘déchets non récupérés’, est annoncée comme devant alimenter une usine de cogénération Belge et non ‘les chauffages au bois’ poêles et chaudières individuelles initialement prévus ‘pour remplacer les énergies fossiles non renouvelables’…
 
ECOLOGIE ou ECO-ILLOGIQUE ?
René Montagnon, membre de la Commission Forêt d’Europe Ecologie Les Verts est-il un expert forestier ou un exploitant forestier opposé par principe à tout ce qui ne correspond pas à sa conception : La forêt vierge productrice de méthane plutôt que capteur de CO² ?

Combat-il les agriculteurs qui plantent d’immenses champs de carottes ou autres légumes et les ‘déforestent’ chaque année en détruisant eux aussi des paysages?

A-t-il une méthode pour éviter l’aspect dévasté que chacun peut constater et déplorer après quasi chaque travail agricole ou forestier ?

Ne pourrait-on pas fuir l’intégrisme des mots et des photos ( Par exemple certaines photos choc réutilisées par plusieurs sites favorables à l’écologie ?

Quelle écologie ? La recherche des mots et formules, les chiffres et affirmations pleines de contradictions semblant mineures pour le profane mais totalement fausses pour les pros (assimiler les différences concernant les volumes et rendements de toutes natures, souvent redondant demande une culture particulière…) , les certitudes d’amateurs passionnés refusant le débat avec les expériences vécues de professionnels forts surpris de voir leurs activités – et gagne pain pas toujours rémunérateur – mis en cause par des reporters s’estimant spécialiste du choc entre mots et photos ?!

La biomasse est à la mode ?
Comme des écologistes benêts l’ont cru lorsque des entrepreneurs intelligents se sont appuyés sur eux pour lancer leur produit ‘révolutionnaire utilisant les déchets sciures encombrant nos paysages’ pour en faire des granulés…

Il n'y a plus de sciure disponibles  et maintenant ‘on’ broie des bois ronds !
…en négligeant la promotion du bois bûches et des plaquettes sous prétexte de pollution atmosphérique alors qu’il faut tout simplement expliquer aux consommateurs pourquoi et comment consommer convenablement, en consom’acteurs responsables, ces combustibles bois bruts ancestraux et locaux, et les informer que la technologie des chaudières a fait un bond radical pour justement éliminer la dite pollution !


Désormais, par leur conception, l’utilisateur d’un appareil de chauffage au (x) BOIS ne peut quasiment plus consommer un bois polluant (insuffisamment sec).

Le mouvement ECOLOGISTE le sait-il ou fait il l’ignorant par intérêt sonnant et trébuchant !?

Il est vrai que le bois a toujours été un combustible agricole, que plus ou moins confusément il a toujours été considéré comme étant un produit ‘gratuit’ comme les chaumes après les moissons.

Les traditions ont la vie dure et les écologistes sont proches des organes de défense des consommateurs qui rêvent de supprimer ‘les intermédiaires’!

Alors comment faire accepter aux consommateurs de payer plus cher un combustible bois pour se chauffer ECOLOS …en final à meilleur prix ? Car 1 kg de bois sec chauffe plus que le même pissant l’eau


Contradictoire ? NON ! Encore faut il le démontrer et non parler et discutailler à tord et à travers.

La France est en démocratie et non en autocratie. Les verts – comme les bois qu’ils prétendent connaître pour s’y promener-  font partie du paysage.




GRINDESEL le 31 12 2014 –

 
Pour plus de débat et d’informations sur tous les sujets abordés ci-dessus il vous invite à parcourir le forum http://www.grindesel.forumactif.fr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
FILIERE BOIS FRANCAISE : MES VERITES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vend un chalet en bois
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Le bois : Noble matière !!!
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: