BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FR3 ; LES PRO DU BOIS, Une race en voie d’extinction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: FR3 ; LES PRO DU BOIS, Une race en voie d’extinction ?   Lun 18 Fév - 17:52

LES PRO DU BOIS, Une race en voie d’extinction ?

SUITE et extraits du récent reportage de FR3 Bourgogne sur le futur site ERSCIA au pied du Morvan.

‘On se prépare pour une présence au long cours, on surveillera le site jusqu'à l'arrêt du projet", annonce Jérôme Bognard, éleveur d'escargots et vice-président de l'association Adret Morvan.

Le directeur général d'Erscia s'emploie de son côté à rassurer er affirme : les bois brûlés par la centrale "seront des bois en fin de vie non dangereux"

POINT DE VUE DE GRINDESEL
Sur ce point je pense que Jérôme Bognard ne peut pas sérieusement avancer un avis contraire. Comme pour la viande de cheval les contrôles seront effectués au pied de chaque camion et chaque morceau de combustible contrôlé.

FR3
la société puisera peu dans la ressource en résineux du Morvan

POINT DE VUE DE GRINDESEL

Qui peut croire une telle affirmation ?! Aucune garantie plausible ne peut permettre une aussi surprenante affirmation !

Aucune loi, dieu merci, n’interdit encore à un industriel d’acheter des bois sur quelque site privé ou public que ce soit ? L'association Adret Morvan serait bien inspirée de faire signer un engagement notarié à ce sujet par ERSCIA et son directeur ?

Ps / Faire préciser le mot ‘peu’… sachant que peu sur un total de 500 000 m3 peu faire beaucoup !

FR3
et se fournira principalement en Auvergne.

POINT DE VUE DE GRINDESEL

Donc entre 150 et 300 km de SARDY ( !) , sur un massif ou la ressource forestière en RESINEUX est déjà fortement sollicitée, avec des entreprises certes dont le nombre est en constante régression mais dont celles encore en activité se sont lourdement modernisées et, pour certaines, ont la ferme intention de progresser en s’adaptant à la ressource forestière régionale, ce qu’elles savent déjà faire !

CE QU'IL EST BON DE SAVOIR POUR CEUX QUI SOUHAITENT SUIVRE LE DEBAT

Tout en se réduisant de  6000 unités en 1970 à 1750 à fin 2012 la scierie Française est malgré tout en capacité de produire plus de volume : seul problème il faut vendre la production tout en parvenant à surmonter les crises économiques récurrentes, tout en investissant lourdement.

Petits détails :

Toutes les scieries restant en activité sont dirigées par des familles de professionnels depuis plusieurs générations.

Leurs équipements sont, pour certaines, comparables au projet ERSCIA ou le seront par obligation à court ou moyen terme. Elles maîtrisent parfaitement leurs outils de travail sans dégager des marges extraordinaires.

FR3
Les professionnels s'accordent à dire que la filière a de la place pour se développer en France.

POINT DE VUE DE GRINDESEL

De quels professionnels, a ce niveau de ce dossier FR3, leur journaliste fait il allusion? Les pros bobos, cadres de la filière bureaucratique ou les vrais, ceux qui ont tous les jours les mains dans la sciure?

Le ‘professionnel’ cité ci-dessous ne peut que faire sourire et inquiéter quant à la qualité du terme employé sauf s’il s’agit de qualifier un poisson pilote secrétaire d’un club d’investissement dont le but est d’éliminer les vrais professionnels au bénéfice d’une vision uniquement financière pour satisfaire l’éternelle espoir des gros propriétaires forestiers de tirer un meilleur profit de leur capital.

Compréhensible projet de tout propriétaire pour qui l’intérêt financier primera toujours sur les compétences professionnelles …surtout lorsque l’état abonde en faveur de leur patrimoine en l’agrémentant d’avantages fiscaux !

L’ISF est un puissant atout pour inciter à la modernisation des entreprises familiales Françaises et voir arriver de ‘nouveaux investisseurs’ dans leur capital…quitte à voir disparaître les fondateurs en mettant un directeur financier à leur tête!

FR3
"Nous avons la plus grosse quantité de bois dans nos forêts de tous les 27 pays de l'Union européenne.

POINT DE VUE DE GRINDESEL

Ceci est totalement faux en terme de RESINEUX  et ce sont les essences qui sont prévues pour alimenter ERSCIA.

La France n'est que le quatrième producteur de sciages résineux Européen pour un territoire et un nombre d'habitant sérieusement plus important... que la Suède N°2 avec 8 millions d’habitants, l’Autriche et l’Allemagne (importatrice de grumes et N°1 grâce à ses voisins Nordiques) découvrant la difficulté de maintenir en bonne santé financières et économique des mégas scieries de plus en plus concentrées..

L’homme de la rue peut effectivement en déduire que nos scieurs Français sont des incapables ! L’entreprise à échelle humaine lui fait encore honneur…

La réalité est plus complexe que ne cherche à le faire croire des intérêts financiers se camouflant derrière des arguments ou la méga concentration des moyens serait la seule réponse aux difficultés de toute entreprise.

Les médias se laissent facilement berner par certains lobbying ou le vrai professionnel n’a que très rarement les moyens de s’exprimer et l’art de crédibiliser son propos! La parole et l’écrit ne sont pas leur tasse de thé.
 
Les essences feuillues représentent de l’ordre de 60% des volumes disponibles sur le territoire Français. La demande pour ces essences dites ‘nobles’ est dramatiquement en baisse. Quelle média est capable d’en faire un BON papier ? ERSCIA et ses défenseurs  confondraient-ils les essences de bois ?

Les médias se devraient d’éviter d’affirmer n’importe quoi au risque d’emporter l’adhésion de personnes qui  ne peuvent se faire qu’une opinion subjective en se basant sur de telles affirmations ! Vaste débat !

FR3
Ce bois est largement sous-exploité depuis des décennies et ce malgré une augmentation très importante de la consommation mondiale de bois", souligne Eric Toppan, forestier et secrétaire général du club d'investisseurs Forinvest.

POINT DE VUE DE GRINDESEL

Mr TOPPAN serait-il partisan d’aller jusqu’à certaines déforestations localisées pour faire valoir son salaire de cadre administratif ?

Par cet interview il se dévoile chevalier blanc des gros investisseurs forestiers Français privés titre que ne refusera certainement pas un prestigieux investisseur QUATARI dans une filière qu’il se propose d’amener à la hauteur de la haute industrie.

Pour l’instant son club se fait la main sur des projets soit disant innovants dont les résultats financiers devraient faire baver d’envie tous les propriétaires forestiers fortunés et cooptés entre eux en mal de s’offrir quelques parts des jouets en perdition leur permettant de mieux comprendre les rouages d’entreprises avec lesquelles elles se sentent depuis toujours bien démunies pour valoriser leur patrimoine.  

FR3
Seul "60% de ce qui pousse chaque année est prélevé dans les forêts", ajoute-t-il.’

POINT DE VUE DE GRINDESEL

Vision statistique et généralisation évidemment excessive ! Ya ka !

Il faut donc que cela change et que les propriétaires forestiers continuent de se faire épauler gracieusement par un corps de spécialistes du CRPF (Centres régionaux de la propriété forestière) censé aider au regroupement des petits propriétaires et que les communautés de communes subventionnent outrageusement pour la création de voies forestières pour accéder …aux 40% de surfaces inexploitables. Les clubs de marcheurs trouvent cette initiative socialement super.

Lourds investissements financés par …des contribuables qui se demanderaient bien pourquoi financer à ce point des biens strictement privés s’ils se posaient la question du trou qui s’agrandit sous nos pieds !

On s’étonne de voir disparaître les professionnels ? Rassurez vous, les financiers sont là pour les remplacer. Comme chacun a pu le constater au fil de l’histoire du monde : ils ont toujours alimenté les circuits de charité en exploitant les hommes.

Jérôme Bognard éleveur d’escargots semble avoir compris l’astuce même si certains aspects du problème ne lui sont pas familiers.

A quelqu’un disant à Ghandi ‘Je ne vous comprends pas :Comment avez-vous pu dire ceci la semaine dernière et affirmer le contraire aujourd’hui ?

Ah, répliqua Gandhi, c’est que j’ai beaucoup appris depuis la semaine dernière.

Merci FR3 Bourgogne !

GRINDESEL le 18 02 2013 - Texte validé à nouveau le 02 02 2015 - Entre temps le projet ERSCIA a été mis en hibernation ou enterré ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
FR3 ; LES PRO DU BOIS, Une race en voie d’extinction ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Amazing Race Montréal....
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Critique : Death Race
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Coureurs des bois et Fusils rayés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: