BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DES GRANULES DE FEUILLUS FABRIQUES EN FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: DES GRANULES DE FEUILLUS FABRIQUES EN FRANCE    Sam 22 Déc - 19:54

THEME : LA VERITE ACTUELLE ET LES ESPOIRS SUR LA PRODUCTION INDUSTRIELLE DE  GRANULES DE FEUILLUS EN FRANCE

Annoncer que l’on sait produire des granulés de qualité avec des essences feuillus ‘dans plusieurs pays, y compris en France’ …est VRAI . Il serait pourtant bien que ceux qui l’affirment précise :

Ceux qui , jusqu'en 2013, en produisaient en France ou à l’étranger le faisaient avec des sciures et chutes de bois exemptes d’écorces, transformées en sciures séchées et récoltées dans des usines de secondes transformations.

Une part majoritaire de résineux est généralement intégrée pour garantir, à différents niveaux,  une qualité acceptable.

Ces sous produits de feuillus – dont les écorces étaient en grandes parties éliminées au cours de différentes opérations - étaient transformables en sciures et provenaient surtout de la deuxième transformation (fabrique de meubles et autres produits ouvrés)

Les tonnages économiquement disponibles en sciures de feuillus SECHES étaient malheureusement faibles et déjà en grande parties exploitées ou consommées tel quel en majorité pour le chauffage des ateliers de deuxième transformation et de séchoirs en scieries.

Pour rappel l’essentiel des granulés est toujours produit à partir d’essences de résineux et de sciures ou chutes et billons de bois résineux VERTS d'assez gros diamètres ne comportant qu’un très faible pourcentage d’écorces car ces billons sont très faciles à écorcer.

ALORS COMMENT PRODUIRE DE LA SCIURE DE FEUILLUS SANS ECORCE A PARTIR DE BOIS VERTS ?


Tout autre est l’espoir de pouvoir utiliser l’énorme stock de bois feuillus sur pied, donc vert et évidemment non écorcé, disponible en France ?

Il est important de préciser que près des deux tiers de la surface forestière Française est couvert par des feuillus et que cette ressource est pour l’instant réservée à d’autres usages et pour d’autres raisons plus techniques : Chauffage BUCHES / Fabrication de panneaux agglomérés/ Traverses SNCF / Parquets de second choix ...

Prendre globalement, toutes essences confondues ‘notre très important patrimoine forestier FEUILLUS’ comme argument de développement de la filière granulés avec une faisabilité économique reste à démontrer à partir de bois feuillus verts et non écorcés.

La présence d'écorces dans les granulés pose en effet de gros problèmes de qualité et de fabrication ...

Face à la pénurie de sciures et au surcoût et supplément d’énergie grise pour en fabriquer à partir de billons de résineux, plus droits et plus faciles à écorcer (tous les producteurs de granulés ne sont pas équipés et passent outre à cette opération au risque d’être hors norme) ou chutes diverses, les feuillus offrent une disponibilité de bois sur pieds attirant les convoitises;

…toujours pour les sous produits et billons d'essences feuillus impropres à des usages plus nobles mais présentant eux-mêmes des difficultés accrues d’exploitation, surtout en écorçage….Les feuillus concernés sont généralement de faibles diamètres et souvent difformes ...

Ces sous produits impropres à des usages plus nobles sont disponibles en abondance dans les essences feuillues. Alors pourquoi polémiquer me direz vous ?

EXPLICATIONS de L'IMPORTANCE DU TAUX D'ECORCE RESIDUEL

L’essentiel des tonnages de bois de feuillus pouvant être transformés en sciures, donc en granulés, se situent dans la même catégorie de bois que celle du bois bûche, qui, comme chacun le sait, préfère les essences feuillues aux résineux pour leur meilleures ‘tenues au feu’.

Les bûches n’ont pas besoin d’être écorcées bien que, si elles le sont, leur qualité est globalement supérieure sans pour autant être une exigence absolue comme pour la fabrication de granulés.

...ET CONCURRENTS EXISTANTS

La filière bûche se modernise rapidement. En offrant une meilleure qualité en plus grande quantité elle peut espérer maintenir le volume de ses ventes – et être compétitive en approvisionnement-  malgré l’amélioration importante des rendements des appareils modernes actuels et une consommation unitaire plus réduite car plus fiable et moins polluante.

Plus économiques et convivial se chauffer aux bûches (SECHES) redevient à la mode en chauffage d’appoint et se partagera le marché avec les poêles à granulés lorsque l’effet de mode de celui-ci sera passé.

C’est donc les bois de taillis et les têtes et branches feuillus dont les volumes potentiellement disponibles sont effectivement importants en France et insuffisamment exploités qui pourraient abonder une matière première permettant de faire grimper la production de granulés aux sommets annoncés par curieuse extension linéaire d’une courbe ayant démarrée de zéro et monte régulièrement depuis 10/15 ans !

Les difficultés pour parvenir à exploiter les bois de feuillus de qualité granulés sont multiples, entre autres, leurs coûts d’exploitation, de transport et surtout  leurs difficultés d’écorçage permettant de garantir une bonne qualité des granulés sauf, peut-être, à produire des granulés de qualité industrielle , impropre à la consommation privée, ou espérer  démontrer qu’il est plus pratique et économique d’en consommer en chaudières de moyennes puissances que des plaquettes brutes …plus faciles et moins coûteuses à produire que les granulés et en principe plus sûres et plus économiques à consommer surtout lorsqu’on est propriétaire de bois!

Le poste ‘écorçage’, suivant les volumes visés, nécessitera soit de très lourds investissements posant entre autres certains problèmes de qualité d’écorçage car c’est une opération difficile.

Au delà d'un certain pourcentage dans la fabrication des granulés leur présence pose différents problèmes de tenue de résistance aux chocs, abrasion et manutentions comme de combustion et /ou de perte de matière lors de l’écorçage, soit une absence de rentabilité si l’opération est manuelle ou bricolée avec des moyens de fortune .

UN CHALLENGE SUIVI DE PRES PAR LES FORESTIERS FRANCAIS

Confirmer la possibilité de produire des granulés 100% feuillus est donc un challenge intéressant...  

C'est donc une première Européenne voir mondiale, réalisée en France par BIOSYLVA depuis fin 2013 courant 2014, rare pays Européen possédant un capital forestier de feuillus pour l’instant plus important que celui des résineux.

Souhaitons lui pleine réussite.

GRINDESEL le 22 12 2012-

PS Les aides de l’état accordée à la première usine implantée dans le département 58 ont elles été conditionnées à la réussite de ce challenge ?

Bonne année 2015 !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
DES GRANULES DE FEUILLUS FABRIQUES EN FRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recettes avec des Protéines de Soja ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: