BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRANULES: Rêve ...Edifiante réalité et morale commerciale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GRANULES: Rêve ...Edifiante réalité et morale commerciale...   Lun 12 Nov - 17:47

GRANULES: Le rêve ...l'édifiante réalité ET moralité commerciale.

NOTA : Dossier proposé par GRINDESEL FIN 1999 ...

Voici ce que l’on pouvait lire sur Internet  au 27-07-09 concernant le développement d’un producteur de granulés, se vantant d'être  ‘ la première société de fabrication Française pour ce type de produit introduite en bourse ’…
 

ANALYSE FINANCIERE

Cette petite société introduite en BOURSE en juin 2007  avait pour objectif de devenir le leader français de la production et de la distribution de pellets appelés aussi GRANULES.

Le pellet est un produit résultant de la transformation des déchets de l'industrie forestière  en petites capsules de bois destinées à alimenter des chaudières

L'intérêt écologique est évident car les déchets forestiers au lieu de libérer leur gaz carbonique dans l'air servent à chauffer

Le pellet très utilisé dans les pays nordiques est quasiment inexistant en France

Il se consommerait annuellement tout de même plus ou moins 250 000 tonnes de granulés en France alors que le massif forestier est l'un des plus important d'Europe, donc acte exploitons donc tout ces déchets

Le potentiel de la société est donc évident et le business plan assez original car à ma connaissance c'est la seule société cotée en France œuvrant sur le pellet.

Depuis l'introduction en bourse le business plan a évolué, les hypothèses en œuvre ont été modifiées  et les prévisions financières ont été assez fortement réduites. Cela fait bien évidement parti du risque lié à l'investissement dans une start-up et c'est le moment de faire un petit bilan de l'état d'avancement du projet et d'en évaluer les forces et les faiblesses.

Concernant la première usine, les dernières nouvelles sur son fonctionnement sont très bonnes puisqu'on apprend que :

- l'usine fonctionne à 120% de ses capacités
- qu'elle produit 270 tonnes / jour, 5 jours par semaine et 24h/24 - la demande a été supérieure à l'offre - l'usine a évolué avec un broyeur qui permet de s'adapter à une chute brutale des livraisons de sciure constatée en raison de la crise économique

Notons tout de même que l'hiver 2008-2009 a été particulièrement rigoureux - 3ème hiver le plus froid sur les 20 dernières années- et que cela n'est évidement pas sans conséquences sur les performances de la société

Ceci dit grâce au développement régulier du marché du pellet, la société devrait en dehors des effets de la rigueur de l'hiver pouvoir écouler ses stocks plus facilement.

L'autre sujet chaud, c'est évidement la construction de la 2ème usine dans les landes.

Voici les dernières informations que nous avons dessus :

- production de 80000 t/an prévue pour décembre 2009

- 10 M€ d'investissement

- changement de périmètre de ces nouvelles usines puisqu'on s'oriente sur des projets à double, voir triple périmètre : granulation, plaquettes et co-génération.

(GRINDESEL : Projet non réalisé. Idem pour un autre dans l'Est ...)

Les usines multi périmètres vont permettre de mieux résister face aux phénomènes climatiques : les hivers anormalement doux principalement qui constituent un facteur de risque important pour la société. Ces phénomènes climatiques sont en plus en augmentation tendancielle en raison du réchauffement climatique.

Le grand évènement est l'entrée au capital de l'acteur majeur de la forêt française.

C’est évidement une très bonne nouvelle. Il permet  :

- de sécuriser les approvisionnements puisque cette entreprise gère 4.5 millions d'hectares de forêt (publiques ou privés) : l'approvisionnement était l'un des risques majeurs de la société.

- de stabiliser le capital

- confirmer la pertinence du projet

- renforcer les positions de l’entreprise et lui permettre de devenir un leader incontesté sur le marché du pellet.

(Précision d’importance de GRINDESEL : Cette entreprise ne produit pas de sciure .... mais vend effectivement des billons ou plaquettes… malheureusement  non écorcées)

Parallèlement à toutes ces bonnes nouvelles  la société développe avec succès son réseau de distributeur puisque plus de 210 distributeurs commercialisent leurs produits dont la qualité est certifiée DIN Plus délivrée par l'organisme de certification allemand DIN CERTCO.

(GRINDESEL :  La certification DIN+ autorise-t-elle le broyat de bois non écorcés ?)

Le cours de bourse a évidement profité de cette accumulation de bonnes nouvelles pour fortement rebondir (GRINDESEL : à chacun son interprétation).

Nous sommes évidement très contents de ces nouvelles que nous jugeons fortement positives  mais nous pensons qu'il faut tout de même garder la tête froide.

La société prévoit notamment une très forte augmentation de ses dettes financières entre l'exercice 2008-2009 et l'exercice 2009-2010.

La dette devant passer de 8.4M€ à 24.9M€ soit un endettement de 131%

Malgré la présence rassurante de cet investisseur au capital les banques, au vu de la situation actuelle, suivront elle la société sur un endettement aussi lourd ?

Si ce n'est pas le cas il faudra forcément procéder à une augmentation de capital dont je ne doute pas du succès mais qui sera dilutive. Nous avons d'ailleurs globalement peu d'informations financière puisque notre seul base est la note d'augmentation de capital datant de juillet 2009.

(GRINDESEL : Plus que léger ce papier ! L’info financière actuelle est délivrée au compte goutte. On en comprend les raisons. Il n’empêche que les acheteurs de poêles et de chaudières à granulés en consommeront de plus en plus : le marché 2009/2010 sera-t-il correctement approvisionné ?)

C'est pourquoi nous conseillons évidement aux actionnaires actuels de conserver précieusement leurs titres mais recommandons tout de même de rester raisonnable dans leur allocation en portefeuille.

Quoi qu'il en soit (cette société) a sa place dans un portefeuille (GRINDESEL : pour satisfaire à la mode des énergies renouvelables ?).

Son ambition de devenir le leader du marché des pellets est à portée  la présence de cet important investisseur – 5 % au capital - apporte des garanties nombreuses et la direction de l’usine fait preuve d'une très belle réactivité face aux difficultés qu'elle peut rencontrer

Nous sommes positifs sur le dossier. Avis positif.

NOTA : Commentaires de GRINDESEL -

L'accumulation de contre vérités et d'annonces fantaisistes sur ce projet, depuis 2006 et … renouvelables avec une certaine fantaisie dans l’espoir de confirmer les prévisions d’un business plan passablement  erroné, m'incite à être négatif ...

Cette intervention se situe dans l'intérêt des clients 'chaudières à granulés' équipés depuis 4 ans par GF SERVICES et des petits actionnaires  d’une certaine façon pris en otage , abusés par des avis boursiers ne connaissant visiblement pas la filière.

Ils auraient du tenir compte que le PDG de cette entreprise annonçait déjà à la création de son business plan :

‘ notre objectif est de créer un marché captif demandeur permettant, à terme, une remontée de prix salvatrice pour l’industrie en question’.

Ce point de vue 'éconologique' ne correspond pas à l’idée que je me fais d’un développement loyal du marché des combustibles BOIS ENERGIE, particulièrement de celui des granulés, excellent combustible de production limitée en volume qui deviendra de plus en plus difficile à produire à base de sciures donc probablement de plus en plus cher.

Son coté ‘écologique’ sera de plus en plus galvaudé. Le produit initial a de fortes chances de ne plus correspondre avec ce qui avait été annoncé : un combustible écologique, à base de sciure, produit localement avec des ressources proches des consommateurs.

Tenter de participer au développement du marché des chaudières à granulés, dans un tel contexte, sans informer nos clients potentiels de nos réserves, serait déloyal.

GRINDESEL confirme son point de vue de l'époque : 24 01 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
GRANULES: Rêve ...Edifiante réalité et morale commerciale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ligne d'occupation des trains comme dans la réalité
» Le 23 mai Varadero me voilà/et c'est grâce à vous/retour à la réalité
» Secret Story Rpg (toutes les saisons)
» Patch reseau thompson mythe ou réalité ?
» La facture "unique" IDEO est enfin une réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à pellets / granulés-
Sauter vers: