BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRANULES FEUILLUS :Les taux d'écorces sont ils conformes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GRANULES FEUILLUS :Les taux d'écorces sont ils conformes ?    Lun 12 Nov - 16:54

LA QUESTION

LES PROPORTIONS D'ECORCES ET D'ESSENCES DE FEUILLUS PREVUS DANS LE CAHIER DES CHARGES D'ORIGINE SONT ILS ATTEINTS POUR GARANTIR LA QUALITE DE GRANULES FABRIQUES INDUSTRIELLEMENT ET NON APRES DES ETUDES DE LABORATOIRE  ?


BIOSYLVA : Un projet qui a coûté BEAUCOUP plus cher que prévu puisque de 17,3 M€ il aurait dépassé allègrement les 20 M€.

Cette entreprise a obtenu d'importantes subventions en principe conditionnées à la réussite industrielle de critères dont on attend toujours, en 2014, qu'ils soient confirmés.

2014 : L'usine fonctionne SEMBLE-T-IL suivant les approvisionnement prévus 'sur le papier'...

Dans l'intérêt des propriétaires forestiers régionaux plus ou moins impliqués comme les contribuables compte tenu des subventions accordées à 'ce projet innovant', il serait bien que les objectifs de départ soient confirmés  ...
 
Pour atteindre cet objectif le projet a finalement coûté plus cher que prévu car il fallait réduire significativement le taux d'écorces des taillis de feuillus devant représenter 85 % du volume traité...(difficulté manifestement sous estimée) et investir dans une technologie adaptée ce qui a fait exploser le budget initial !
  
QUELQUES RAPPELS DES DEBATS AYANT EMAILLES CET INTERRESSANT  DOSSIER

Nièvre > Cosne-sur-Loire 58 - 18/06/11 - 08h00 – Le JDC
 
Biosyl va créer trente-cinq emplois
Une société de production de granulés de bois va s'installer à Cosne. Une victoire politique pour la majorité municipale doublée d'une éclaircie sur le front de l'emploi.

La fastidieuse séance du Conseil municipal d'hier soir, avancée pour cause d'élection dans le cadre des élections sénatoriales (lire par ailleurs), s'est alourdie d'une délibération de dernière minute.

Pas des moindres, puisque l'adjoint à l'emploi, Hicham Boujlilat a annoncé l'installation, d'ici un an, de l'entreprise Biosyl, spécialisée dans le domaine du bois énergie, créatrice de trente-cinq emplois directs sur le Parc d'activités du Val de Loire.

L'élu socialiste chargé du dossier, n'a pas manqué de savourer politiquement cette bonne nouvelle économique. Dix jours après la venue du chef de l'État sur le symbolique site Henkel, destructeur de deux cent cinquante emplois en 2008, et en cours de réindustrialisassions, la venue de cette PME, qui s'active dans le domaine des énergies renouvelables de source biomasse, précisément la production de granulés de bois de feuillus comme combustible, sonne comme une bouffée d'oxygène pour le bassin d'emploi.
 
Nièvre > Cosne-sur-Loire 14/12/11 - 19h38 - Le JDC

La société de production de granulés en bois Biosylva, devrait débuter sa production, l'an prochain, sur un terrain situé au sud de la ville.

La société Biosylva fait un pas de plus sur le chemin de l'installation à Cosne. La société qui produira des granulés en bois de feuillus comme combustible, va officiellement acquérir un terrain d'un peu moins de 12 hectares, situé au lieu-dit Vallées des Gâtines et Champs Bailly sur le Parc d'activités du val de Loire.
Intégralité de cet article dans Le Journal du Centre du 15 décembre (2011).
 
1. « SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT ...

19 sept. 2011 ... de Cosne sur Loire. ...... d'accorder à la Société BIOSYLVA une subvention d'investissement de 160 000 € pour la ...www.cg58.fr
 
LA PRESENTATION DU DOSSIER

BIOSYL, jeune société créée en 2010 intervenant dans le domaine des énergies renouvelables de source biomasse, souhaite implanter une unité de granulation bois sur le bassin de Cosne Cours sur Loire. Associé à UNISYLVA, coopérative forestière intervenant en région Auvergne, Bourgogne, Centre et Limousin,
la société produira des granulés à base de feuillus. 

Ce process n’étant pas encore utilisé en Europe, des études ont été conduites afin de définir la composition d’essences permettant d’optimiser la combustion (plus de 85% de feuillus et moins de 15% de résineux), d’où le caractère innovant du projet.
 
L’unité devrait produire 80 000 tonnes de granulés par an. L’approvisionnement en matière première (rondins de bois) sera garanti par UNISYLVA. BIOSYL commercialisera les granulés produits par BIOSYLVA.

La distribution sera assurée par des grossistes auprès des particuliers et des collectivités principalement. Cette implantation devrait permettre la création de 34 emplois directs sur 3 ans. Le démarrage de la production est prévu à l’automne 2012.
 
L’unité de production sera construite sur un terrain de 12 ha sur la commune de Cosne Cours sur Loire.

Une option d’achat sur le terrain voisin de 10 ha a été déposée pour l’implantation d’une scierie de feuillus (gérée par la société Archimbaud, actionnaire de BIOSYLVA) dans les 2 ans suivants le démarrage de la fabrication des granulés bois.

BIOSYLVA prévoit une augmentation de sa capacité de production à l’horizon de 3 ans (120 000 tonnes/an). La mise en place d’une ligne de production de bûches densifiées est également envisagée à court terme.
 
Le coût global du projet est estimé à 17,3 M€ (terrains, construction et aménagement du bâtiment, matériels…). Le plan de financement est le suivant : 4,8 M€ en fonds propres, 10,6 M€ de prêts bancaires et 1,9 M€ en subventions.
 
Le montant des investissements matériels pour la ligne de production des granulés bois est évalué à 10 327 262 €, l’assiette éligible serait de 9 412 000 €. Le règlement d’intervention du Conseil Général plafonne les dépenses éligibles à
800 000 €.


Compte tenu du réel intérêt pour le département de cette implantation et du contexte en terme d’emplois sur le bassin de Cosne- Cours-sur-Loire, il vous est proposé de déplafonner le règlement d’aide à l’investissement matériel en accompagnant le projet à hauteur de 160 000 €.
 
QUESTION DE GRINDESEL : 'Ce process n’étant pas encore utilisé en Europe, des études ont été conduites afin de définir la composition d’essences permettant d’optimiser la combustion (plus de 85% de feuillus et moins de 15% de résineux), d’où le caractère innovant du projet.'
 
Il est curieux que le résultat des dites études soient restée 'secrètes' ... Pouvoir utiliser 85% d'essences feuillus pour produire des granulés serait évidemment une bonne nouvelle pour la forêt Française et ses comptes financiers!
 
Qui peut nous en dire plus ?
 
Pour mémoire voir le site ci-dessous …bourré de contre vérités et de chiffres complètement faux !
 
1. Forêts en danger

27 avr. 2012 ... La construction d'une usine de granulés de bois (BIOSYLVA) à COSNES-SUR-LOIRE, pour 80 000 tonnes de granulés (soit 300 000 m3 de ...
fr.scribd.com/doc/91566351/Forets-en-danger - (Il faut un peu moins de 2 tonnes de bois VERT pour produire 1 tonne de granulés! : GRINDESEL)

RESSOURCE
  
Source : Forêts de France N° 557 Avril 2012 - www.biosyl.fr/1/upload/article.pdf
 
‘ Biosyl : Le projet que nous développons requiert un investissement de plus de 15 millions d'euros. Dans le cadre de notre levée de fonds, nous avons tenu à associer au maximum les propriétaires forestiers car nous partageons le même intérêt.’
 
* La ressource utilisée par l'unité de production (bois de taillis, catégorie trituration) est obtenue par des coupes qui ont un impact positif sur l'exploitation de la forêt.
 
Les coupes de bois de taillis permettent à la lumière de pénétrer la forêt afin d'assurer la régénération de la futaie et donc l'amélioration des peuplements.
 
La régénération des forêts de feuillus est aujourd'hui un problème national important du fait du manque de débouchés….’
 
PRECISIONS DE GRINDESEL  sur le paragraphe 'ressource'.
 
*La ressource utilisée par l'unité de production, bois de taillis, catégorie trituration, est obtenue par des coupes qui ont un impact positif sur l'exploitation de la forêt.
 
Souhaitons une parfaite réussite à ce projet innovant qui semble avoir résolu le problème de l’écorçage des bois de taillis feuillus en atteignant le taux minimum d'écorce résiduelle autorisé pour produire des granulés de qualité …et, espérons le, mis au point une méthode pour réduire le coût habituel d’exploitation des taillis tout en respectant les contraintes de bonne gestion sylvicole.
  
Lu sur le site ZM TECHNIQUE - fabricant Suisse d'installations de production de granulés.
 
' Celui qui veut fabriquer des pellets à partir de bois forestier ne peut éviter la question de l'écorce. Il est clair qu'un combustible doit satisfaire certaines normes.

Les pellets en bois non écorcé satisfont toutes les exigences des normes à l'exception de la teneur en cendres. Celle-ci atteint 10 kg/tonne de pellets consumés au lieu des 5 kg tolérés.

Cela peut donner des problèmes avec les fours de combustion de pellets petits et sensibles.'
 
INTERPRETATION DE GRINDESEL
 
Autrement dit les granulés comportant un fort taux d'écorce sont déconseillés pour les chaudières et poêles pour particuliers. ZM aurait-il trouvé la réponse à ce problème ?
 
Sujet: Des granulés feuillus à 85 ou 100 % ?    Mar 15 Mai 2012 - 22:15
  
________________________________________
Message reçu ce 21 05 2012 d'un aimable correspondant :
 
Cher Monsieur,
 
Merci pour votre envoi "en primeur" !
Les éléments techniques que vous soulevez font, pour le moins, réfléchir. Mais je suis loin d'être spécialisé comme vous !

Ce que je sais du projet -réalité d'ici +/- 15 mois ? - c'est qu'il vise à valoriser les taillis de feuillus (plus droits ..) plus sans doute que les cimées (branchages d'arbres).
 
Bien cordialement,
 
REPONSE DE GRINDESEL
 
Dans la future ligne d'écorçage de BIOSYLVA l'avantage de traiter des bois de taillis, effectivement en général plus droits qu'en provenance de cimées n'exclue pas de devoir solutionner les points suivants :

- Sur le (très) important volume à traiter les brins de taillis seront-ils tous suffisamment droits pour éviter des soucis disons d'ordres divers dans l'écorçeuse?

- La difficulté d'écorçage hors sève (incontournable à certaines période) ou après une X durée de stockage sera toujours présente, particulièrement dans les taillis de charmes...
 
Merci à ceux qui peuvent apporter des réponses (fiables) sur ces points précis car ils conditionneront le challenge à mes yeux engagé.
 
GRINDESEL le 21 05 2012
 
PS J'étais hier dans les bois du parc animalier du PAL (dans la zone d'appro de BIOSYLVA) : Les bois de taillis n'y sont pas particulièrement droits et je m'en suis fait la remarque en pensant à BIOSYLVA .. 
 
Sujet: Re: GRANULES FEUILLUS: Projet BIOSYLVA 58 (120 000 t.!)     Sam 13 Oct 2012 - 9:40 
 
Sujet: Les élus Europe Ecologie- Les Verts soutiennent BIOSYLVA     Mar 16 Oct 2012 - 12:06
 
'Au conseil régional, les élus Europe Ecologie-Les Verts ont soutenu le projet BIOSYLVA à Cosne/Loire 58

– production de granulés de bois. Ce projet est l’exemple d’un programme raisonné. La localisation est judicieuse. Les mesures proposées sont cohérentes et l’analyse complète des impacts réels et potentiels respectent la réglementation en vigueur de l’urbanisme et de l’environnement. Il a permis de créer 35 emplois.'
 
REPONSE de GRINDESEL, le 9 octobre 2012
 
Ce projet annonce qu’il va produire des granulés à partir de taillis de feuillus ! Il est impossible de produire des granulés de feuillus de qualité chaudières individuelles avec du bois de taillis feuillus non écorcé…

Pour Ecorcer un tel volume (plus de 200 000 tonnes brut) la technique est inconnue sans réaliser un très gros investissement ...qui ne semble pa être prévu dans le budget !

Merci de me donner la formule. L’industriel espère de grosses aides grâce à ce concept ‘innovant’! A suivre!

GRINDESEL
 
GRINDESEL, le 16 octobre 2012

Vous nous aviez habitué à plus de circonspection auparavant!

Valider un projet qui annonce innover (et être ainsi subventionné) en voulant produire 120 000 tonnes de granulés avec des taillis de chênes (200 000 tonnes de brut) se trouvant en abondance à 100 km à la ronde sans se poser de question ?
 
…alors qu’après 10 ans et plus de production les meilleurs pros manquant de sciures de résineux (ce que j’avais annoncé), contraints de transformer des bois ronds (de résineux) en sciures pour alimenter leurs usines, n’avaient pas envisagé cette possibilité ne vous a pas paru curieux ?
 
Avoir trouvé la solution serait passée inaperçu des médias ? Cela me surprendrait!
 
Alors ? Cette usine innovante SAURA donc écorcer des taillis de feuillus pour produire des granulés NF + ou fera-t-elle comme tout le monde des granulés industriels avec un mix de feuillus/ de résineux …et d’écorces en espérant satisfaire des clients qui se demanderont - pour certains - pourquoi ne pas consommer de vulgaires plaquettes forestières beaucoup moins chères !? 

Merci à celui qui osera me répondre sans langue de …bois.
 
GRINDESEL
 
GRINDESEL, le 16 octobre 2012

Et si les surfaces de taillis de chênes déforestés étaient ensuite pour tout ou parties …replantés en DOUGLAS ?

Pourquoi pas ?
 
GRINDESEL
 
NOTA

L'usine parvient-elle finalement à fabriquer des granulés de qualité en s'approvisionnant à 85% en taillis de feuillus ?

Une chose est sûre le budget 'ECORCAGE' a sérieusement fait exploser le prévisionnel financier initial . GRINDESEL l'avait prévu dès l'annonce du projet. Aucun homme politique local ne s'en est inquiété...

Le taux final de subvention a-t-il lui aussi été ré ajusté ?

GRINDESEL Ce dossier a été revisité dans son ensemble les 31 07 2014 / 24 01 2015 et 14 08 2015 ...

[u]GRINDESEL attend toujours les réponses à ses questions ...[/u


Dernière édition par GRINDESEL le Ven 25 Aoû - 9:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: SOURCE : FORDAQ   Sam 24 Nov - 22:50

Bois énergie novembre 21, 2012 17:08
BioWood Norway ferme un mégasite de pellets

A la fin de l'année, BioWood Norway va fermer le site de Averøya en Norvège, qui fabriquait des pellets industriels avec une capacité de 450 000 tonnes par an.
Le site a démarré la production en 2010, l'idée étant d'approvisionner les centrales du nord de l'Europe avec des pellets fabriqués à partir de plaquettes importées du monde entier ...

Note de GRINDESEL : Certains 'investisseurs' pensent vraiment que les arbres peuvent monter jusqu'au ciel


Dernière édition par GRINDESEL le Ven 14 Aoû - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: PRECISION    Ven 21 Déc - 9:58

ECORCAGE DE TAILLIS FEUILLUS

Autant que cela puisse surprendre le choix des équipements pour écorcer les taillis de feuillus n'avait semble t-il pas été budgété ...ni même choisi !

Un nouvel investisseur a semble-t-il intégré l'actionnariat ...Nous attendons de connaître le résultat ...

GRINDESEL le 24 01 2015

La décision d'installer un tambour écorceur de type papeterie aurait semble-t-il été fait :

QUESTION : Quel est le taux résiduel d'écorce atteint grâce à ce lourd investissement dans la tonne de granulés produite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GRANULES FEUILLUS :Les taux d'écorces sont ils conformes ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
GRANULES FEUILLUS :Les taux d'écorces sont ils conformes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les VIP / Qui sont-ils vraiment ?
» Récupérer sont mot de passe
» Quels sont vos plugins pour Firefox
» Ou sont les gpx
» Garmin zumo 550 - Où sont les cartes sur le Mac ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à pellets / granulés-
Sauter vers: