BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scieur mobile reconverti en scieur fixe…de proximité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Scieur mobile reconverti en scieur fixe…de proximité    Jeu 4 Oct - 9:41

A mon ami, scieur mobile de talent reconverti en scieur  fixe…pour raison économique *

Passionné du bois sur que tu l’es depuis ton enfance
Et te voilà proche de la cinquantaine…
Compétent tu l’es devenu au fil des années
Après plusieurs postes en scieries et charpenterie
Tu t’es spécialisé dans l’entretien et l’affûtage des outils
Tu as suivi la filière qu’il fallait pour devenir un pro
Et conseiller convenablement tes clients
D’ouvrier parfait et discret tu as voulu devenir ton patron

Fier et heureux tu t’es donc offert une scie mobile de pro
Comme certains autres nés dans ce métier du sciage
Tu m’as épaté avec cette machine et tu es devenu un vrai
Promoteur du concept et j’en ai peut être un temps abusé

Ta dextérité et ma force de conviction en ont peut-être abusé certains
Un amateur s’enthousiasme toujours très vite…

La tempête de 99 a tourniboulé forêts, propriétaires et certains
Amateurs  prestataires écolos rêveurs  
Les médias découvraient un métier d’antan modernisé
LE SCIAGE MOBILE

Toi tu rêvais de pratiquer ce métier comme un service. Tu as été de ceux,
Trop rares, qui ont, comme certains anciens, excellés dans ce vrai métier.
De filière pleine de promesses ne sont restées, pour beaucoup trop
Qu’illusions car, passé la tempête, les clients se sont fait plus rares
Les lots de bois plus réduits en quantité et qualité

Pas découragé, cela me semble un mot impossible pour toi
Tu as fait face et tu veux maintenant faire revivre
UNE SCIERIE ARTISANALE DE SERVICE … FIXE

Maire, conseiller général le député semble-t-il absent
Les médias, évidemment en recherche d’un scoop
Ont applaudi ta volonté de faire renaître l’ancienne scierie du village
Dans cette région hyper boisée par de superbes sapins et douglas
Avec le menuisier, tu doubles le potentiel de création d’emplois au village

Depuis deux ans tu te préparais et tu pensais avoir fait un bon coup
En achetant le matériel d’une de ces scieries qui ferment  
Les unes après les autres… Pourquoi !?

Les politiques, au fil des ans, ont pondu de multiples lois et règlements
Démagogiques  pour le confort et la sécurité des ouvriers
Dans leur majorité ils n’en demandaient pas tant
Beaucoup se sont ainsi trouvés au chômage comme leurs patrons
Ne pouvant honorer les exigences  desdites lois et règlements

Les mises aux normes ont fait travailler les neurones de beaucoup de monde
Et repousser pour certains leur probable manque de travail
Ces lois et règlements ‘caches misères’ à double sens : destruction et
Création d’emplois, usines à gaz  ayant occupées des intelligences
Pour des braves gens qui ne demandaient pas tant d’intérêt de la part de
Ceux qui les gouverne…Gagner leur pain était leur soucis

Très curieux je me suis invité pour voir ton multiple et global ouvrage
Terrassement, Bâtiment, Bétons, Installations …
Un puzzle imaginé et en partie assemblé par le chef d’orchestre
Professionnel que tu es devenu en assemblant différents savoirs tout
Au long de tes apprentissages sur les tas de bois

Avec le sens social acquis au long de tes expériences professionnelles
Tu t’inquiètes des mises aux normes de ton moulin à bois
Et du voisin du haut qui, après le chant du coq d’un autre voisin
Craindra probablement tes bruits d’industriel du bois
Plusieurs scieurs en ont fait la cruelle expérience ..

Plein de bonne volonté et fort  des économies faites au cours d’une vie
De labeur ayant déjà dépassé celle de beaucoup de fonctionnaires retraités
Epuisés d’avoir attendu cette nouvelle promotion
Tu m’as dit avoir abattu un ha de bois familial pour abonder un peu
C’est ce que j’ai pensé et que tu ne m’as pas confirmé…

L’électricien était bien là pour mettre l’installation aux normes électriques
D’un ensemble de matériels datant des années 1965/75
Bien révisé, bien réinstallé, bien graissé capable de scier 2000 m3
De grumes de toutes essences à l’année jusqu’à la pièce de 13 m

Bel et coûteux ouvrage effectué par des pro comme tu aimes
En final tu as du multiplier par 10 l’investissement initial car
L’investissement initial n’était certainement pas élevé

A l’inspecteur du travail tu m’as dit vouloir demander de valider le travail
D’artisans de longue date probablement bardés de certificats obligatoires
N’auraient-il donc pas les compétences d’un spécialiste
Des droits et, accessoirement, des devoirs riche de diplômes acquis en
Travaillant assis, aux frais de la collectivité et jusqu’à l’âge ou
L’apprenti devient un maître ouvrier ?

Te faut il une signature pour avoir le droit de travailler …comme patron …
Seul face à de bien lourdes responsabilités ?
Ta fierté serait de pouvoir ‘faire travailler’
Un ou deux pourquoi pas plus – c’est toi qui le dit – auto entrepreneur(s)
Pourquoi ‘auto entrepreneur’ ? Tu m’as répondu : Pour ne pas être e…..é !
Par les DROITS et Les DEVOIRS . Tu as vite compris LE problème !

Une chose est certaine l’inspecteur du travail va se faire plaisir en découvrant
Ta petite entreprise du bois, modèle qu’il pensait ne plus exister tant il a travaillé
A les faire disparaître ou décourager, voir ruiner. J’en ai vu moi-même disparaître
642 entre 1967 et 2012 …et j’ai revendu une bonne partie de leurs matériels
La ou se trouvaient encore des gens comme toi ne craignant pas leur peine…
Des gars du monde entier souvent dans des pays ou les lois sont moins stricts

Il va falloir tomber plus d’ha de tes bois s’il t’en reste encore et prendre le risque
De racler les fonds de tiroirs si tu veux suivre les conseils que ce conseiller
D’état a appris dans ses livres

J’ai essayé de te dire … Comme tu es comme moi, pas facile à convaincre
Sur de toi et de ce que tu n’as pas spécialement eu ou pris le temps de vivre
Je n’ai pas osé te dire …

Ce matin, comme d’habitude, en me rasant, l’idée m’est venu : Est-ce la bonne ?

A travers ce message GRINDESEL va peut être pouvoir m’aider à partager
Avec toi ma propre expérience
Parfois douloureusement  vécue au contact de plusieurs centaines d’entrepreneurs
S’étant posé les mêmes questions que ceux que tu te poses ou ne te pose pas encore
Suffisamment…

Comment concevoir une scierie artisanale satisfaisant à des normes pour lesquelles
Le budget pouvant lui être consacré ne peut être à la hauteur de l’imagination
Débridée des pouvoirs publiques et de ses fonctionnaires ?

Alors que l’on cherche désespérément à créer des emplois
N’est ce pas une bonne question que de se poser …les bonnes questions ?

Des solutions simples et peu coûteuses existent

Elles n’ont que le tord de ne pas être certifiées par des responsables qui ne veulent pas
En valider leur qualité essentielle : LE BON SENS de peur d’être tenus pour responsables
D’avoir exigé des concepts trop simples n’ayant pas évité l’accident imprévisible

Imprévisible : un mot qui devrait donc disparaître de la langue Française suite avantage acquis par QUI ? Au bénéfice de QUI ? Au détriment de QUI ?  


* PRECISION
* Pour celui qui n’est pas du sérail, par exemple un inspecteur du travail,
Quel sont les différences entre un scieur (de bois) FIXE  et un scieur MOBILE.

J’espère que tous les non professionnels auront compris la nuance ? A défaut je signale qu’il
N’y a plus guère d’écoles pour apprendre les – pas la – nuanceS…

En vérité on ne dit jamais aux élèves qu’il est bon, parfois, de refuser les règlements et de fuir
Ceux qui sont payés pour faire appliquer des lois qui frisent souvent le non sens..

GRINDESEL le 3 10 2012


Dernière édition par GRINDESEL le Sam 2 Mai - 9:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: L'AVIS D'UN AMI EXPERT    Jeu 4 Oct - 9:44

Bonjour Jean paul
bien entendu je ne peux que partager ton point de vue...On perd une scierie tous les 3 jours depuis 30 ans, soit 100 par an, soit 1000/décénnie...A ce rytme que restera -t-il dans dix ans ? Réponse: aujourd'hui 1700 en 2012 pour 10 000 sal, dans dix ans 2022 = 700 pour 5000 sal. et dix ans après 2032 = ? (pour mémoire 10 000 en 1965...) Quel désastre... dans le silence le plus total...


Maurice CHALAYER
Observatoire du Métier de la Scierie http://chalayer-scierie.chez-alice.fr
Une initiative unique pour mesurer les évolutions du métier de la scierie française et européenne
Le Charbonnier
69870 Lamure/Azergues
04.74.03.15.95
Contact pour l'Observatoire du métier de la scierie, le soir après 20 h

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
Scieur mobile reconverti en scieur fixe…de proximité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle de Numericable (Mobile / Free)
» Gros Probleme de pilote (Apple mobile device)
» Borne Wi-Fi mobile
» Pb Itineraires MAPSOURCE sur GARMIN Mobile XT
» Sophos Anti-Virus gratuit pour Android : Sophos Mobile Security

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: SCIES FIXES ET MOBILES :: Tribune libre-
Sauter vers: