BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOITE A IDEE APROVALBOIS : suggestions de GRINDESEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOITE A IDEE APROVALBOIS : suggestions de GRINDESEL   Sam 21 Juil - 17:28

1/ DEFENSE DES PRODUCTEURS (LOYAUX) DE BOIS BUCHES

Participer plus activement à la modernisation de la filière bois bûches et à l’amélioration de son image.

Cette filière est fragilisée par le développement de celles des granulés et de la plaquette qui ne font pas toujours appel aux mêmes appros.

Dans tous les cas la moralisation et l’amélioration de la qualité de ce combustible ancestral sont, entre autres souhaits, vivement souhaitables car s’inscrivant dans la chaîne BOIS ENERGIE et la pratique de bonne gestion sylvicole.

L’idée que s’en fait le consommateur lambda souffre d’a priori malheureusement trop souvent validés par des pratiques de commercialisation dépassées datant de la nuit des temps, aggravées par différents facteurs !

L’abandon du stérage remplacé (sans conviction) par l’obligation du ‘stérage / m3’ n’a rien changé !

Il faudrait, à mon sens, comme pour les sciages, développer le concept séchage artificiel et vente au poids/siccité comme a décidé de le faire le groupe POUJOULAT avec son site BF 36 et ceux qui sont d’ores et déjà programmés pour 2013/2015 dans les départements 42 et 70 et quelques autres entreprises (PIKORSKI - VOGEL - BARRAQUAND - Cuma de St GATOVERT ...) ne représentant, pour l'instant, que 350 à 400 000 ‘équivalent stères’ / an calibrés/ conditionnés / séchés/ voir nettoyés…) .

2/ PROMOTION DU COMBUSTIBLE PLAQUETTE à CONSOMMATION PRIVEE

Pour les plaquettes je trouve surprenant que leur consommation dite ‘individuelle’ soit régulièrement déconseillée par les ‘gens et médias du bois’ au bénéfice des granulés !

Le développement des chaudières plaquettes individuelles’ (à partir de 25/30 kW ), pour chauffer une maison, s’avère pourtant économique  et éco …logique dès que l’on substitue 3000 litres de fuel .

L’énergie grise développée est réduite. Ce combustible apporte du travail à une main d’œuvre locale et des mini débouchés correspondants aux petites surfaces forestières qui, désormais, souffrent de la réduction du nombre des petites scieries capable d’absorber les petits lots de grumes…

Les propriétaires de chaudières plaquettes sont souvent des gens impliqués dans la vie locale. Une fois équipés ce sont d’excellents promoteurs de projets BOIS ENERGIE communaux ou communautés de communes…voir plus.

3/ PROLIFERATION DE MEGAS PROJETS BOIS ENERGIE

Lors de l’élaboration de ces projets la priorité est trop souvent donnée aux mégas projets. Il n’est pas rare de voir des réseaux de chauffage de plusieurs centaines de mètres voir 2 à 3 km !

Toute cette débauche d’investissement (et le gaspillage de la ressource par l'utilisation d'un combustible humide) et de coûteuses contraintes techniques et financières pour les administrés pour relier différents points tout au long desquels on essaie de les convaincre de se brancher pour réaliser de maigres économies personnelles tout en s’engageant sur le long terme, manière de leur faire accepter les contraintes environnementales, vraies ou supposées, du projet !

La collectivité concernée s’enterre dans les crédits ou signe de lourds engagements sur le long terme tout en sollicitant les plus fortes subventions possibles de la part de multiples administrations elles mêmes étranglées par les dettes …

Une alternative raisonnable est pourtant offerte :

Créer progressivement des mini réseaux en installant des chaufferies en containeurs de puissances unitaires plus réduites réduisant au mieux les frais dits périphériques …et les contraintes administratives.

Il s’agirait d’un retour de bon sens apprécié … par les entreprises qui font la promotion de ce concept.

GF SERVICES fait parti de ces entreprises avec ses modules de chaufferies prêtes à poser BOISCOMPACT ... construits en France.

Nos filières BOIS NATIONALES composées d’entreprises familiales à échelle humaine voudraient couper les branches sur lesquelles elles s’égosillent à vouloir défendre leur ‘industrialisation’ ne se comporteraient pas différemment… Se maintenir en activité et suivre un développement mesurée est déjà un challenge ..!

Dans quels médias professionnels parle-t-on de ‘petits projets’ …susceptibles de devenir ‘grands’ (tout au moins rentables) ?

Et ou l’on fait la promotion d'activités permettant le mieux de voir revenir une main d’œuvre qui manque désormais cruellement : celle de proximité, motivée et compétente, pas nécessairement planquée dans un bureau…pas nécessairement bardée de diplômes!

GRINDESEL animateur du forum le bois énergie sur www.gfservices.fr  

Voir site www.aprovalbois






Dernière édition par GRINDESEL le Ven 20 Fév - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: A l'attention D'APROVALBOIS: Réponses à leur plaquette B.E   Sam 21 Juil - 22:31

OBSERVATIONS PERSONNELLES FAISANT SUITE A MA PRECEDENTE INTERVENTION et à la lecture attentive de votre dossier BOIS ENERGIE

VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE

Trois avantages économiques capitaux

Malgré un investissement important, le bois-énergie est une énergie
compétitive sur le long terme du fait du moindre coût du combustible.

Mais choisir cette énergie, c’est aussi limiter sa dépendance énergétique
et son exposition aux fluctuations du prix de l’énergie : ressource locale,
dépendant peu du prix du baril de pétrole, le bois est moins sujet que les autres
énergies aux fluctuations internationales du prix de l’énergie.

Par ailleurs, le premier poste de déficit de la balance commerciale française est dû
aux achats énergétiques (hydrocarbures naturels, minerais et, surtout, pétrole raffiné).
Substituer du bois au fuel ou au gaz participe donc à la réduction de ce déficit.

REPONSE DE GRINDESEL

Le granulé est un combustible bois et vous situez clairement son coût sur votre graphique.

Vous ne situez pas celui de la plaquette en principe plus faible …que la bûche.

Un consommateur lambda ne peut qu’avoir des difficultés à interpréter clairement le coût des 3 combustibles bois en lisant votre graphique.

Je le regrette alors que le débat ne se limite pas à savoir ‘quel est le combustible au coût le plus bas’ mais aussi ‘quel est celui que je peux utiliser et quel est l’espoir de retour sur investissement’ en terme d’années.

Le lobbying granulé se régale de ces omissions …

VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE

ET l’énergie grise ?
Tous les combustibles nécessitent
de l’énergie pour leur production,
leur transport. Ainsi, la fabrication
de plaquettes forestières nécessite
de l’énergie pour exploiter le bois,
le transporter, le broyer, et les chaudières
ont besoin d’un peu d’électricité pour
fonctionner…
Selon une étude de l’ADEME sur les
cycles de vie (1), l’énergie non renouvelable
consommée pour générer 1000 kWh
utiles (rendu dans le bâtiment) est de :
• 260 kWh pour les plaquettes
forestières sèches,
• 1 280 kWh pour le gaz,
• 1 500 kWh pour le fuel,
• 3 030 kWh pour l’électricité.

REPONSE DE GRINDESEL:

Quelle est le bilan pour le GRANULE ? La aussi il est plus élevé que pour la plaquette d’autant plus que par manque de sciures les producteurs de granulés utilisent de plus en plus de billons pour les transformer en sciures : surcoût moyen 10 à 15 % …

Par CONTRE plus la déchiqueteuse est puissante donc performante, plus le coût de l’énergie grise pour produire des plaquettes s’abaisse…Ce qui rend la plaquette compétitive pour chauffer une maison à partir de 180/200 m2 moyennement isolée…


VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE

Le bois sous forme de bûches est le bois énergie le plus
utilisé en Bourgogne : de l’ordre de 1,7 million de stères
sont consommés chaque année par les particuliers dans
les cheminées, poêles, inserts et chaudières. Ce volume a
été divisé par deux en 15 ans. Économique et convivial, ce
combustible présente des contraintes de stockage et d’automatisation
qui peuvent rendre son utilisation compliquée.
En Bourgogne, le bois consommé sous forme de bûches
est produit localement, il participe à une bonne gestion de la
forêt en permettant d’exploiter les bois de moindre valeur
au profit des plus beaux.

REPONSE DE GRINDESEL

Si l’on tient compte de l’auto consommation et de celle non facturée
Vous pourriez multiplier le volume consommé par …4 !?

D’ailleurs vous indiquez 1,7 millions de ‘stère ‘ (alors que cette mesure n’est plus légale depuis les années 1970 ) ne s’agirait-il pas plutôt de tonnes ? Votre chiffre ma parait bien faible …

Le savez vous ? Certains modèles haut de gamme des chaudières à bûches actuelles sont équipées d’un pilotage de combustion sur sonde lambda, comme les chaudières à granulés ou plaquettes individuelles.

Un chargement journalier suffit.

Votre message éreinte la pratique ‘bois bûches’…

VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE

Le granulé de bois (ou pellet en anglais)
Composé de sciures compressées et sèches, le granulé
de bois peut être utilisé dans des poêles spécifiques ou
dans des chaudières automatiques adaptées. Aucune colle
n’est ajoutée, la cohésion se fait grâce à la lignine du bois.

Avec les chaudières, il est désormais possible de disposer
d’un chauffage central automatique au bois. À partir d’un
silo de stockage, le combustible est acheminé automatiquement
vers le foyer de la chaudière. La livraison peut se
faire en vrac par un camion souffleur, en big bag ou en sac.
Le granulé convient bien pour des chaudières de petite
puissance, y compris pour le chauffage de maisons individuelles
bien isolées.


En Bourgogne, 5 entreprises produisent
du granulé de bois, 7 200 tonnes sur la région
en 2010, soit une hausse de 30% en 2 ans.
Actuellement la totalité des approvisionnements des entreprises
productrices de granulés est réalisée à partir des sous-produits des entreprises de transformation du bois, principalement des scieries.
La distribution du granulé peut être faite en sacs, big bag ou en vrac.
Sur la région, plus de 10 camions souffleurs sont en serviceQUESTION DE GRINDESEL

REPONSE DE GRINDESEL

1/ Pourquoi offrir  sur votre plaquette PUBLICITAIRE plus d’importance aux granulés qu’aux plaquettes ?

2/ Pour produire 7200 tonnes de granulés à partir de sciures de résineux il faut environ 14 000 tonnes de sciures vertes. Sachant qu’en gros le pourcentage de sciure est de l’ordre de 10% il faut donc récolter les sciures d’environ 140 000 m3 de grumes sciées. Ce volume est-il disponible ‘sur la région’ ? Pas aussi sûr que pour les plaquettes …surtout si la demande augmente !

De toute façon certains consommateurs de granulés achètent des granulés de provenance extérieure à la région. Ceci est moins flagrant pour les plaquettes…


VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE


• La plaquette forestière est obtenue par broyage de bois
issus de coupes d’entretiens de forêts, parfois d’espaces
boisés (haies, parcs, bords de route).
• La plaquette industrielle est issue de l’activité de transformation
du bois (le sciage par exemple), la transformation
d’un tronc d’arbre générant des produits finis (planches,
poutres, chevrons, liteaux…) et des produits connexes qui
peuvent être broyés pour produire des plaquettes.
• La plaquette peut être issue du broyage de bois de
rebut propres, telles que les palettes en fin de vie par
exemple.
Les chaudières automatiques à plaquettes peuvent chauffer
tout type de bâtiment, d’une maison individuelle de taille
assez importante jusqu’aux équipements collectifs ou
industriels. Plus les besoins seront réduits, plus la chaudière
sera de faible puissance, plus le combustible devra être sec
et calibré.

REPONSE DE GRINDESEL

Vous auriez aussi pu indiquer ce qui suit (comme pour les granulés)

Avec les chaudières, il est désormais possible de disposer
d’un chauffage central automatique au bois.

À partir d’un silo de stockage, le combustible est acheminé automatiquement
vers le foyer de la chaudière.

La livraison peut se faire en vrac par un camion souffleur voir en big bag ou remorque agricole.

Les plaquettes peuvent convenir pour des chaudières de petite puissance (mini 25 kW) , y compris pour le chauffage de maisons individuelles.


VOTRE PLAQUETTE BOIS ENERGIE

Les matériels
de broyage
en Bourgogne

REPONSE DE GRINDESEL

La plaquette est produite en utilisant une DECHIQUETEUSE (rotor équipé de couteaux) et non un BROYEUR (rotor équipé de fléaux pour défibrer et non couper).

Cette erreur est courante et entretien des quiproquo dans la technologie de production des plaquettes qui exigent un ‘certain calibrage’…pour lequel les normes sont de plus en plus admises.

GRINDESEL animateur du forum le bois énergie sur www.gfservices.fr

Dossier/ réponse validé le 20 02 2015



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOITE A IDEE APROVALBOIS : suggestions de GRINDESEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boite à outils: vos idées!
» [Résolu] Problème boite de réception Outlook Express
» [résolu][Laguna 1 V6 24S boite manuelle] Recherche
» conseiller du vin---suggestions
» liens inactifs dans ma boite de messagerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: