BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRANULES et écorce cas particulier de la sciure de feuillus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GRANULES et écorce cas particulier de la sciure de feuillus    Mar 17 Avr - 9:46


Les granulés de FEUILLUS ? De quelle QUALITE de granulés et de quelle disponibilité en SCIURE DE FEUILLUS parle-t-on opposé (ou mélangées) aux SCIURES DE RESINEUX ?!  

Les qualités de granulés adaptées aux besoins spécifiques des particuliers, pour alimenter poêles et chaudières individuelles, vont devenir, pour des raisons forts simples mais curieusement non débattues en France, de plus en plus difficiles à trouver sur le marché national comme sur le marché mondial.

Tous les volumes de sciures de résineux pouvant être produites et récupérées à partir de sciages dans des conditions économiquement rentables, sont désormais utilisées au niveau Européen, Nord Américain, voir mondial depuis les années 2008/2009

L'essentiel du complément de matière première ne peut être désormais fourni que par des sciures provenant de grumes ou billons de FEUILLUS (70% de la surface forestière Française insuffisamment exploitée en base sciures pour granulés) de qualités en principe secondaires ...

Le CHALLENGE est de s'équiper pour les écorcer dans des conditions économiques et techniques compatibles avec la valeur marchande des granulés…

Le prix des granulés subit depuis des augmentations régulières. Ce critère ne correspond plus à l’image de récupération de ‘déchets’ annoncé comme un atout écologique indéniable au lancement de cet excellent combustible.

Les bois RONDS de résineux comme de feuillus (en grumes et billons) doivent impérativement être écorcés pour être transformés en plaquettes puis en sciures enfin en granulés ce qui permet d’augmenter la capacité de production.

A défaut la courbe de ‘production/ consommation’ nationale stagnera fortement !

Cette méconnaissance technique de la filière granulé continuera de laisser penser faussement aux particuliers et acheteurs de poêles et chaudières spécifiques qu’ils n’ont rien à craindre sur les prix et disponibilités en qualité haut de gamme exempte d’écorce car pour eux ce sont des granulés ‘comme les autres’

Les promoteurs de cette filière énergie, composée de deux catégories de bois bien distinctes ( (Les feuillus pour certains très difficiles à écorcer entre autres le chêne et surtout le charme essence majeur rencontrée dans les taillis ... et les résineux) , en connaissaient les limites dès le début des années 1990.

Pour abonder le volume plafond obtenu en sciures exemptes d’écorces HABITUELLEMENT produites en scieries à partir de bois de qualités sciages préalablement écorcés, volume peu extensible malgré toutes les affirmations du lobbying des granulés, les industriels exploitent donc désormais différentes pistes :

- Billons – pour l'instant toujours majoritairement de résineux – et maintenant de feuillus sous réserve que cette ressource puisse être écorcée dans des coûts et conditions techniquement rentables, conditions qui sont souvent très difficiles à obtenir et à maîtriser…surtout si l’on se limite à clamer ‘que la France dispose de l’un des plus grand domaine forestier d’Europe’...pas toujours facile à exploiter !

- Pour produire du granulé ‘pour particuliers’ (haut de gamme) l’on sait que 20 % de sciures de feuillus peuvent être récoltées et mélangées à 80% de sciures résineux …sous réserve qu’elles soient également exemptes d’écorces, comme les sciures de résineux. Ce tonnage disponible, est parfois utilisé par manque de volume de sciure de résineux ...

Inverser les deux pourcentages pose le problème délicat de l'écorcage des feuillus durs.

- LES SCIURES ou plaquettes vertes sont obtenues par sciages ou déchiquetage des dosses par slabber (fraise de déchiquetage). Ce process est intégré aux scies modernes actuelles. Utiliser des plaquettes de feuillus issues des sous produits de grumes écorcées car de belles qualité ou de surbilles (qualités secondaires et taillis) est une solution maintenant utilisée pour transformer le tout en sciures et abonder le manque de sciures de résineux. Le volume disponible en feuillus est pour l'instant assez faible car leur coût d'exploitation est généralement plus élevé voir plus 'fastidieux' lorsqu'il s'agit de taillis et que l'on souhaite préserver l'avenir de ce type de forêts.  

- A la différence de la récupération du sous produit sciure dans des grumes de droit fil et sans nœuds citées ci-dessus (Bois de pieds) obtenir de la sciure exempte d’écorce est malheureusement techniquement DIFFICILE à obtenir sur la majorité des essences feuillus secondaires ou taillis de prix même si l'on veut tenir compte de conditions techniques et tarifaires acceptables pour la fabrication de granulés…

- Les bois de qualités secondaires concernés sont en effet soient (trop) tordues, (trop) noueuses, (trop) grosses ou …(trop) faibles en diamètres  rendant cette opération trop coûteuse voir impossible à réaliser en respectant le ratio de 1% d'écorces autorisé pour fournir du granulé prémium .

- La solution est donc d’investir dans un très couteux tambour d’écorçage de type papeterie, sans garantie d’obtenir le pourcentage minimum d’écorce requis (1%)- surtout , je le répète, dans l'écorçage de feuillus durs genre charme - pour obtenir une qualité haut de gamme pour particuliers !

- C'est le procédé le plus radical mais ce type d’investissement n’est pas envisageable dans les conditions actuelles et prévisionnelles du marché des granulés! Son coût est très élevé et requiert une très grosse puissance installée ne pouvant être amorti que par de très grosses unités industrielles (supérieur à 100 000 tonnes/ an ?)!

Fin 2014 une seule entreprise Française s'est lancée dans la production de granulés de feuillus et en est équipée sans que l'on connaisse le résultat ...alors qu'elle a bénéficiée d'importantes subventions ! Silence radio bout de bois à ce sujet !

- Une autre ressource de sciures et copeaux de feuillus (SECS) , utilisés par certains producteurs pour abonder le manque structurel de sciures de résineux ne peut provenir que de la deuxième transformation du bois (raboteries / menuiseries …) offrant l’avantage d’être exempte d’écorces et sèches car obtenue à partir de bois de sciages souvent séchés artificiellement puis usinés.

Les usines de deuxième transformation les auto consomment de plus en plus en l'état…pour chauffer leurs locaux et leurs séchoirs ...

- Certains petits fabricants de granulés résineux/ feuillus à 80/20% ont tenté de s’approvisionnent ainsi à 100% ce qui leur a permit de réduire significativement leur investissement.
Si cette solution paraissait fiable au début du marché (fin des années 1990) leur compétitivité n’est certainement plus très favorable … face à ceux, de plus en plus nombreux, qui ont décidés de conserver et exploiter leurs ressources en scieries et créer de grosses unités de production de granulés sur leurs sites!

Les volumes de granulés pouvant être produits en QUANTITES industrielles, je le rappelle pour le consommateur lambda, le sont à partir de grumes, billons ou taillis de feuillus ou de résineux ECORCES, opération paraissant à tord anodine par la personne non informée ?

Cette information n’est-elle pas à garder sous silence, par de nombreux experts, (commerciaux) de la filière granulé de peur de voir s’écrouler un marché qui a perdu ses repères à ce sujet chez les particuliers pour qui la ressource en matière première provient toujours 'de sciures de bois récupérées dans un but écologique et environnemental' ! Merci la campagne marketing qui s'est probablement inspiré du temps ou gaz et fioul ...n'étaient pas chers 'car fabriqués par la nature' en chuntant les coûts d'exploitations et le risque géopolitique !

Ces granulés fabriqués avec des bois écorcés alimentent déjà de très grosses chaufferies industrielles,anciennes chaudières à charbon reconverties ou autres spécifiquement conçues et n’ayant rien à voir avec les équipements des particuliers. Bien qu’industriel le granulé bois est plus coûteux que la plaquette …pouvant être véritablement produite sous vos fenêtres et non à des milliers de km !

Le GRANULE de BOIS est-il un phénomène de mode ? Méconnaissance des bureaux d’études concernés ...ou appât du gain attisé par la mondialisation ?...Habitudes acquises suite à la mise en place d’un marketing astucieux? Réalité du marché ? Un combustible plus 'moderne' que la bûche qui peinait et peine toujours à offrir une qualité suivie et homogène ? Un combustible BOIS mieux adapté aux mégas lotissements en périphéries des villes ... Pour d'autres le refus de s'apitoyer sur les conflits générés chez lez les pays pétroliers et gaziers ?!

BASTA chacun pour soit !


Pour le bonheur et la sécurité des consommateurs privés mais pour combien de temps, la France est heureusement en retard dans la consommation du combustible industriel, pour l'instant fortement et justement concurrencé par les plaquettes et bois dits de récupération et, enfin , un début de modernisation de la filière bûches.

Il n’empêche que le lobbying des granulés rêve de maintenir, grâce à des installations désormais industrielles, la progression à deux chiffres obtenus par la filière granulé les premières années de son lancement en France, fortement aidée par certains intérêts financiers! .

Etant parti de zéro la filière granulé avait évidemment plus de probabilité de donner des résultats impressionnants que la BUCHE combustible bois ancestral !

Certains des arguments mériteraient de vrais débats … ce qui permettraient de faire réaliser de belles économies à certains investisseurs conditionnés, en ces temps de vaches maigres et d’économies à réaliser!

La majorité des particuliers tentés d’adopter le combustible granulé…font l’amalgame avec le soit disant récent développement ...tout relatif DES BOIS ENERGIE recouvrant donc la bûche et les plaquettes celles ci offrant désormais le même confort d'utilisation que les granulés pour un coût calorie parfois nettement inférieur.

Chaque combustible BOIS a ses avantages ses inconvénients, ses possibilités ...et impossibilités fonction du local à chauffer et de son environnement. Se faire conseiller par un pro les connaissant tous bien est gratuit. WWW.GFSERVICES.FR - Tél. 04 77 67 18 70 en fait parti !

L’ensemble de ce marché, exponentiel et non maîtrisé, pour celui des particuliers, offre un approvisionnement qui est, en l’état actuel des possibilités et de notre prévisionnel Français plus limité que les ‘experts’ veulent bien nous faire croire… suivant le type de bois retenu.

Par contre, la modernisation constante des appareils et l'isolation des locaux abaisse régulièrement le volume consommé ce qui rend LE CHAUFFAGE AU(X) BOIS , celui de VOTRE choix, de plus en plus LOGIQUE et même ECO LOGIQUE car le combustible est ... sous vos fenêtres donc essentiellement de 'fabrication' Française !

Quelle solution d’écorçage pour produire des GRANULES faut-il retenir si l'on veut produire la qualité réellement attendue par le marché actuel et futur?

C’est ce qui justifie mes prises de positions constantes sur le combustible ‘granulé’, depuis plus de 10 ans sur ce forum ou je suis toujours intervenu à titre personnel, forum a l'époque hébergé par GF SERVICES, entreprise que j’ai créé en 1994 après une carrière complète (56 ans) dans les métiers du bois. J'ai vu le jour en 1941 ...

Il me semble que les consommateurs méritent ce débat. Il correspond à la ligne de conduite que je m’étais fixée lorsque, après l'apprentissage de la filière bois, j’ai commencé ma carrière de ‘vendeur en matériels de scieries’ : Je me suis appliqué à conseiller en fonction de ma vision personnelle des marchés et du combustible me paraissant le mieux adapté aux exigences et cas de figure de chacun .

Il est évident que ce choix ne signifie pas le refus d'un débat ... La vente de bouche à oreille fut mon leitmotiv et ma fierté.

GRINDESEL le 13 04 2012 Dossier mis à jour le 26 01 2015 PUIS LE 21 06 2017

***


Dernière édition par GRINDESEL le Mer 21 Juin - 17:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: CONSTAT D'UN PROFESSIONNEL DU SCIAGE FEUILLUS   Sam 21 Juil - 10:04

SCIEUR de FEUILLUS et MERRANDIER : Fabricant de tonneaux et barriques en chêne

Ne sachant que faire de mes énormes tonnages de sous produits générés par ma fabrique de tonneaux et barriques (2 semi remorques par semaine de culées, chutes diverses et sciures) je viens de faire un essai de tamisage pour récupérer les sciures en vue de les revendre à un fabricant de granulés.

Résultat : Ces sciures sont invendables pour cet usage car trop chargées en particules d'écorces. A 25 € la tonne départ plus le transport plus l'éventuel coût de séparation des écorces de la sciure utilisable (investissement et main d'oeuvre), dans la mesure ou cette opération soit techniquement réalisable, il faudrait que le prix des granulés augmentent...sérieusement !

Question : Connaissez vous une technique pour séparer la bonne sciure de la mauvaise à un coût compétitif si tant est que la technologie existe ?

Réponse : Sauf à pouvoir écorcer les grumes entrée scierie avant sciage, du pied jusqu'à la pointe (dites surbilles donc noueuses et difformes) ,'blanc/ blanc ' , malheureusement NON !

GRINDESEL suite discussion téléphonique d'hier avec cet ancien client. 19 07 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
GRANULES et écorce cas particulier de la sciure de feuillus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum de vente en ligne entre particulier de betta
» Recherche tuto pour header particulier
» Verrouillage particulier des messages
» [CSS] Modification des polices par défault du forum suite à l'utilisation d'un codage pour un texte particulier
» transfert de compte fondateur un peu particulier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à pellets / granulés-
Sauter vers: