BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PLAQUETTES FORESTIERES : Mise au point pour les internautes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: PLAQUETTES FORESTIERES : Mise au point pour les internautes   Mar 10 Avr - 20:12

Article découvert incidemment sur un site Internet … ! (Fautes d’orthographe incluses) :

Demandez un devis gratuit
Décrivez votre projet et gagnez du temps, nous recherchons pour vous les bons professionnels. Recevez 3 devis : gratuit et sans engagement !
Sélectionnez votre projet

Devis Pose Chauffe-eau Électrique

Devis Chauffage à bois granulés

Devis Création de Terrasses

Devis Architecte Construire Maison

Devis Vérification de Chauffage

LE TITRE de L'ARTICLE

Plaquettes de bois : Comment sont-elles fabriquées ?

DEMONSTRATION DE L’AUTEUR

Les plaquettes de bois sont plus communément appellées "plaquettes forestières", pour des raisons qui semblent évidentes. Leur production se fait selon une chaîne bien précise : sont d'abord ramassés tous les débris de l'exploitation forestière (arbres, branches, copeaux, etc...), avant d'être déchiquetés/préssés par des machines dédiées appellés "broyeurs à dents", pour former de petites plaquettes d'environ 2x5 ou 3x3cm. Enfin, les plaquettes seront entreposées/séchées en entrepot ou bien conduites directement chez le client si le bois avant déchiquetage est suffisament sec. Tous les types de bois, à condition de ne pas être trop humides, sont utilisés dans ce processus. Ce combustable émet peu de fumée et peu de cendres.

REPONSE DE GRINDESEL :

‘Les plaquettes de bois sont plus communément appelées "plaquettes forestières", pour des raisons qui semblent évidentes’

… Evidentes pour qui ? Certainement pas pour le commun des mortels !

DEMONSTRATION DE L’AUTEUR

‘Leur production se fait selon une chaîne bien précise : sont d'abord ramassés tous les débris de l'exploitation forestière (arbres, branches, copeaux, etc...), avant d'être déchiquetés/préssés par des machines dédiées appellés "broyeurs à dents", pour former de petites plaquettes d'environ 2x5 ou 3x3cm.’

REPONSES DE GRINDESEL

1/ En fait de ‘chaîne bien précise’ un producteur de plaquettes forestières qui se respecte ne ramasse pas, comme indiqué, ‘tous les débris’ ( !) sans distinction, des exploitations forestières (arbres, branches, copeaux, etc...) sauf cas particulier et possible d’un éventuel propriétaire, auto consommateur d’une ressource un peu faible.

Dans ce cas il récupère ce qu’on appelle les rémanents forestiers, petits et menus branchages issues de taillis, ou terminaisons de têtes d’arbres…qu’il est fortement recommandé de laisser au sol pour l’amender dans le temps !

Par ailleurs, la qualité obtenue avec ces trop petites sections, souvent tordues, n’est pas ou peu rentable en employant une déchiqueteuse professionnelle. Manutentions malaisées pour une trop faible productivité…

Vouloir récupérer ce type de bois offre, de plus, de fortes probabilités de granulométrie défectueuse donc de blocage et/ ou encrassement accéléré de la chaudière , un taux de cendres excessif pouvant entraîner une réduction du rendement de la chaudière...

Les fournisseurs sérieux de plaquettes forestières se limitent donc généralement à exploiter, transformer et récolter  en forêts privées ou publiques tous les bois de qualité dites secondaires, d’essences diverses mais principalement résineuses’, propres et saines et d’un diamètre raisonnable.

Les feuillus à densités supérieures à 800 kg le m3 plein, non déchiquetés mais pouvant l’être en cas de besoin, sont généralement réservés à la production de bûches du fait de leur plus longue tenue au feu à volume égal, leur prix de vente plus élevé sur pied et une autoproduction facilitée pour le particulier.

Les chaudières à bois dites à plaquettes- en fait acceptant de multiples combustibles bois dont les granulés industriels, moins chers, ce que ne sait pas consommer une chaudière à granulés - ne sont pas des poubelles ou incinérateurs : elles doivent être alimentées avec un combustible de qualité.

Les essences résineuses conviennent parfaitement car leur plus faible tenue au feu à volume égal n’est en aucune sorte une gêne du fait de leur alimentation et contrôle de combustion 100% automatisée. Séché à 20% c’est un excellent combustible , ayant le plus bas coût du marché, ramené à la calorie consommée.  

Sous réserves d’une productivité et d’une qualité convenables pour l’exploitant (pour lui il s’agit surtout du meilleur rapport qualité/ prix) … comme pour le consommateur ( qui ne regarde trop souvent que le prix …), ces bois transformés en plaquettes dites forestières proviennent donc d’élagages/ de grumes secondaires de tous diamètres/ billons/ arbustes/ bois de haies ou bordures diverses / bois de parcs / d’éclaircie ou de dépressage de plantations/ de têtes terminales (cimes d’arbres) impropres en qualités sciages, sous réserve que leurs brins soient de diamètre supérieur à 70/80 mm.

Les copeaux (‘débris’ généralement secs du bois dont très intéressants) ne sont pas ‘ramassés en forêts’ car produits par la deuxième transformation du bois (rabotage / usinage).

Cette nuance d’importance échappe souvent aux ‘rédacteurs occasionnels’ !

Ces copeaux, comme d’ailleurs sciures, granulés voir sarments de vigne ou noyaux de fruits (secs entre 20 et 30%) font de très bons combustibles dans une chaudière LINDNER SOMMERAUER … dite à plaquettes.


2/ Les ‘débris’ indiqués dont on fait de la ‘ qualité plaquettes’ ne sont pas déchiquetés dans un "broyeurs à dents" (appellation inconnue !) mais à couteaux

Je pense que ce que l’auteur appelle ‘des dents’ sont les rouleaux introducteurs ? Allez donc savoir ce que peuvent imaginer une personne impressionnable !

Voir les photos des différents modèles et puissances de déchiqueteuses (et non de broyeurs) sur www.gfservices.fr qui vient d’en livrer un fin Mars 2012, capable de déchiqueter des arbres jusqu’à 800 mm de diamètre voir beaucoup plus après utilisation de la fendeuse intégrée….

3/ Les plaquettes forestières obtenues ne sont pas ‘préssés’ (terme de l’auteur) ce qui sous entendrait qu’elles subissent une opération particulière suivant celle du déchiquetage !

La fabrication des plaquettes n’a rien à voir avoir celle des granulés, nécessitant un équipement à poste fixe et de type industrie lourde, confusion que semble faire l’auteur de cet incroyable ‘papier’ et, d’ailleurs, j’en profite pour le signaler, la plupart des personnes qui étudient un ‘chauffage au bois’ en partant de l’idée que ‘ tous les combustibles bois se ressemblent’ et, à quelque chose près, présentent les mêmes avantages et inconvénients!

DEMONSTRATION DE L’AUTEUR

‘Les plaquettes seront entreposées/séchées en entrepot ou bien conduites directement chez le client si le bois avant déchiquetage est suffisament sec. Tous les types de bois, à condition de ne pas être trop humides, sont utilisés dans ce processus. Ce combustable émet peu de fumée et peu de cendres’. (Fautes incluses…)

REPONSES DE GRINDESEL

1/ ‘Les plaquettes seront entreposées/séchées en entrepot’ :
C’est un peu plus technique que cette courte explication …Voir mes autres fiches sur ce forum si le lecteur est intéressé pour se faire une  opinion plus précise sur le sujet.

2/ … ‘ou bien conduites directement chez le client si le bois avant déchiquetage est suffisament sec’ :

Mêmes remarques qu’en 1/.

3/ ‘Ce combustable émet peu de fumée et peu de cendres’ :
Ouf ! Là c’est vrai …sous réserve que les dites plaquettes forestières soient de bonne qualité au niveau granulométrie , siccité , qualité des bois livrés (absence de pourriture ou autres !) et j’en passe mon tout étant, comme tout le reste et j’en défend le principe, une affaire de professionnel.

CONCLUSIONS

Il est quelque part très désagréable de constater que certains opportunistes se sont engouffrés dans la formule – courante sur Internet – du conseil toutes catégories, camouflant, en arrière plan, une méthode marketing de captation d’adresses de clients potentiels, déboussolés par l’importance et la complexité de l’offre actuelle énergétique.

Ces clients sont tentés d’adopter le chauffage bois mais conservent une image rétrograde du concept.

Des petits malins tentent ainsi de reprendre en mains les clients d’énergies en perte de vitesse

D’autres se sont empressés de créer diverses officines associatives ou privées se déclarant ‘spécialistes des énergies renouvelables en tous genres’, tentant d’orienter le chaland nomade vers un achat ou le bénéficiaire n’est, finalement, que le vendeur!

Quelques exemples de conseils SOIT DISANT ‘éclairés’:

- 1/ Combiner un chauffage au bois avec un chauffe eau solaire pour ne pas utiliser la chaudière bois ‘pour ne produire que 200 litres d’eau chaude par jour’ pour ne pas faire fonctionner une chaudière – coûteuse-  ‘au ralenti l’été’ car elle s’encrassera, surconsommera et s’usera prématurément !..

- Doubler une chaudière au bois avec une chaudière gaz ou fuel dite ‘de sécurité’ !

- Faire l’apport énergétique ‘hors saison froide’ avec une pompe à chaleur, du solaire ou autre technologie ‘plus moderne que le bois’ toujourspour les mêmes raisons évoquées en 1/!

- Remplacer le bois par une technologie aussi coûteuse en investissement, mais ‘gratuite en fonctionnement’, en oubliant de préciser qu’en dessous de telle température extérieure (Généralement -7°- y’a un problème!

- Les contre vérités assénées contre ‘le chauffage au bois’ sont nombreuses : Elles ont toutes 20 ans de retard !

- Petite preuve, GF SERVICES vous invite à ses bureaux ou chez un utilisateur pour vérifier les dires de GRINDESEL :

Ses réponses ci-dessus aux supers messages du genre de ceux trouvés à foison sur le net, messages la plupart du temps montés par des institutions du chauffage traditionnel (fuel / gaz …), s’offrant de pleines pages de pub avec les impôts des contribuables et vous offrant depuis quelques années l’avantage incroyable d’une facture groupée , affolés de voir leurs marchés fortement concurrencés par une énergie archaïque, millénaire et de nouveau concurrente:

LE (LES) BOIS ENERGIE(S) , super(s) économique(s), sain(s), n’explosant pas, n’électrocutant pas, éco  logique(s) … tentent maladroitement de le capter à leurs profits!

- Bougez vous, isolez votre maison …et vous-même (1° de gagné = 7% d’économie) ! Chauffez ! Ouvrez vos fenêtres et , comme Mr PREVERT , la cage de vos oiseaux!

Ne vous laissez pas ‘encager’ dans des idées toutes faites ! Respirez ! Aérez ! Regardez le paysage et ses énergies renouvelables et transformables aisément en BOIS plaquettes / granulés ou bûches ! Téléphonez : 04 77 67 18 70 !


- Vous compterez vos économies au fil du temps… Plus de sport en salle ? Faites (un peu ) de sport dans la plus belle salle de sport : celle autour de chez vous ! Etudiez une facture énergétique divisée par 2/3 voir 4 en attendant de vivre un avenir moins dépensier…  

- Ne vivez pas dans une boite Norvégienne ! Ne respirez pas de l’air artificiellement renouvelé, nouvelle mode pour faire parait-il des économies de chauffage ! A plus forte raison rien ne presse de terminer trop tôt votre parcours de santé ! Votre boite … (parait-il) éternelle ne sera pas renouvelable! Heureusement elle sentira le sapin…

- Consommez donc vos économies pour qu’elles soient réellement renouvelables … et non bêtement consommables à une date que vous n’aurez pas fixée vous-même !?

- Petite précision : Ce ne sera plus moi qui vous recevrai chez GF SERVICES, je suis en retraite depuis Juillet 2011 donc au début de mes vacances éternelles !

Cordialement .

GRINDESEL le 10 04 2012 Dossier validé le 28 01 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
PLAQUETTES FORESTIERES : Mise au point pour les internautes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de mise à jour possible pour mon nuvi 1490
» bon point pour le service technique
» mise a jour pour kenwood kna g520
» 765: Mise à jour disponible pour la puce gps
» mise à jour cartographie pour un systeme d'info-divertissement embarqué sur Suzuki SX4 cross

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à plaquettes / copeaux de bois déchiqueté-
Sauter vers: