BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GREENPEACE Etonnante controverse sur la biomasse forestière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: GREENPEACE Etonnante controverse sur la biomasse forestière   Sam 25 Fév - 0:02




DOCUMENT GREENPEACE du mercredi 2 novembre 2011

Controverse sur la biomasse forestière


MONTRÉAL –

Point N°1 - AFFIRMATION GREENPEACE : ‘L'usage industriel de la biomasse forestière pour produire de l'énergie aura des effets dévastateurs sur l'environnement.’

REPONSE DE GRINDESEL
.
Comme d’habitude les études faites au Canada nous parviennent sans aucune adaptation au marché Français et polluent le débat sinon le choix de certains consom'acteurs !

Attitude typiquement Américaine ! Position politiquement et techniquement incorrecte.
S’il s’agit évidemment d’un prélèvement excédentaire ‘on peut le dire’. La France est très loin de ce cas !

- Une meilleure exploitation par dépressage et aération des couverts!

- Une récolte mieux organisée facilitée par une accessibilité accrue de nombreuses parcelles inexploitées et un regroupement des petits propriétaires.

- Le remplacement d'appareils de chauffage obsolètes (Ex/ Cheminées à foyers ouverts)  à très faible rendement par de nouvelles générations de poêles et chaudières à rendement décuplé, plus respectueux de la ressource.

- L'arrivée à maturité de plantations 'de loisirs' réalisées crescendo dans les 36 000 communes Françaises et par les particuliers et le long des autoroutes depuis les années 1960 /70 ! Plantés trop serrés il va falloir les exploiter ...

- Des volumes importants sont encore récupérables dans les déchetteries de plus en plus encombrées par notre société de consommation ...  

- Le réchauffement climatique annoncé qui va parait-il accroître le développement ligneux.

- Dans la mesure ou le bon sens reviennent dans des esprits formatés écolo-cata:  

Au niveau mondial une meilleure exploitation des soit disant forêts primaires, productrice de méthane gaz autrement plus toxique que le CO² point que GRENPEACE, curieusement ...n'aborde jamais !!

Point N°2 - AFFIRMATION GREENPEACE :  «De biomasse à biomascarade»  qui réclame un moratoire sur les nouveaux projets de ce type et une révision des projets et politiques existants.

REPONSE DE GRINDESEL
Cela créera des emplois et fera de la pub mondiale à GREENPEACE…donc des fonds pour faire vivre leur gagne pain !

Le mot mascarade est une injure à la biomasse forestière tout en faisant porter une suspicion professionnelle, un discrédit évident sur tous les professionnels qui font vivre la filière BOIS ENERGIE qui ne fait que contribuer à faire vivre et se développer une ressource forestière qui, sinon, périclite voir se meurt!  

Point N°3 - AFFIRMATION GREENPEACE : Les données scientifiques de ce rapport concluent à une absence quasi totale d'avantages dans l'utilisation de la biomasse forestière sur une base industrielle, et à un impact négatif majeur tant sur l'écologie des milieux forestiers comme sur la production des gaz à effet de serre.

REPONSE DE GRINDESEL
Il est évident que tous bois consommés vert polluent. Ceci est d’autant plus fréquent lorsque la biomasse forestière est consommée sur une base industrielle ou la pratique de consommer la ressource en VERT se traduit par une surconsommation ...et une évidente pollution ... que ne dénonce pas, la aussi curieusement, GRENPEACE sous cet angle!

Elle préfère parler de la défense de la BIODIVERSITE mot qui parle mieux à ses contributeurs financiers.

Elle n'explique ni ne reconnaît que consommer le BOIS SEC ne pollue plus au delà du tolérable, ni plus ni moins que les autres combustibles.

Des normes d'utilisations sont recommandées à ce sujet : La France les respecte ...dans la limite ou l'on prend le temps d'en expliquer le bien fondé à ses habitants et ou on leur laisse intégrer le sujet. Ca progresse ...

Sur le point précis de consommer du BOIS SEC le message manque de cette volonté.

GRENPEACE pourrait peut être intervenir dans ce sens quand elle parle 'du chauffage au bois qui pollue' plutôt que s'opposer à 'la surexploitation de nos forêts' en mettant tous les pays dans le même absurde débat !?

Question de marketing ...

A la différence des chaudières industrielles sur des bases de consommations personnelles ou de faibles puissances lors de chauffage (par exemple) de petits bâtiments administratifs nécessitant une puissance unitaire inférieure de 25 à 250 kw  les chaudières à plaquettes proposées sont conçues pour consommer du combustible sec à 30% maxi d'humidité.

Plus le pourcentage d'HUMIDITE du bois énergie est faible le mieux c'est. Leurs propriétaires l'ont compris et deviennent des défenseurs convaincus de ce point considéré comme anodin pour la planète ... par GRENPEACE ?  

Leur consommation est de ce fait très inférieure à celle constatées sur des appareils anciens. L’impact grandissant du rééquipement favorise une forte réduction de la consommation globale tout au moins EN France et dans les pays développés.

Par contre en quoi craindre ‘un impact négatif majeur qui serait engendré par la consommation de BOIS ENERGIE (tant) sur l'écologie (que sur les) des milieux forestiers ?! Je pense plutôt au contraire…et ne voit pas le sens de cette remarque.

Point N°4 - AFFIRMATION GREENPEACE : «Brûler ce bois va se trouver à libérer de grandes quantités de carbone dans l'atmosphère et accélérer les changements climatiques pour les décennies à venir», a expliqué l'auteur du rapport, le biologiste Nicolas Mainville.

REPONSE DE GRINDESEL
Réponse déjà formulée en point N°1 ; le biologiste Nicolas Mainville est-il aussi un expert du bois énergie ou un intégriste de sa pensée unique ?

Point N°5 - AFFIRMATION GREENPEACE :  «C'est dommage d'entendre les promoteurs de la biomasse décrire cette source d'énergie comme étant une énergie propre quand, en fait, brûler du bois c'est un peu un retour à l'âge de pierre en termes de qualité d'énergie.»

REPONSE DE GRINDESEL
Réponse habituelle et scandaleuse de GREENPEACE. L’évocation de l’âge de pierre pour les appareils modernes de chauffage au(x) bois devrait inciter GREENPEACE à en faire une active propagande!

Point N°6 - AFFIRMATION GREENPEACE : À l'origine, l'utilisation de la biomasse forestière se limitait à une source de chauffage ou de production électrique par l'industrie forestière elle-même, qui récupérait ses résidus, soit la sciure, les écorces et les copeaux notamment.

REPONSE DE GRINDESEL
A cette époque (‘à l’origine’) les évolutions modernes intervenues sur le contrôle de combustion n’étaient pas encore appliquées ni même soupconnées !

Au fait GREENPEACE et ses scientifiques étudient quel siècle ?

Point N°7 - AFFIRMATION GREENPEACE : Les politiques d'extraction de biomasse des provinces (Canadiennes) prévoient désormais la récolte d'arbres dans des forêts intactes, la coupe d'arbres entiers sains et la récolte de résidus au sol, d'arbres en zones d'épidémies et d'incendies.

REPONSE DE GRINDESEL
Pourquoi généraliser un constat ( ?) au Canada et généraliser le constat au monde forestier en général, et, en particulier, la France ou ce rapport est MALHONNETEMENT diffusé via une médiatisation à l'Américaine ?

La coupe ‘d’arbres sains’ n’aurait-elle pas été rajoutée à leur démonstration ?

Question à GREENPEACE : Le constat mondial proche est vers un irrésistible déclin de la consommation de papier. Que fera-t-on des bois employés à sa fabrication sinon se chauffer et ainsi économiser les combustibles fossiles ? D’ici là GREENPEACE aura peut-être révisé sa position sur la pollution des bois consommés secs ?...

Point N°8 - AFFIRMATION GREENPEACE : Or, les centrales électriques alimentées par la biomasse forestière sont beaucoup plus polluantes que les centrales au charbon, pourtant considérées comme l'une des sources d'énergie les plus polluantes sur la planète.

Selon le rapport, pour produire la même quantité d'électricité qu'une centrale au charbon, une centrale à la biomasse forestière émet jusqu'à 150 pour cent de plus de CO2, quatre fois plus de monoxyde de carbone et le double de particules fines.

REPONSE DE GRINDESEL
150 pour cent de plus de CO2 cela est normal puisque le bois est l’un des plus important stockeur mondial de CO² …à BILAN NEUTRE ce qui n’est pas le cas du charbon. Pourquoi cet oubli ?

Quatre fois plus de monoxyde de carbone et le double de particules fines : Possible dans le cas de bois strictement vert.

Totalement faux s’il est sec à 20% . Données qui sont probablement aussi fonction de la qualité des deux combustibles testés comme celle des filtres utilisés et de la maintenance globale du site.

Ce paragraphe dénote à nouveau un parti pris négatif et inexplicable contre le bois.

Sauf à vouloir défendre les HLM à oiseaux et la quiétude des nombreux  habitants de nos forêts…Dans ce cas défendons aussi le silence et autres maux de nos banlieues et battons nous contre les intégristes du fric ! Au fait qui finance GRENPEACE ? Les gens qui prennent peur en lisant leurs études sans trop réfléchir ?

Point N°9 - AFFIRMATION GREENPEACE : Le discours gouvernemental — tout comme celui de l'industrie — entretient toutefois l'illusion d'une énergie qui respecte l'environnement en s'appuyant sur une logique qui ne tient pas la route, selon Nicolas Mainville.

REPONSE DE GRINDESEL
Si Nicolas Mainville biologiste l’affirme devons nous le croire ?

Point N°10 - AFFIRMATION GREENPEACE :  «On nous dit que brûler du bois est bon pour le climat parce que le carbone va être recapté par les arbres. Le problème c'est qu'en forêt canadienne, ces arbres vont prendre 15, 20, 50, 100 ans à repousser, selon le type de biomasse extrait», a-t-il précisé.

REPONSE DE GRINDESEL
Nos scientifiques peuvent ils calculer le tonnage de CO² absorbé chaque année par, entre autres forêts toutes différentes les unes des autres, la forêt Canadienne ?

Par ailleurs un biologiste honnête peut il nier le fait que le cycle forestier est continu et non ponctuel ... comme celui des humains ? Le thème de l'arbre abattu qui ne repousse pas avant 15/20/50 100 ans est ridicule! Il suffit de regarder le sol ...  

Point N°11 - AFFIRMATION GREENPEACE : Or, durant la repousse, les arbres devant recapter le carbone qu'ils ont libéré ne sont pas là, laissant tout l'écosystème en déficit, rappelle M. Mainville.

REPONSE DE GRINDESEL
M. Mainville a une bien curieuse conception de la forêt ! Il est évident que les arbres coupés n’absorbent plus de CO²… Mais les autres, après ce triste ‘massacre’ pleurent leur CO² à chaudes sèves ?!

Point N°11 - AFFIRMATION GREENPEACE : «Un délai d'un siècle pour recapter ce carbone, ce n'est pas le genre de marge de manoeuvre que nous avons actuellement pour lutter contre les changements climatiques», a-t-il dit.

REPONSE DE GRINDESEL
Chaque seconde les arbres continuent de pousser, de se planter ou germer sur site ‘de déforestation’ par régénération naturelle.

J’ai toujours été étonné de constater que ces données soient toujours chuntées lors d’un débat avec les écologistes ! De même avec leurs ‘scientifiques’ laissant planer de forts doutes sur leur indépendance…

Point N°12 - AFFIRMATION GREENPEACE : En même temps, la récolte intensive détruit les forêts, qui captent les gaz à effet de serre, et le fait de retirer les résidus qui étaient autrefois laissés sur place empêche une régénération normale de la forêt, notamment en retirant tout ce qui lui sert habituellement d'engrais.

REPONSE DE GRINDESEL
On n’est pas prêt de pouvoir aller ramasser les résidus et arbres morts qui sont légions dans la forêt Amazonienne ou autres du genre Sibérie ou Asie du Sud Est soit disant en totales désertifications alors que certaines parcelles montrées en appui de leur démonstration verront leur sol se régénérer naturellement, 3 ans plus tard, grâce aux millions de graines qui n’attendent qu’un rayon de soleil pour y germer et reformer de superbes arbres.

La aussi silence sur cette évidence jamais prise en compte !

En France l’exploitation des rémanents (petites branches) est économiquement pas rentable (sauf en auto consommation représentant des volumes infinitésimaux). Ce point est néanmoins en débat. La recommandation de les laisser sur coupe est une affaire de bon sens en pays dits développés. Que je sache la France fait toujours parti de ce club.

GRINDESEL le 24 02 2012 - France - Dossier complété le 06 01 2015

L'arbre qui s'écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse .

Proverbe chinois



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
GREENPEACE Etonnante controverse sur la biomasse forestière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: