BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ou pollution des esprits ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ou pollution des esprits ?   Lun 28 Nov - 17:03

Un point de vue intéressant de Mr Bernard FAURE sur le RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE dont on nous rabat les oreilles– Lire ‘La FORET PRIVEE’ revue forestière européenne N°321 de Septembre – Octobre 2011

PROTEGER LA NATURE : UN CONCEPT ERRONE ?

‘ Il est nécessaire de protéger la Nature’ (avec une majuscule …évidemment) est une expression très courante qui parait relever d’un consensus général ; comme ‘préserver la biodiversité’ ou ‘être solidaire’.

Pourtant cette notion de protection de la nature me semble, à moi, forestier à la retraite ayant le temps de philosopher avant que mon cerveau ne périclite, me semble donc, une conception erronée de la nature ou tout au moins un malentendu.

De quoi voulons nous en effet protéger la nature ? De l’homme bien sûr ; de la pollution ou de la destruction occasionnée par l’activité humaine.

Mais de quelle nature parlons nous, de quelle pollution, de quelle action humaine ?

Prenons quelques exemples : les tempêtes, éruptions volcaniques, tremblements de terre, inondations et autres cataclysmes naturels modifient fortement le milieu naturel (sans que l’homme en soit responsable) mais surtout perturbent fortement la communauté humaine (Haïti, Xynthia , volcan Eyjafjöll…) : cette nature là n’a pas besoin de protection ; c’est l’homme qui doit se protéger de la nature et non l’inverse.

Ou plutôt il doit la connaître pour mieux la comprendre et s’en prémunir.

Même en dehors de ces événements extrêmes la nature est beaucoup plus puissante que ce que l’on imagine couramment :

- Dans les friches nombreuses ou la forêt gagne rapidement du terrain et même dans les villes ou la moindre anfractuosité voit germer quelque érable ou robinier ;

- Dans les jardins ou champs qui nécessitent des soins attentifs pour lutter contre les « mauvaises herbes » et maladies ;

- Dans les hôpitaux qui ont bien du mal à repousser les microbes résistants aux antibiotiques ;

- Dans le cosmos qui nous entoure et influe sur la vie terrestre, etc.

Question :

En quoi le réchauffement climatique est-il mauvais pour la nature ? Des espèces vont disparaître, d’autres se développer.

La terre ne s’en portera pas plus mal. Par contre des hommes risquent d’en souffrir s’ils ne s’adaptent pas.

On confond souvent « mauvais pour la nature » et « mauvais pour l’homme ». Une marée noire ou une tempête est souvent une catastrophe économique et sociale mais pas une catastrophe écologique.

Trop de carbone relâché dans l’atmosphère ? Ce ne sont pas les végétaux qui vont s’en plaindre dont la croissance est en partie conditionnée par le taux de CO² ; ni la chaîne alimentaire qui suit.

La nature change en permanence : vouloir la protéger c’est en fait vouloir fixer un état jugé bon ( présence de plantes ou animaux rares par exemple) alors même que cet état va naturellement évoluer et qu’il faudra, pour le maintenir, des interventions humaines artificielles et souvent onéreuses.

D’ailleurs les milieux « naturels » aujourd’hui les plus intéressants sont souvent issus de l’activité humaine : anciennes carrières, prés de fauche, zones pâturées, cultures sans intrants chimiques…

Lors d’une journée « forêt propre » un enfant m’a demandé en voyant un sac plastique au pied d’un arbre si cela faisait souffrir l’arbre…

Les déchets abandonnés en forêt nous indisposent parce qu’on voulait y oublier la ville  et que ces déchets nous la rappellent ; également pour la souillure d’une nature qu’on voudrait pure.

Mais quel mal font-ils à l’herbe, aux arbres ou à la faune ? D’ailleurs ce que nous appelons déchets n’est-il pas constitué d’éléments tirés de la nature elle-même ? Et qui retourneront à la nature (dans leur état d’origine ou non) dans un délai plus ou moins long.

Notre société vit ce paradoxe : c’est au moment ou elle fréquente le moins la nature qu’elle en parle et la déifie le plus.

Alors, année de la biodiversité ou pas, un seul conseil : allons balader et observer la nature le plus souvent possible, partout, en ville, à la montagne ou à la mer, en forêt bien sûr.

Quand on la fréquente on l’aime et on a qu’une envie…la retrouver.’
(fin de citation)

Réponse de GRINDESEL

Mis à part la citation du sac en plastique que j’aurai préféré ‘emballage en carton’ je souscris totalement au point de vue ci-dessus.

Il se trouve que je venais de lire un article faisant une description apocalyptique des méfaits supposé ou non du réchauffement climatique intitulé :

« LE FAIT DU JOUR- Climat : le village planétaire saura-t-il sauver sa maison ? » : LE PROGRES de Lyon Lundi 21 Novembre 2011.

J’ai trouvé que le message de Mr  Bernard FAURE apportait un éclairage intéressant à ce nouveau « bombardement médiatique », l’éclairage du BON SENS face à celui de SCIENTIFIQUES des catastrophes s'offrant ainsi une tribune ou des MEDIAS cherchant à nous conditionner l’esprit: dans quel but ?.

A l’approche des fêtes de Noël l'article cité ne méritait-t-il pas d’être publié dans ce modeste forum  traitant essentiellement des bienfaits de la nature et d’un trait particulier de l’esprit s’appelant LE BON SENS ?  

D’innombrables centenaires meurent de plus en plus « en bonne santé » et l’espérance de vie ne fait que progresser. L’Europe a abandonné depuis (seulement) à peine un siècle les tenailles pour arracher une dent …

On nous annonce :

- « La fonte des glaces, des calottes et de la banquise » : mettez une bouteille d’eau dans un congélateur elle éclate ! Conclusion : la glace est (légèrement) plus volumineuse que l’eau? Oui ou non? Quelle est la quantité de glace immergée par rapport à celle qui émerge des océans actuels ? Les spécialistes ont-il fait le calcul ?
 
- « Elévation des océans de 18 à 59 cm …». Les météorologues ne sont pas capables de prévoir le temps à plus de quelques jours. Les spécialistes du GIEC sont-ils capables de définir l’importance de l’évaporation au fur et à mesure de l’élévation de température induite par le réchauffement climatique ?

C’est peut-être pour cela qu’ils se sont pris une marge d’erreur de 227 % …pour nous prédire le temps à 20/30 et 90 ans! Puisqu’ils sont si sûr d’eux ne pourraient-ils pas collaborer avec les services météo pour les aider à fiabiliser leurs informations à 3 jours ?

- « Les événements extrêmes se multiplient » … découvertes récentes de l’info mondialisée permanente, datant de peu d’années il faut en convenir. Les médias adorent affoler les foules! Sinon qu'auraient-elles à nous dire 'd'intéressant'?

- Dommage qu’elles n’existaient pas ou plus entre 1914 et 1918 sinon la guerre mondiale se serait peut-être arrêtée…Il est vrai que NEHRU n’avait pas encore expérimenté sa théorie de la non violence !

En 39/45 des centaines de milliers d’avions et de bateaux ont pollués les océans de toute la planète …Que reste-t-il de cette énorme pollution : des HLM à poissons !

A l’époque aucune association n’a parlé de cette hyper catastrophe écologique…Je n’ai pas souvenir d’avoir lu quoi que ce soit à ce sujet…

- « Les espèces disparaissent » …le GIEC semble être en mesure de prédire que 20 à 30% des espèces animales et végétales sont menacées d’extinction  ('semble être en mesure' : donc sans en être certain).

Il parait que d’autres spécialistes en découvrent encore chaque jour… Le GIEC est-il capable de nous préciser le nombre, le pourcentage ou le type d’espèces animales et/ou végétales que l’on verra probablement apparaître au cours de cette élévation climatique si tant est qu'elle a lieu ? Quel sera le bilan final ( ?) en terme de biodiversité ?

Cet article choc nous affirme: « La pollution de l’air tue 5% de la population ». C’est possible mais à quel âge moyen et quelle type de population est touchée?

Beaucoup de personnes âgées qui seraient mortes il a belle lurette si elle n'avaient pas eu la chance de naître au cours d'une génération super gâtée qui a vue la moyenne de vie au moins doubler en 70 ans (morts de 40/45, autres guerres et accidents automobiles inclus)!

La pollution est-elle uniquement responsable ? S’agit-il d’une des causes ou la cause unique de « l’usure du temps » sur certains organismes ? Dans quelle proportion ?

Vanité scientifique de tout vouloir expliquer…

Par contre le réchauffement climatique va « prolonger » combien de vies et en quels lieux du globe ? Pour moi le soleil me convient mieux que le brouillard… et il parait qu’il y aurait moins de dépression voir de suicides lorsqu’il fait beau…

Demandez donc aux nordistes pourquoi ils passent leurs vacances en masse dans le midi.


D’après l’OMS (organisation mondiale de la santé) organisme ou un certain nombre de spécialistes, pas toujours doués de bon sens, donne du travail à un certain nombre de gratte papier pas toujours compétent ou motivés pour transcrire leurs bonnes informations, trois millions de personnes décèdent parait-il chaque année de la pollution atmosphérique…

Impressionnant ! Mais combien décèdent chaque jour de par le monde ‘par combinaison de causes multiples’ induites par nos activités dites modernes actuelles ?

Je ne relèverais, dans cet article signé S.M, journaliste rétribué par le journal LE PROGRES, article démoralisant pour celui qui est déjà atteint par la morosité internationale (ça doit faire lire ?...)  que l’info suivante, inquiétante comme il se doit, parmi toute une liste ne mettant en valeur que les points négatifs du réchauffement climatique annoncé :

Je cite «  A forte dose, le CO² est un toxique cardio-respiratoire souvent mortel ».

Avertissement de GRINDESEL :

En cette période de froid aérez bien vos locaux si vous les chauffez au charbon …ou au bois ! Vous ferez baisser les statistiques de S.M…mais probablement pas celles de ses sources alarmistes !  Tout le fait du jour est du même style sur presque deux pages ! Ras le bol !

DESMOND TUTU archevêque sud-africain bien connu, prix NOBEL de la paix plus ou moins par erreur, doit se marrer :

Son pays accueille début Décembre 2011, à Durban, 12 000 diplomates, ministres, délégués, experts et ONG de plus de 190 pays pour débattre du sujet pendant … deux semaines !

Vous voyez la foire! Une belle occasion pour s'offrir un beau voyage au frais des administrés!


Mais aussi une belle rentrée de devise en perspective pour son pays lui faisant dire «  vous qui êtes riches, venez de notre coté ! Nous vous attendrons de l’autre coté »

Toutes ces réjouissances évitées permettraient de financer, en y rajoutant le budget alloué au GIEC et autres administrations alarmistes du même genre, plus utilement, à mes yeux,  la réduction d’une partie de la misère du monde …tout en contribuant sans risque d’erreur, à la réduction d’une forme de pollution plus grave que celle engendrant le réchauffement climatique annoncé, réchauffement que notre terre aurait déjà surmonté en d’autres temps :

- La pollution des esprits!


GRINDESEL Toujours d'actualité et pour la nuit des temps ?




Dernière édition par GRINDESEL le Dim 22 Fév - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: « REFLEXIONS D’UN INSOMNIAQUE »   Mer 21 Déc - 11:10

« REFLEXIONS D’UN INSOMNIAQUE »

Au sujet de savoir si l’on peut se chauffer avec des broyats de pieds de vignes pouvant être parait il pollués par quelques décennies d’arrosage aux produits dit chimiques sans «se polluer soit même ou/et les voisins »... ou s'inquiéter des dégats annoncés du soit disant réchauffement climatique planétaire en cours...

LA REPONSE DE GRINDESEL A CETTE TRES BONNE QUESTION

Autodidacte bac moins quatre – je n’en ai utilisé qu’un en aller retour : celui de Royan- je ne suis pas chimiste.

Je réponds donc que je ne sais fichtre rien si ce sont les plaquettes ou le sol dont il faut se méfier ! La réponse de LOULE, du coup, trouble la tranquilité que j’avais encore hier soir à 22 heures à ce sujet quand je me suis couché.

A quatre heures ce matin je me suis levé pour mettre sur papier, puis dans ‘maboitequisaitout’, mes réflexions nocturnes et insomniaques.

Tout au long de mon demi-siècle de vie déjà bien dépassé, j’ai dû déguster, un certain tonnage de divers produits issus de la science des hommes et non des dons du ciel ou de la terre.

Je bois et déguste chaque jour un ou deux verres de vin de Bordeaux (en cubi la semaine et, je l'avoue en bonne bouteille pour les fêtes) qui n’ont pourtant pas l’air d’avoir été pollués par les pieds de vigne.

Il me semble même que cette habitude aurait un peu tanné mes artères et peut-être mon caractère…

Nos anciens les Gaulois, et pourquoi pas les contemporains de LUCILE, parait-il morte à 17 ans, ont eu la chance de mourir à une moyenne d’âge leur ayant donné le bonheur de parvenir à l’état de momie bien conservée- ou de poussières- quelques siècles et milliers d’années plus tard, avec l’assurance d’avoir gagné à posteriori, le paradis des souffrances catholiques soit disant expiatoires.

Donc, le corps bourré de produits divers parfois absorbés plus ou moins à mon insu, je veux bien le croire, pour l’instant sans problème récurrent identifié, j’espère désormais mourir au moins centenaire…. et en bonne santé.

Grâce à la science une belle mort semble être désormais envisageable au train ou on s’occupe enfin de notre santé (à peine depuis un siècle ...et demi ?) !

Comme un pourcentage semble-t-il croissant de mes contemporains vivant ou survivant dans des pays dits évolués, je vais bientôt faire partie de ces vieux recherchant une place introuvable dans une maison adaptée et aseptisée.

Ayant vieilli trop longtemps, j’y vivrai, étonné et furieux de m’être trompé de siècle, ma dernière expiation religieuse pour avoir trop bien vécu… après avoir lu et entendu pendant des années ‘qu’antan on vivait beaucoup mieux’ !

Pour ma part et pour l’instant, je préfère être né dans cette période… Je ne tiens pas à me faire arracher une dent sans anesthésie!

Le peu de culture acquise au cours de mes lectures m’a laissé comme l’impression qu’antan était plutôt l’enfer que le paradis lorsqu’on mourait édenté à 17 ans – comme on l'a contrôlé sur LUCILE alors qu'elle ne demandait rien à personne - , et je passe sur les effets induits, probablement plus handicapants que les quelques douleurs qui commencent à m’assaillir et que je soigne en m’empoisonnant à dose homéopathique si je vous comprends bien ?

A mon âge, combien de temps pensez vous que je puisse durer sans me transformer en cendres ou en pollueur de cimetières puisque vecteur de dangereux résidus chimiques?

D’innombrables anciennes maisons bourgeoises dans lesquelles leurs anciens propriétaires ont consommés des produits dits naturels- à l’époque les tomates poussaient bien sur les tas de fumier et elles étaient parait-il meilleures !?

Elles y poussent d’ailleurs toujours bien mais le fumier 'naturel' est de plus en plus rare et cher. La sélection ‘artificielle’ des plants est passée par là.

Nourris d’aliments exempts d’OGM, LUCILE et ses copains sont partis rejoindre la félicité ou l’enfer, en hurlant dans des souffrances « normales » ou en serrant leurs gencives édentées pour partir dignement, sanctifiés mais rarement centenaires.

Leurs cases leur servant de maisons ont été, depuis, pour la plupart, aménagées en confortables cases pour futurs ou actuels centenaires.

Maintenus en vie en bouffant, excusez, en étant soigneusement soignés avec des produits expurgés des saloperies que LUCILE ou VERCINGETORIX et ses gaulois dégustaient sans en connaître leur nocivité, non expurgés des impressionnantes listes de pesticides polluants notre 21 ème siècle.

Les heureux locataires actuels, aseptisés, en fin de vie codifiée par d’innombrables lois ou décrets dits de précaution, ne risqueraient parait-il plus rien s'ils sont abonnés à de saines lectures et en appliquent les préceptes!

Propres et heureux, non pollués ni pollueurs!?

D’autres anciens, de plus en plus nombreux et de plus en plus ‘vieux’, déclarent qu’ils iront les rejoindre dans leurs retraites dorées et maternées « quand ils en auront l’âge », après avoir usé leur camping-car, leurs hobbys de prédilection, cassé leur quad, en attendant de casser leur pipe en pleine santé, peut être un jour en arrivant sur une plage idyllique, excellente préparation, à mon avis, à des vacances éternelles, « dites bien méritées »… par ceux qui restent.

En final, je me demande où est l’intérêt d’affoler une population que l’on dit et constate « aussi avancée », pour la faire revenir à ces époques où l’on se disait au revoir ‘le dernier jour’ … quasi qu’à soi-même, sans avoir connu ni même imaginé le monde dit moderne et parait-il pollué du futur.

Les produits manufacturés actuels sont pourtant fabriqués avec des matières de base présentes de tous temps dans et autour de notre bonne vieille terre?

Quelle est la différence ? S’être laissé tenter de les utiliser comme Eve d’avoir croqué la pomme ? L’histoire depuis un certain temps.

Quelqu’un peut-il m’expliquer ? Les produits existaient bien avant quelque part sur cette terre !? Ils ne sont pas arrivés par génération spontanée.

Auraient ils été stockés sur notre bonne terre comme décharge universelle?

Je me recouche pour y réfléchir.

GRINDESEL passeurs de bacs



Dernière édition par GRINDESEL le Lun 23 Fév - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: De la part de mon interpellateur :    Jeu 22 Déc - 10:13

Me voilà rassuré sur la non nocivité des pieds de vigne.

Je vais continuer mes grillades au feu de bois (pied de vigne), laissé tomber le charbon... et boire l'apéro à votre santé!



Dernière édition par GRINDESEL le Lun 23 Fév - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Partir en vacances éternelles , plus que centenaire   Jeu 22 Déc - 10:15

Je vous souhaite de partir en vacances éternelles , plus que centenaire et ...en bonne santé!

De braves types travaillent dans ce sens sans prétendre pour autant y parvenir...

On ne parle pas d'eux dans les faits divers. C'est déjà une satisfaction.

Merci pour votre aimable contribution à ce forum sans prétentions !


PS : Il parait que les barbecues et l'utilisation de charbon de bois seraient 'cancérigènes'!? Il parait aussi qu'un bon apéro, puis un petit pousse café conserveraient certains consommateurs. Il parait ....

Je baille ...Faites de beaux rêves!

GRINDESEL


Dernière édition par GRINDESEL le Lun 23 Fév - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Ras le bol du catastrophisme ambiant !   Jeu 29 Déc - 21:08



Gandhi disait « Le monde ne va pas mal à cause de ceux qui font le
mal.

Il va mal à cause de ceux qui regardent et ne font rien. »

Meilleur voeux 2012 ! GRINDESEL


Dernière édition par GRINDESEL le Lun 23 Fév - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: LE BOIS FORCE DE LA NATURE ! Histoire vraie ...   Ven 13 Jan - 10:39

Mon voisin a acheté une ancienne parcelle de vigne en friche.

Il l'a pour ainsi dire déforesté des quelques plants de vignes et maigres pousses diverses tout en conservant un superbe DOUGLAS d'une quarantaine d'année, venu là au milieu de son terrain de 4000 m2...

Le vent ou un oiseau savoir, va savoir comment a conduit sa graine à cet endroit. Elle a germée parce qu'il y avait de la lumière ...et juste ce qu'il lui fallait d'ombre.

Devinez ce qui est arrivé:

Ce Douglas a répandu des centaines de graines à la demi ombre de ses branches. 140 petits Douglas font maintenant entre 20 et 50 cm de haut essentiellement coté Nord /Nord Est et Nord Ouest. Quasi aucun coté Sud.

Devinez ce qui se passe lorsqu'en France un propriétaire 'déforeste sa parcelle' ?

Devinez ce qui pourrait se passer si l'on déforestait la forêt Amazonienne ?

En France on appelle ce phénomène bien connu des forestiers 'régénération naturelle'...Un miracle ? Une vision intégriste? La négation du réchauffement climatique ?

Nenni : La force de la NATURE. Chaque jour à l'œuvre , miracle nié par les écolos qui s'émeuvent de voir abattre à la tronçonneuse un 'vénérable vieillard 'de 200 ans', empêchant, sous son énorme couvert, de germer et pousser sans entraves ses milliers de graines en salle d'attente.

MORALITE

Si cet arbre en question est 'exploité' il conservera une partie du CO² qu'il aura stocké tout au long de sa vie. Elle sera transformé en ' différentes sections utiles' à partir des qualités supérieures.

Sa 'destruction' aura donc été , pour une part, utile, puisque celle ci conservera le CO² captif dans ses fibres jusqu'à destruction finale 'pour causes multiples et variées' (lorsqu'il sera avarié ...ou plus à la mode!).

L'autre part, de qualité dite 'inférieure servira de combustible BOIS ENERGIE et libérera le solde de CO² stocké lors de sa combustion.

Elle sera donc restituée à l'atmosphère ...ce que certains dénoncent violemment dès qu'on leur parle du matériaux BOIS associé pour eux a DEFORESTATION MONDIALE !

- En omettant de signaler les deux utilités ET PARTS SPECIFIQUES décrites ci dessus (Certains bois d'œuvre sont encore en place depuis des siècles)

- En oubliant de citer le miracle de la régénération permanente de toutes les essences de bois suivant des tranches d'âges exponentielles lissant, et au delà du nécessaire, les volumes exploités...tout au moins en Europe du Nord dont la France, particulièrement bien placée , avec un climat idéal!

- En oubliant de préciser qu'un bois pourrissant sur pied ou au sol ne stocke plus le CO² mais dégage du METHANE gaz parait-il 9 à 10 fois plus toxique pour l'environnement ...que le CO²!

- Quel média l'écrit ?

- En oubliant de signaler qu'une forêt non cultivée fait plus ou moins partie de la catégorie ci-dessus, sinon stagne, s'étiole, se fragilise à tous les niveaux et freine le phénomène de régénération naturelle...et la mort inéluctable des semis naturels en salles d'attentes par manque de photo synthèse.

Comment expliquer que des braves gens normalement pourvus de neurones souvent bien cultivés arrivent à nier ces évidences ?

Pas plus tard qu'hier un ingénieur-mécanicien de 52 ans, opposant convaincu des 'chaufferies aux bois' m'a sérieusement surpris en me posant les questions suivantes :

- Je suis contre le chauffage au bois car il participe à la déforestation mondiale !

MA REPONSE

Devrait-on pour autant renoncer à le consommer dans les pays ou on le trouve en abondance et bénéficiant d'une régénération naturelle abondante et potentiellement expansibles par action sylvicole simple tout en créant des emplois?

Ce travail de gestion va-t-il raisonnablement à l'encontre du maintien de la biodiversité tant prônée par nos tendances actuelles à une juste écologie ?

Les forêts de type Amazoniennes sont-elles vraiment un modèle de bonne gestion de la biodiversité dont se gargarisent nos médias en chuntant les points qui pourraient fâcher sinon inquiéter du genre suivant :

Volume de captation de CO² comparé à la production de METHANE, statistique comparative qui pourrait occuper un certain nombre de chercheur d'avis inévitablement contradictoire ...dans tous les cas, donc incapables de nous rassurer quand on compare à d'autres exercices du même genre !

Seule réelle garantie : Un chercheur cherche. Il n'est donc pas chômeur.


GRINDESEL LE 23 02 2015



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ou pollution des esprits ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ou pollution des esprits ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyant pollution sur clio 2
» [LAG II Ph 2. 2 L Turbo] Anti pollution a contrôler
» yaenqueen (a)
» [RPG VX Projet terminé] Zeeshan l'avènement des djinns
» Le yeti et le dérèglement climatique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: