BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHAUDIERES BOIS suite : JDC LE JOURNAL DES CHAUFFAGISTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: CHAUDIERES BOIS suite : JDC LE JOURNAL DES CHAUFFAGISTES    Sam 12 Fév - 1:21

JDC * Janvier – Février 2011 – N°178 – Gérard GUERIT

Votre dossier ‘Une chaufferie bois et sa filière de combustible’ page 26

Paraissant dans votre excellente revue dédiée, je le pense, à une information objective sur l’utilisation de toutes les énergies, qu’elles soient renouvelables ou pas, je crains que les particularités de la filière d’approvisionnement des combustibles ‘chaufferies bois’ vous soient sérieusement étrangères.
Je n’ai jamais remarqué dans votre revue des reportages sur l’art et la manière de produire ou d’extraire du gaz, du fuel ou de l’électricité…

Importateur et distributeur national des chaudières à plaquettes 100% automatiques Autrichiennes LINDNER SOMMERAUER (25 à 250 kW, soit 500 kW en couplant 2 chaudières) auprès de partenaires chauffagistes formés par ses soins, GF SERVICES tient à préciser ce qui suit :

Sauf de très rares exceptions, c’est une erreur de laisser croire qu’il est rentable de produire soit même son combustible bois plaquettes. Même quand on est propriétaire de la ressource il est souvent préférable de revendre des …bûches feuillues pour racheter …des plaquettes résineuses! A ce sujet lire notre dossier complet sur notre forum signé GRINDESEL.

Cette fausse bonne idée engendre parfois des résultats du genre de celui exposé dans l’article que je mets (professionnellement) en cause : auto produire de la plaquette au prix de 47,60 à 53 € le m3 (le map : m3 apparent plaquette) alors que son prix moyen actuel oscille entre 26 et 32/34 € HT suivant les distances et conditions de livraison se rencontre rarement !

Il y a toujours beaucoup à dire lors de toute tentative d’implantation d’une nouvelle technologie. La filière des chauffagistes ne fait pas exception à la règle.

Ceux qui doutent passent ainsi à coté d’un débat désormais dépassé ! Cette filière existe depuis plus de 10 ans en France et plus de 20 ans en Autriche ! Le tour des problèmes a été fait !

Plusieurs dizaines de milliers de chaudières individuelles dites à plaquettes, multi combustibles pour certaines dont les LINDNER SOMMERAUER fonctionnent désormais en France à la satisfaction pécuniaire et technique de leurs heureux utilisateurs.

Certains utilisateurs de ce type de chaudières, du genre géo trouve-tout s’ingénient toujours à inventer le fil à couper le beurre, à mettre au point un concept d’auto gestion de leur chauffage, à leur idée, sous prétexte qu’enfin ils vont s’affranchir des énergies fossiles.
On voit ainsi de vraies ‘usines à gaz’ pour produire eux même les plaquettes depuis l’arbre sur pied jusqu’à la mise en silo en passant par une phase ‘séchage’ plus ou moins folklo !
Tout ou presque est réalisé avec des ‘bouts de ficelles’, des machines ‘bicyclettes’, des méthodes de manutentions expérimentales…
Tout cela fait évidemment très mauvaise impression et n’engage guère le consommateur lambda et encore moins le chauffagiste professionnel à se transformer en mécano d’entretien ou régleur de sonde lambda!

La méthode et les chiffres fournie dans cet article n’est heureusement qu’un malheureux cas d’école, l’école de l’apprentissage en pays difficile, avec ce que l’on croit les moyens du bord pour cause d’une certaine inexpérience…

Le puits de pétrole ‘biomasse’ est pratiquement devant toutes les fenêtres des logis Français. L’exploiter soit même est tentant. Il est moins loin et surtout moins cher et plus fiable que celui d’Arabie Saoudite ! Vous viendrait-il à l’esprit de creuser vous-même un puits de pétrole dans votre jardin ?!

Acheter vos combustibles BOIS à des PROS c’est comme faire confiance à un chauffagiste. Un PRO du BOIS saura vous expliquer LES DIFFERENCES entre une qualité et une autre, une densité, une siccité, un aubier sain ou non, une granulométrie x ou y, des ‘queues’ et autres termes qui ont leur importance pour avoir totale satisfaction d’une CHAUDIERE à BUCHES, à GRANULES ou à PLAQUETTES.

Nous avons la prétention d’être l’un des spécialistes Français de l’approvisionnement (au titre d’équipementiers) du chauffage AUX BOIS BUCHES et PLAQUETTES.

Je vous remercie de bien vouloir prendre ce message en considération pour la bonne information de vos lecteurs.

www.gfservices.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
CHAUDIERES BOIS suite : JDC LE JOURNAL DES CHAUFFAGISTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RESOLU works suite 2004 (word) non installé ??
» Bug suite à la mise à jour 10.0.45.2 du player flash résolu
» Outpost Security Suite FREE
» [Résolu] comment mettre plusieurs animationa la suite
» Nouvelle voiture pour Kit dans la suite de K2000

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: COMBUSTIBLES :: LE bon combustible .... pour les chaudières à plaquettes-
Sauter vers: