BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PLAQUETTES FORESTIERES:CHAUFFAGE ECO LOGIQUE en 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: PLAQUETTES FORESTIERES:CHAUFFAGE ECO LOGIQUE en 2015   Lun 27 Déc - 19:59



POUR INFORMATION

Plus le diamètre moyen des bois déchiquetés sera élevé plus la proportion d’écorce associée aux plaquettes sera généralement faible.

Lors d’une promenade en forêt observez les arbres : l’écorce des pieds est généralement plus épaisse que celle des cimes et varie suivant les essences ! Il est donc difficile de connaître à l’avance le taux d’écorce d’une livraison de plaquettes !


Sèche, quelque soit l’essence, l’écorce est toutefois un très bon combustible.

Sa combustion présente, malheureusement, des inconvénients qu’il est bon de bien connaître pour mieux l’utiliser ou l’accepter comme combustible associé aux bois plaquettes.

Plus le taux d’écorce est élevé par rapport au bois noble plus la quantité de cendre augmentera. Il faudra donc vider plus fréquemment le cendrier… voir même ramoner plus souvent.

La présence de silice et, surtout, un taux excessif, pourra également réduire le rendement de la chaudière…. Malgré un dispositif de décendrage automatique il sera difficile d’éviter un encrassement prématuré des échangeurs de fumée. En sa présence il faudra donc, là aussi, ramoner plus souvent …

Cette silice pouvant aller jusqu’à obstruer les grilles est surtout présente dans les pieds des arbres (écorces et …bois de cœur) et jusqu’à une hauteur variable du sol. Elle est particulièrement présente dans certains châtaigniers. Cela doit dépendre de la composition du sol sur lequel ces beaux arbres se plaisent.

Ce phénomène se rencontre aussi dans les bois de bordure (bois de haies) et de rivières (Aulnes / Peupliers…).

La présence de silice est caractérisée par une cendre plutôt noire avec la présence plus ou moins importante de ‘petits cailloux vitrifiés’ dans le cendrier…  

Par ailleurs, lors du déchiquetage de bois bruts, donc non écorcés- ce qui est le cas le plus courant- la proportion de fines (poussières présentes dans les écorces) et d’écorces généralement plus finement déchiquetées que le bois noble, sera fonction de la siccité et de l’essence des bois ….

Le bon sens serait donc d’acheter ce combustible à un prix tenant compte du taux d’écorce ? Vous voyez la difficulté !

Avant livraison, certains producteurs font passer leurs plaquettes brutes dans un crible. Les fines poussières et produits déchiquetés (bois et écorces) de très faibles granulométries sont éliminés. C’est évidemment le top ! Cette opération (renchérissant le coût du MAP) est justifiée si l’on souhaite disposer d’un combustible de haut niveau et de très bon pouvoir calorifique sous réserve d'un bois sain et sec.

Une bonne chaudière saura consommer, tout en l’optimisant ‘au mieux’, un combustible mixte composé d’écorces, de plaquettes de bois de différentes essences …et de fines. Le résultat sera fonction, pour chacun de ces produits, de proportions raisonnables… L’idéal est tout de même de se faire livrer une seule essence de bois avec le minimum d’écorces et de fines.

Comment procéder pour porter une appréciation visuelle voir olfactive de la qualité du combustible livré ?

Point capital :

Son pouvoir calorifique sera fonction de son taux d’humidité. Plus il sera faible plus son pouvoir calorifique sera élevé. Celui-ci pourra ainsi varier de 1 à 2 voir plus! Vous constaterez donc une ‘sur consommation’ pour obtenir le même niveau de confort.

Commencez donc, mains sèches, par prendre une bonne poignée du combustible livré au cœur du tas. A la différence du fuel c’est un privilège du BOIS…de pouvoir le palper.

a/ Serrez la fortement. Sentez là ! Odeur d’humidité ? De moisi ? Faites confirmer le pourcentage d’humidité appelé aussi siccité par votre fournisseur: il doit être INFERIEUR à 30% sur masse humide. Maxi 35 sur masse sèche ce qui est préférable;

En cas de doute remplissez un sac plastique, fermez-le et déposez-le contre un radiateur. Voir le résultat une heure ou deux après ou le lendemain matin… Comme sous le toit de votre silo, si vous constatez de la condensation DANS LE SAC il y a de fortes chances pour que vos plaquettes soient trop humides !

b/ Faites une pesée au micro-onde. C’est le meilleur moyen d’être fixé ! (voir la marche à suivre dans ce forum)

c/ Plus subtile mais parfois suffisant : Ecoutez le bruit que fait le combustible livré en s’entrechoquant ou en tombant sur une plaque de béton ou de fer…Avec le temps votre professionnalisme surprendra votre fournisseur et le rendra plus vigilant !


d/ Comme tout produit noble le bois peut aussi se ‘gouter’ : craquez une plaquette ! Comme un gâteau sec mal entreposé…la sanction sera sans appel ! N'ayez crainte le bois n'explose pas ni n'est toxique comme Gaspard ou Ceodeux!

Point tout aussi important sur le plan économique: La densité du MAP sera plus ou moins élevée, son coût devrait donc l’être également. Ce contrôle permet de faire le tri entre les arnaqueurs et les professionnels sérieux.

Si vous avez un sérieux doute demandez un tiquet de pesée :  

L’écorce pèse généralement moins lourd que le bois… et un bois qui a été déchiqueté naturellement sec ou … sec sur pied, suite maladie, sécheresse , aubier échauffé ou autres dépréciations, produira plus de fines lors de son déchiquetage… Leurs densités, donc leur pouvoir calorifique seront différentes !

Il faut savoir que la densité d’un MAP peut varier de 1 à 3 (nous avons vu pire !) suivant les quelques critères cités ci-dessus !

Un map* de 220 kg (exemple : Produit à partir d’EPICEA sec mais ‘fatigué’ ) , à siccité égale, produira 50% de calories en moins que le même poids SEC et SAIN (exemple : Produit à partir de DOUGLAS)…

* M3 Apparent Plaquettes. Nous avons contrôlé un MAP d’Epicéa à 190 kg probablement issu de bois malade et sec ...sur pied !


Donner un avis sur le type de combustible est fonction des contraintes que l’on est plus ou moins prêt à accepter …mais aussi du type de combustible qu’est en mesure de vous livrer votre fournisseur. L'essentiel est tout de même qu'il chauffe et ceci est toujours le cas.  

Le combustible ‘plaquette’ est un produit de proximité que l’on achète soit en connaissance de cause soit en faisant confiance à un fournisseur. D’où l’intérêt de lui être fidèle s’il est correct avec vous et que vous soyez à même de débattre des problèmes éventuels.

La qualité du combustible sera, dans tous les cas, différente à chaque livraison. Le volume consommé annuellement ne devrait pas varier de plus ou moins 10%. Le pouvoir calorifique éventuellement annoncé … sera-t-il confirmé après consommation ? Ceci n’est pas assuré à 100% , pas plus qu’avec un autre combustible!

Que vous dire de plus si ce n’est que ceux qui se chauffent avec une chaudière automatique ‘aux plaquettes de bois’ sont généralement très heureux de constater une dépense annuelle de deux à trois fois inférieure AU FUEL tout en savourant le plaisir de consommer ECO … LOGIQUE.

Ce combustible n’ayant pas des caractéristiques linéaires il à l’avantage  de  faire travailler vos neurones. Il incite à cultiver des relations de voisinage capables de vous faire découvrir les mystères et subtilités d’un combustible ancestral qui a su se moderniser.

Les chaudières à bois actuelles n’ont plus rien à voir avec les poêles à bois de nos grands-parents ! Leur rendement s’est pratiquement multiplié par deux !

Par contre, il est toujours conseillé de veiller à la qualité des combustibles BOIS : bûches, plaquettes ou granulés.

Qualité et confort d’utilisation sont  liés à la qualité d'un bon combustible qui n'est jamais cher… à moins de vouloir démontrer les limites d’utilisation et de bon fonctionnement de votre appareil de chauffage ... en lui demandant de consommer 'n'importe quoi' !

Ceux qui se chauffent au fuel l’allongent-ils avec de l’eau dans l’espoir d’abaisser son coût?

GRINDESEL Cordialement et bonne année 2012 et 2015 !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
PLAQUETTES FORESTIERES:CHAUFFAGE ECO LOGIQUE en 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande prof, pour la logique game maker
» [Lag II ph 2] Couinement à froid pendant 30 secondes avec le chauffage
» Range Rover Evoque Deux Nouveaux Modèles Autobiography en 2015
» Probléme Màj 2015.20 sur 3590LMT
» [résolu][Safrane Phase 2 - 2.5 RXT] Problème de chauffage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: