BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS ENERGIE : les penseurs … et les bosseurs!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS ENERGIE : les penseurs … et les bosseurs!   Lun 20 Déc - 21:38

Mer 15 Déc - 10:08

Sujet: BOIS ENERGIE : les penseurs … et les bosseurs! Dim 5 Déc - 12:27

Au pied de la lettre du 04/12/2010 paru dans le BOIS INTERNATIONAL du Samedi 4 Décembre 2010 : Le marché du bois-énergie.

- L’interface indispensable entre les penseurs …et les bosseurs !

Beaucoup trop de ‘gens du bois’ se disant ‘forestiers’ ne sont en fait que ‘propriétaires forestiers’ …Rentiers déçus (à tord) ‘du faible rapport de leurs bois’ ou retraités d’activités totalement différentes leur propriété boisée est pour eux ‘une détente’.
Ce qu’ils apprennent de leurs biens - la plupart du temps suite héritage - lors de présences aux innombrables réunions et colloques traitant du bois énergie, n’est pas toujours conforme aux réalités de terrain…et aux attentes des pros! Ne parlons pas des papiers du Monde ou autres journaux Parisiens pour qui le bois est encore ‘un combustible ancestrale en danger de déforestation’.
Je constate ainsi, régulièrement, qu’intervenants comme auditeurs de ces grands-messes ne font pas toujours la différence entre les catégories de bois énergies... Bois qu’il faut bien, soit dit en passant, consommer pour régénérer les forêts et leur assurer de produire ‘des énergies renouvelables’… en plus grandes quantités !
Cela ne serait pas trop grave si, derrière les condensés médiatisés de leurs données plus ou moins bien assimilées il n’y avait pas un certain nombre de besogneux dont les différents métiers du bois énergie sont leur gagne pain – ceux des métiers dits ‘manuels’ qui n’ont pas de temps ‘à perdre’ pour ces débats subventionnés .
Ce qui est encore plus grave, des personnes qu’il faut bien appeler ‘consommateurs incompétents’ ne demandent qu’à comprendre ou se trouve le produit idéal qu’ils recherchent pour consommer à la mode ces produits dits renouvelables! Comment peuvent-ils s’y retrouver ! Puis-je me faire leur interprète ?
Comment ont-ils pu interpréter ce pied de la lettre ?! Je crains que sa lecture n’ait été plutôt indigeste et n’aura fait que confirmer le schmilblick incompréhensible qui régit toujours le monde du (des !) bois énergie(s) fin 2010!
Né dans cet univers et y ayant passé ma vie j’ai toujours moi-même de la peine à comprendre !
A la lecture de ce pied de la lettre, et en le lisant point par point je serai incompétent en la matière, je me dirai :.
- Plaquettes industrielles / Plaquettes forestières : quelles différences ? Aucune ?!
- Produits connexes de scieries (PCS) / Plaquettes industrielles ‘issues de PCS ( !) ou de bois recyclé’ : quelles différences ? Aucune ?!
- Tonne de plaquettes sèches/ Tonne de plaquettes de trituration (humide) ‘en fonction des qualités’ (forêts ou plantations d’Eucalyptus’ ( ?!) : quelles différences ? Aucune ?!
Petit aparté : Ou sont, en France les ‘plantations d’Eucalyptus’ car ce pied de la lettre concerne la situation Française au pire Européenne?
- Au prix de 100 à 150 euros la tonne humide pour les usines de trituration (?!) : donc entre 160 et 240 euros la tonne sèche si on s’avisait de la sécher et de la vendre en MAP (m3 apparent plaquette : réduction de poids de 50 à 60%) ? Belle plus-value par rapport à la moyenne de prix indiquée ci-dessous !
- Plaquette-énergie … Laquelle ?! …au prix variant de 40 à 80 euros la tonne : sèche/ verte ou ‘mi-verte’ ? Les bois de trituration sont trop chers pour être transformés en MAP ?! (suivez bien…)
- Produits connexes et bois de recyclage disponibles (deux appellations de plus et dans des termes eux aussi incompréhensibles pour le consommateur) = 15 millions de tonnes de bois par an : avouez qu’en ce moment les chiffres tombent aussi drus que les flocons de neige…et sont tout aussi variables qu’ils viennent des professionnels ou des organismes officiels!
- Les différents produits cités ci-dessus sont consommables dans quels types de chaudières ?
- Quand on parle des combustibles BOIS ci-dessus, qui garantit avec compétence et sérieux leur pouvoir calorifique et d’autres paramètres tout aussi importants ?
Par exemple :
- Qui fait la différence ou est habilité à contrôler, à part un expert souvent inexpérimenté et demandant de l’aide aux professionnels… à moins de faire semblant :
La densité d’essences pouvant varier de 1 à 5 entre bois sec et bois vert, essences X ou Y, bois sain ou ‘malade’? Essayez d’imaginer le pouvoir calorifique d’un map X contre un map Y…avec un taux d’écorce X ou Y sans parler de la présence de silice, de lichens, de champignons, du sol sur lequel ce bois a poussé …et j’en passe !
- L’une des références nationale en la matière démontre depuis 5 ans, sur un logiciel par ailleurs très bien présenté sur Internet et dont l’étude a été payée par nos impôts, qu’un MAP de plaquette de faible granulométrie délivre, à données identiques (siccité/ densité…), un pouvoir calorifique moins élevé qu’un autre de plus grosse granulométrie : Ceci est faux…

- Autre point abordé sur ce ‘pied de la lettre’ : Le Bois BUCHE

Prix actuel = 60 à 70 euros/ stère…SEC et LIVRE : à Tataouine les Bains ou au cœur de Paris ?
- Est-il sec / mi-sec ou ‘abattu de deux ans’ ? Que veulent dire ces termes ? Pas grand-chose ! Si le haut de pile est sec, le quart du volume au contact du sol , trop souvent, ne l’est pas !
- Comme pour les plaquettes qui fait la différence ?: Entre un stère (mesure pourtant interdite depuis très longtemps) de bois bûches échauffées voir plus qu’échauffé au niveau de l’aubier …bûches sensées ou présentées comme étant sèches, à pouvoir calorique dépréciée et encrassant la chaudière, peut représenter jusqu’à un quart du volume …facturé ! 15 mm d’aubier – soit 30 mm - suffisent sur un billon de 200 mm…
Tous les promoteurs – nous y compris- bien intentionnés du (ou des ?) bois énergie(s) annoncent 1 map = 100 litres de mazout (et non 1000). OK mais pour un map de la qualité que tous les consommateurs seraient en droit de souhaiter… sauf à accepter de ‘consommer ce qu’on leur livre’ ou pour démontrer ‘qu’il est possible de se chauffer même avec un mauvais combustible BOIS’! Dans ce cas ce sera jusqu’à 5 map pour 100 litres de mazout et beaucoup d’ennuis de fonctionnement de la chaudière! Essayez d’abonder du mazout ou du gaz avec de l’eau !

CIGALE ou FOURMI ?

La plaquette – forestière (la vraie : issue de bois d’éclaircie résineux sains) – correspondant à des critères de qualité précis (siccité, densité, granulométrie, taux d’écorce…) , est actuellement reconnue comme offrant la calorie la moins chère des combustibles bois.
En utilisation domestique – qu’entend par là Mr SCHLUMBERGER ?- pour GF SERVICES le seuil est à partir de 3000 litres de fuel consommés/an, écrire que l’achat d’une chaudière automatique multi combustible dite ‘à plaquettes’ nécessite ‘des investissements excessifs’ démontre une absence d’étude sérieuse de la part d’un forestier, propriétaire de la ressource. Cotiser 40 ans pour la retraite ou 20 ans pour devenir propriétaire de son logement est-il excessif ? Chacun son point de vue sur l’art et la manière de préparer son futur.
Pour certains s’équiper d’une chaudière automatique aux plaquettes est la méthode la plus fiable, la plus économique, la plus écologique…et la plus confortable pour se chauffer, actuellement, au bois.
Une fois payé, cet ‘investissement excessif’ quasi auto finançable sur la durée d’un bon prêt en intégrant les économies réalisées, les aides de l’état et la déduction de l’achat ‘d’un mauvais système de chauffage’, réduira , une fois amorti, les dépenses à une période de la vie ou les revenus sont plus réduit…
Il est vrai que les consommateurs actuels sont plus cigales que fourmis ! Leur faire acheter leur bois bûches au printemps pour qu’il sèche (chez eux c’est plus sur) est déjà toute une histoire !

CONCLUSION TOUTE PERSONNELLE

Consommer LES bois énergie(s) impose évidemment à chacun plus de rigueur que le choix du gaz, de l’électricité ou du fuel. C’est un peu comme dégager la neige devant sa porte : on a oublié que c’est un devoir de citoyenneté. On préfère ‘aller faire du sport’…
Quand admettra-t-on que le(s) combustible(s) BOIS ne sera(ont) un combustible à part entière que lorsque les professionnels vendront des CALORIES offertes suivant des catégories adaptées à chaque type d’utilisation?
Pendant combien de temps les professionnels vont-ils encore attendre que les ‘officiels’ continuent de discourir entre eux, à débattrent de termes incompréhensibles pour le consommateur, au détriment du développement commercial de leurs entreprises et à développer le marché …à leur place et avec l’argent des contribuables?
Une telle attitude est proprement ahurissante ! L’on ne peut que souhaiter totale réussite aux Ets POUJOULAT , industriel Français, leader Européen des équipements de cheminées, ambitionnant une place de leader dans le bois énergie avec les granulés CREPITO et la mise en place d’une offre globale BOIS ENERGIE . Elle va ainsi mettre en service une ligne de production PEZZOLATO de bois bûches de 150 000 stères/ an, séchés artificiellement en Juillet 2011. Ce sera peut être cet industriel qui fera bouger les choses…

Il faut toujours un leader pour motiver les meilleurs d’une profession. Bienvenu, enfin, à l’ère des BOIS ENERGIE de qualité avec une présentation claire pour tous les consommateurs!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS ENERGIE : les penseurs … et les bosseurs!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applewood, la pomme... et le bois.
» Smiler. || Si je bois du Fanta, je suis fantastique ? 8D
» Un plateau en bois pour votre trackpad et votre clavier
» Mannequin bois
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: COMBUSTIBLES :: LE bon combustible .... pour les chaudières à plaquettes-
Sauter vers: