BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHAUDIERES A PLAQUETTES : Causes de SUR CONSOMMATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: CHAUDIERES A PLAQUETTES : Causes de SUR CONSOMMATION   Ven 8 Jan - 20:22


CHAUDIERES A PLAQUETTES : Causes POSSIBLES de SUR CONSOMMATION

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1
BUCHES SECHES  à 20 % = 1,43
GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06  
GAZ de ville =  2,42
GAZ propane =  3,6
FUEL =  4,59
Electricité =  4,2



Consommation de plaquettes : Postes à surveiller
 
ÉQUILIBRE HYGROSCOPIQUE DU BOIS EN %

L’humidité du bois subit en permanence l’hygrométrie de l’air ambiant. Par exemple lors de la pose d’un parquet il est important de respecter un équilibre hygroscopique du bois compris entre 9 % et 11 %.
(sinon risques de bombage du parquet par reprise d’humidité ou retrait disgracieux entre lames en période de faible hygrométrie).
 
TABLEAU DE CONTROLE DE L‘ÉQUILIBRE HYGROSCOPIQUE DU BOIS EN %
 
 
Exemple :
Une humidité relative de l’air de 55 % et une température ambiante de 15° amèneront le bois à se stabiliser, après un certain temps d’adaptation, à une hygrométrie de 10 %.
Granulés ou plaquettes dans les deux cas il s’agit de bois. Corps hygrométrique ils peuvent donc reprendre une part de l’humidité ambiante. L’air ambiant peut considérablement varier suivant les saisons, lieux et conditions de stockage. Voir le tableau ci-dessus.

Des granulés plongés dans l’eau se désagrègeront en 3 minutes et seront inutilisables. Les plaquettes reprendront l’humidité mais pourront sécher à nouveau et être consommées sans difficultés.  

L’utilisateur d’une chaudière à granulés a l’avantage d’utiliser un combustible stabilisé avec une siccité contrôlée à 8/10% …en sortie de presse. Suite à de multiples stockages et après livraison dans un silo qui n’est pas toujours parfaitement étanche à l’air ambiant, on peut assister à une certaine reprise d’humidité.

Cette reprise d’humidité, que ce soit pour des granulés ou plaquettes, pourra être amplifiée par une durée de stockage importante, dans de mauvaises conditions, avant consommation ! Suivant les conditions de stockage il sera peut être souhaitable de ne pas faire trop durer cette période…

1/ Ne stockez pas votre combustible trop à l’avance si vous n’êtes pas certain d’avoir un silo SEC !
2/. Votre silo pourrait être chauffé par les ‘calories perdues du local chaufferie’ mais ça ne nous parait pas justifié. Une bonne ventilation naturelle devrait être suffisante.
 
INCIDENCE DE LA DENSITE DU COMBUSTIBLE PLAQUETTE
SUR SA VALEUR CALORIQUE

 
Il s’agit d’un point essentiel facteur de la majorité des incidents rencontrés par les propriétaires de chaudières à plaquettes (le lot des incidents ‘chaudières granulés est comparable).
 
La valeur calorifique des bois se contrôle en fonction du poids .
 
La densité des bois détermine le volume du silo.
 
La siccité (humidité) des bois – granulés/ plaquettes ou bûches- détermine son pouvoir calorifique.
 
Quelque soit l’essence des bois consommés ces données sont identiques à 3 - 4 %. en faveur des résineux, entre autres grâce à la résine.
 
Leur nature ou état sanitaire est important : un bois malade sera généralement sec – voir creux/ gélif ou roulé- et produira, lors du déchiquetage, plus de fines, de queues et de distorsion de granulométrie.
 
Lors d’un achat de plaquettes à l’unité MAP (m3 apparent plaquettes) il est possible de constater une consommation ‘anormale importante’ par rapport au volume prévisionnel annoncé’…Les remarques faites dans ce paragraphe devraient aider à cerner les raisons de cette anomalie !
 
Le problème essentiel est qu’entre 1 tonne de plaquettes de feuillus et 1 tonne de plaquettes de résineux le pouvoir calorifique est quasi équivalent ( à plus ou moins 2 ou 3 % pour cause de résine donc en faveur des résineux). Il faut donc bien comprendre ce qui suit :
 
Par contre
a/ 1 MAP de feuillus à 22% va peser environ 333 kg. Il en faudra donc 3 pour 1 tonne.
b/ 1 MAP  de résineux épicéa ou sapin malade du Bostritch  peut ne peser de 200 kg (voir 190 !) ! Il en faudra donc 5 (voir plus et beaucoup trop de fines freinant l’oxygénation du foyer) pour faire 1 tonne donc pour obtenir le même pouvoir calorifique que 3 MAP de feuillus !
 
MORALITE : Achetez vos plaquettes à la tonne et à la siccité plutôt qu’au MAP !
 
a/ 3 map de feuillus à 33 € le map    = 99 € la tonne
b/ 5 map de résineux à 25 € le map   = 125 € la tonne ! (+ 26%)
 
Pour relativiser : Si le map de feuillus est moins sec que celui de résineux le rendement calorifique peut presque s’équilibrer …
 
Pourquoi acheter les plaquettes à la tonne et AUSSI à la siccité plutôt qu’au MAP :
 
a/ 1 tonne de feuillus achetée 99 € et délivrant 3320  kwh/t à 30 % de siccité = 0,0298€ le kwh
 
b/ 1 tonne de résineux achetée 125 € et délivrant 3992  kwh/t à 18 % de siccité = 0,0313 € le kwh (+ 5%)
 
A surveiller :
Dans le cas ci-dessus la tentation serait d’acheter de la plaquette feuillus à 99 € la tonne et à 30% d’humidité…
Et bien non ! En final je préférerai acheter de la plaquette de résineux à 125€ la tonne et à 18% de siccité, même si le kwh  me coûte  5% plus cher pour les raisons suivantes :
 
- 1/ La chaudière s’encrassera moins vite avec un combustible à 18% plutôt qu’à 30%.

- 2/ Le cas retenu ci-dessus pour la tonne de plaquettes de résineux est extrême (bois malade et souvent sec sur pied !)! L’un de nos clients a souffert de ce type de fourniture… Le map de Douglas sain pèse en moyenne 250 kg (le cas de GF SERVICES). C’est environ de même pour tous les résineux avec, en prime, la présence de résine absente dans les bois malades ... et dans les feuillus !

- 3/ Il ne faut donc plus que 4 map à la tonne. Le coût de celle ci s’établit donc à 100 €
.
- 4/ L’allumage de la chaudière sera plus rapide et consommera (un peu) moins d’énergie.

- 5/ J’aurai moins de risque de silice dans le foyer pour cause d’un taux d’écorce plus faible en utilisant des résineux. A 18% sec à l’air l’écorce des résineux se détache en grande partie…

- 6/La possibilité de sécher les billons de résineux (uniquement), en une saison,  avant de les déchiqueter ne provoque pas la perte calorifique constatée lors du séchage (obligatoire) des plaquettes de feuillus, mises en séchage naturel (environ 4 mois), après déchiquetage en ‘vert’ avec écorces, celles-ci étant indispensables pour enclencher le processus de séchage naturel par échauffement.

- 7/ Grâce à cela une manutention peut être évitée au bénéfice des plaquettes résineux.
 
Si je produis moi-même mes plaquettes avec mes propres bois et s’il s’agit de feuillus je serai tenté de conseiller de revendre mes bois FEUILLUS comme bois bûches (ce que je fais moi même) et n’utiliser que du bois de résineux.

Pourquoi ?


Le stère de bois feuillus en 2 m se vend 28 à 30 € soit environ 56 à 60 € la tonne.
Le stère de résineux se vend en 2 m 4€ (Sud ouest) à 13 € (Rhône Alpes soit environ 10 à 32,50 € la tonne.
 
RECAPITULATIF DES POSSIBILITES DE SURCONSOMMATION POUVANT ETRE CONSTATEES SUR UNE CHAUDIERE PLAQUETTE
 
Cas d’un réseau enterré
- Au départ la chaudière devra assainir une partie du réseau.

- Veiller à ce que la tranchée effectuée pour le réseau ne se transforme pas en drain !

- Bien isoler les départs et arrivées extérieures du réseau Y COMPRIS les tuyauteries passant dans des lieux non chauffés (caves ou autres).
 
Cas d’une installation classique
 
- Idem ci-dessus pour le local chaufferie de même pour le silo dont il faudra ‘financer’ l’assainissement. Ce poste peut représenter, la première année, une surconsommation de 100% !
 
- Mêmes remarques que pour un réseau pour les tuyauteries. Leur parfaite isolation est recommandée.
 
Chauffer les locaux d’un degré supplémentaire par rapport à l’énergie précédente  = + 7%
 
Veiller à la densité des bois livrés

(Paragraphe ci-dessus : INCIDENCE DE LA DENSITE DU COMBUSTIBLE PLAQUETTE
SUR SA VALEUR CALORIQUE)  

3 map possible contre 5 map , suivant l’exemple pris plus haut il y a évidence de surconsommation en map du fait d’une forte différence de DENSITE.

 
Bien veiller à l'humidité de la plaquette livrée

Entre 25 et 18% = 10,88% de surconsommation à essence égale.

Dans le cas de plaquettes séchées après déchiquetage – cas général des plaquettes feuillues-  leur pouvoir calorifique est réduit d’un taux que je ne connais pas mais il se dit qu’il serait de... 3 , 4 ou 5 %.

TRES IMPORTANT : Surveiller la qualité SANITAIRE des plaquettes livrées ...

GRINDESEL le 29 01 2015


Dernière édition par GRINDESEL le Jeu 29 Jan - 13:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: VOUS EN DOUTIEZ OU VOUS DOUTEZ TOUJOURS ?   Mar 26 Nov - 13:28

POUR INFO

Coefficient multiplicateur du combustible PLAQUETTES par rapport aux prix des autres énergies domestiques au 15 01 2012 ramenés en centimes d’euro TTC par kWh PCI

PLAQUETTES SECHES à 20% = BASE 1
BUCHES SECHES à 20 % = 1,43
GRANULES en vrac SECS à 8/10 % = 2,06
GAZ de ville = 2,42
GAZ propane = 3,6
FUEL = 4,59
Electricité = 4,2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
CHAUDIERES A PLAQUETTES : Causes de SUR CONSOMMATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consommation mémoire des OS ?
» quelle est la consommation des Bbox Tv et Adsl?
» Réduire la consommation mémoire vive de son Firefox
» Consommation en veille trés importante sur BBOX TV
» Consommation decodeur TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: CHAUDIERES :: Chaudières à plaquettes / copeaux de bois déchiqueté-
Sauter vers: