BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet:    Sam 27 Juin - 22:49


FILIERE BOIS et SCIC : L’Excellence en économie politique

Lignes express – Voir article paru dans Le Bois International du 27 06 09 : Le Pôle Bois du Haut-Forez

L’Excellence en économie et en politique dans le haut Forez (Titre et avis de GRINDESEL ressenti dès les 4 premiers mois d'exploitation )

Le pôle du même nom va montrer le chemin de la modernité aux professionnels. 3,8 millions d’euros et non 3 comme indiqué ça n’est pas rien : 4 emplois dont 3 productifs…c’est très peu! 60% de subvention c’est beaucoup !

L’équipement: 1 chariot élévateur inadapté – 3 séchoirs – 1 raboteuse de trop faible capacité – 1 tronçonneuse de purge - 1 bac de traitement- 1local d’usinage peu fonctionnel. Pas de quoi en faire un exemple technologique les pros de votre journal apprécieront!

Pour aller dans la lune il suffit maintenant de faire appel aux pouvoirs publics qui eux font appel aux contribuables !

Il faut aussi choisir de bons managers et collaborateurs…de bons équipements et une bonne vision de l’objectif. Seul l’avenir permettra de juger de la qualité des résultats à ce sujet …Chacun s’essaie avec plus ou moins de bonheur à cet art difficile

La visite du site en compagnie du syndicat des propriétaires forestiers n’a fait que confirmer mes inquiétudes de professionnel et contribuable que je suis. Je crains que passé l’inauguration et son magnifique buffet le retour sur terre soit rapidement difficile…Une entreprise n’ayant pas bénéficiée d’autant d’aides serait déjà, à mon avis, en graves difficultés…

Les compétences techniques présentent au début de ce dossier se sont bizarrement diluées. Le résultat final ne m’a pas semblé correspondre au prévisionnel de départ souhaité par les gens de métier…

Les vrais décideurs - ? - du pôle bois du haut forez semblent avoir finalement misé sur la conviction que le monde actuel va changer profondément et revenir à une certaine forme d’artisanat modernisé. C’est possible, j’en doute .

L’erreur, à mon sens, est que certains d’entre eux semblent avoir parfaitement intégré l’art de l’assistanat par contribuables associés.

Ils se satisfont de faire visiter une œuvre accomplie, sans contrôle de résultat des deniers engagés une fois l’œuvre en fonctionnement.

Certains se posent des questions de bon sens…sur la rentabilité de ce pôle ! Vous l’avez compris j’en fait parti mais l’on ne m’a pas demandé mon avis : je fais pourtant parti des contribuables. J’interviens à ce titre.

Le coût de production à Noirétable sera-t-il compétitif en prix et qualité face à celui des autres régions ? Je ne vois pas comment, une fois les aides consommées. Annoncer vouloir concurrencer les importations de sciages Allemands de cette façon frise l'ingénuité!

Grâce à la caisse sans fond de l’état, certains semblent vouloir démontrer que les scieurs Français ou tout au moins régionaux ne font pas le poids face à une réalisation coopérative qui va faire parait il école dans toutes les régions forestières Françaises.

Après avoir engagé la communauté de commune dans une aventure ‘d’entraînement économique à fond perdu’ qui n’est pas sa mission – c’est ma conviction - les hommes politiques locaux et d’ailleurs semblent vouloir privilégier les aides à la mise en place de tels exemples techniques, soit disant de hauts niveaux, montrant ainsi la voie du développement et de la modernité aux professionnels incrédules.

Ca me rappelle un peu la ligne bleue des Vosges de mes livres d’histoire!

Parmi les moyens mis en œuvre : Un chariot élévateur inadapté défonce depuis 4 mois l’empierrement du parc extérieur…avec sa roue unique arrière !

Pour Mr le président du pôle pas de problème la nouvelle mesure prise récemment par notre gouvernement en faveur de l’investissement dans les PME va réveiller le goût des Français à faire des économies d’impôts en souscrivant à des augmentations de capital. N’y aurait il déjà plus d’argent dans la caisse ? (Message écrit début 2009..)

Le trou sans fond - et toujours en expansion - dans les caisses de la nation…sera camouflé ou réduit, comme d’habitude, par les gens qui travaille. Ceux qui ne travaillent plus risquent d’être sollicités et ceux qui n’ont pas ou plus de travail demanderont de l’aide en vain.

Les gestionnaires éclairés continueront de faire visiter ‘les outils de production remarquables ainsi mis en place pour développer les massifs forestiers locaux inexploités’ avec l’aide d’un nombre considérable de petits porteurs ébahis par tant d’intelligences…

Lors de ces remarquables opérations marketing les buffets et repas seront toujours probablement auto financés par les coopérateurs contribuables en attendant le retour sur investissement et la plus value justifiée par leur clairvoyance confirmées par d’étonnantes et étonnamment coûteuses études prévisionnelles. Quant aux économies réalisées, on ne sait trop comment, en attendant ils se com/plaisent à visiter le site! Souhaitons qu’ils n’apprennent que de bonnes nouvelles.

Les défauts naturels et connus de longue date des bois locaux réapparaîtront lorsque tout le monde sera lassé d’attendre et retombera sur terre. En attendant, ‘ces remarquables réalisations’ auront donné du travail …à quatre ou cinq personnes. Cher l’emploi !!

Avez-vous remarqué que les produits régionaux sont toujours plus compétitifs- sur le papier- compte tenu de multiples paramètres politico économiques et de coûts de production écrasés par le poids des subventions ?

Compte tenu de la volonté politique exprimée avec force sur ce projet du Haut Forez par ‘une foule de gens’ dont s’est curieusement éloignée la majorité des professionnels sérieux sollicités au départ, un industriel pourra probablement se porter acquéreur de l’unité pour l’euro NOUVEAU symbolique du moment. Ceci est un mode de gestion inventée dans les années 70/80…par un fana de football devenu ministre puis pensionnaire aux frais des contribuables.

Cet investissement remarquable ( ?) sera ainsi prolongé pour le bonheur des 5000 personnes et 500 membres de la filière bois locale comptabilisé à la louche, chiffre que les professionnels en place ont tout de même su développer en plusieurs générations…

Le lycée de Noirétable enseigne le débardage avec des chevaux à des nostalgiques de Mai 68 ? Les salaires comme les conditions de travail offertes par ce genre d’activité font que les jeunes élèves ne se bousculent plus aux portes d’une école qui forme à tant de technologies renouvelables relokées ‘à la mode du bon temps’ ou les bûcherons étaient perclus de rhumatismes à 35 ans!

Nos hommes politiques de tous bords s’émeuvent d’une probable fermeture de ce lycée…mais ne semblent pas vouloir expérimenter eux-mêmes la pratique de métiers …si mal rémunérés! Le pool bois saura-t-il mieux faire ?

Pendant ce temps, le monde DU BOIS avance…sur d’autres continents!

A l’image de celle de 1789, la révolution du 15 Juin 2009, inaugurée à Noirétable, va enfin donner, certains n’en doutent pas, la bonne orientation à la filière bois : celle de l’assistanat définitif, Les désabusés du débat se taisent et c’est dommage! Je crains qu’ils attendent eux aussi des subventions…

A 40 ans – j’en ai 68 en 2009- l’un de mes anciens patrons m’avait fait cadeau d’un bouquin : ‘L’EXCELLENCE’.

A sa lecture j’en ai retenu que l’excellence était inaccessible car fuyant constamment. On ne peut l’approcher que par l’addition, la combinaison ou la conjugaison de multiples petits détails en de multiples choses.

J’ai tenté de me remettre à cette conjugaison : au 15 Juin 2009, date de mon anniversaire, je trouve que ça fonctionne car j’ai décidé d’appliquer cette recette il y a 15 ans à ma petite entreprise.

Cette expérience de terrain à un âge avancé m’a fait réfléchir à ceci :

‘Les compétences particulières indispensables à toute pratique d’un métier ou d’une entreprise sont-t-elles désormais nécessaires à sa réussite ?’
Ce pourrait être le sujet d’examen à faire passer à ceux qui coupent les rubans des inaugurations en tous genres voir un sujet pour LE BAC TECHNIQUE.

Le bac moins quatre que je suis espère qu’avec leurs probables diplômes ils pourraient rapidement revoir leurs théories techniques et financières sinon.. .nos enfants ne manqueront pas de boulot à la mode de Noirétable.

En final c’est plutôt rassurant ? Non ?! Les smigards ne paient pas d’impôts …sauf la TVA !

PS : La SCIC POLE BOIS DU HAUT FOREZ a été mise en liquidation après 18 mois d'activité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: