BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES PLAQUETTES de BOIS ENERGIE : Petit cours de base.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: LES PLAQUETTES de BOIS ENERGIE : Petit cours de base.   Mar 27 Mar - 12:38

POUR INFO

GRANULES ou PLAQUETTES ? PLAQUETTES ou GRANULES ?

Vous seriez impardonnable de confondre désormais les plaquettes de BOIS BRUT produites à partir de BILLONS déchiquetés, avec les granulés produits à partir de sciures et divers bois déchiquetés ...transformés en sciures après un processus industriel !


 
Plaquettes chauffage réalisées avec un broyeur PEZZOLATO

CHAUDIERES A PLAQUETTES DE BOIS
1/ Quelles essences? : Toutes les essences de bois conviennent .
2/ Quelle siccité ? 30 % recommandé SECHAGE des PLAQUETTES
- Soit en exploitant soit même
– ou en les faisant exploiter ou en achetant des plaquettes prêtes à livrer- des résineux d’éclaircie abattus à l’automne et broyés au début de l’été suivant .
Les plaquettes seront ainsi sèches entre 20 et 30 % à partir de mi Septembre . Pour les feuillus, il faudra au préalable couper et fendre en 2 mètres sinon il ne sèchera pas non fendu ...
 
-Soit en broyant ou en achetant en bois résineux ou feuillus, de suite à l’abattage donc‘en vert ‘ . Dans ce cas, laissez le tas s’échauffer naturellement à 70 ° sans le remuer . Le séchage est garanti à 30 % maxi en 3 ou 4 mois sans perte de qualité . Vous pouvez mélanger les essences .
 
Comment s’assurer de la siccité des plaquettes qu’on me livre ?
-Vous prélevez un échantillon de plaquettes, en contrôlez le poids récipient déduit par pesée .
-Vous séchez cet échantillon dans votre four à micro onde (environ 2/3 minutes ) en faisant attention que celui ci ne s’enflamme pas car, dans ce cas, l’odeur de brûlé sera tenace dans votre cuisine et votre four! J’en ai fait l’expérience … Opérez par touches successives jusqu’à ce que le poids ne descende plus : ceci vous garantira le poids anhydre !
-Comparez les deux pesées et divisez le résultat par le poids relevé avant séchage !
 
OU S’APPROVISIONNER : plusieurs solutions
 
1/ LES PRODUCTEURS DE ‘VRAIES PLAQUETTES FORESTIERES ‘
-Les exploitants forestiers . Ce sont les premiers entrepreneurs de la filière bois première transformation qui se sont intéressés à ce débouché des ‘PRODUITS CONNEXES FORESTIERS’.
-Certains, à structures régionales, voir nationales, sont super équipés avec porteurs de débardage , broyeurs à tambour à couteaux équipés de grues forestières, remorques de transport voir camion souffleur de livraison ( rare pour l’instant) à partir de plate forme de stockages organisées . Elles s’intéressent plutôt aux chaufferies dites industrielles avec livraison par camion de 90 m3 à fond mouvant. Elles sont tout de même capables de livrer par camions de 20 ou 30 m3 . Pour un volume inférieur le client sera invité à se débrouiller.
-D’autres , plus locaux, sont déjà équipés mais souvent méconnus car ne faisant pas de publicité. Ce sont souvent les plus réactifs et les plus sérieux car ils connaissent personnellement leurs clients et sont très au courant des possibilités locales en bois bruts. Ils livreront souvent même le dimanche ou la veille de fêtes ! Ils ne connaissent pas les grèves ! -Débardeurs , bûcherons, cumas agricoles (certaines déjà bien équipées ou en forte réflexion sur le sujet), ne s’intéressant qu’aux clients situés dans un rayon de 30 à 50 km et à leurs membres. Ils sont plutôt organisés pour servir le particulier et équipés de matériels plus ‘passe partout’ pour produire et livrer de la plaquette forestière de qualité ou se déplacer pour en produire ‘à façon’ chez le propriétaire de bois ou particulier souhaitant se le faire broyer à façon.
 
-Coopératives forestières . La France est quadrillée par de nombreuses coopératives forestières importantes, toutes plus ou moins impliquées dans la filière BOIS ENERGIE . par exemple : La COFORET dans le 69 , regroupant près de 10 000 propriétaires forestiers et producteur de PLAQUETTES FORESTIERES SECHES par sous traitance organisée ou la CFBL et UNISYLVA en Bourgogne et Limousin. Elles sont attentives au développement de ce marché et tentent de l’accompagner .
 
- Les communes Forestières et l'ONF (Office National des Forêts) ont décidés récemment de s'associer à leurs efforts
 
-Entre 500 et 1000 scieries Françaises transforment les sous produits en PLAQUETTES PAPETIERES ou qualité PANNEAUX . Ces plaquettes , GENERALEMENT VERTES ( mais séchant naturellement en 3 à 4 mois je le rappelle), conviennent généralement aux chaudières SOMMERAUER LINDNER après, parfois, un tamisage manuel ou mécanisé . Deux de nos clients en consomment, dont l’un à 100 % .
 
2/ FOURNISSEURS EVENTUELS (qualité de plaquettes à surveiller en granulométrie car risque important de ‘queues’ rigides et longues)
 
-Professionnels du paysage – élagueurs / paysagistes … généralement équipés de broyeurs à disques . Ce type de broyeurs ne convient pour produire de la plaquette forestière que s’il est équipé de contre-couteaux cassant ou coupant les ‘queues’ ou morceaux trop longs ou trop rigides que produit parfois le modèle standard . Ceci ne veut pas dire pour autant que ces entrepreneurs ne sont pas équipés de broyeurs avec contre-couteaux ! Il faut s’en assurer auprès du professionnel ou de GF SERVICES .
 
3/ LES PRODUCTEURS DE BOIS ENERGIE INDUSTRIEL
-Ce sont généralement des groupes structurés opérant dans ce que l’on appelle ‘l’environnement’. Ils sont introduits dans les filières déchets et de récupération de bois dits de récupération : palettes / bois de démolition …. Ils sont très souvent payés par les collectivités pour ‘débarrasser’ les ‘déchets’…et tentent de les valoriser . Ces bois sont triés puis broyés avec des broyeurs lents ou rapides mais à marteaux . Ils sont cassés / défibrés / ‘déferaillés’ et de granulométrie généralement déconseillée pour les chaudières équipées de vis d’alimentation , cas des chaudières de type individuelles. Par contre, les chaudières industrielles équipées de silos à fond mouvant et alimentation par chaîne racleuse ou similaire, acceptent ce genre de sous produits avec des bois de formes disparates . Ce marché convient aux volumes consommés par ce type de chaufferies parfois complété par des écorces et sciures livrées en vrac. Certains producteurs proposent de tamiser leur production pour fournir une qualité plus homogène qui peut, éventuellement , convenir pour l’alimentation de chaudières individuelles. Dans ce cas , il faut consulter le fournisseur … de la chaudière, et être prudent .
!Attention certains de ces bois peuvent avoir subit des traitements chimiques en interdisant légalement leur utilisation comme combustible!.
Ce combustible particulier ne se livre, en général, que par camions à fond mouvant (du type escalier roulant) de 90 m3 . Un tel volume déchargé rapidement risque de provoquer un tassement et un voutage du tas de plaquettes dans le silo … qu’il faudra alors surveiller pour éviter une rupture d’alimentation de la chaudière.
Consultez tout de même ces fourniseurs potentiels, ils peuvent être équipez de camions soufleur pour petites livraisons.
 
4/ LES FOURNISSEURS DE BOIS ENERGIE …
auxquels on ne pense pas et qui seront contents de vous servir à prix compétitifs compte tenu de leur proximité. Si vous êtes autonome en transport et manutention ce sera encore plus économique!
 
- Les entreprises de seconde transformation du bois :
menuisiers / charpentiers / ébénistes / fabricants de meubles ( massifs ! et non en faux massif ou faux bois comme cela est maintenant souvent le cas !) qui produisent des copeaux et des sciures. Attention ! vérifier si les poussières fines sont séparées car elles présentent un risque d’explosion (poussières de ponçage) . Ce combustible d’essences Françaises ou étrangères (bois dit exotiques) est excellent et généralement sec, donc à fort pouvoir calorifique . Il convient parfaitement aux chaudières SOMMERAUER LINDNER . Il est très utilisé en Suisse .
 
- Les cumas ou agriculteurs indépendants:
bois de haies , d’élagage , de bois morts , broyés ou non . Pensez à vos propres bois de parc , tailles de vos arbres fruitiers ou de haies, de vos propres propriétés boisées ou exploitées à façon par vous même et que vous ferez broyer également à façon . Ce type d’entreprise est de plus en plus fréquent .
 
5/ Bûches de préference broyées .
 
6/ Pellets ou Granulés … ce qui est la même chose mais est un combustible revenant, au kw consommé , près de 2 fois plus cher que les plaquettes.
En cas de nécessité ou d’impossibilité de construire un silo à plaquettes ce produit est intéressant et stable et de coût de fonctionnement plus ou moins 20 % inférieur au fioul .
Par contre, une chaudière spécifiquement conçue pour les granulés ne pourra pas consommer des plaquettes alors que ce sera l’inverse pour une chaudière concue pour la combustion de plaquettes ou autres produits …
 
LA QUALITE DES COMBUSTIBLES : Comment l’apprécier ?
 
1/ SICCITE : Voir ci dessus pour La méthode de contrôle de siccité. Il est évidemment préférable d’utiliser des plaquettes sèchent à moins 30 % pour obtenir un bon bilan thermique et réduire la consommation . Avec un rendement de plus de 93 % en plaquettes sèches à – 30 % , si vous offrez du 50 % à votre chaudière vous consommerez un VOLUME plus important . Par contre vous les paierez, en principe, moins cher … Cas de la plaquettes ‘brute de scierie’. Ceci n’a donc pas empêché l’un de nos clients scieurs de nous demander de démarrer sa chaudière 80 kw avec des plaquettes de sa production (vertes à 65 %) ! Après quelques réglages spécifiques effectués par mon fils Olivier la chaudière a démarrée et chauffe 500 m2 depuis début Novembre 2005 . Par contre nous avons constaté un colmatage important des échangeurs de fumée, ce qui confirme l'interdiction d'utiliser un combustible à plus de 30% de scicité sur ce type de chaudières.
 
Certaines marques de chaudières n’auraient probablement pas fonctionnées avec un tel combustible et avec des plaquettes de scierie ‘brut de brut’ !
En achetant des plaquettes vertes à un scieur et en les tamisant soit même vous pouvez réduire le coût au map de 1 à 3 sans compter votre main d'oeuvre et le temps de séchage.
La consommation de produits encombrants , destruction de sous produits ou élimination de déchets bois (cas des menuisiers qui paient parfois l’enlèvement de leurs copeaux) autorise des ratios encore plus élevés.

2/ GRANULOMETRIE des PLAQUETTES
:
 
Il se raconte tout et n’importe quoi à ce sujet ! Pour cela, ‘radio bout de bois’ mériterait d’être contrôlé car même certains professionnels du bois en parle sans connaître réellement les spécificités des chaudières individuelles aux PLAQUETTES ! Beaucoup se chauffent encore au fioul ! Quand cela ne se complique pas lorsqu'on oppose deux combustibles bois : granulés ou plaquettes ..,
le consommateur y perd son latin !
 
La vérité est pourtant fort simple : Prenons une branche d’un diamètre de 20 mm et broyons la. La plaquette qui sera produite n’aura certainement pas les côtes ‘idéales’ recommandées par les technocrates du sujet soit 25x25x3 mm .
Ce serait un miracle ! Dans tous les cas, les principes sont simples alors que beaucoup se complaisent à inquiéter le futur consommateur de plaquettes chauffage . Dans quel but ?
Le TAS de PLAQUETTES déchargé ou pulsées dans le silo pourra être composé comme suit :
-Une proportion éventuelle de fines ou sciure mettons , pour simplifier, 3 à 10 %.
-Quasi le solde en ‘véritables’ plaquettes se situant entre les fines et ‘celles qui conviennent bien ‘ .
 
Dans cette fourchette, la granulométrie maximum acceptée sera suivant le type de vis et de marque de chaudière !... Pour les SOMMERAUER LINDNER la fourchette est large … mais néanmoins relative ! Il s’agit de bois, matériaux hétérogène et vivant, produit par des machines parfois plus ou moins bien réglées, des couteaux plus ou moins bien entretenus et servies par des hommes plus ou moins motivés en maintenance et formation qualité.
Ca n’est pas pour autant que ‘ça ne marche pas’ !
On peut même affirmer que ‘ça marche très bien’ depuis plus de 20 ans en Autriche et autres pays nordiques et dans des centaines de milliers de foyers. Ceux qui dénigrent cette option chauffage économique et éco .. LOGIQUE sont des ignorants ou des sceptiques invétérés , mal bien Français !
Malgres cela GF SERVICES s’en est équipé et s’engage à contrôler et garantir la première livraison pour sécuriser ses clients.
Une très faible proportion de ‘QUEUES’ longues et flexibles ne posant pas de problèmes mais inquiétant radicalement le ‘spécialiste’ méconnaissant les standards couramment admissibles sur une vis et chaudière individuelle de qualité .
 
Quelles sont les plaquettes à risque ?:
 
Les plaquettes longues et non flexibles et de sections variables suivant le type de construction de la vis !
Dans ce cas, ce sera l’œil et les expériences vécues de l’utilisateur de la chaudière qui lui permettront de refuser ce type ou granulométrie de PLAQUETTES pouvant bloquer la vis d’alimentation . A savoir tout de même qu’un dispositif automatique de ‘débourrage’ est prévu sur les chaudières SOMMERAUER LINDNER . Si malgres ce dispositif la vis arrivait à bloquer, …il faudrait vider le silo ! Cette mésaventure nous est arrivée une fois seulement : Nous avons retirer un boulon de fixation de traverse de chemin de fer  de la vis finale d allimentation du foyer. Cet incident à été vite réglé :il à suffit de retirer cette vis accesible dans la chaufferie sans obligation de vider le silo.
 
Admettez que cet incident survenu après la mise en service de près d'une centaine de chaudières démontre qu'il faut tout de même surveiller la qualité des livraisons de plaquettes.
Pour information , les chaudières SOMMERAUER LINDNER acceptent en mélange copeaux / sciures ou plaquettes / pépins de raisins ou sarments de vigne , noyaux de fruits divers …
-Un mode de fonctionnement ‘manuel’ est prévu par le constructeur pour introduire les combustibles occasionnels genre bûches / cartons ou autres … combustibles gratuits difficiles à utiliser dans une chaudière gaz ou fioul !
 
Merci d’avoir pris connaissance de ces bases simples avant de nous rendre visite à nos bureaux et show room.
N'hesitez pas à nous questionner par fax téléphone email ou forum …
Nous irons ainsi plus vite à l’essentiel !
Cordialement .
J.P.GALLAND
GF SERVICE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
LES PLAQUETTES de BOIS ENERGIE : Petit cours de base.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vend un chalet en bois
» Restauration de petits meubles de Poupées des années 1950 en Bois
» Un petit bonjour / bonsoir !
» Petit Cafe Gratuit au McDo du 15 au 28 novembre
» Petit billet d'humeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: COMBUSTIBLES :: LE bon combustible .... pour les chaudières à plaquettes-
Sauter vers: