BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA TEMPETE KLAUS en Sud Ouest vue de PARIS et par Le Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: LA TEMPETE KLAUS en Sud Ouest vue de PARIS et par Le Monde   Lun 2 Fév - 9:41



Quelques messages relevés sur un journal ‘bobo parisien’

Comme en 1999, mais avec des conséquences économiques plus graves. Voilà le verdict des professionnels forestiers, au lendemain du passage de la tempête Klaus dans le sud-ouest de la France.

Les dégâts sont en cours d'évaluation, mais ils s'inquiètent du manque de perspectives de la filière du bois, déjà touchée par la crise que subit le secteur de la construction.
Selon l'Office national des forêts, le bilan devrait être similaire à celui d'il y a neuf ans, soit une perte de quatre ans de récolte.

Mais le contexte n'a rien à voir, car le marché de la construction espagnol, alors en plein boom, n'est plus là pour absorber les surplus. "Les carnets de commande sont vides, les stocks étaient importants avant même la tempête. En bref, personne ne va vouloir de ce bois", résume un économiste de la fédération Forestiers privés de France.

REPONSE DE GRINDESEL

C’est encourageant venant de la part d’un membre de cette éminente institution ! On aurait pu attendre un conseil ou encouragement professionnel…

"Les transformateurs, fabricants de palettes ou de planches par exemple, ont du mal à vendre depuis dix mois", raconte le directeur d'une société de gestion de propriétés forestières.

"Les bois éclatés auront pour destination la pâte à papier ou l'énergie. Ceux qui seront récupérables partiront dans les scieries", explique le directeur d’un journal forestier..
Le ministre de l'agriculture, Michel Barnier, a annoncé le lancement d'un "plan global" pour valoriser la forêt. Les détails n'en sont pas connus, mais il devrait mettre l'accent sur le bois comme source d'énergie. Là où il y a des besoins.

"C'est toujours intéressant de dégager de nouveaux débouchés, mais vu l'afflux, il n'est pas sûr que le bois-énergie soit rentable pour les sylviculteurs", estime l’un des innombrables ‘experts’ qui sévissent dans ces tristes occasions !

Les 13 millions d'hectares de la forêt française sont détenus à 75 % par des propriétaires privés (3,5 millions au total), et même à près de 90 % dans le Sud-Ouest. Après 1999, ces particuliers, souvent peu assurés, avaient dû déjà réinvestir dans leurs forêts. Rien ne dit qu'après cette deuxième catastrophe en moins de dix ans, tous soient de nouveau partants, vu le temps qu'il faut pour pouvoir exploiter un arbre.

REPONSE DE GRINDESEL

: Que de défaitisme dans ces propos ! Il est vrai que le choc est rude ! La dernière phrase de ces messages me choque tout de même et m’étonne à la fois de la part du journaliste qui l’a semble-t-il écrit. J’en déduis que l’auteur a fait son papier en pensant aux propriétaires forestiers résidant à PARIS.

Il est vrai que pour certains d’entre eux il s’agit d’héritages lointains, d’une rente de situation pas toujours mise en valeur comme il se devrait… En effet, Il faut en effet ‘attendre des années pour pouvoir exploiter un arbre’ … ce n’est pas pour autant que la propriété de la plantation vale zéro entre temps ! Terrain et récolte future représente une valeur négociable en progression constante… si le bien est correctement assuré ET ENTRETENU j’en suis d’accord !

Le véritable drame concerne les petits propriétaires locaux qui tiraient une bonne partie de leur revenu d’une bonne gestion de leur bien ! Ceux là sont à plaindre et je souffre avec eux car, comme moi, ils devaient parler à leurs arbres…
Suite de l’article :

La filière bois tournait déjà au ralenti avant d'être brisée par Klaus
La capacité calorifique des bois, par rapport au poids, est presque une constante. Une tonne de pin équivaut (en calories) à une tonne de chêne. Par contre, rapportée au stère ce n'est pas la même chose …(Un stère de pin est plus léger que celui en chêne). Les poêles de masse qui demandent un feu très vif fonctionnent mieux avec du pin qu'avec du chêne (dixit l’auteur du message ce qui n’engage que lui !).

L’auteur de ce message dit :

‘Ce ne sont pas les besoins de chauffage des habitants du lieu qui permettront d'écouler les stocks.

REPONSE DE GRINDESEL

: Evidemment ! Mais le développement de cette filière peut y contribuer. Plutôt que d’investir dans des équipements improductifs certaines mairies feraient bien de réfléchir à équiper leurs communes de chaufferies pour leurs bâtiments administratifs chauffés au fuel ! Certains propriétaires pourront même chauffer leurs maisons plusieurs années en faisant de sérieuses économies !

LU SUR LEUR FORUM pour lequel il faut s'abonner au journal si l'on veut répondre! :

Jean-Michel

Effectivement il y a presque 10 ans, lors de la tempête de 99, les commentaires étaient quasiment les mêmes. Cela dit le pin fait du mauvais bois de chauffage.

REPONSE DE GRINDESEL

Cela est faux : Il suffit de le consommez len BOIS DE CHAUFFAGE PLAQUETTES ! Cela fera un excellent combustible !

Je cite à nouveau :

‘Pour la construction, allez dans une surface spécialisée et demandez du pin des Landes.. Vous n'en trouverez pas, même dans les Landes! ‘

REPONSE DE GRINDESEL

Posez donc la question au syndicat des scieurs du grand sud ouest : il vous donnera quelques rares (j’en conviens) adresses et pourront vous confirmer que l’on commence à utiliser le pin maritime pour faire des maisons bois et des pièces collées/ aboutées pour augmenter ses possibilités d’utilisation.

La profession a plus de ressources et d’énergies que vous ne semblez le penser !

François

Pas mieux en Ile de France. Le stère de bois de chauffage a pris (prix?) plus de 80% en 5 ans. Certaines grandes surfaces le vendent même 100-120 euros, hors livraison!

REPONSE DE GRINDESEL

Pourquoi l’achetez vous en grande surface ?! Je connais plus de 2000 producteurs qui se feraient un plaisir de le livrer à PARIS à ce prix là !

sylvie

Dire que j'ai du mal à trouver un vendeur de bois de chauffage en Vendée! et je ne vous parle pas des prix, apparemment indexés sur le prix du gaz, quand il monte!

REPONSE DE GRINDESEL

Même réponse que ci-dessus + : Et pourquoi son prix ne serait pas indexé sur le prix du gaz alors que sa calorie est moins chère …et moins dangereuse?!

gregoire

Vive les énérgies renouvelables!

REPONSE DE GRINDESEL

En voila un qui réfléchit ! L’espoir fait vivre !

dg

Ouai ben... on va pas les plaindre non plus car après la tempête de 99, ils en avaient bien profité pour augmenter les prix des stères de bois ! çà a été scandaleux, et dans les magasins de menuiserie itou ! alors...ils sont bien gonflés de dire maintenant qu'ils ont du mal à vendre ! Ils nous prennent pour des gogos.

REPONSE DE GRINDESEL

Le ronchon de service …Baguette de pain et petit canon de rouge !

GRINDESEL - Bon courage à mes confrères forestiers ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
LA TEMPETE KLAUS en Sud Ouest vue de PARIS et par Le Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» version carte europe de l'ouest 2013.10 non reconnu
» Europe de l'ouest: Quels pays exactement? (RESOLU)
» Carte générale de l'ouest américain pour GPSMAP60 (ou Nüvi 250w)
» Line-up de l'Ouest pour le match des étoiles 2015
» Transfert Basecamp Carte topoActive Europe de l’Ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: NEWS :: NEWS-
Sauter vers: