BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHAUFFAGE au BOIS = CREATION D'EMPLOIS FRANCAIS !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: CHAUFFAGE au BOIS = CREATION D'EMPLOIS FRANCAIS !   Jeu 11 Déc - 9:29

En ENVISAGEANT de vous chauffant au bois vous êtes un citoyen actif et responsable: l'approvisionnement et l'entretien d'une chaufferies bois BUCHES ou PLAQUETTES individuelle mobilise 4 fois plus de main-d'oeuvre (EN FRANCE)  que les énergies fossiles.

Le BOIS ENERGIE est créateur d'emplois NATIONAUX. Il est SUPER ECONOMIQUE : toutes les statistiques le place largement au plus bas au coût calorie.

LES DEPENSES LIEES A L'EXPLOITATION DU BOIS ENERGIE BUCHES ou PLAQUETTES SONT REINJECTEES DANS L'ECONOMIE DE PROXIMITE et bénéficient à notre balance commerciale.

L'exploitation intelligente des forêts favorise leur régénération, participe à la lutte contre les incendies et valorise le patrimoine forestier donc la qualité de notre environnement.

Par rapport au transport et à la livraison du fuel (par exemple), le transport du bois est la plupart du temps local ou régional. Le développement de la consommation de bois renouvelable est donc économe en carburants, en entretien des routes , en nombre d’accidents par la réduction du nombre de km parcourus.

LA RESSOURCE est ENORME tout en étant DISPERSEE donc assez bien partagée.
En France, actuellement, la forêt s'accroît naturellement ‘de 87 millions de m3 par an’, certains disent 100 en y ajoutant les bois de récupérations diverses.

La consommation, toutes qualités confondues, n'est que de l'ordre de 60% .

Le solde est donc important et il croit, naturellement, de 5 à 10 % chaque année compte tenu du manque d'exploitation.

La forêt couvre environ 28% du territoire national, et jusqu'à 70% des zones montagneuses. la ressource est donc largement préservée.

Par contre elle n’est pas toujours facilement exploitable et les salaires proposés aux gens du bois pas très incitatifs pour motiver un retour nécessaire vers les métiers de la forêt.

Le développement de la consommation de BOIS ENERGIE ne peut donc que revitaliser cette filière capable d'offrir des emplois à des gens pour lesquels ne peut être offerts que des postes de plus en plus rares, dits manuels sans pour autant exclure le bon sens!

Souhaitons, dans l'intérêt commun, que conscience en soit prise ! Tous ne naissent pas bac + ... et méritent pourtant la dignité d'un travail correctement rémunéré.

Une forêt cultivée et aérée est une forêt qui augmente sa croissance …et s’embellie ! Acceptons donc la présence des engins forestiers, outils incontournables de notre temps 'facilitateur des bras' faisant travailler les neurones.

Le bois énergie est aujourd'hui la 2ème énergie renouvelable en France, de suite derrière l'énergie hydraulique.

Il lui faut moderniser son image : par un combustible bûches de meilleur qualité et une plus grande difusion des avantages indéniables du combustible PLAQUETTES. Entres autres avantages : Automatisme total et prix de la calorie la plus faible actuelle du marché.

La consommation annuelle de bois BUCHES en France serait d’environ 35 millions de stères , auto consommation et ‘travaille au noir’ (un fléau professionnel !) plus ou moins comptabilisé, ce qui fait dire à certains que nous serions plus près des 50 millions. Cela est probable ! La part déclarée ne serait que d’environ …5% ! Tant que sa production restera à trop forte proportion manuelle il en sera ainsi...

L’AVENIR DU CHAUFFAGE AU BOIS ?

Le chauffage au bois fait partie des traditions Françaises. L'installation de chaudières / poêles et foyers ouverts ou fermés à bois équiperaient en France, près de 6 millions de foyers fin 2008.

Le coté festif, nature, écologique et chaleureux du bois bûches lui promet encore un bel avenir si tant est que son exploitation, son utilisation rationnelle, s’affirme moins fastidieux qu’antan.

Les producteurs équipés de séchoirs et de matériels aux normes actuelles de productivité ne sont pas assez nombreux...Ils vont se développer pour devenir la règle.

Ce constat incite le consommateur à réserver la bûche pour le chauffage ‘plaisir’ et à se tourner vers des chauffages au bois plus performants et d’utilisation plus confortables.

Un mixage a été recherché avec les foyers fermés: cette solution n'est pas satisfaisante au niveau pollution...

Le succès du bois énergie sous ses formes 'confortables' est démontré lorsque le bois est utilisé sous forme de granulés (sciures agglomérées) appelés aussi ‘pellets’ .

Combustible bois industrialisé malheureusement couteux et dont le volume pouvant être disponible en production Française est limité à 4/500 000 tonnes suivant mes estimations. Ensuite, il faudra recourir à l'importation...sinon à la transformation de billons en sciures !

La version la moins connues et la moins médiatisée des solutions BOIS ENERGIE est celle des PLAQUETTES (bois brut coupé en forme de gros copeaux).

Ces deux combustibles sont utilisés - ou à utiliser - secs dans des chaudières dépassant un rendement de 90 % donc non polluantes. Les plaquettes sont faciles à sécher.

La consommation de ces deux combustibles se développe très rapidement et renouvelle totalement le concept du chauffage au BOIS EN AUTOMATIQUE INTEGRAL et ECO...LOGIQUE, sous une forme industrialisée (le granulé) ou non (la plaquette).

La mise en place rapide actuelle de ces deux combustibles s’avère économique et totalement automatique en fonctionnement.

Le combustible BOIS granulés est à réserver aux faibles consommations et aux locaux ne disposant que de faibles capacités de stockage. C’est un combustible séduisant, innovant, propre et facile d’emploi, que ce soit en manuel ou en automatique.

Le combustible BOIS plaquettes, aussi fiable mais DEUX FOIS moins cher que les granulés (à besoin calorifique égal), est largement disponible sur le territoire Français.


Il sera de plus en plus demandé par les consommateurs actuels de bûches en maisons individuelles.

Par contre il ne peut être utilisé si le consommateur ne dispose pas d’une certaine capacité de stockage (Silo), capacité relative puisque certains l’utilisent avec une autonomie de 1 mois seulement, soit 5 à 10 m3 de plaquettes.

La décision de s’équiper d’une chaudière à plaquettes nécessite une étude préalable pour vérifier surtout la possibilité du stockage et de livraison .

Il est évident qu’il est préférable et plus confortable de s’assurer un stock de un an soit 40 à 50 m3 ou map pour chauffer et produire l’eau chaude d’une maison individuelle de 180/200 m2. (à titre d’exemple)


Plusieurs milliers de chaudières à plaquettes sont en fonctionnement en France à fin 2008 et en Europe forestière (Autriche / Allemagne / Pays nordiques) ou ce concept a été lançé dans les années 1980. GF SERVICES aura équipé plus de 65 départements Français à fin 2008.

La firme SOMMERAUER LINDNER Autriche, leur a livré sa 10 000 ème chaudière à PLAQUETTES sortie d'usine début Décembre 2008.

Il s'agit donc désormais d'une alternative fiable pour réduire considérablement vos coûts de chauffage tout en étant dans une vision ECO...LOGIQUE à long terme.

A bientôt chez GF SERVICES Tél. 04 77 67 18 70 ?

GRINDESEL Fin 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
CHAUFFAGE au BOIS = CREATION D'EMPLOIS FRANCAIS !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chauffage à l'huile... versus chauffage au bois... on pense mettre un poele au bois..... besoin d'aide
» faire sont bois de chauffage sois même
» Creation de QCM
» Emplois au recensement 2011
» Applewood, la pomme... et le bois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: