BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cyclamen



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?   Dim 23 Nov - 23:02

quelles sont les methodes de sechages de plaquettes; on entend parler sur les salons des baches respirantes; il semble que leur emploi ne remporte pas l'unanimité des utilisateurs, sauf dans certaines conditions peut-etre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?   Mar 25 Nov - 20:34

je serais interesse egalement par la methode optimale de sechage de plaquettes en condition difficile nottament, au passage bravo GF SERVICES pour votre professionnalisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: SECHAGE DES PLAQUETTES : LE BON SENS PRES DE CHEZ NOUS!   Mer 26 Nov - 0:23

LE SECHAGE DES PLAQUETTES : Utilisez le BON SENS !

La méthode la plus efficace et la plus économique - à long terme- pour se chauffer étant d’abord de bien… isoler sa cabane, je dirai que la meilleur manière de sécher ses plaquettes …c’est de broyer – ou faire déchiqueter je préfère ce terme - des bois secs.

1/ Vous êtes propriétaires d’une surface suffisante de terrains boisés ?:

a/ Quelles sont les essences Françaises les plus connues qui sèchent naturellement le plus vite sans avoir besoin d’être préalablement fendues ?
- Le Douglas :
- Le Pin.
- Le Peuplier / L’ Aulne ou Verne …

Conditions minimum : un hiver sur coupe en l’état après abattage en Octobre / Novembre le temps d’un bon ‘déshabillage’ (perte des feuilles ou aiguilles et d’une partie des écorces- + débardage au printemps en bille ou billonné en deux mètres et empilé toujours sur cales (base isolée du sol) le plus haut possible, sans bâche et en un lieu le plus ensoleillé et ventilé possible.

b/ Quelles sont celles qu’il faut FENDRE dès abattage et débarder au plus tôt puis EMPILER toujours sur cales (base isolée du sol) donc au SEC, sans bâche, le plus haut possible et en un lieu le plus ensoleillé et ventilé possible :
- Les feuillus =
- Chènes
- Accacias
- Hêtres
- Charmes
- Châtaignier…
Nota : Je classe les bois de haies de petits diamètres donc avec une part importante d’écorces (donc de cendres) un peu dans cette catégorie… Le séchage après déchiquetage EN VERT est quasi obligatoire pour cette catégorie pour différentes raisons que certains Normands ont testés. Qui nous fera part de son expérience en la matière ?

Non fendus, les feuillus ronds de diamètres supérieurs à 60/80 mm ne sècheront pas ou très mal sinon sur une durée plus importante. Ces essences et ces diamètres supérieurs à 60/80 mm devront rester fendues au moins 18 mois pour descendre à une siccité d’environ 28/30 % (au lieu de 8 à 12 mois pour les résineux) mais en passant par la phase obligatoire de fente…ce qui n’est pas rien et pas nécessaire pour la classe a/ ci dessus!

A SAVOIR : L’opération de déchiquetage semble faire descendre la siccité initiale d’un pourcentage variable mais non négligeable. De 3 à 5% pour le Douglas exploité comme en a/. Contrôle sur bois personnel et chaudières utilisées chez GF SERVICES (65 et 30 kW) . Ceci est valable pour quasi toutes les essences mais dans des proportions qui seraient intéressantes à contrôler. Je ne peux en parler qu’au ‘pif’… au touché…à l’oreille, en faisant couler les plaquettes au sol. Ca sert d’avoir quelques années …derrière soit. Avec bac moins quatre on est bien obligé de se débrouiller !

Les deux astuces du jour :
a/ Achetez des stères de résineux abattus depuis deux ans à un exploitant forestier bois dits de papier en 2 ou 2,50 m : ils sont bons à déchiqueter et à utiliser de suite et/ ou à remplir vos silos . Ce sera un excellent combustible
b/ Comme pour les bûches : soyez ‘fourmis et non cigales’ Achetez à l’avance donc au printemps ou courant de l’été ! La siccité de votre tas de plaquettes aura le temps de s’équilibrer.

2/ Si vous achetez vos plaquettes à un producteur :
Remarque perso : le sur coût est minime si vous devez payer toutes les opérations décrites ci-dessus et amortir ou chiffrer l’utilisation des matériels nécessaires pour usage personnel : remorque / tracteur / déchiqueteuse ! :

a/ Exigeaient de lui une siccité inférieure à 30 /35 % maxi par rapport au sec.. (à contrôler dans le four à micro ondes de madame)

B/ Achetez lui tôt dans l’année (les plaquettes !) ce qui leur permettra de continuer de sécher dans votre silo …à condition de bien le ventiler !
c/ Traiter autrement dérive pour moi du bricolage avec le risque d’avoir moults ennuis avec votre chaudière et la cheminée (de quelque marque et couleur qu’elle soit), avec le constructeur si problème de garantis dans le temps – 5 ans pour certaines …- et tout cela pour des économies réelles discutables !
En effet, un combustible insuffisamment sec consomme des calories avant d’en délivrer …Bien malin celui qui peut chiffrer sa perte ! Elle sera tout de même conséquente ET proportionnelle au poids ou à la siccité des plaquettes (LE COMBUSTIBLE) : accepteriez vous de l’eau dans …le gaz ?). Plus leur niveau sera faible moins vous consommerez !
Alors : chères les plaquettes SECHES et LEGERES ?!

Les PLAQUETTES permettent de se chauffer en réalisant chaque année DES ECONOMIES RENOUVELABLES. Une fois l’installation amortie c’est du cash. ECO…LOGIQUE.

LES PLAQUETTES économies virtuelles
3/ Quant à stocker des plaquettes sous une bâche et en extérieur cela ne fait pas très pro… et je crains que le résultat final soit trop souvent très discutable ! La qualité n’est pas, à mon sens, une chose très discutable. Je suis convaincu que c’est un ETAT D’ESPRIT difficile à mettre en pratique.

Pour espérer devenir excellent en une matière…il faut viser l’excellence en tout les détails. Et plus on s’en approche …plus elle recule ! Vous ne pensez pas ? Ca n’est pas une raison pour que ceux qui ont envie de s’équiper d’une chaudière à plaquettes BOIS renoncent à moins qu’ils aient rencontrer l’excellence en matière de chauffage fuel / gaz / électricité / éolien et j’en passe !

Le BOIS est, pour l’instant, le seul COMBUSTIBLE sur lequel le FRANÇAIS ne paie que 7 % de TAXES et même zéro s’il l’exploite pour ses besoins personnels ! Pourquoi chercher ailleurs ?

Ouvrez vos fenêtres et contemplez nos champs d’ENERGIES … RENOUVELABLES et NON POLLUANTS!

CORDIALEMENT GRINDESEL


Dernière édition par GRINDESEL le Mer 13 Juin - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Romain



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?   Mer 26 Nov - 12:22

merci pour vos renseignements, y'a t'il des risques d'echauffement tres important suite à du dechiquetage de bois issu d'elagage? le beton est il le meilleur moyen pour la plate forme de stockage? de plus vaut il mieux stocker des plaquettes humides dessus ou dessous des plaquettes plus seches . Je réalise une etude de hangar de stockage, un bardage en "filet brise vent" favoriser le sechage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyclamen



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?   Mer 26 Nov - 23:48

salut romain; quelques reflexions sur le stockage en vert:
il doit etre suffisamment haut pour permettre le bennage complet.
il doit etre sur une dalle beton pour eviter la reprise de terre qui donnerait du machefer dans la chaudiere, cela evite aussi les remontées d'humidité par le sol.
les plaquettes vertes contenant environ 50% d'humidité (bois sans feuilles ni aiguilles) mise en tas entreront aussitot en fermentation et degageront un nuage de vapeur; il est imperatif que cette vapeur parte du stockage de sechage et ne retombe pas en goutte suite par exemple à la condensation sur un toit en tole peu pentu. Mon Hangar est fermé que sur trois coté, avec des events sur l'arriere, la vapeur degagée s'en allant par devant.
la t° peut s'elever autour de 70° mais avec des feuilles cela monterait plus haut encore; j'ai des poteaux bois non protégé pour le moment et qui n'ont pas souffert de cette elevation de temperature ou de champignons; mais je connais une decheterie ou les poteaux ont pris feu; mais attention c'etait du broyage à marteaux pour compostage avec donc beaucoup plus de vert et donc d'humidité au depart. En dechiquetant du bois sec ou ressuyé je n'ai pas eu ce genre d'inconvenient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: ENFIN UNE ETUDE SERIEUSE SUR LE DOSSIER !   Mar 4 Déc - 11:20


Une SUPER ETUDE à lire ABSOLUEMENT pour ceux qui s'interressent à cette importante question : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

THESE Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ HENRI POINCARÉ NANCY 1
Spécialité : Sciences du bois et des fibres

Par Johann AST

Félicitations et merci pour une étude qui m'a beaucoup interressé ...et conforté dans l'idée qu'il faudra bien , un jour, développer le séchage artificiel des plaquettes pour faire taire leurs rares détracteurs d'utilisateurs prenant parfois une chaudière bois ...pour un incinérateur ! Le plus tôt sera le mieux.

PS Pour une lecture rapide ...aller de suite aux conclusions en fin de dossier

GRINDESEL le 04 12 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 710
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: SECHOIR ARTIFICIEL A PLAQUETTES POUR 100% de satisfaction!   Ven 31 Oct - 10:20


GF SERVICES propose désormais un séchoir artificiel 'spécial plaquettes' pour alimenter leurs chaudières individuelles LINDNER SOMMERAUER - L & S - avec un combustible de qualité proche des granulés .

Ces deux combustibles étant 100% à base de bois il semble normal qu'on les consomment le plus secs possibles.

C'est la solution la plus sûre pour consommer le moins possible DE BOIS et économiser la ressource...sans polluer ni l'atmosphère, en faisant très peu de cendre et sans encrasser chaudière et cheminée.

Cordialement

GRINDESEL 30 10 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?   

Revenir en haut Aller en bas
 
PLAQUETTES de bois: Comment les sécher à 20% voir moins !?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire apparaitre les catégories en page d'accueil
» Comment changer la couleur du texte....voir print screen
» Comment enlever l'option permettant de voir des sujets similaires?
» A minuit, c'est gratuit !
» ( Laguna I phase 2 ) Rénovation optiques avant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: BROYEURS :: Tribune libre-
Sauter vers: