BLOG GRINDESEL

Merci pour vos contributions et visites

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BOIS ENERGIE(S) : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GRINDESEL
Admin
avatar

Nombre de messages : 713
Localisation : Commelle Vernay
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: BOIS ENERGIE(S) : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !   Jeu 30 Oct - 17:50

LECTURE SIMPLIFIEE

Tout est subtilité. L’amateurisme n’est pas permis quand des intérêts économiques sont en jeux, que ce soit au désavantage de l’acheteur comme du vendeur.

Le puits de pétrole Français le plus important en énergie renouvelable est le bois. De très nombreux emplois locaux seraient assurés si l’on exploitait la ressource convenablement
.

Cela concerne toute la filière, y compris celle des conseillers.

Les projets d’usine de co génération sont inquiétants pour la filière plaquettes chauffage de type industriels ou genre 'réseaux de chaleur'. Nous ne sommes pas prêt de voir les propriétaires de la ressource se voir imposer des programmes d’abattage obligatoire ! Grenelle ou pas ! En attendant, la consommation de plaquettes forestières se développe et leur utilisation chez les particuliers fait école lorsqu’elle est évidemment possible.

Sur ce plan la proximité est et restera un avantage : Pas de problème pour acheter l'équivalent de 15/20 m3 de bois qualité bois énergie pour une consommation personnelle  quand certaines unités prévoient d'en engloutir 100 à 200 000 tonnes /m3 !

LECTURE COMPLETE

Comme toujours le bon sens est écrasé par des projets de prestige et l’idée pas toujours judicieuse ‘qu’il faut tester des solutions techniques  innovantes’ alors que d’autres pays possèdent déjà des retours d’information sur le sujet.

Leur situation forestière n’est pas toujours comparable. C’est ainsi que s’est installée une certaine gabegie dans la gestion de l’état (donc des revenus nets des contribuables) subventionnant la production d’électricité dite verte avec des coûts de production …dans le rouge (Prix de rachat du Kw = 2 ou 3 fois le prix de revient EDF)!

Ceci ne me parait pas être la bonne voie pour développer l’aide à la réduction de la dépendance énergétique d’une MAJORITE de foyers Français, tentant de gérer chaque jour leur porte monnaie.

Constat confirmé par l’étude statistique OB’SERVER malheureusement finalisée à fin 2006 sans complément depuis. La courbe a du monter au détriment des chaudières à bûches classiques et au bénéfice des granulés et plaquettes.

Je pense que les meilleures chaudières à bûches sont trop souvent limites en terme de rejet de particules nocives et ceci pour diverses raisons :

-Au combustible (siccité pas toujours parfaite)
-Au mode de combustion difficile à maîtriser de manière comparable à ce que l’on constate en chaudières granulés ou plaquettes. Ceci est capital.
- Quant une chaudière à bûches, même de meilleur technologie, est admise en rendement minimum de 70 % par le label flamme verte, pensez vous que les critères imposés mais non contrôlés en utilisation courantes soient respectés ? Connaissant finement le milieu actuel du bois bûches permettez que j’en doute !

-Ceci n’est pas le cas avec une bonne chaudière à granulés ou à plaquettes/ multi combustibles. Les chaudières LINDNER SOMMERAUER sont largement en dessous des normes requises en terme de rejet polluants. L’ADEME nous l’a confirmé lors d’une réunion sur ce thème à Paris à laquelle nous étions un des rares à participer.

Fort de ce constat cela m’amène à préciser ma pensée sur ‘ma remise en cause du professionnalisme de certaines structures de type loi 1901’…Je ne voudrais pas choquer sur ce sujet. Je souhaite, c’est vrai, un débat et nous y sommes.

Ma conviction est que plus les solutions sont ‘bonnes’ plus convaincre est difficile.

Partant de ce constat il faut donc que les ‘promoteurs ou défenseurs des bonnes solutions’ :

1/ Soient formés en conséquence.
2/ En aient la volonté.
3/ Disposent des moyens techniques, financiers et intellectuels adéquats.
4/ En aient reçu les argumentations et moyens comparatifs.
5/ Les aient assimilées…de diverses manières.
-  etc


Cela vaut pour le ‘vendeur’ comme pour l’acheteur. On appelle cet acquis ‘l’expérience d’une équipe ou d’une personne permise par la combinaison de multiples intervenants ’.

Fort de mes expériences de ‘vendeur’ je constate que nos jeunes commerciaux mettent 8 à 12 mois pour montrer une certaine compétence à ce genre d’exercices. Je doute donc qu’ils fassent le poids s’ils ne faisaient  qu’informer face à un groupe d’agriculteurs.

A plus fortes raisons si on est en charge de présenter l’ensemble des énergies renouvelables ! C’est un vaste programme alors qu’une seule des technologie requiert  parfois une vie de travail pour la maîtriser !


Ce débat est délicat et il n’est pas posé. Comment être ainsi assuré d’un exposé impartial et super compétent quant on sait que l’acheteur, en général, souhaite aller ‘au moins cher’.

Il est certains qu’une chaudière à bûches de technologie hydro accumulation (ce terme plait) est plus facile à vendre qu'une chaudière à plaquettes ...mais à alimentation 100% automatique; Sur quels critères ?

1/ L’investissement est plus faible  ( ?) ; Après déduction des aides la différence est elle justifiée ?

2/ On oublie les équipements obligatoire : ballon d’eau chaude et surcoûts induits.

3/ On reste sur les ‘défauts’ du bois bûches :
chargement manuel – niveau de cendres  plus élevé–
coup de feux non maîtrisable  …d’où un risque de plus faible longévité (par rapport aux chaudières granulés ou plaquettes) –
Rendement théorique annoncé loin d’être linéaire …alors qu’il est plus assuré par ailleurs-
Plus faible consommation de bois au bénéfice des solutions les plus pointues (rendement de 70 contre 90/93 %) -
Coût du combustible plaquette plus faible que la bûche (80€ la tonne de plaquette contre 110 € la tonne pour les bûches et un rendement  pour le moins différend )…

4/ Le retour sur investissement est ‘estimé moins long’. Cela reste à démontrer. Le conseiller du POINT INFO ENERGIE est il à même d’en débattre ?

Après un vrai débat je suis convaincu qu’un plus grand nombre d’acheteurs de chaudière hydro accumulation bois bûches pourraient opter ainsi pour une chaudière à plaquettes alors qu’ils dérivent vers d’autres énergies du type géothermie ne voulant plus des contraintes ‘bûches’. Dommage et pourquoi ?

- Investissement ‘trop élevé ?
- Technologie trop récente ?
- Silo trop gênant ?
- Combustible introuvable ?
- Et combien d’autres raisons discutables ?


Quelle réponse donner à ce problème ? Je suggère un échange plus fréquent de tout les intervenants avec les constructeurs et une incitation plus forte des conseillers en tout genre à consulter de vrais spécialistes de chaque discipline. Je ne suis pas certain que ce soit le cas pour avoir suivi incognito certains débats.

Un bon acheteur sait faire dire au vendeur ce qu’il a envie qu’il lui dise. Surtout si la compétence professionnelle du vendeur se trouve prise en défaut.  Par contre il est surpris de se trouver contredit dans ses convictions par un vendeur compétent…et parfois convaincu.

Tout est subtilité. L’amateurisme n’est pas permis quand des intérêts économiques sont en jeux, que ce soit au désavantage de l’acheteur comme du vendeur.

Le puits de pétrole Français le plus important en énergie renouvelable est le bois. De très nombreux emplois locaux seraient assurés si l’on exploitait la ressource convenablement. Cela concerne toute la filière, y compris celle des conseillers.

GRINDESEL confirme ce dossier écrit en ...2006 -

le 24 02 2015 RIEN N'A BEAUCOUP CHANGE * Les CONSEILLERS des POINTS INFOS ENERGIES sont toujours sensés être des généralistes compétents 'toutes énergies'.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gfservices.fr
 
BOIS ENERGIE(S) : Les conseilleurs ne sont pas les payeurs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire sont bois de chauffage sois même
» Les VIP / Qui sont-ils vraiment ?
» Récupérer sont mot de passe
» Quels sont vos plugins pour Firefox
» Applewood, la pomme... et le bois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOG GRINDESEL :: TRIBUNE LIBRE GENERALE SUR LE BOIS ENERGIE :: Tous sujets concernant cette filière-
Sauter vers: